Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Un chat et un loup à la montagne, le premier dans la neige portera le chat.

le Ven 4 Aoû - 20:46


-Je n'ai hélas pas reçu de vaccin me protéger de l'odeur avarié des canidés de cette pièce !

Toutes griffes dehors je me contorsionnais dans tous les sens. J'avais encore l'infime espoir de sortir de cette bibliothèque dignement à coup de griffes salutaires.
Ce ne fut pas le cas. Kiyiya et moi, toujours coincé dans les airs, nous allâmes vers la sortie quand un sauveteur nous interpella. Il vint vers nous accompagné d'un sanctuari et nous remercia d'aller chercher le malheureux randonneur.

-Il est en effet malheureux qu'il se soit d'abord adonné à la randonné.

Le sanctuari nous proposa alors de nous faire traverser la distance jusqu'à la montagne plus rapidement.
Il nous déposa à quelques pas du temple dont parlait la fiche de mission.

La vue était dégagée par delà les montagnes et dévoilait un plateau couvert d'une dense forêt quelques deux milles mètres plus bas. Entre la forêt verdoyante et nous, un glacier, de la roche et la pente abrupte d'une montagne.
Le froid y était glacial et l'oxygène s'était raréfié ; il ne me fallait plus me libérer de la poigne de la louve mais plutôt m'y accrocher aussi fermement que mes griffes me le permettaient.

-Si on m'avait dit qu'il y a ferait si froid... Comment sommes-nous censés trouver un randonneur perdu dans une poudreuse fraiche ?

L'agent qui nous avait fait traverser nous laissa là, appelé pour d'autres urgences.
Pwyll Des Thoran
avatar

Avatar © : Moi

Masculin Race : Chat
Pims : 5
Messages : 95
Titre débile : Pa-chat

Re: Un chat et un loup à la montagne, le premier dans la neige portera le chat.

le Lun 7 Aoû - 23:33


Kiyiya n’eut pas le temps de dire ouf, le sanctuari les téléporta en montagne et disparu aussitôt si bien qu’elle ne pu prononcer un son. Le froid était mordant voir griffant… ah mais non c’est ce fichu chat qui est griffant.

- Lâche mon bras,
aboya t’elle

Le matou agrippé à son poigné, lacérait sa chère. Elle gronda, et quitte à aggraver l’état de son bras, elle le secoua dans tous les sens espérant le faire lâcher prise, ce qui évidemment ne fonctionna pas. Elle se souvint des dernières paroles de la bibliothécaire, et une petite lueur s’alluma dans ses yeux…. Le perdre dans une congère…. Une idée à creuser…

Le plus simple pour lui faire lâcher prise était encore de se transformer, et de toute façon avec ses pieds nu et son nombril à l’air, il valait mieux qu’elle s’exécute au plus vite si elle ne voulait pas finir en hypothermie.
Ainsi Pwyll se retrouva l’arrière train au frais sur le sol, tandis que la silhouette de la louve se dessinait petit à petit dans le paysage enneigé.
Sa transformation était incomplète, c’était un premier essai pour elle, elle avait conservé ses cordes vocales d'humaine, ainsi elle pouvait toujours communiquer. Enfin elle pouvait essayer. Le premier son qu’elle sortie de sa gueule ressemblait plutôt aux pleurs d’un chiot qu’à une voix de femme. Après quelques ajustements, elle put enfin parler.

- Nous pouvoir déjà essayer avec flaire…

Elle avança vers le temple, réservant sa revanche pour plus tard, peut être que les sauveteurs avaient retrouvé des effets personnels du randonneur qui pourrait lui permettre d’enregistrer son odeur. Ou alors ils auraient quelques conseils et consignes utiles pour leur recherche.




Kiyiya
avatar

Avatar © : Luis Royo

Féminin Suivi : fiche personnage
feuillet de vie

Race : humain/métamorphe
Pims : 5
Messages : 83

Re: Un chat et un loup à la montagne, le premier dans la neige portera le chat.

le Sam 12 Aoû - 20:55


Kiyiya était une métamorphe et j'y trouvais l'explication de mon brusque bain de poudreuse. Elle était froide et humide. Mon pelage en fut recouvert en moins de temps qu'il n'en faut à un humble matou grassouillet pour dire "miaou". Au vu de la puissante mâchoire de la louve parlante, j'avais tout intérêt à ne pas m'approcher de trop prêt d'elle et du confort duveteux de son dos à fourrure.
Plus vite nous en aurons terminé de cette mission et plus vite je retrouverais un peu de dignité.

-Fais donc cela.

Je m'éloignais d'elle pour regarder la montagne. L'avalanche était tombée d'une partie haute vers une partie basse. Alors notre promeneur ensevelit devait être quelque part entre le temple et le pied de la montagne, sur cette façade.
Je n'étais encore jamais venu au temple, ni même dans cette partie du monde. Cela étant, le chemin creusé dans le flanc de la montagne avait survécu à l'avalanche, la neige formait dessus des monticules irréguliers. Arrachés à la mer blanche, ils étaient bordé d'un liseré de roche à nue là où la neige n'avait réussit à s'accrocher.

-Ce que je vois réduis assez bien notre espace de recherche. Regarde donc, le chemin serpente sur une surface assez réduite. Notre homme ne peut être qu'entre la route et la neige fraichement écoulée.

C'était mieux que de flairer toute la montagne, il ne nous en restait qu'un tiers à fouiller. Hélas, ce tiers couvrait des kilomètres carrés. Bien trop vaste pour un chat et un chien. Si encore nous pouvions trouver un objet appartenant à notre homme. Une empreinte avec son odeur nous guiderait plus efficacement.
Pwyll Des Thoran
avatar

Avatar © : Moi

Masculin Race : Chat
Pims : 5
Messages : 95
Titre débile : Pa-chat

Re: Un chat et un loup à la montagne, le premier dans la neige portera le chat.

le Dim 20 Aoû - 12:50


Kiyiya rejoignit Pwyll pour constater ses observations en effet ils avaient maintenant un périmètre bien définit pour les recherches, mais c’était encore bien large le mieux serai de trouver un objet, un vêtement portant son odeur…

- Allons au temple, eux auront surement informations


Le temple n’était pas loin il y serait en moins de 5 minutes. La plateforme perçant sur laquelle ils avaient atterrit était un peu à l’écart du temple.
Comme on pouvait s’y attendre, le temple de l’oiseau de lumière, A'Vogenlhil, était constitué de verre, de miroir, et de bois de chêne noir, le noir étant réputé pour sa réflexion de la lumière. Le temple reflétait une grande parti du paysage alentour ce qui le rendait difficilement repérable. On ne pouvait que plisser les yeux pour le regarder la lumière qui s’y reflétait étant aveuglante.
La porte principale était à la hauteur d’un dieu. Elle devait bien faire 6 mètres de haut à sa droite une plaque de bois finement gravés de jolie enluminures, présentait en son centre une plume, le nom du dieu honoré, et en tout petit le nom du prête en charge d’entretenir le temple.

Kiyiya se retransforma en humaine à une centaine de mètres du temple, elle ne souhaitait pas être confondue avec une bête sauvage. La porte du temple était ouverte Ils s’engouffrèrent à l’intérieur. Ils traversèrent un enchevêtrement de pièces assez sombre, avec des fenêtres en dentelles, pour enfin atterrir, dans la pièce centrale du temple. Plusieurs autels réservés à la prière et aux offrandes y étaient dressés.

La louve était très pieuse de par ses origines et même si le temps pressait, elle s’agenouilla devant l’hôtel et formula dans son esprit une brève prière à A'Vogenlhil.

*Ô toi ! Être de lumière suprême !
Comète de feu qui insuffler vie en ce monde !
Entends ma prière, et accepte mon humble offrande.
Puisse tu nous guider dans la recherche de ce marchand emporter par la neige.*


Puis elle défit de sa ceintures deux des ses récentes prises. Elle déposa un lapin, et un écureuil dans la corbeille destinée aux offrandes et se releva.

Dans un coin de la pièce, 4 personnes semblaient en vive discutions, équipés de pioches, lanterne corde et gros sac de randonnée, certains avait de l’équipement signé d’une croix rouge, certainement des guérisseurs, Kiyiya s’avança et les interpella.

- Vous être là pour chercher marchand ?

Un homme trapu et massif se retourna, il porta la main à sa barbe et la toisa de haut en bas, perplexe, il ne comprenait pas comment on pouvait venir en cette région accoutrée de la sorte.

- Oui c’est ça petiote, c’est vous les renforts ? hé ben ça va pas être du gâteau si vous savez même pas vous habiller en fonction du climat ! Un chat et une nudiste on n’est pas arrivé ! Tiens ! Enfile ça tu me donne froid ! Et pieds nu t’en qu’à faire nan mais j’te jure ! Et toi le matou j'espère que t'as des talents cachés !


Le guérisseur lui jeta à la figure une énorme doudoune jaune et une paire de bottes rouge rembourré qui avait l'air assez douillette. Elle les enfila, la doudoune était trop grande et lui arrivait en dessous des fesses, ses mains étaient perdus quelque part dans les manches. Heureusement que ce n'était pas une mission de chasse pour la discrétion on repassera. Si le ridicule ne tue pas au moins il tient chaud....


HRP : pour la suite est ce que tu peux dire qu’ils n’ont pas de quoi remonter la piste du marchand ?


Kiyiya
avatar

Avatar © : Luis Royo

Féminin Suivi : fiche personnage
feuillet de vie

Race : humain/métamorphe
Pims : 5
Messages : 83

Re: Un chat et un loup à la montagne, le premier dans la neige portera le chat.

le Mar 22 Aoû - 18:36


Cette période de l’année n’était pas propice à un sous-poil isolant. En ville, il fait trente degrés. Ma fourrure est plutôt adaptée à évacuer la chaleur plutôt qu’à la retenir. Le froid irradiait dans mes bouts de pattes traumatisé.
Le temple apparu sous mes coussinets avec le charme du chauffage au sol. Sans retenue aucune j’allais voir si les pieds des braseros étaient chauds. Ils l’étaient ! Les moustaches frémissantes de plaisir, je regardais la louve faire une prière.
J’ai bien assez de temps pour récupérer l’écureuil et en faire mon quatre-heure. Si seulement mes pattes étaient moins engourdies que mon estomac…

Par chance, un groupe était présent dans le temple. Tout ironie à part, ils avaient de quoi couvrir une louve-garou mais pas un honnête chat.

-Je suis autant un matou que vous, un singe. J’imagine que mon intellect fait plus facilement la différence que le vôtre.

Une rougeur passa sur les joues de l’humain. Nous aurions pu en venir aux griffes, mais l’un des guérisseurs l’accompagnant posa une main apaisante sur son bras. Il y a des rabat-joie partout !

-Nous sommes trop pressés pour perdre du temps, l’homme que nous recherchons est coincé sous la neige et l’oxygène dont il dispose sera bientôt saturé de dioxyde. Si nous voulons le retrouver en vie, nous n’avons plus beaucoup de temps. Avez-vous trouvé une piste dehors ?


Le chat que j’étais s’assit confortablement sur le dallage et dodelina de la tête. Les mortels s’alarment même pour des menus détails. Moi, je m’ennuie. Aussi sûr que je me trouvais dans un temple où le seul animal que l’on nourrit volontiers est un oiseau géant au mauvais caractère.
Mes grands yeux aux pupilles fendues se fermaient lentement. L’humain me regarda quelques secondes car l’hypnose faisait son effet. Son voisin le bouscula en se retournant et défit le charme.
Tous des rustres.

-Non. Nous savons où chercher. Nous espérions que vous pourriez nous aider à réduire l’espace à renifler pour mon amie que vous avez si aimablement enveloppé dans du plastique de conservation.

Au regard que me lança le guérisseur nous n’étions pas plus avancés qu’eux.

-Nous devons donc nous en remettre à un oiseau.

L’inflexion de ma voix en disait long sur les doutes nourris à l’égard d’un dieu qui a la forme d’un animal aussi idiot qu’un oiseau.
Pwyll Des Thoran
avatar

Avatar © : Moi

Masculin Race : Chat
Pims : 5
Messages : 95
Titre débile : Pa-chat

Re: Un chat et un loup à la montagne, le premier dans la neige portera le chat.

le Jeu 24 Aoû - 22:45


A'vogenlhil n'était pas le genre de dieu qui se présente tout feu tout flamme et toute lumière face à un humble mortel ou pas-mortel. Il est de ceux qui mettent sur un autel une souris. Un petit rongeur touffu et noyé dans sa fourrure. D'un gris nacré et orné de deux yeux rubis.
L'animal tournait en rond sur l'autel et il attendait patiemment que les priants le repère. Sa mission, acceptée car ordre de la plus haute instance qui soit, était de révéler la route à ceux qui cherchent.
Daeythe
avatar

Féminin Race : Dieu de l'Entre-Monde
Statut : PNJ
Notes : Je suis un Maitre du Jeu
Messages : 68

Re: Un chat et un loup à la montagne, le premier dans la neige portera le chat.

le Sam 2 Sep - 0:01


Les flots de parole de ce félin étaient incompréhensible, de quoi pouvait t’il bien causer ? Il usait d’un vocabulaire qu’elle n’avait pas souvent entendu, il faut dire que les rues des bas quartiers n’étaient pas peuplées des gens les plus civilisés. La preuve elle en était.

La louve saisit l’urgence de la situation à l’air grave marqué sur le visage de l’autre guérisseur, mais visiblement il n’avait rien à lui faire flairer. Ils étaient bien avancés. La louve s'exprima en déssinant de ses mains la silhouette de la montagne, indiquant la répartition.

- Nous diviser zone recherche. Vous prendre moitié zone et nous autre moitié. Nous prendre pied de montagne, car nous plus rapide et vous haut de montagne

Le premier guérisseur qui s’était déjà emballé, prit la mouche

- oh mais c’est qu’elle va pas nous dire ce qu’on doit faire celle la ! Même el’chat y cause mieux qu’elle on va quand même pas l’écouter ! Z’avez d’jà fait ce genre de recherche au moins ?


Kiyiya sentit l’énervement monter en elle et la tentation de le réduire en charpie devenait pressante. Elle transforma ses mains en pattes griffus et ses crocs vinrent déformaient sa bouche en une gueule monstrueuse et menaçante à son égard.

- Est-ce que toi comprendre maintenant ou est-ce que moi devoir faire démonstration ?

Un grognement ronronné dans sa gorge attendant la réponse qui le déclencherait, mais le guérisseur, se calma quasiment instantanément. Un autre pris la parole.

- C’est bon on a compris, on fait comme vous avez dit, prenez une fusée éclairante si vous le trouvez tirez. Et maintenant partez !


Kiyiya saisi la fusée et fit volteface. Elle fit quelque pas, et arrivant devant l’autel marqua un temps d’arrêt son offrande avait disparut. Sa première réaction fut de se tourner vers Pwyll, avait t’il chapardé son gibier ?



Kiyiya
avatar

Avatar © : Luis Royo

Féminin Suivi : fiche personnage
feuillet de vie

Race : humain/métamorphe
Pims : 5
Messages : 83

Re: Un chat et un loup à la montagne, le premier dans la neige portera le chat.

le Mer 6 Sep - 18:47


La proie avait sentie son heure arriver, elle qui lissait son museau du bout de ses pattes griffues, elle cessa tout mouvement. les pavillons poilus ossillaient dans les directions les plus inquiétantes cherchant d'où venait le danger imminent.
Un bond souple, je rugis d'un miaulement roulé du fond de la gorge. Mais la petite créature s'était enfuie. Sous mes coussinets, le vide. L'autel du dieu au dessous était vide. Il n'y avait plus d'offrandes, il n'y avait plus de souris.

-Diantre ! Elle était là ! Je l'ai vue !

Mais Kiyiya me regardait pour un tout autre sujet.

-Et bien quoi ? Tu me regardes comme si j'avais mangé ton quatre-heure...

Je tournais et tournais et tournais encore. Pas de souris et mon agacement grimpait aussi haut que l'impatience des guérisseurs.

-Que faites-vous ! Nous n'avons déjà plus le temps !

Je lui présentais mon derrière. Cela ferait office de réponse digne à ce bipède mal léché.

-Je te dis qu'elle était là.

Le petit animal me croyant venir vers sa cachette, il bondit de la fissure qui le dissimulait et fila entre les jambes de la fille-loup.

-Là !!! A moi !

Je m'élançais à sa poursuite, elle qui se dirigeait vers l'extérieur du temple.
Pwyll Des Thoran
avatar

Avatar © : Moi

Masculin Race : Chat
Pims : 5
Messages : 95
Titre débile : Pa-chat

Re: Un chat et un loup à la montagne, le premier dans la neige portera le chat.

le Sam 9 Sep - 10:19


Visiblement Pwyll avait cédé à ses instincts de félin incontrôlable avec l’air d’un fou il lui affirmait avoir vu quelque chose qui avait échappé au regard de la louve. Malgré l’intervention d’un guérisseur, il ne semblait pas vouloir changer d’idée.

- Toi avoir pris mon offrande ? QUI a prit offrande ? Elle jetait des regards inquisiteurs autour d’elle.

C’est alors que surgissant d’une fissure, une petite boule de poil grise se faufila entre les jambes de Kiyiya suivit de prés par un chat incontrôlable. La louve se dit que s’il allait courir la montagne seule qu’il y reste, après tout elle savait ce qu’il lui restait à faire.

Le prétorien qui avait sagement observé la scène de loin intervint :

- vous feriez bien de vous dépêcher de le rattraper madame, avant que ce Pwyll ne réduise en charpie la réincarnation d’A’vogenlhill

Un air béta sur le visage, la louve prit une bonne minute pour faire les connections entre tout les éléments. Puis elle se mit à courir à leur suite tout se temps de discutions et de réflexion avait du laissé au moins 5 bonnes minutes d’avance à Pwyll, pourvu qu’elle le rattrape rapidement.

Enfin plutôt elle essayait de courir, tant bien que mal, entre la doudoune trop grande qui la gênait dans ses mouvements et le fait qu’elle n’avait pas pour habitude d’avoir des chaussures aux pieds, après une centaine de mètres elle se décida à se transformer. Ouf sa allait mieux, elle profita de l’entrée d’un pèlerin pour sortir par l’ouverture de la porte, et chercha les traces de la course poursuite. Ils étaient déjà loin.

- PWYYYYYL NE MANGE PAS SOURIS, SOURIS INCARNATION DU DIEU !!!


Elle espérait que l’écho de sa voix porté par la montagne lui transmettrait son message et elle continua sa course.
Kiyiya
avatar

Avatar © : Luis Royo

Féminin Suivi : fiche personnage
feuillet de vie

Race : humain/métamorphe
Pims : 5
Messages : 83

Re: Un chat et un loup à la montagne, le premier dans la neige portera le chat.

le Mar 12 Sep - 18:44


Des tours et des détours, la petite chose défendait chèrement sa vie et je l'y invitais autant que possible car chasser me rendait joyeux.
J’y étais presque ! D’un bond souple, je sautais sur la souris et celle-ci fut prisonnière de mes griffes. Je me léchais les babines à la pensée de l’amusement futur et du buffet que cette si petite chose allait m’offrir. Puis, Kiyiya intervint.

-Je ne vois aucun dieu dans les parages, seulement une souris dodue pour mon repas.

Observant la souris de plus près je lui trouvais un drôle d’air. Un air de magie. Je libérais l’infâme animal dans un miaulement protestataire et je bondis sur mes pattes, toutes griffes dehors et poils dressés sur le dos.

-Quelle idée de prendre la forme d’un dîner !

La souris se remit de ses émotions de quelques tours sur elle-même. Nous nous regardions du coin de l’œil, tous les deux obligés à une collaboration qui n’était pas naturelle.
Le rongeur s’en fut, nous le poursuivions dans un même élan. La neige maintenant m’apparut bien moins agréable puisque la chasse s’était changée en jeu de l’oie. Je protestais à tue-tête, deux fois plus lorsqu’une louve me dépassa.

-Va-t-on au moins nourrir le chat une fois cette aventure saugrenue terminée ?!

L’animal s’arrêta. Son corps velu sautillant dans la neige, elle pratiquait l’art de faire des ronds idiots pour attirer l’attention d’une louve et d’un chat.
Plus tôt nous aurons trouver l’homme perdu, plus tôt je pourrais en faire un festin. Je plongeais tête la première dans la neige pour y creuser un tunnel.
De ma voix étouffé par l’épaisse couche de glace, je lançais pour commentaire :

-Et maintenant, le pompom ! Je creuse comme un chien cherchant son os !

Ma voix outrée ne pouvait être étouffée par toute la neige du monde.
Pwyll Des Thoran
avatar

Avatar © : Moi

Masculin Race : Chat
Pims : 5
Messages : 95
Titre débile : Pa-chat

Re: Un chat et un loup à la montagne, le premier dans la neige portera le chat.


Contenu sponsorisé


Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

- Sujets similaires