Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Re: Kozy : le singe blanc

le Mar 17 Avr - 12:41


¤ Male de Sarressinashira est bien plus résisssstant que Azura penser. Être très frusssstrant, d'ailleurs.

Les deux femmes se dirigent vers le sud de la ville. Sarressinashira déteste le revêtement rugueux du bitume sur ses écailles. Le bois, la terre, même le verre ne la dérange pas. Mais la roche ou le macadam l'irritent. Cette impression de frotter constamment ses zones tendres contre les poils d'un tapis rigide la fait souvent regretter que toutes les villes ne ressemblent pas aux rues terreuses de Lowale.

Le bâtiment indiqué par les « indics » des deux demoiselles se trouve être un flamboyant bâtiment d'office de tourisme et d’organisation de tours. Plutôt malin. Un safari illégal caché en pleine vue des nombreuses offres de tourisme.

Reste le problème de l’approche... Entrer armées jusqu'aux dents ne collera pas pour le coté enquête - bien que l'approche de Septembre précédemment semblait indiquer une intervention musclée à un moment ou à un autre. La séduction ne marcherait pas non plus, vu qu'elles ne cherchaient pas des informations.
Une dernière solution s'offraient à elles.


¤ Sarressinashira proposer : Attendre Septembre pour bénéficsssier autorité de Sanctuari et demander directement particsssiper à activités illégales ? Et arrêter bande une fois preuves mises en évidencssses ?

La solution d'entrer sabres au clair et de les menacer est tentante, mais les Sanctuaris aimerait sûrement mettre la main sur toute la bande de braconniers. Elle porte une main à son baladeur Subsonic et appelle son mâle.

¤ Septembre-moi ? Je avoir envie de passssser vacances exotiques. Tu rejoindre Azura et Je bureau officssse tourissssme de place csssentrale, oui ? Je nécesssssiter besoin de Tu pour procédures administratives.

Sarressinashira ne fait attention à sa diction que quand c'est réellement important : des situations de crises ou des messages a faire passer. Elle espère que les insinuations étaient suffisamment exemptes de sifflement pour que l'Androide ne comprenne le sens caché. Elle raccroche avant de se tourner vers sa compagne chasseuse en devenir

¤ Azura être exsssperte en sssséduction : petit manège dans bar avoir été très efficacssse. Azura avoir même peut-être mieux réusssssi que Sarressinashira.... Sarressinashira être un peu jalouse.

La Naga croise les bras dans un air vaguement boudeur. Elle n'a pas l'habitude de se sentir battue à son propre jeu.
Sarressinashira
avatar

Avatar © : K.ARRINGTON

Féminin Titre : Midas

Race : Naga (Femme Serpent)
Statut : Timonière du Vandavel
Pims : 25
Messages : 60

Re: Kozy : le singe blanc

le Ven 18 Mai - 21:53


Je n’ai pas fait trois pas dehors que des types me suivaient. Une salamandre avançait sur les murs, d’ombre en ombre, elle réduisait la distance nous séparant. Je ne l’ai pas vu tout de suite, c’est en croisant un vagabond qui, regardant derrière moi, fut pris d’effroi et fila se planquer, que j’ai su. Ensuite, les capteurs ont fait le reste. La rue était vide, de l’avenue marchande il restait trois cents mètres à parcourir. Trois cents petits mètres…
Une boule de feu s’écrasa à mes pieds, elle déclencha l’avalanche d’alertes température. Aveuglé, je me déportais. Brutalement stoppé dans mon mouvement par le mur à ma droite. J’y laissais une empreinte d’épaule et une bordée de jurons.
C’est donc comme ça que j’ai rencontré mon amie la salamandre. Longue d’un peu plus de trois mètres pour une hauteur à l’épaule de cent-vingt centimètres, une peau sombre aux reflets bleus. Des flammes léchaient sa gueule pleine de dents.

-Je devine que tu es le service d’ordre.

Elle ne répond pas et ça ne m’aide pas à me sentir à l’aise.
Mon baladeur se fait entendre. Je décroche sur un coup de tête, l’oreillette déjà à côté de mon système auditif.

-Je ne vais pas pouvoir te répondre tout de suite…

Mais c’est comme tenter de convaincre un serpent que l’œuf n’est pas comestible.

La salamandre approche. Ce type (ou cette femme, dur de le déterminer sans examen clinique), donc je disais, ce type est assez prudent pour ne rien dire, il me menace et je le soupçonne d’attendre quelque chose. Il m’aurait déjà fait flamber si ce n’était pas le cas.
Ou bien il est tellement prudent qu’il n’ose pas tenter sa chance seul face à un androïde. Je lève les mains en signe de reddition.

-Tout comme toi, je suis un chasseur. Sauf que j’aime ce qui paye bien. J’ai pas la carrure pour chasser des dindes dans Ing… Tu peux comprendre ça.

J’insiste sur le « bien ». Je laisse le baladeur allumé pour permettre à Sash d’entendre.
L’autre hésite avant d’éteindre sa flambée. Il parle, enfin. Enregistreur activé.

-On ne t’a jamais vu dans le coin, tu arrives, tu achètes des armes et…

-Je refais mon équipement. J’ai des animaux rares à récupérer et je suis trop malin pour y aller avec des gadgets.


Il est visiblement d’accord. Une salamandre nue qui se bat comme un prédateur, c’est exactement le but de son existence : chasser sans se laisser avoir par les futilités. C’est dommage car mes gadgets sont plutôt efficaces.

-Je sais que tu te méfies des nouveaux venus, mais un service d’ordre chez un armurier on n’en voit pas souvent.

Il est de nouveau méfiant.

-Je sens qu’il se prépare une chasse et t’es assez fébrile pour que j’imagine sans difficulté à quel point elle va être corsée.

Ses dents s’ouvrent sur un sourire.

-Et c’est là que tu te proposes ?

-Non. C’est là que je te propose un marcher. Avec mon groupe on vous aide avec votre bétail, on verra les détails financiers plus tard. En échange, je vous mène dans ma propre chasse. Il y a un paquet de pims à se faire et je n’ai clairement pas assez d’hommes pour le boulot. On pourrait s’entraider.


Soit le mot « pims » a tilté, soit cette salamandre a plus de neurones que je ne l’espérais. Il se détourne sans en rajouter et me dit :

-Ce soir, dans l’arrière-cour de l’Office.

La salamandre se font dans les ombres et disparait.
Je reprends Sash au baladeur.

-Un petit voyage exotique, hein… Je te retrouve là-bas. Restez sur vos gardes.



by Dité

"T'es un genre de montage Ikea plein de robots miniatures alors !"
"T'as tout compris"
"ouah, plus on est de fous plus on rit !"
Septembre
Sanctuari
avatar

Masculin Suivi : Fiche journal


Titre : Lin, Curo, Altera, Hermes

Race : Androide
Statut : Sanctuari
Pims : 114
Notes : Noah -Precious- (petit oiseau "colibri")


Messages : 326

Re: Kozy : le singe blanc

le Mar 3 Juil - 21:28


On entre, on participe… C’est simple. J’étais partante, du moment que Sash passe avant moi, je ne craignais pas d’entrer dans la boutique servant de planque à des mercenaires. Non plus de leur faire savoir directement qu’on sait tout, qu’on veut en être, qu’on a peut-être eu les infos en maltraitant leurs hommes.

-T’es sûre de toi ?

Elle est déjà en conversation avec Septembre. Car sa résistance, frustration quotidienne de Sash, valait son pesant d’acier en ce moment.
Le sanctuari est en chemin, je me sentais en meilleur chance maintenant que je le savais. Puis, Sash a commencé à bouder.

-Je n’approcherais pas ton mâle, tu as ma parole.

A mon tour je me refermais dans une attitude moins joviale. Sash avait mis le doigt sur quelque chose.

-Il ne faut pas te sentir en concurrence, je ne fais pas le poids. Mais si tu veux tout savoir, J’ai grandi dans un temple où les femmes usaient de leurs charmes pour la moindre faveur. Ça fait partie de mon éducation. Même si, moi, j’ai plutôt connu les geôles. C’est assez éloigné de la fable que tu leur as sorti dans la taverne. Je chasse pour la première fois de ma vie avec toi et Septembre.

Rester planter devant l’office c’était un peu risqué, je pointais un doigt vers une terrasse à quelques mètres de nous, une rue à traverser et un angle léger. On y voyait moins bien le bureau, pour l’enquête ça tombait mal. Mais comme on avait paralysé et ligoté des membres du groupe de contrebandiers, c’était pas plus mal qu’on soit moins visibles nous aussi.
Azura Ninsun
avatar

Avatar © : A.Baille

Féminin Suivi : Journal de Bord

Titre : Cosmos, Perçant, Chevalier, Sarkina

Race : Humaine
Pims : 235
Messages : 226

Re: Kozy : le singe blanc

le Ven 24 Aoû - 20:28


Sarressinashira doit se convaincre d'attendre. Elle sait que leurs proies se trouvent à quelques mètres, mais cette fois, la proie doit finir entre les barreaux. Et cette autorité, Sarressinashira ne la possède pas. Aussi se range-t-elle du coté d'Azura. De plus sa carrure imposante n'aide pas pour l'infiltration et la surveillance en ville. Si elle restait en vue de la devanture de l'Office de Tourisme, bardée d'armes et l'aspect menaçante, elle pourrait compromettre la mission.

Les deux femmes disparaissent de la vue direct de l'office de tourisme et elles passent l'heure suivante à attendre le retour de l’Androïde. Partages d'informations et mise au point d'un plan sont les occupations des prochaines heures, au plus grand plaisir du gérant de la terrasse qui vend cafés et thés à la suite.

Septembre étant sensé retrouver une petite frappe dans l'arrière court de l'Office,, ils sont obligé d'attendre le soir. Sarressinashira s'offre une petite pose en reposant son crâne contre l'épaule froide de son mâle, rare moment de tendresse de sa part.
Puis la nuit tombe, la terrasse ferme et Sarressinashira se redresse en faisant bruisser la quasi totalité des écailles de son corps ophidien dans un son étouffé de blé soufflé par le vent. Ses deux lames croisées sont prêtes, ses crochets sont chargés et sa langue darde de nervosité.


Dans l'arrière court, trois créatures se servent allègrement en armement dans 3 caisses estampillées «Sel déneigement ». Des lames, des munitions, des flèches et des carreaux. Quelques pièces d'armures. Tout qui semble bien trop puissant pour un simple service de garde du corps. La salamandre décrit par Septembre les voit et s'approche, tendu.

- Pas en avance. Je m’attendais également à mieux. Tu disais manquer d'hommes, mais t'en a pas un seul. Tes amazones savent se battre, au moins ?

Sarressinashira hisse et ouvre légèrement les lèvres, dévoilant ses crochets entre ses dents. La salamandre l'observe un moment avant d'hausser les épaules.

- Bon. Les tauracles à trois cornes se trouvent dans une zone au nord est de la ville. Y'a une surveillance jour et nuit pour surveiller le dernier cheptel de ces bêtes. Pad et Dek derrière moi sont des experts des armes a distance. Ils vous couvriront et vous avertiront quand les gardes approchent. Par contre, on s'est mis d'accord.

Il plante un index menacant sur le torse de Septembre, ce qui a le don de faire tiquer la Naga. Une trace de gras sur SON mâle.

- Si jamais la mission foire, les gars et moi on ne vous connaît pas et on vous lâche – dém***ez vous pour vous en sortir en vie. Si par contre, la mission est un succès, là on cause bizness. Si besoin, servez vous dans la caisse, mais tout ce que pour cassez vous le payez. Pareil pour les munitions.

Sarressinashira jette un coup d’œil d'un air suspicieux dans la caisse. Elle tourne la tête vers le Sanctuari avant de hocher imperceptiblement le haut de sa collerette. L'Empennage des carreaux est le même que celui retrouvé dans l'épaule de Kozy. Si ce ne sont pas ces braconniers, ils sont définitivement en relation avec le circuit.
Sarressinashira
avatar

Avatar © : K.ARRINGTON

Féminin Titre : Midas

Race : Naga (Femme Serpent)
Statut : Timonière du Vandavel
Pims : 25
Messages : 60

Re: Kozy : le singe blanc

le Lun 3 Sep - 20:11


Avec ce qu’elles m’ont raconté, je suis surpris. Vraiment surpris, car je m’attendais à beaucoup plus de monde. Un coup d’oeil à ma naga aux courbes peut-être plus dangereuses que ses crocs venimeux, elle ne semble pas perturbée. Elle a raison, c’est exactement comme ça qu’il faut réagir : comme si de rien était. Le positif, car il y en a, c’est de savoir qu’Azura et Sash ne seront pas aux prises avec les gars qu’elles ont humilié à l’auberge.

Ils sont trois, nous sommes à égalité.

-Vous n’êtes que trois aussi. Où est passée le reste de ta troupe ?

Il me lance un regard mauvais. Et un “pas tes affaires” amer. Je suis tellement fier de mes deux équipières que j’en sautillerais de joie… Elles ont fait un sacré boulot à l’auberge s’il ne reste que “ça” pour la chasse aux tauracles.
D’ailleurs, en parlant des taureaux à trois cornes, j’ai fait mouche quand j’ai parlé d’eux à mon vendeur d’arme illégal. Je comprends mieux pourquoi il voulait m’agresser. Il craignait qu’une bande rivale leur passe sous le museau.

Un coup d’oeil à la caisse d’arme, j’enregistre méthodiquement les photos des flèches, des armes, les logos sur la caisse, même le bordereau d’expédition mal déchiré à l’adresse de l’office du tourisme finit soigneusement classé dans mon dossier d’enquête.

-Raza ira avec ton tireur là-bas, elle vaut rien au corps à corps.

Il hoche son gros museau et il lorgne vers Sash, je dois avoir l’air de robocop, parce qu’il se tourne vers moi avec l’air d’un prédateur aperçu par plus gros que lui.

-Toi avec moi, elle va avec mon gars.

Il m’expose un plan avec une répartition en demi-cercle autour du camps. On entre, on assomme, on transporte et on s’en va sans se faire remarquer. Tu parles d’un plan pourri, on dirait un raid moyen-âgeux d’une bande de voleurs. En quelques minutes, le tout est ficelé. On se met en route, jusqu’à un 4x4 poussiéreux, on y entre tous bon gré mal gré. Le véhicule s’ébranle et nous voilà partis vers une chasse illégale aux tauracles.

Quelle journée...



by Dité

"T'es un genre de montage Ikea plein de robots miniatures alors !"
"T'as tout compris"
"ouah, plus on est de fous plus on rit !"
Septembre
Sanctuari
avatar

Masculin Suivi : Fiche journal


Titre : Lin, Curo, Altera, Hermes

Race : Androide
Statut : Sanctuari
Pims : 114
Notes : Noah -Precious- (petit oiseau "colibri")


Messages : 326

Re: Kozy : le singe blanc

le Mer 3 Oct - 20:36


On dirait que ce serait sensible si je touchais à l’armement et aux munitions. J’ai la sarbacane de Septembre accrochée à ma ceinture et dans une sacoche les munitions restantes. Je veux bien être à distance, je pourrais paralyser ceux qui iront chercher les tauracles. Mais je fais quoi du type qui est à côté de moi dans la voiture ? Il sera encore proche quand on sera à l’enclos des bovins.
C’est un plan de Septembre, ce doit être un bon plan avec une marge aléatoire de problèmes potentiels…

Ils nous font descendre du véhicule avant d’avoir atteint la cible. Elle faisait trop de bruit alors on finirait le chemin à pieds. Je n’avais pas remarqué, mais il y a un quatrième homme dans l’équipe des méchants : le chauffeur. Il me dit avec un clin d’oeil qu’il arrivera à temps pour charger les bêtes. Nous on devra fuir par nos propres moyens.

- Et si les tauracles chargent, on coure et on grimpe à un pissenlit ?

Si Septembre voulait arrêter tout le monde sans risquer de voir s’ébruiter l’enquête dans leurs rangs, on devait attraper tout le monde en même temps. Ça voulait dire qu’on allait vraiment participer à une capture de tauracles vivants… C’est ça qui me fait le plus peur. Les autres gars, là, Sash et Sept en feront des petits-fours avant même qu’ils ne comprennent ce qui leur arrive, ce n’était pas le cas des taureaux à trois cornes.

Je m’avance jusqu’à Sash, je n’aime pas trop notre infiltration, j’aimerais qu’on assomme tout le monde avant que le chauffeur ne s’en aille et qu’on en finisse vite. Si possible sans tuer ou capturer de tauracle.

- On est trop nombreux, on fait du bruit. Faudrait se séparer jusqu’à la réserve.
Azura Ninsun
avatar

Avatar © : A.Baille

Féminin Suivi : Journal de Bord

Titre : Cosmos, Perçant, Chevalier, Sarkina

Race : Humaine
Pims : 235
Messages : 226

Re: Kozy : le singe blanc

Hier à 18:43


Sarressinashira est obligée de se tenir à l’arrière du 4x4, son long corps reptilien n’entrant pas dans l’habitacle. Elle passe le chemin à siffler de contrariété à chaque cahot du véhicule et la fraicheur de la nuit ne l’aide pas à réchauffer ses écailles refroidies. Cette mission va devoir se terminer vite ou elle tombera en hypothermie en plein combat si l’arrestation se poursuit sur encore quelques heures à traquer ces malfrats.

Sarressinashira ne peut s’empêcher de s’inquiéter pour Azura. Elle restera seule aux prises avec un homme qui fait presque 2 fois son poids. Et la Naga a bien repéré le regard de la jeune femme. Le conducteur posera effectivement problème. Sarressinashira aurait bien la solution de capturer les Tauracles pour rassembler ensuite les malfrats, mais elle se demande si Septembre a le droit de participer à une activité de braconnage sous son autorité de Sanctuari...
Le coéquipier forcé de la Naga est un croisement entre un rhinocéros et un homme. Des grosses mains calleuses à 3 doigts et une corne osseuse en guise de nez, ce mastodonte tient également un immense filet entre ses mains. A croire qu’il tient à ramener les Tauracles à mains nues…


Le véhicule s'arrête et Sarressinashira sait que le choix va devoir être pris rapidement.
Elle pourrait crever les pneus et bondir sur le plus massif d'entre eux, afin de le neutraliser en premier, quitte à lui planter l'un des carreaux tranquillisants dans l'épaule. Mais Azura sera peut-être trop proche de son adversaire pour s'en sortir sans trop de dommages.

Ou alors, chacun assomme son adversaire en même temps une fois en position dans la réserve, mais le chauffeur est aussi en contact radio avec les traqueurs...

Le temps presse, les chasseurs s'organisent et c'est un peu dans la précipitation que Sarressinashira prend sa décision. Ce n'est pas la plus efficace, ni la plus organisée mais dans l'urgence, elle garde en vue l'objectif principal.

Arrêter les traqueurs avant que la situation ne dégénère.
Dans un coup du sort agréablement accueillit, Azura se rapproche de la Naga. Au moins la chasseur en devenir pourra être à l'abri pendant les premiers moments.

¤ Azura rester près Septembre.

Profitant de l'effet de surprise, elle déroule les muscles de sa queue et cueille en plein thorax le plus proche des traqueurs, l'envoyant voler sur quelques mètres. La salamandre a à peine le temps de jurer que le chaos happe déjà la zone.

Elle espère que les processeurs de Septembre ont réagi assez vite pour attaquer dans les instants qui suivent. Crachant et feulant comme le cobra qu'elle est à moitié, la Naga se dresse, faisant barrage de fortune de son épais corps reptilien pour abriter Azura pour les premières secondes du combat. Sa collerete ondule alors que ses crochets brillent, reflétant la lumière des phares.

Le conducteur, jurant et jouant déjà avec les pédales, est trop concentré pour voir la femme serpent lui foncer dessus. L'inertie et l'angle d'attaque avantagent Sarrressinashira qui réussit à pousser le conducteur par l'autre coté, tombant avec lui dans l'herbe fraîche.

Bon point, elle a réglé le problème du 4x4.
Mauvais point, son corps interminable est désormais de part et d'autre du véhicule, son corps humain aux proies avec le 4eme traqueur, et sa queue fouettant l'air coté conducteur.
Sarressinashira
avatar

Avatar © : K.ARRINGTON

Féminin Titre : Midas

Race : Naga (Femme Serpent)
Statut : Timonière du Vandavel
Pims : 25
Messages : 60

Re: Kozy : le singe blanc


Contenu sponsorisé


Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

- Sujets similaires