Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Re: Ces années nous ont changées

le Mar 10 Oct - 19:34


De tout son être, il souhaitait partir. Nager aussi loin que possible. Mais Atrya n’avait pas l’intention de le laisser partir. Pris au piège, Kilyan le suivit jusqu’à la petite salle de soin. Elle était plus adaptée à des soins prodigués par un professionnel. Atrya en était-il vraiment un ? Cet endroit était propre et étroit.

— Tu n’es pas obligé…

Le voilà qu’il s’énervait, la frustration grimpait en lui en vague rugissante. Il aurait tellement aimé que tout soit plus simple. Il espérait beaucoup et se retenait aussi. Atrya était l’objectif inaccessible depuis si longtemps qu’il en avait oublié que le poisson-ange n’était pas aussi simple à déchiffrer. Alors il espérait, toujours autant, qu’une réponse claire lui parvienne. Il avait besoin de savoir.
Grimper sur la rive, marcher comme un homme et gagner cette ville était assez de péripéties pour lui suffir toute une vie. A condition qu’elles aient une fin heureuse.

Comme il était lassé de cette situation. L’orque n’était pas conçu pour vivre dans cette fébrilité constante. Ses muscles bandés, d’un soupir détendus, il observa Atrya franchement.

— En fait, si. Je veux savoir. Je suis venu dans ce monde pour toi. Alors, je veux une réponse.

Ce n’était pas une mince affaire de paraitre dur avec cet homme-là. C’était la dernière personne au monde à mériter qu’on le malmène. Ou bien, dans certains cas, il était le premier qu’on voulait secouer car Atrya et sa profonde gentillesse rendrait n’importe quelle personne folle de rage. Il pouvait se montrer naïf et désespérément optimiste… De quoi vous mettre un chasseur ou deux sur les dents.

— M'aimes-tu comme je l'espère ?
Kilyan
avatar

Avatar © : A.Baille

Masculin Titre : Perçant, Lin, Sarkina

Race : Sirène de l'orque
Statut : Commissaire de K'ouen & Chasseur de Monstres
Pims : 58
Messages : 100
Titre débile : Willy

Re: Ces années nous ont changées

le Lun 30 Oct - 19:33


Atrya se hissa sur son bureau. Il était assez grand pour toucher encore le sol du bout des pieds malgré l’assise haute du meuble. Il se balançait au bout de ses paumes posées de part et d’autre des ses cuisses. Il regardait le carrelage parsemé d’éclats et de marbrures. Des années de vie dont il imaginait, à tort, la vie trépidante d’une infirmerie bondée et de personnages aux visages flous mais souriants.

-Je ne sais pas. Kilyan, je ne sais pas, répétait-il encore une fois sans savoir quoi ajouter derrière.

Il y avait un “mais” en suspens dans cette phrase. Un bout d’histoire qui eut toutes les peines du monde à sortir de sa bouche. Accouché par la force sous le regard de l’orque, Atrya regretta presque aussitôt de prononcer quelques mots supplémentaires :

-Nous sommes amis depuis si longtemps…

Cela sonnait comme le glas d’une longue amitié. Atrya ferma la bouche. Il l’ouvrit à plusieurs reprises en essayant de parler encore sans réussir à prononcer un mot. Le comble c’est de faire le poisson quand on est une sirène du poisson-ange ! Il était gagné par la même colère que Kilyan. Ou bien il l’imaginait et s’énervait bien assez tout seul.

-T’en as de bonne à me demander ça soudainement aussi ! Bien sûr que non je ne peux pas te répondre aujourd’hui. Mais…

Il attendait ce “mais”. Et il avait le mérite de se produire plus facilement sous la colère. Une colère nerveuse devant une situation qui lui échappait totalement.
Atrya était du genre à ne rien maîtriser du tout, pour une fois il regrettait de ne pas avoir la force de Kilyan pour diriger sa barque avec plus d’aisance de facilité. C’était bien la première fois qu’il se sentait aussi frustré.

-Laisse-nous du temps pour voir ce qu’il en est de mon côté. C’est tout ce que je peux te dire aujourd’hui. Je ne veux pas te mentir ou me mentir.


Puis, avec un petit sourire.

-Tu resteras dans les parages pour qu’on mette ça au clair ?
Atrya Luyten
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Perçant, Lin

Race : Hybride Poisson Ange (sirène)
Statut : Guérisseur, Commissaire de K'ouen
Pims : 378
Messages : 119

Re: Ces années nous ont changées

le Ven 10 Nov - 8:02


C'était mieux que rien, il n'obtiendrait aucune réponse plus précise aujourd'hui et du soulagement combla son sourire.
Il tenta de se montrer rassurant même si son corps tout entier le pressait de convaincre Atrya.

Je ne serai pas loin.

Il ne souvenait pas d'un jour où Atrya se fut déjà énervé ainsi. La tension qui l'habitait apaisa Kilyan. Parce qu'elle était révélatrice de leur longue amitié. Avec qui d'autre le triton pouvait être aussi honnête ? Il n'y avait que lui. Un orque désespéré de vivre à la surface par amour. Il se calma et pris place sur le lit disposé dans l'infirmerie.

Même si tu me repoussais je serais encore là pour toi. Après avoir traversé un continent pour toi...

Il était mal à l'aise comme un poisson hors de l'eau. Il lui manqua les caresses que l'eau transforment en solides amitiés. Sous la mer il n'aurait qu'à l'enlacer brièvement et partir sans un mot. Atrya aurait compris. Ici, il ne savait quoi dire, renié par les mots et irrité par chaque molécule d'air.

Il s'approcha et maladroitement le serra dans ses bras. Ensuite il le quitta, promettant en silence de revenir bientôt le voir. Il oublia le patient qui se réveillerait bientôt mais Atrya avait assez de force en lui pour le maîtriser seul. C'était mieux de ne pas s'éterniser.
Kilyan
avatar

Avatar © : A.Baille

Masculin Titre : Perçant, Lin, Sarkina

Race : Sirène de l'orque
Statut : Commissaire de K'ouen & Chasseur de Monstres
Pims : 58
Messages : 100
Titre débile : Willy

Re: Ces années nous ont changées

le Lun 20 Nov - 21:05


Il n’avait pas envie qu’il s’en aille. La présence de Kilyan c’est un bout d’océan qui vient à lui. Un peu de nostalgie s’était mêlée à l’étrange situation du moment. Sa chaleur avait pris de la distance et lui brisa le coeur.

-Reviens quand tu veux, lui dit-il en le laissant partir.

C’était triste de le voir partir seul et d’observer ses larges épaules s’en aller si basses qu’il paru porter le poids du monde. Atrya se sentait coupable. Plus-gentil-tu-meures comme se plaisait à dire quelques chasseurs taquins. Evidemment, ce n’était pas de sa faute. Il n’avait rien vu, comme d’habitude. Cela lui tombait dessus comme le ciel pendant une averse. Et lorsque vous venez du fond de la mer, une averse c’est exactement le genre de problème insoluble que vous avez à résoudre en arrivant à la surface.

Ce n’est qu’après le départ de Kilyan qu’il se souvint de son patient compliqué. A la fois embarrassé que le triton soit parti et en même temps soulagé de ne pas être aussi nerveux quand le commissaire se réveillerait… Quelle drôle de vie il avait à présent ! Il était loin le temps où ses journées se résumaient à se nourrir, aider quelques animaux à entretenir leur cuir ou à les soigner puis retourner se laisser porter au gré des courants.

Il prit le téléphone et appela la réception. Espérant recevoir de l’aide bientôt.

RP Clos
Atrya Luyten
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Perçant, Lin

Race : Hybride Poisson Ange (sirène)
Statut : Guérisseur, Commissaire de K'ouen
Pims : 378
Messages : 119

Re: Ces années nous ont changées


Contenu sponsorisé


Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

- Sujets similaires