Un chat et un loup à la montagne, le premier dans la neige portera le chat.

le Ven 4 Aoû - 20:46


-Je n'ai hélas pas reçu de vaccin me protéger de l'odeur avarié des canidés de cette pièce !

Toutes griffes dehors je me contorsionnais dans tous les sens. J'avais encore l'infime espoir de sortir de cette bibliothèque dignement à coup de griffes salutaires.
Ce ne fut pas le cas. Kiyiya et moi, toujours coincé dans les airs, nous allâmes vers la sortie quand un sauveteur nous interpella. Il vint vers nous accompagné d'un sanctuari et nous remercia d'aller chercher le malheureux randonneur.

-Il est en effet malheureux qu'il se soit d'abord adonné à la randonné.

Le sanctuari nous proposa alors de nous faire traverser la distance jusqu'à la montagne plus rapidement.
Il nous déposa à quelques pas du temple dont parlait la fiche de mission.

La vue était dégagée par delà les montagnes et dévoilait un plateau couvert d'une dense forêt quelques deux milles mètres plus bas. Entre la forêt verdoyante et nous, un glacier, de la roche et la pente abrupte d'une montagne.
Le froid y était glacial et l'oxygène s'était raréfié ; il ne me fallait plus me libérer de la poigne de la louve mais plutôt m'y accrocher aussi fermement que mes griffes me le permettaient.

-Si on m'avait dit qu'il y a ferait si froid... Comment sommes-nous censés trouver un randonneur perdu dans une poudreuse fraiche ?

L'agent qui nous avait fait traverser nous laissa là, appelé pour d'autres urgences.
Pwyll Des Thoran
avatar

Avatar © : Moi

Masculin Race : Chat
Pims : 5
Messages : 45
Titre débile : Pa-chat

Re: Un chat et un loup à la montagne, le premier dans la neige portera le chat.

le Lun 7 Aoû - 23:33


Kiyiya n’eut pas le temps de dire ouf, le sanctuari les téléporta en montagne et disparu aussitôt si bien qu’elle ne pu prononcer un son. Le froid était mordant voir griffant… ah mais non c’est ce fichu chat qui est griffant.

- Lâche mon bras,
aboya t’elle

Le matou agrippé à son poigné, lacérait sa chère. Elle gronda, et quitte à aggraver l’état de son bras, elle le secoua dans tous les sens espérant le faire lâcher prise, ce qui évidemment ne fonctionna pas. Elle se souvint des dernières paroles de la bibliothécaire, et une petite lueur s’alluma dans ses yeux…. Le perdre dans une congère…. Une idée à creuser…

Le plus simple pour lui faire lâcher prise était encore de se transformer, et de toute façon avec ses pieds nu et son nombril à l’air, il valait mieux qu’elle s’exécute au plus vite si elle ne voulait pas finir en hypothermie.
Ainsi Pwyll se retrouva l’arrière train au frais sur le sol, tandis que la silhouette de la louve se dessinait petit à petit dans le paysage enneigé.
Sa transformation était incomplète, c’était un premier essai pour elle, elle avait conservé ses cordes vocales d'humaine, ainsi elle pouvait toujours communiquer. Enfin elle pouvait essayer. Le premier son qu’elle sortie de sa gueule ressemblait plutôt aux pleurs d’un chiot qu’à une voix de femme. Après quelques ajustements, elle put enfin parler.

- Nous pouvoir déjà essayer avec flaire…

Elle avança vers le temple, réservant sa revanche pour plus tard, peut être que les sauveteurs avaient retrouvé des effets personnels du randonneur qui pourrait lui permettre d’enregistrer son odeur. Ou alors ils auraient quelques conseils et consignes utiles pour leur recherche.




Kiyiya
avatar

Avatar © : Luis Royo

Féminin Suivi : fiche personnage
feuillet de vie

Race : humain/métamorphe
Pims : 25
Messages : 57

Re: Un chat et un loup à la montagne, le premier dans la neige portera le chat.

le Sam 12 Aoû - 20:55


Kiyiya était une métamorphe et j'y trouvais l'explication de mon brusque bain de poudreuse. Elle était froide et humide. Mon pelage en fut recouvert en moins de temps qu'il n'en faut à un humble matou grassouillet pour dire "miaou". Au vu de la puissante mâchoire de la louve parlante, j'avais tout intérêt à ne pas m'approcher de trop prêt d'elle et du confort duveteux de son dos à fourrure.
Plus vite nous en aurons terminé de cette mission et plus vite je retrouverais un peu de dignité.

-Fais donc cela.

Je m'éloignais d'elle pour regarder la montagne. L'avalanche était tombée d'une partie haute vers une partie basse. Alors notre promeneur ensevelit devait être quelque part entre le temple et le pied de la montagne, sur cette façade.
Je n'étais encore jamais venu au temple, ni même dans cette partie du monde. Cela étant, le chemin creusé dans le flanc de la montagne avait survécu à l'avalanche, la neige formait dessus des monticules irréguliers. Arrachés à la mer blanche, ils étaient bordé d'un liseré de roche à nue là où la neige n'avait réussit à s'accrocher.

-Ce que je vois réduis assez bien notre espace de recherche. Regarde donc, le chemin serpente sur une surface assez réduite. Notre homme ne peut être qu'entre la route et la neige fraichement écoulée.

C'était mieux que de flairer toute la montagne, il ne nous en restait qu'un tiers à fouiller. Hélas, ce tiers couvrait des kilomètres carrés. Bien trop vaste pour un chat et un chien. Si encore nous pouvions trouver un objet appartenant à notre homme. Une empreinte avec son odeur nous guiderait plus efficacement.
Pwyll Des Thoran
avatar

Avatar © : Moi

Masculin Race : Chat
Pims : 5
Messages : 45
Titre débile : Pa-chat

Re: Un chat et un loup à la montagne, le premier dans la neige portera le chat.


Contenu sponsorisé


- Sujets similaires