Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Re: Quatre-vingt-dix macaques, qui sautaient sur la couette...

le Dim 3 Sep - 17:03


L'alchimiste était donc capable de faire ça, parler avec des animaux en prenant une simple noix, c'était tellement irréaliste et contradictoire, mais ce serait drôle d'essayer de parler avec un dragon, ou tout autre animal fantastique, mais je pense que le dialogue serait très très bizarre. Il faudrait qu'un jour, j'aille faire un tour chez l'alchimiste pour voir ses produits, je n'étais jamais allé à sa boutique.

Une noix qui permet de parler avec les animaux, tu en as fait des beaux achats toi dit donc !

Après quelques heures de marche, nous fîmes une pose et je remarqua qu'Ayren sorti le cube que je lui avait vendu, quelques temps auparavant, il allait nous être utile maintenant, pour savoir si nous approchions de nos singes voleurs. Mais d'un seul coup, il n'y eu plus un seul bruit à plusieurs kilomètres à la ronde, comme si le temps c'était arrêté sans raisons apparentes. Ayren nous intima de ne plus bouger, et en suivant la direction de son regard, je compris pourquoi, nous étions face à une Wyverns Dorés, celles qui étaient responsables de la venue de singes paniqués dans Vink. Je pensa qu'il était bon de s'allonger par terre, si elle nous voyait, nous étions mort. Pendant ce temps, je chuchotais à Ayren.

Ta noix est encore active non ? Si oui, il faut que tu essayes d'attirer la Wyverns à un endroit éloigner, je présume qu'elle va penser que tu parles en sa langue, hors ce n'est pas le cas, donc invente une excuse pour l'attirer quelque part, en te faisant passer pour une Wyverns, dit que tu es en danger à l'opposer de notre position ou quelques chose comme ça !

Je pensais vraiment que la stratégie que je venais de donner à Ayren allait marcher, sinon nous allons devoir combattre une colonie de Wyverns et après, continuer à poursuivre nos singes, ça risquait d'être long et compliqué, de plus que la mission était urgente, nous avions que deux semaines pour la finir !
Thänille
avatar

Avatar © : ENTFWIN3D

Féminin Titre : Hermès

Race : Ange
Statut : Intérimaire professionnelle autoproclamée
Pims : 579
Messages : 148

Re: Quatre-vingt-dix macaques, qui sautaient sur la couette...

le Mer 6 Sep - 11:18


Ce que me proposait Thäni était audacieux, un peu trop. Je ne savais pas la manière de s'exprimer d'un Wyverns. Il s'agissait d'être intelligent, ne risquait-il pas d'entendre d'où provenait la voix et de nous foncer dessus ?

J'étais mitiger. Ne ferions-nous mieux pas d'attendre qu'il s'en aille ? Le soucis était que cet animal vivait en groupe, je n'avait pas très envie de voir d'autres prédateurs arriver ...
*Très bien très bien ... Réfléchis réfléchis ... Quelle excuse pour éloigner le Wyvern ?*

Je regardais les filles qui me fixaient. Je leur chuchotais :
- Si ça tourne mal, vous courrez dans la rivière, je tâcherai de faire diversion ... Je ne sais pas si vous croyez en un quelconque Dieu, mais il est temps de faire votre prière pour que ce plan fonctionne.

Je regardais Thäni et acquiesçais de la tête comme pour me donner du courage. Je pris une voix forte et plus grave pour m'adresser à la bête :
- Il nous faut nous rendre à l'Est, l'un des nôtres a été fait prisonnier par ces idiots de bipèdes. Un nouveau piège qu'il nous faut détruire, ils n'apprendront jamais !

Une sueur froide coula le long de mon échine, trop de paramètres inconnus pouvaient faire pencher la balance vers un lamentable échec. J'arrêtais de respirer en attendant la réaction du Wyverns.

MJ:
Un Maître du jeu peut-il interpréter le rôle du Wyverns ? Si je vous fais mon plus beau sourire serez-vous assez clément ?
Ayren
Forgeron
avatar

Avatar © : Natsu Dragneel par Micaela Frojdh

Suivi :

Titre : Artisan, Perçant, Sarkina

Race : Phoenix
Statut : Forgeron
Pims : 109
Messages : 206

Re: Quatre-vingt-dix macaques, qui sautaient sur la couette...

le Mer 13 Sep - 22:11


Spoiler:
Le dé était en votre faveur, z'avez de la chance

Nourrir un clan aussi grand était un travail fastidieux et interminable. De l'oeuf à la mort, la wyvern vit pour le clan. Elle est le clan. Pourtant le ciel est vaste et les montagnes s'étendent à l'infini. Parfois, la monotonie de ce paysage était comblée par une créature qui était à la fois chasseur et proie. Un être rasant la terre pour s'abriter qui pouvait être dangereux ou savoureux.
Elles étaient nyctalopes et de conséquent chassaient aisément de nuit. Mais en cette journée filant, le soleil bas la désarçonnait. Etait-ce pour cela qu'elle se trouvait si loin de sa colonie ? La lumière rasante du soleil s'approchant de l'horizon l'aveuglait.

-Quelle direction m'indiques-tu ? Quel est l'endroit où ces êtres ont emmené le clan ?

Elle s'était posée sur ses quatre pattes. Ailes repliées vers son corps gracile, la créature approcha d'Ayren. La wyvern était plus petite que lui mais sa gueule hérissée de dents s'ouvrirait sans difficulté non loin de son menton. Elle inspira une goulée d'air au bord de son visage et se détourna en grondant.

-Tu n'as l'odeur d'aucune mère que je connaisse. Tu as celle des chasseurs sur toi.

Elle était terriblement méfiante. Mais seule et éloignée du groupe. La grisaille de cette lumière de fin du jour l'empêchait de voir convenablement l'être qui lui avait parlé. Il était grand pour l'un des leurs. Avait-elle la force pour le combattre ? Peut-être était-ce un dominant... Les questions étaient trop nombreuses et elle se détourna.

-Où allons-nous ?
Maitre du Jeu
PNJ
avatar

Race : Entité
Statut : Maitre des jeux
Messages : 1078

Re: Quatre-vingt-dix macaques, qui sautaient sur la couette...


Contenu sponsorisé


Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

- Sujets similaires