Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Re: De Dun à Trinity 1 : l'escorte

le Ven 8 Juin - 20:36


Des raies du désert, des tauracles, des pillards... Et on en était qu'à notre deuxième jour de route ! C'en était à se demander comment ces marchands étaient encore vivants... Ayame tenait à grand peine en respect l'un des deux véhicules, et ce n'était pas avec ma simple arbalète que j'allais faire bien mieux de mon côté... Mais je n'avais pas d'autre arme sous la main, et pas non plus le temps d'en dégainer une autre. Je me contentais de tirer rafale après rafale, espérant qu'un carreau chanceux se fiche dans une roue, ou exploite une faiblesse dans la carrosserie du monstre d'acier qui fonçait à toute allure sur le groupe de marchand. Groupe qui commençait d'ailleurs à être en proie à la panique.

Les carreaux se fichaient dans la tôle de l'engin, mais rien ne le déviait de sa course folle. Et au loin, dans un nuage ocre avaient disparu Wergeld et Ayren, pour notre plus grand dam. On va se retrouver à deux pour protéger toute la colonne. Et déjà, des pillards commençaient à émerger des véhicules, s'accrochant sur les flancs de ceux-ci, et vociféraient, et ricanaient :

- DONNEZ-NOUS TOUS VOS BIENS, ET VOUS AUREZ UNE MORT RAPIDE !!

Au moins, eux, ils n'étaient pas en tôle. Je décochais des salves, et heureusement que c'en étaient, car le stress de la situation ne m'aidait pas à avoir une visée juste. Un ou deux chutaient avec violence dans la poussière de la savane.

Mais la distance se réduisait dangereusement, et si on n'avait pas de solution rapide, ce sera un combat rapproché, le chaos, et la panique. Et pourquoi avaient-ils tant pris les devant ?




Les alchimistes cherchaient de l'or, ils ont trouvé la science qui vaut mieux que l'or



Richye Erelm
Alchimiste
avatar

Masculin Suivi : Description
Fiche de suivi
Compte en banque
Demeure

Titre : Artisan, Perçant, Curo, Sarkina, Incontrôlable, Cosmos, Précision, Cuisto, Cie, Challenger, Daya, Altera, Titan, Tchi, Hermés

Race : Humain
Statut : Alchimiste de l'Entre-Monde
Pims : 45
Messages : 782
Titre débile : Le pourfendeur de chauve-souris/Le PGM du thé

Re: De Dun à Trinity 1 : l'escorte

le Sam 14 Juil - 15:47


Sans tergiverser je couru après Wergeld qui venait, sous mes yeux, de tuer un tauracle sans peine.

Un atout dans la manche un atout dans la manche ... La menace de Wergeld tournait en boucle dans ma tête, le seul atout que j'avais été de créer du feu ... Sauf que du feu contre la tôle ... Alors oui, j'aurais pu créer un brasier qui aurait forcé les occupants à sortir de leur véhicule mais je n'en avais pas la capacité. Cependant ...

Une idée naquit dans mon esprit, nous avions forcément des combustibles dans nos caravanes et ... Malgré l'apparente catastrophe qui se profilait sous nos yeux je souris.

Remonté comme il l'était je ne doutais pas que Wergeld ferait une diversion à son insu, du moins je l'espérais. Je pourrais ainsi me faufiler dans le convoi pour récupérer ce dont j'avais besoin. Rich' pourrait sûrement m'y aider.

Je couru longtemps pour atteindre le reste du groupe, les brigands étaient déjà sorties de leur cachette pour braquer le convoi, encerclant les caravanes.

Je ralentis et décrivis un grand cercle pour essayer de ne pas me faire voir et atteindre l'arrière du convoi. Je sautais alors dans une caravane, faisant sursauter des enfants qui y étaient cachés avec leur parents.
- Ne vous inquiétez pas, nous allons régler ce soucis, tentai-je de les rassurer.
L'homme m'aboya alors dessus :
- Vous êtes censé nous protéger, pas vous cacher comme un pleutre ! Vous attirer le malheur vous et votre petite bande, je ...

Pas le temps de tergiverser, je ressorti aussi par un autre côté de la caravane et me déplacer le long du reste du convoi de façon à ne pas trop me faire remarquer.
Certains marchands étaient apeurés, mais je vis dans le regard de beaucoup la rage, la haine de se battre. Très bien, nous pourrons peut-être unir tous nos force contre les pillards, en tout cas ils ne se laisseraient pas prendre leurs marchandises si facilement d'après moi.

Enfin j'arrivais en tête de cortège où je me glissais dans la caravane où Richye était. Je glissais mon visage dans la fente d'une toile pour parler à mon partenaire.
- Pssst Richye ! C'est Ayren ! J'ai besoin de toi ! Dis moi, aurais-tu dans ta mallette d'alchimiste un liquide ou quelque chose de très inflammable ? J'ai une idée pour chauffer ses mécréants, littéralement ! Je compte bien les faire cuire sous pression !

Du brouhaha raisonna, j'espérais que Wergeld allait bien, il me fallait vite agir !


Signature:
Ayren
Forgeron
avatar

Avatar © : A. Baille

Suivi :


Titre : Artisan, Perçant, Sarkina, Incontrôlable, Amant, Cosmos, Domus, Hôtel, Chance, Salva

Race : Phoenix
Statut : Forgeron
Pims : 501
Notes : Compagnons : Ice le Sampal, Tea le renard Stellaire et Sun le Kasaïr
Messages : 666
Titre débile : Hareng

Re: De Dun à Trinity 1 : l'escorte

le Ven 20 Juil - 20:23


Là-bas, Richye et Ayame n’en menaient pas large. Les pillards commençaient à envahir le convoi. A deux cent mètres de leur poste de tir, je voyais Ayame alterner arbalète et fusil pour tenir à distance la première voiture déversant son lot de problèmes. L’elfe se trouva bien vite dans une posture difficile, trop près d’une cible pour tirer convenablement, trop éloigné pour le repousser d’un coup de pied. J’arrivais à pique.
L’homme accroché à la toile recouvrant le véhicule disparu. Il réapparaît à un mètre de moi, eut le temps d’une inspiration de peur quand mon épaule lui percuta le thorax. J’entendis craquer dans sa poitrine. En une masse noueuse et désordonnée, nous terminons notre course à quelques mètre de là.
Les voitures arrêtés et les marchands près à se battre. On ne va pas en arriver là. Avec trois hommes, j’étais plus dangereux que deux véhicules bondés de voleurs.

J’arrive presque en même temps qu’Ayren sur le convoi. Je le vois du coin de l’oeil disparaître parmi les voitures. Il mijote quelque chose et j’ai du mal à lui faire confiance. De son perchoir, Ayame me lance un coup d’oeil, il m’assure que tout va bien de son côté. Son fusil d’arcturus charge, la seconde salve fait mouche, un homme paralysé tombe à côté du véhicule.

Deux voitures, ça donne environ dix personnes. Nous en avons au moins deux à terre. Deux qui resteront dans les engins, ce sont les chauffeurs. L’un des véhicules n’a pas encore commencé à se vider, l’autre à déjà perdu deux hommes…

Je fonce vers la voiture à moitié vide, Magnet et Jus de concert pour forcer l’ouverture de la portière, dedans un homme m’attends avec un fusil d’arcturus pointé sur moi. Je dois ma survie à ladite portière refermée juste à temps.
Le tireur est surpris, avec Kohe j’entre dans l’habitacle, je l’extrais de la voiture et d’un coup de poing senti m’assure qu’il ne causera plus de problème.
Il y a le chauffeur, bien sûr… Il tente de démarrer son véhicule à commande manuelle. Une fois, il rate, deux fois, il cale. Trois fois, sa tête percute le volant, son nez éclate en une gerbe grasse.

L’odeur du sang.

Le baladeur à mon oreille, Ayame est essoufflé. De l’autre côté du pare-brise, il s’éloigne de Richye en sautant sur la voiture voisine. Le paralysé commence à bouger, je le regarde viser et tirer en une fraction de seconde. L’elfe se détourne et regarde vers Richye. Que se passe-t-il là haut ?
Wergeld
Admin | Maitre du Miroir
avatar

Avatar © : A.Baille

Masculin Suivi :


Titre : Optimus - Noble, Héros, Voyageur, Artisan, Acolyte, Perçant, Precision, Fashion, Bling-Bling, Make-Up, Rockstar, Voleur, Tchi, Daya, Titan, Abracadabra, Arcturi, Cir

Race : Humain mutant
Statut : Maitre du miroir K'ouen/ Quartier : La zone extérieure
Pims : 1367
Notes : Taranis : monture Cabow
Heimdall : familier Loup Cyber
Soare : familier panthère
Mornir : Cyliong
Messages : 13906
Titre débile : Wu, Wuzord

https://www.facebook.com/Dodonosaure/

Re: De Dun à Trinity 1 : l'escorte

le Mer 8 Aoû - 20:06


Pris dans la panique de l'assaut des maraudeurs, je n'arrivais même plus à situer Ayren et Wergeld, trop focalisé à essayer de neutraliser les ennemis. La situation était on ne peu plus stressante, et les marchands paniqués n'aidaient pas. Mais le bruit du fracas d'une des voiture me rassura, voyant que Wergeld en était l'auteur.

C'était sans compter qu'un des bandits proches arma son fusil et tira. La salve siffla près de mon oreille, me déséquilibra et me fit choir... Mes oreilles sifflaient... Un peu plus à gauche, c'en était fini de moi... Et d'un coup la peur s’immisça en moi... Ma vision devenait trouble... Mes membres étaient tétanisés... Et si cette mission était la dernière pour moi ? Si je n'en revenais pas ? Lilou...

J'aurais pu fuir si mes jambes tenaient le coup, mais ce fut une voix et un regard familier qui me rappelèrent à l'ordre :

«...Richye... J'ai besoin de toi...»

Le visage d'Ayren filtrait par la toile déchirée de la caravane. Qu'avait-il demandé ? Inflammable ? Quelque chose d'inflammable ?

Mes sens d'alchimistes aiguisés rattrapèrent mes sens d'aventuriers, plutôt défaillants pour le moment. Je pu me ressaisir un instant, et lui glisser une boîte de fléchettes Enfer par la fente :

- Si tu leur lance ça dessus, et que t'y mets le feu, le résultat devrait être à la hauteur de tes attentes.

Je me relevais péniblement, ma visée tremblante comme jamais. Je devais être vigilant, pour moi, pour mes équipiers, et pour tous les marchands de cette caravane. La pression montait tout d'un coup en moi... Une prise de conscience un peu trop forte pour mes épaules...




Les alchimistes cherchaient de l'or, ils ont trouvé la science qui vaut mieux que l'or



Richye Erelm
Alchimiste
avatar

Masculin Suivi : Description
Fiche de suivi
Compte en banque
Demeure

Titre : Artisan, Perçant, Curo, Sarkina, Incontrôlable, Cosmos, Précision, Cuisto, Cie, Challenger, Daya, Altera, Titan, Tchi, Hermés

Race : Humain
Statut : Alchimiste de l'Entre-Monde
Pims : 45
Messages : 782
Titre débile : Le pourfendeur de chauve-souris/Le PGM du thé

Re: De Dun à Trinity 1 : l'escorte

le Ven 10 Aoû - 12:05


Richye était tombé de son perchoir. Je vins à ses côtés pour l'aider à se relever. Il me tendit une boîte remplie de fléchettes inflammable, ça devrait faire l'affaire.

- Rich', je vais encore avoir besoin de toi, il va falloir que tu me couvres le temps que j'atteigne le véhicule restant.

Je lui donnais une bonne tape sur l'épaule pour le ragaillardir, je comptais bien sur lui.

Sans attendre sa réponse je sortis du véhicule, mais déjà une salve de balle résonna à mes oreilles. Me couchant aussitôt j'ouvris la boîte pour attraper une fléchette. Je relevais la tête pour repérer le truand, nouvelle salve, je me remettais à l'abri, il était découvert.

J'attendis qu'il recharge avant de me précipiter sur lui, sautant par dessus les obstacles qui me protégeaient jusque là, et lui enfonçant la fléchette où je pus. Une étincelle plus tard et l'homme pris feu, une vrai torche humaine et bruyante. Une bonne diversion pour détourner l'attention de ses acolytes, mais pas un spectacle des plus ragoutant.

Je récupérais la boîte où je l'avais laissé et toujours à couvert des caravanes je m'approchais du second véhicule. Comment m'en approcher sans me faire canarder.

Je regardais en arrière espérant repérer Richye et Ayame. Je ne savais où était Wergeld et j'espérais qu'il ait pu rejoindre les autres.

Il était temps de faire confiance à mes compagnons. Totalement à découvert je me précipitais sur la voiture de fer pour m'agripper à sa structure. Un coup m'accueillit, je tombais, la boîte toujours bien agrippée dans ma main. Je glissais alors sous le véhicule pour éviter une nouvelle attaque, j'entendis le moteur gronder. Les roues reculèrent ... Les roues ! Mais oui !

Attrapant la structure sous la voiture je m'agrippais comme un forcené. La chaleur du métal ne me brûla pas, et je réussi à placer la boîte derrière la roue avant droite, au niveau des suspensions. Le véhicule pris alors de l'allure, ma main s'enflamma pour lançais une gerbe de feu vers les munitions. Je lâchais au même moment le véhicule et je fus propulsé sur le sol quand l'explosion retentit. La roue arrière passa à quelques centimètres de ma tête avant de me laisser traîner loin du véhicule.

Je ne m'aperçus pas tout de suite que mes vêtements étaient en feu, et je n'étais pas le seul. Je vis deux des mécréants immolés. La différence avec moi était qu'ils en mouraient. Quant à moi je me roulais à même le sol pour éteindre les flamme sans que celles-ci ne blessent ma peau.

Soudain épuisé, mes oreilles bourdonnèrent et ma vision s'assombris. Je ne perdis pas connaissance mais restais à même le sol le temps de reprendre mes esprits en espérant que le reste de l'équipe continuait à protéger le convoi.

J'avais immobilisé le deuxième véhicule et blessé au moins deux brigands, le conducteur ne devait pas être dans un bon état non plus. Quant au reste, je ne voyais plus où il se trouvait ... Wergeld, Richye, Ayame ... Je priais pour qu'ils en finissent avec cette attaque.


Signature:
Ayren
Forgeron
avatar

Avatar © : A. Baille

Suivi :


Titre : Artisan, Perçant, Sarkina, Incontrôlable, Amant, Cosmos, Domus, Hôtel, Chance, Salva

Race : Phoenix
Statut : Forgeron
Pims : 501
Notes : Compagnons : Ice le Sampal, Tea le renard Stellaire et Sun le Kasaïr
Messages : 666
Titre débile : Hareng

Re: De Dun à Trinity 1 : l'escorte

le Mer 15 Aoû - 15:59


Spoiler:
Il n’y a plus grand chose à faire à présent. J’ai pris les devant pour gérer les trucs d’ampleur -je nous vois mal arrêter un incendie nous-mêmes- si vous avez un souci sur ce bond dans le temps, n’hésitez pas à me le dire.

Si vous voulez un RP Wu - Septembre, Votez en appuyant sur le 1 😁


Il n’y avait que Richye et Ayren pour comprendre ce qui venait de se passer. L’elfe n’en revenait pas. Il en connaissait des têtes brûlées, il m’avait même sacré champion toute catégorie, mais cet Ayren méritait un titre premier-ex-aequo… L’explosion étouffa les sons, étouffa les cris, Les animaux prirent peur et la caravane, dans le désordre avança brutalement. Les voitures allant dans tous les sens.
Un bandit fut piétiné, un autre écrasé par l’une des hautes roues, une caravane finie à terre lorsqu’un essieux se rompit et les autres dévalèrent plusieurs centaines de mètres avant que les marchands ne reprennent le contrôle de leurs bêtes.

-Et ça ne fait que deux jours…

L’elfe s’était accroché à la bâche de son perchoir, il riait et même qu’il était essoufflé. Signe que ce vieux soldat plein de ressources avait approché de près l’épuisement de son optimisme légendaire.

Les bandits restant s’enfuir comme ils purent, de mon côté j’appelais les sanctuaris. Je m’étais trouvé de l’autre côté des véhicules, j’avais raté une bonne partie du spectacle. Tout juste m’étais-je mis à couvert avant de me faire rouler dessus par un véhicule aux montures folles de terreur…
Me voilà blasé à appeler mon seul contact sanctuari de mon carnet d’adresse :

-Salut Sept ? ça va ? Le bruit ? Ce n’est rien, quelques montures sont devenues folles. Non, t’en fais pas, on gère. Aya est là. Ok. Dis, tu pourrais passer avec quelques collègues. Attends, je t’envois ma position. Non, rien de grave. Des pillards. Heu, je crois qu’une bonne partie de la troupe est morte, oui. D’ailleurs, faudrait aussi prévenir les pompiers. Non, Aya est un peu occupé à ne pas tomber sous les roues d’un véhicule. Oui, bien sûr qu’il était au courant du plan AVANT qu’on fasse tout sauter. D’accord, je lui transmets.

Mensonge. Septembre soupira mais se chargea de régler les problèmes. Et puisque les véhicules étaient enfin arrêtés, je hélais les conducteurs pour les faires avancer vers une zone en amont du vent.

-Déplacez-vous, ne vous arrêtez pas à plus de cinq mètres de la voiture qui vous précède. Formez un cercle. Vous serez plus facile à protéger.

Les conducteurs, parfois, paniquaient. Ils en avaient assez, ce voyage semblait plus difficile que d’ordinaire. Ce à quoi je répondais :

-Vous avez de la chance qu’on soit là. Sans nous, vous seriez morts et, ou, potentiellement appauvris d’une cargaison.

Après quoi, ils se déplaçaient, attendant que le précédent soit assez avancé pour le suivre à une distance respectable. Entre-temps, des bataillons de miliciens et du matériel anti-incendie débarqua en pleine brousse. Eux et quelques sanctuaris… Je laissais le plaisir à Ayame d’expliquer la situation aux fonctionnaires de la caserne.
On dénombrait les morts pendant que les marchands inventoriaient les pertes. Pas grand chose de ce côté, les morts étaient plus nombreux que les caisses abîmées. C’est dire qu’on faisait bien notre job !
Plusieurs plus tard, un incendie maitrisé, des morts emballés et après un au revoir avec les sanctuaris et les miliciens, c’est avec un plaisir incommensurable que nous accueillons le couché du soleil et l’arrivée de la fraîcheur.
Wergeld
Admin | Maitre du Miroir
avatar

Avatar © : A.Baille

Masculin Suivi :


Titre : Optimus - Noble, Héros, Voyageur, Artisan, Acolyte, Perçant, Precision, Fashion, Bling-Bling, Make-Up, Rockstar, Voleur, Tchi, Daya, Titan, Abracadabra, Arcturi, Cir

Race : Humain mutant
Statut : Maitre du miroir K'ouen/ Quartier : La zone extérieure
Pims : 1367
Notes : Taranis : monture Cabow
Heimdall : familier Loup Cyber
Soare : familier panthère
Mornir : Cyliong
Messages : 13906
Titre débile : Wu, Wuzord

https://www.facebook.com/Dodonosaure/

Re: De Dun à Trinity 1 : l'escorte

le Mer 24 Oct - 23:06


Deux jours... Il nous aura fallu deux petits jours pour qu'on atteigne plus ou moins le stade du chaos général. Les caravanes se réinstallèrent en cercle non sans peine, et non sans les ordres de Kouen. De là, la cavalerie pointait grâce à l'arrivé providentielle de Septembre et d'autres Sanctuaris.
Heureusement, les pertes de notre côté furent ridicule par rapport à celles des pillards. Le moral des marchands par contre avait déjà pris la poudre d'escampette. Même la présence des sanctuaris ne semblaient pas leur redonner du baume au cœur.

La soirée arrivait, et pendant une pause bien méritée, j'en profitais pour vérifier ma dague et mon arbalète, et vérifiais le compte de mes carreaux... Vu ce qu'on avait affronté sur le trajet jusqu'à présent, la suite ne présageait rien de bon. Ayant quelques articles de soin dans mes affaires, j'en profitais pour faire un peu le tour du camp à la recherche d'éventuels blessés à soigner ou à stabiliser jusqu'à la prochaine étape. Fort heureusement, rien de grave à signaler, quelques bandages par-ci par-là, et tout allait bien. À ceci près que les caravaniers étaient tendus... assez peu étonnant vu ce qu'on a subi.

Le trajet repris assez vite jusqu'à la nuit tombée, où nous dressâmes le feu de camp. Malgré les remous, la fatigue, il fallait tout de même exploiter chaque seconde possible au maximum. Ce trajet était déjà beaucoup trop long, et chaque seconde perdue était une chance de croiser un danger en plus. J'étais moi-même un peu trop épuisé pour alimenter une conversation consistante. Le seul sujet qui me vint en tête à ce moment :

- Vous pensez que les sanctuaris arriveront à tirer quelque chose d'un interrogatoire sur les bandits survivants ? Enfin, ce qu'il en reste ?

La nuit s'assombrit vite, et il était déjà l'heure de se partager les tours de garde.




Les alchimistes cherchaient de l'or, ils ont trouvé la science qui vaut mieux que l'or



Richye Erelm
Alchimiste
avatar

Masculin Suivi : Description
Fiche de suivi
Compte en banque
Demeure

Titre : Artisan, Perçant, Curo, Sarkina, Incontrôlable, Cosmos, Précision, Cuisto, Cie, Challenger, Daya, Altera, Titan, Tchi, Hermés

Race : Humain
Statut : Alchimiste de l'Entre-Monde
Pims : 45
Messages : 782
Titre débile : Le pourfendeur de chauve-souris/Le PGM du thé

Re: De Dun à Trinity 1 : l'escorte

le Dim 4 Nov - 16:12


Chaque pas était un effort de trop, j'étais épuisé par l'usage de ma magie, et tout le remue ménage causé par l'attaque me donnait la nausée.

Lorsque les esprits se calmèrent je réussis à convaincre un marchant de tissus de me donner de nouveaux habits, les miens ayant à moitié brûlé quelques heures plus tôt. Il me refila un haut trop large pour moi et rose délavé, je refusais d'abord avant de finir par l'enfiler devant le refus catégorique du marchand à me refiler autre chose. Et pour bien être assorti, j'eus droit à un pantalon en lin orange ... Le fou du roi était présent parmi le convoi, me restait plus qu'à jouer les troubadours et les troubles faits ...

Je décidais plutôt de m'installer dans la caravane d'un autre marchand discrètement, avec toutes les forces présentes aucun risque qu'il nous arrive autre chose. Et même si c'était le cas, je n'avais pas la force de protéger qui que ce soit, il me fallait d'urgence du repos. Personne ne semblait remarquer mon absence avec toute l'agitation, autant la mettre à profit.

Après une extinction des feux qui me parut ne durer que quelques secondes la secousse de la caravane me réveilla. Une gamine assise à côté de moi me fixait avant de partir vers le fond du véhicule :
- Il est réveillé Maman ! dit-elle de sa petite voix suraiguë.

La femme en question se leva et m'apporta un peu d'eau. Je regardais autour, de nombreux paniers de fruits et légumes nous entouraient.
- Combien de temps ai-je dormi ? demandai-je.

- Assez longtemps pour reprendre votre poste, me répondit-elle sans entrain. Aucune animosité dans la voix, juste un rappel sur la raison de ma présence dans ce convoi.

Je me levais un peu plus revigoré, je bus dans la gourde en cuire que m'avait donné la femme avant de la remercier et de disparaître en dehors. Les caravanes étaient arrêté en cercle, nous allions visiblement bivouaquer ici.

Je n'eus aucun mal à retrouver le petit groupe formé par mes coéquipiers, je les rejoins en répondant à la question de l'alchimiste lorsque j'arrivais dans son dos :
- Oh et bien ils sont payés pour ça, ils doivent bien avoir quelques tours dans leur sac pour arriver à leur fin, non ?

Je m'assis à côté de Richye en attendant les nouveaux ordres ...


Signature:
Ayren
Forgeron
avatar

Avatar © : A. Baille

Suivi :


Titre : Artisan, Perçant, Sarkina, Incontrôlable, Amant, Cosmos, Domus, Hôtel, Chance, Salva

Race : Phoenix
Statut : Forgeron
Pims : 501
Notes : Compagnons : Ice le Sampal, Tea le renard Stellaire et Sun le Kasaïr
Messages : 666
Titre débile : Hareng

Re: De Dun à Trinity 1 : l'escorte

le Dim 11 Nov - 4:59


Septembre repartait avec ses collègues, quelques pillards et une vague odeur de fumée. Il trouva très drôle de faire un commentaire avant de disparaitre par la porte de Caserne, lançant à Ayame quelques mots dont j'étais la cible :

-Je vois que ton éducation porte ses fruits, c'est la première fois qu'il m'appelle avant que tout le monde soit mort... Ça me change ! Bon courage pour lui apprendre à ne pas déclencher d'incendie criminel dès que tu as le dos tourné !


Ce bon à rien de sanctuari ne payait rien pour attendre. L'elfe sut que mon humeur ne s'était améliorée avec l'intervention de Septembre. Que s'était-il passé ses dernières heures ? Zone de désert : une attaque de raie des sables. Zone de savane, une attaque de pillards. Ce convoi était maudit. Sans oublier Ayren jouant les fées tapageuses. Si je le reprends à m'envoyer dans le décor, je lui fais manger ma magnétic.

La soirée fut houleuse, les pertes n'étaient pas bien grandes en comparaison des conséquences encourues en notre absence. Tout de même, les marchands étaient nerveux. Certains nous pensaient responsables, ça les aidait à dormir, d'autres trouvaient notre présence plus commode qu'au départ.

-Chacun ses problèmes, le notre c'est qu'on approche de Ing. Encore deux cent kilomètres et nous serons exactement dans la zone où les autres convois ont été attaqués. Il faut que ça passe et sans heurt cette fois. Ayren, tu resteras avec Ayame pour la suite, obligation de défendre depuis une position élevée, l'elfe te filera un fusil. Tu m'as envoyé dans le décor une fois de trop , me justifiais-je. Richye, t'as de quoi te défendre au corps à corps ?

Je pris le premier tour de garde. A vrai dire, plus j'y pensais et plus je regrettais de laisser Ayame sur le convoi. Je préfère l'avoir avec moi. Sur la magnétic ou en forêt, je sais comment il fonctionne et j'ai confiance en son bon sens... M'étais-je laissé gagné par la nervosité de nos marchands ?
Peut-être.

Les prémisces de l'aube, l'odeur de cendre imprégnait le convoi, nos vêtements et notre humeur. Je réveillais la troupe sans délicatesse des "debout ! nous levons le camps!" lancé aux plus proches. En quelques minutes tout le monde fut réveillé. L'odeur du thé embaumait l'air.

-Prenez des forces, leur disais-je, nous allons faire le plus dur à présent.

En regardant en arrière, c'était difficile de croire qu'on pouvait vivre pire encore...
La journée défila, une soirée de plus, puis une autre. Deux jours à longer Ing, elle formait une rangée de cils épais à la frontière nord de ma vision. La température était redevenue supportable et l'humidité de l'air obligeait à se couvrir. Avec un plaisir incommensurable j'avais repris blouson et bottes de mon barda. Le troisième jour de Ing arriva, nous avons parcourue plus de la moitié du chemin menant à Trinity. C'était le dernier jour que nous passeront si proches de la forêt... Rien. La journée entière ne fut ponctuée que par la pluie et le vent. J'avais contrains l'attelage à avancer vite depuis des jours, la pluie eut raison des résistances des marchands et de leurs bêtes. L'après-midi avancée, j'étais contrains d'ordonner une halte.
Bientôt, la nuit se referma sur nous. On ne discernait plus Ing, on la devinait dans l'ombre menaçant qui dévorait les étoiles au Nord.

Les voitures rangées en cercles serrées pour faciliter les patrouilles, j'ordonnais aux marchands de se relayer et de garder un oeil sur les environs. C'était maintenant ou jamais pour notre ennemi invisible de nous attaquer.
Attendre la bataille me rendait toujours plus morose, le doux sourire d'Ayame n'y faisant rien. L'elfe se contentait de banalités avec le reste de la troupe. Je ne manquais pas ses coups d'oeils à nos positions, aux personnes présentes. Le veilleur n'oubliait jamais de garder l'oeil ouvert...

Spoiler:
Hoplà on avance on avance !
Wergeld
Admin | Maitre du Miroir
avatar

Avatar © : A.Baille

Masculin Suivi :


Titre : Optimus - Noble, Héros, Voyageur, Artisan, Acolyte, Perçant, Precision, Fashion, Bling-Bling, Make-Up, Rockstar, Voleur, Tchi, Daya, Titan, Abracadabra, Arcturi, Cir

Race : Humain mutant
Statut : Maitre du miroir K'ouen/ Quartier : La zone extérieure
Pims : 1367
Notes : Taranis : monture Cabow
Heimdall : familier Loup Cyber
Soare : familier panthère
Mornir : Cyliong
Messages : 13906
Titre débile : Wu, Wuzord

https://www.facebook.com/Dodonosaure/

Re: De Dun à Trinity 1 : l'escorte


Contenu sponsorisé


Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

- Sujets similaires