Loisirs pour deux

le Ven 2 Juin - 16:58


Seul face à la cyborg, je n'aurais jamais été raisonnable et civilisé. Xénon pouvait se targuer d'avoir un effet positif sur mon côté sauvage.
Je baragouinais quelques mots inintelligibles pour marquer ma profonde aversion pour l'Ingénieur nous faisant face.
Car, "si ça ne tenait qu'à moi..."
Sans l'elfe et des gens sensés et sains d'esprit comme Xénon, je serais déjà en prison ou bien je vivoterais comme un nomade à moitié sauvage dans la zone extérieure.

La dernière remarque de l'ingénieur m'avait cloué sur place. J'avais rougis jusqu'aux oreilles et pour un peu je venais de faire grimper la température de la pièce d'un bon degré.
Embarrassé à des sommets encore inconnus pour moi, je l'aurais pourchassé pour lui apprendre à me parler de l'intimité de mon compagnon.
Je me suis retenu car je voulais, justement, que cette relation tienne dans le temps. Et puis, elle venait de déclencher une suite logique de réponses positives dans mes pensées les moins honorables. Ma nature humaine me trahissait et je pris le temps de souffler en sortant du laboratoire. Il me fallait au moins quelques secondes de répits pour évacuer ce stress soudain dans mes réactions physiques.
Je me sentais désolé et honteux pour Xénon d'être aussi facilement taquiné par quelque chose qui, avec une autre personne, me semblait naturel.
En d'autres circonstances, j'en aurais ris et même profité... Que m'arrive-t-il ?

Je le suis vers la sortie une fois tout récupéré : badge, acquisition et un Xénon moins conciliant que d'ordinaire. Elle en avait fait un peu beaucoup, à la limite du môme mal-élevé de Northrives. Ce qui expliquait sûrement le calme de Ken.

Une fois dehors, c'est étrange d'être "dehors" mais "dans le Rempart" en même temps, donc une fois sortis du laboratoire je saute sur l'occasion du lui rappeler sa promesse.

Pour rien au monde je ne louperai une leçon de pilotage avec lui. Je n'ai pas vraiment besoin d'expliquer que de grimper à deux sur une moto me semble une bonne idée... Et si en plus il peut m'apprendre à conduire convenablement. Qu'y suis-je pour refuser une leçon d'un aussi bon pilote ?

Mon humeur grimpe en flèche rien qu'à l'idée de prolonger notre sortie (ce qui ne fera que rendre HK-50 encore plus jaloux/mécontent et c'est aussi un bonus non négligeable). Cette bonne humeur se voit sur mon visage et je me sens plus détendu maintenant que nous en avons terminé des réparations et du shopping.

- La prochaine piste de décollage doit être à un ou deux kilomètres d'ici,
évaluais-je grossièrement.

Pour rappel, mon sens de l'orientation en ville est toujours aussi mauvais.

- On peut y aller à pieds,

Si je ne me trompe pas admirablement sur la direction.

- Ou autrement.

Nous avions l'embarras du choix : Perçant, moto, taxi... Toujours aussi gêné d'être dans un quartier où les grille-pains sont plus intelligents que deux comme moi réunis, j'y serais aller à pieds. Je lui cédais pourtant le choix. Même si un tour en moto ne me dérangerai pas le moins du monde. Ma magnétic doit être quelque part, peut-être même dans le sarkina.
Wergeld
Admin | Maitre du Miroir
avatar

Avatar © : A.Baille

Masculin Suivi :

Titre : Optimus - Noble, Héros,
Voyageur, Artisan, Acolyte,
Perçant, Precision, Fashion,
Bling-Bling, Make-Up, Rockstar,
Voleur, Tchi, Daya, Titan

Race : Humain mutant
Statut : Maitre du miroir K'ouen
Pims : 916
Messages : 13145
Titre débile : Wu, Wuzord

https://www.facebook.com/Dodonosaure/

Re: Loisirs pour deux

le Sam 8 Juil - 20:16


Xénon ne fut pas fâché d'enfin voir la commerçante s'éloigner après plusieurs minutes de bavardages inutiles et à la limite de l'insulte. Les commentaires déplaisants, c'était une chose. Mais pourquoi s'était-elle sentie obligée de lui décrire en détail la machine qu'il venait d'acheter ? Elle s'imaginait qu'il les choisissait au hasard ? Même la suggestion qu'elle puisse créer un modèle unique à son intention n'avait pas fait grand-chose pour le dérider, ce qui en disait long sur son état d'esprit.

Il posa une main possessive sur le guidon de la Jinn et prit un instant pour se ressaisir. A présent, il réfléchirait à deux fois avant de visiter le Laboratoire. Il était dépité, car c'était de loin son magasin préféré. Quand il se tourna vers Wergeld, il eut la surprise de lui trouver une drôle d'expression que son module social ne parvint pas à analyser.

Allons bon. Qu'avait-il manqué ?

Mais avant qu'il puisse s'inquiéter, son compagnon jeta ses pensées aux orties et son visage s'illumina de manière visible. Xénon sourit de savoir qu'il était la cause de cette bonne humeur. Il en ressentait un bonheur étonnant.

"Tu ne t'en tireras pas si facilement."

Il cueillit la main de Wergeld dans la sienne et y déposa les clés. Il l'entraîna vers la moto d'une poussée dans le creux de ses reins et s'installa à l'arrière.

"Tu as 2,1 km pour éblouir ton instructeur," dit-il avec un clin d’œil.


Xénon
Prêtre de Ho'una | Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Perçant, Chevalier, Lin, Voleur, Minne, Magnet, Verdad, Bénédiction Divine de Ho'una, Sarkina, Crépuscule, Orange
Race : Androïde
Statut : Maître de Ken
Pims : 1054
Notes : HK-50 : partenaire de Xénon et droïde psychopathe

Messages : 1748

Re: Loisirs pour deux

le Mer 12 Juil - 11:08


C'est avec un sourire satisfait que j'accueillis sa décision. Je ne craignais pas de nous faire passer par dessus bord mais plutôt que la proximité avec Xénon me rende moins prudent. Mon seuil étant relativement bas, la moindre distraction pouvait être dangereuse. Avec mon air espiègle et l'envie de le prendre au mot, je trouvais le coffre sous les sièges et y glissais le cadeau, le drapeau blanc, destiné à Ayame.

- Je ferais de mon mieux pour rester concentré, mais je ne garantis rien.

Une fois débarrassé des acquisitions du jour, j'enfourchais la moto. Avec une surprise visible je me rendais compte qu'elle était plus fine et plus légère que mon propre appareil. Le confort de l'engin n'était pas à blâmer, j'aurais même le plaisir de partager un moment seul avec Xénon. Je n'aurais rien pu demander de plus. Pourtant une petite dose de nervosité vint s'ajouter aux innombrables sursauts d'émotions du jour.

L'habitude de voyager sur l'énorme Magnétic avait laissé sa marque. D'ailleurs, le panneau n'était pas identique à la moto volante. Je glissais la clef dans le démarreur et, rassuré, je découvrais que le système de mise en route n'était pas trop différent de son aînée.

- Tu me laisses même baptiser ta dernière moto, tu as beaucoup trop confiance en moi.

La vitesse étant réglementée en ville, je n'eus jamais aussi peur d'abuser de l'accélérateur et la Jinn s'élança en douceur sur la route couverte.

- 2,1km... Et si on allait au prochain plutôt, j'aurais bien du mal à éblouir mon instructeur sur une distance aussi courte ?

Je trouve que deux kilomètres c'est trop court.
Wergeld
Admin | Maitre du Miroir
avatar

Avatar © : A.Baille

Masculin Suivi :

Titre : Optimus - Noble, Héros,
Voyageur, Artisan, Acolyte,
Perçant, Precision, Fashion,
Bling-Bling, Make-Up, Rockstar,
Voleur, Tchi, Daya, Titan

Race : Humain mutant
Statut : Maitre du miroir K'ouen
Pims : 916
Messages : 13145
Titre débile : Wu, Wuzord

https://www.facebook.com/Dodonosaure/

Re: Loisirs pour deux


Contenu sponsorisé


- Sujets similaires