Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Eydel - homme

le Mar 6 Juin - 20:47


Nom et Prénom : Eydel Lôm'es

Race : Humain

Pouvoir, compétence ou Attribut : Maîtrise du flux sanguin. La limite de mon pouvoir se trouve dans mes mains. Je peux arrêter une hémorragie, des saignements, en théorie maintenir une vie. Ou au contraire faire ce vider un corps en ayant contact avec son sang frais : je sous-entends une plaie. La goutte de sang sur le sol ne me sert à rien, et si je perds le contact physique (ma main sur la plaie) et bien mon pouvoir s'arrête (les dégâts sont là, mais je ne fais pas changer de bord mon futur cadavre plus vite que prévu).
Pour ce qui de mon corps je maîtrise mon propre sang, donc mes propres blessures. Je ressens la douleur mais on me blesse peu ou pas, on m'abîme (c'est peut-être bien pire !)

-Informations complémentaires-


Age : 28 ans .

Objets : Une dague (si autorisé suite background, après je peux adapter sans problème l'histoire de mon personnage et ne pas avoir de couteau)

Description :
Pas costaud, Eydel est sec, loin physiquement de ceux qui l'entourent. Il porte une tenue classique, pantalon ample et tee-shirt noir souvent cachés en parti par une cape avec capuche. Il n'aime pas être vu, n'aime pas être espionné et n'aime pas grand chose en fait.
Physiquement, en dessous de cette couche de peur, de ce manque de confiance se cache une chevelure blonde et soyeuse qui en rendrait jalouse plus d'une, elle arrive à ses épaules. Comme dit précédent le personnage est svelte, pas une grosse carrure mais c'est un homme, du haut de ses 1m82 c'est ce qui nous permettra du moins de ne pas en douter. Car ce n'est pas son visage qui vous assurera de sa sexualité. Les dieux s'ils existent (encore) ont décidé de façonner cet être avec un visage androgyne : les traits fins, le grain de peau lisse, des pommettes légères mais relevées. Le rappel masculin se trouve au fond de ses yeux clairs. Le bleu du ciel vous emporte et vous envoûte pour mieux pour détruire quand vous le croisez. Non il ne laisse pas indifférent. Actuellement il n'est pas encore prêt à approcher quiconque en guise de courtoisie ou d'amitié. Si il est là c'est pour quelque chose.

~ Biographie ~
:

Un monstre, une bête de foire, voilà les qualifications qui ont marqué ma plus "tendre" enfance. Je suis née en l'an 1989, avant que les miroirs décident de s'éteindre sans daigner avertir personne. J'étais bien trop jeune pour comprendre l'impact positif et négatif que cela aurait sur ma vie mais maintenant je m'en rends bien compte. Si avant je pouvais fuir à travers un miroir pour échapper à ma vie : c'est fini.
Je suis issue des humains, même si je ne suis pas considéré comme l'un des leur, je suis trop différent.
Mes parents aux teints basanés, aux cheveux noirs et yeux marron n'ont pas compris pourquoi leur mignon enfant était un pur blond aux yeux bleus. Toute la fratrie était normale à une exception : moi. Ou était la faute ? Ma mère avait-elle été engrossé par un autre ? N'empêche que ce sont les bambins que nous sommes qui lui ont sauvé sa misérable vie. Mon géniteur travaillait ci et là, sans se préoccuper du cœur de sa tendre, ni de son corps à mon avis, mais plus on est nombreux, plus on rapportait, perdre un ou deux enfants n'était pas son problème, il avait choisi ma mère très jeune pour sa beauté, en espérant qu'elle lui donnerait beaucoup d'enfants.
Et puis nous étions de bons outils : pas le temps pour le jeu mais plus pour le vol. Des blessures, ça on en avait ma mère les pansait du mieux qu'elle pouvait, s'occupait des derniers de la famille à l'état larvaire et nous nourrissait avec ce que nous lui ramenions. Bien vite ce fut à mon tour de soigner mes frères et soeurs, mais une année passa et mon père se douta de quelque chose, avec ma mère et les aînées nous avions pour idée de garder ce don secret car me vendre était la dernière envie de cette chère et tendre maman. Elle était malheureusement une femme seule qui préférait ses enfants plutôt que sa propre vie. Elle fut battu et sûrement à l'article de la mort. Mais ça je ne le saurais jamais. Mon père me traîna et m'emmena.
"- Je viens rembourser mes dettes."
Il me balança devant lui comme un vulgaire objet, je m'écrasais dans la poussière, crachant mes poumons de cette terre si sèche. Des hommes amassés autour d'une table daignèrent se retourner.
- Tu es désespéré au point d'envoyer ton enfant à l'abattoir ? Que veux-tu qu'on fasse de ta tignasse blonde ? Tu sais bien ce qu'on dit de lui en plus !!
Tous éclatèrent de rire, sournois, malveillant, l'un d'eux vint me saisir par la tignasse et mis à genoux.
- Amenez-moi à Erzan ! S'esclaffa mon père. Ce garçon est mon fils et pas un bâtard comme vous le sous-entendez, avec lui je rembourserai mes dettes et bien plus encore.
Suite à un dialogue qui n'en finissait pas, on me conduisit bientôt dans ma nouvelle chambre, moi et l'autre bien entendu. Il ne voulait pas qu'il s'en tire à si bon compte. Les geôles étaient froides et dures, bientôt cette chaleur familiale me manquerait et d'ici quelques années cela ne sera plus qu'un souvenir qui finira par disparaître.
A 6 ans, j'étais une sorte de croisement avec un ange, oui c'est ce qui sortait de ses braves gaillards que je pouvais soigner, j'avais encore le statut "innocent" ils étaient "sympas" avec moi.
Puis à 12 ans les choses se gâtèrent j'étais le fils d'un démon. Mais au moins on cessa d'abuser de moi. La douleur me fit mordre à sang l'homme face à mon visage et je compris que je pouvais faire autre chose que soigner, le sang dégoulina sur mon corps. Je me sentis libéré de chaînes invisibles, j'avais pris le dessus. Je n'étais plus un instrument et j'instaurais un peu plus de respect. Ma condition était toujours la même "esclave au service d'Erza", mais Erza lui-même sentit que je pourrais être utile.
Ses hommes de main m'apprirent à me battre, j'eus aussi un lit. Une assiette, de bien bonnes conditions pour un esclave. Seulement voilà, ma jeune vie rudimentaire et l'abus de mes pouvoirs ne pouvaient pas donner de moi une personne forte, j'avais plus l'aspect d'un voleur que d'un guerrier. On se concentra donc sur les rudiments, on exploita ma compétence pour punir les hommes qui échouaient. Puis à 18 ans Erza voulu me confier ma première mission. Pour cela il me laissa prendre le couteau de l'homme que je venais de saigner. Je devais accomplir sa tâche.
Une nuit me suffit et je revins grand vainqueur du malheureux qui s'était trouvé sur mon chemin. Je n'étais pas fort, je n'étais pas féroce, j'étais discret et agile. De plus j'avais un pouvoir, celui de vider mes victimes.
L'âge de la raison s'approcha, mais très tardivement. Erza avait mainmise sur le quartier Magna et mon visage commençait à être un peu trop connu. J'étais devenu proche de lui, il me disait que j'étais comme un fils pour lui, c'est quelqu'un que je respecte et que j'apprécie je ne peux le nier. Chaque année depuis mes 12 ans, Erza prenait soin de fêter mon anniversaire, il avait de la considération pour moi, mais je ne préférais pas savoir si c'était une question de don ou d'affection.
A mes 25 ans, il m'offrit sa dague, une dague gravée, un manche en chêne et une reliure de dragon sur la lame. J'acceptais ce présent dignement. Je continuais encore deux années à remplir des missions pour lui, mais je souffrais. Certes je ne saignais pas mais mes contusions étaient bien réelles et mes côtes cassées aussi. Personne ne savait vraiment les limites de mon don mais moi je les ressentais jour après jour. Se maintenir en vie, soigner les autres et tuer. C'est agréable mais tout à une limite et mon corps lui ne guérissait plus très bien à guérir les autres. Et puis j'aspirais à la liberté : celle de tuer qui je voulais quand je voulais. Peut-être même retrouver ma mère ? Ou aider les gens au lieu de les tuer parce qu'ils ont volé pour survivre ?
Erzan le comprendrait-il ? Lui qui m'a donné un foyer, tout de même, et qui ne m'a même pas demandé de tuer mon père...
A mes 27 ans, en pleine nuit, je partis de la société Lôm'es. Je saluais les gardes.
- Eydel, tu pars en mission ?
- Oui.
- A cette heure là ? Erzan est au courant ?
- Il souhaitait que je parte à l'aube, mais de nuit je serais plus tranquille. Dites-lui que je reviendrais. Il esquissa un rare sourire.
Les gardes furent surpris par sa dernière phrase et son sourire. Mais il avait gagné leur confiance depuis bien longtemps maintenant et personne ne pourrait penser qu'il ne reviendrait pas.

Eydel erra une année sous sa capuche en espérant se faire oublier pour ses crimes commis, à l'abris, mais finalement gagner sa vie, gagner de l'argent quand on est un peu trop connu c'est compliqué...

Eydel Lôm'es
avatar

Avatar © : martinasavio

Masculin Race : Humain
Pims : 5
Messages : 9

Re: Eydel - homme

le Mer 7 Juin - 6:45


Bienvenue sur Entre-Monde Eydel.
Karan
Prêtre de Na'keisärin
avatar

Avatar © : 霜月汐さん

Masculin Suivi : Ma fiche, Mon compte,
Le temple du dragon


Titre : Perçant
Race : Dieu
Statut : Milicien de K'ien, Commissaire
Pims : 450
Notes : Sinmora : loup cybernétique

Messages : 558

Re: Eydel - homme

le Mer 7 Juin - 8:20


Bienvenue Eydel !
Kilyan
avatar

Avatar © : A.Baille

Masculin Titre : Perçant
Race : Sirène de l'orque
Statut : Commissaire de K'ouen & Chasseur de Monstres
Pims : 269
Messages : 30
Titre débile : Willy

Re: Eydel - homme

le Mer 7 Juin - 19:21


Merci !
Eydel Lôm'es
avatar

Avatar © : martinasavio

Masculin Race : Humain
Pims : 5
Messages : 9

Re: Eydel - homme

le Mer 7 Juin - 19:29


Bienvenu à toi Eydel, j'espère que tu plaira sur entre-monde^^




( ゚ヮ゚) Toute connaissance commence par les sentiments. Leonard de Vinci
Lilou
avatar

Féminin Suivi : fiche personnage , feuillet de vie

Race : mi humain / mi esprit
Statut : Apprentie guèrisseuse
Pims : 181
Notes : Titou : ressemble à un petit écureuil
Higor : un sniffleur dessiné par Kaïl
Messages : 174

Re: Eydel - homme

le Jeu 8 Juin - 9:17


-Caserne des Sanctuaris-


- Bon vous connaissez tous la situation du Marché Noir et des sociétés secretes de Magna. Ca fait longtemps qu'on essaye de relier certains crimes à certaines têtes connues, mais pour l'instant on a rien de concret.

Le Prétorien pose une dizaine de dossiers épais comme ses bras sur son bureau, soulevant nuages de poussières et quelques rires produits par l'effet.

- On a un tuyau - plus ou moins valable. Un type à tignasse blonde qui bosserait avec l'une des supposée grandes têtes du crime organisé - Le soldat montre du pouce une photographie prise à la volée d'un homme entrant dans une voiture - le dénommé Erza. Apparemment il aurait disparu pendant une nuit et c'était pas prévu. Le seul lien qu'on a pu tracer est cette dague retrouvée près d'un cadavre. Apparemment il a manqué de temps.

Le Prétorien pose violemment un sachet plastifié sur la table, et claque ses mains sur la table, faisant trembler les dossiers.

- Je VEUX ce type. Si on le choppe, on peut réussir à faire tomber un réseau d'assassins. Magna respire mieux, et moi, j'ai moins souvent à expliquer aux Maitres pourquoi leur population diminue. Fait gaffe son pouvoir est tordu. Si jamais vous montez au contact, portez vos armures. Ou envoyez des Ken.

Devant l'air étonné de ses soldats, le chef des Sanctuari se redresse et fait les cents pas, tout en expliquant.

- Il maitrise le flux sanguin. Ca a l'air marrant dit comme ça, mais je vous assure que s'il vous entaille suffisamment, il peut faire pas mal de dégâts. Personne n'a envie de voir son sang remonter dans son cerveau. Si ca arrive, frappez le au plexus, ou cassez lui la mâchoire. Bref faites cesser le contact physique. Privilegiez les armes a distance le plus possible. En théorie, il peut cesser ses saignements, mais si vous touchez des organes internes, hémorragie ou pas, la douleur devrait le coucher.

Il s'arrête et toise ses hommes.

- Enfin tout ça reste de la théorie. Alors le mieux, c'est de demander du renfort. Des questions ?

Devant le silence général, il redresse ses dossiers et hoche la tête. Ses hommes sortent en silence, et le Prétorien regarde par la fenêtre le ciel de l'Entre-Monde. Un jour, Magna sera sure. Mais en attendant, il y a du boulot.


(Bienvenue Eydel ! Comme Wergeld, je voulais tester un post RP.
En gros, j'accepte ton pouvoir. Tu sembles avoir bien compris les implications qu'une blessure va avoir comme effet sur toi, et de même, avec un peu de préparation ton pouvoir est largement parable. Par contre, ta dague n'ayant pas d'autre utilité qu'être une arme, elle t'es refusée. (ici, choppé par les Sanctuari. Tu peux tenter de la récupérer à la Caserne, mais je te souhaites bonne chance :mrgreen:
Enfin, vu ton personnage et son background, je te propose de mettre sa tête dans la liste des personnes suspects et/ou recherchées. Si tu ne veux pas, c'est ton choix, mais à ton premier meurtre, tu auras la Caserne sur les bras.
Si tout te va, je validerais ta fiche. )
Corben Krayt
Admin | Technomage
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Chance, Sarkina, Artisan,
Lin, Hôtel, Bénédiction Divine,
Jus, Ferra, Hanami,
Titan, Précision, Tchi, Unelma,
Blum

Race : Demi-Dieu
Statut : Technomage
Pims : 833
Notes : PNJ : Raku
Nounours vivant pervers
Messages : 1468
Titre débile : Bouboule Boum Boum

Re: Eydel - homme

le Jeu 8 Juin - 10:59


Bienvenue sur Entre-Monde !!!
Wergeld
Admin | Maitre du Miroir
avatar

Avatar © : A.Baille

Masculin Suivi :

Titre : Optimus - Noble, Héros,
Voyageur, Artisan, Acolyte,
Perçant, Precision, Fashion,
Bling-Bling, Make-Up, Rockstar,
Voleur, Tchi, Daya, Titan

Race : Humain mutant
Statut : Maitre du miroir K'ouen
Pims : 916
Messages : 13109
Titre débile : Wu, Wuzord

https://www.facebook.com/Dodonosaure/

Re: Eydel - homme

le Jeu 8 Juin - 12:19


Merci à vous tous ! Smile

Sans problème, et il serait même logique de mettre mon personnage dans la liste des suspects "vachement dangereux". A vrai dire en m'inscrivant et en commençant à créer mon personnage je ne pensais pas que mon background se déroulerait comme ça ! Ca a du bon de se surprendre soi-même.

Pour ce qui est de mon don, oui j'ai étudié la question, je ne supporte pas les kéké invincibles, c'est bien pour ça que j'ai des failles Wink

Je ne sais pas encore si mon personnage tenait à cette dague à 100%, j'avoue que la récupérer m'arrangerait mais seul face à une caserne... Je suis plutôt un homme mort, soyons honnête ! Après je peux toujours espérer enrôler des braves gens dans cette cause innocente Very Happy

Par contre si ça vous intéresse, vous pouvez créer le pnj Erzan ? Ou je peux vous aider, puisque maintenant vous avez un nom sur un abominable méchant !
Eydel Lôm'es
avatar

Avatar © : martinasavio

Masculin Race : Humain
Pims : 5
Messages : 9

Re: Eydel - homme

le Jeu 8 Juin - 19:04


(ninjatage au boulot)

Si tout va, alors tu es Validé !

Bienvenue chez les K'ouen, et par extension, dans l'Entre-Monde !

Corben Krayt
Admin | Technomage
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Chance, Sarkina, Artisan,
Lin, Hôtel, Bénédiction Divine,
Jus, Ferra, Hanami,
Titan, Précision, Tchi, Unelma,
Blum

Race : Demi-Dieu
Statut : Technomage
Pims : 833
Notes : PNJ : Raku
Nounours vivant pervers
Messages : 1468
Titre débile : Bouboule Boum Boum

Re: Eydel - homme

le Dim 11 Juin - 12:03


Bienvenue Eydel !

Si tu t'ennuies, il y a sûrement des joueurs disponibles pour RP *lève la main*
Azura Ninsun
avatar

Avatar © : A.Baille

Féminin Race : Humaine
Pims : 291
Messages : 47

Re: Eydel - homme


Contenu sponsorisé


Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

- Sujets similaires