Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Re: Kozy : le singe blanc

le Sam 7 Oct - 16:51


La situation devint critique en quelques instants. Je regrettais une seule chose : de n'avoir pas été le premier à me jeter sur le gorille. Il était trop tard pour faire joujou avec le pistolet à plasma. Tant pis pour les lésions à mes programmes, mon processus en cas de danger imminent pour l'un de mes coéquipier est de faire tout ce qui est en mon pouvoir pour le sortir du pétrin.
Ou bien c'est justement ça qui constitue ma personnalité. Ce petit truc indispensable pour avoir le malheur de devenir responsable de soi-même et d'avoir l'écusson de Ken sur ses papiers...

Tout comme les humains mon instinct de survie ou protocole de sécurité et de maintient de l'intégrité des composants physiques -instinct c'est bien aussi - regrette déjà mes bonnes intentions.
Précipité vers le gorille, j'utilise dix-sept pourcent de mes capacités énergétiques pour me propulser. Mon épaule percute celle de Kozy, le choc en retour déboite et enfonce le servomoteur de mon bras gauche. La force d'un robot de plus de cent kilos propulsé par des articulations mécaniques et un coeur à fusion froide suffit à créer un espace-temps où moi et le gorille ne formons qu'une seule entité massive. Une seconde suffisante pour l'enclenchement de la seconde étape de mon plan. Le M5 dans la main droite, je tire. Il est presque au maximum et nous sommes trois à en ressentir la charge. C'est assez pour nous assommer quelques secondes.

Avant ma tentative, mon processeur a calculé à vingt-huit pourcent les chances qu'Azura tire à cet instant précis sur le gorille et nous sorte définitivement de ce mauvais pas.
C'est mieux que rien...

De toute manière je viens de tomber dans l'eau avec un bras dysfonctionnant. Les nanorobots de mon visage se désolidarisent. Ils gravitent jusqu'à mon épaule qu'ils vont remettre en état en quelques heures. Le malheur de ma vie : d'avoir la face de terminator à la fin du premier film...



by Dité

"T'es un genre de montage Ikea plein de robots miniatures alors !"
"T'as tout compris"
"ouah, plus on est de fous plus on rit !"
Septembre
Sanctuari
avatar

Masculin Suivi : Fiche journal


Titre : Lin, Curo, Altera, Hermes

Race : Androide
Statut : Sanctuari
Pims : 114
Notes : Noah -Precious- (petit oiseau "colibri")


Messages : 326

Re: Kozy : le singe blanc

le Mer 11 Oct - 14:18


La sarbacane se révéla très difficile à utiliser. Elle nécessitait beaucoup de souffle pour atteindre des cibles éloignées. Voyant bien que mes projectiles n’atteignaient pas le singe de ma position, j’approchais en catimini autant que possible. Même là, je trouvais l’exercice ardu.
Je glissais une fléchette parésie dans le tube, le portais à mes lèvres, je visais…

Mais comment puis-je viser s’ils l’envoient dans les roses toutes les deux secondes ! L’air que je gardais dans mes poumons me faisait mal. Je perdais mon souffle, inspirait profondément à nouveau mais jamais autant que la fois précédente. C’était à s’épuiser pour rien.

Enfin, j’ai réussi à tirer. La fléchette ne se planta pas franchement dans sa peau. Mais elle piqua sa gueule juste au dessus des dents, en plein dans les gencives, avant d’être brisée et éjectée d’un fier coup de patte.

Je pensais avoir raté mon coup, mais presque immédiatement le singe commença à tituber. Il avait pris plusieurs décharges électriques et maintenant un peu de poison paralysant s’était infiltré dans sa gueule.
Je n’attendis pas un nouvel ordre de Sash pour armer une deuxième fléchette. Je m’approchais encore, inspirais fort et la pointe se ficha dans gorge.

Le gorille se débattait encore mais le poison était déjà profondément entré dans son organisme. Il s’écroula.


Azura Ninsun
avatar

Avatar © : A.Baille

Féminin Suivi : Journal de Bord

Titre : Cosmos, Perçant, Chevalier, Sarkina

Race : Humaine
Pims : 235
Messages : 226

Re: Kozy : le singe blanc

le Lun 16 Oct - 19:01


Le silence qui suit le combat est assourdissant.

Sarressinashira gît au sol, ses bras frémissants sous l'effet de l'Arcturus. Sa queue frétille par à-coups, la décharge électrique ayant traversé la totalité de ses nerfs. La dernière chose qu'elle arrive à comprendre avant de s'évanouir est l'image d'un Septembre se penchant vers elle. La vision n'est pour plaire à la femme-serpent qui emporte dans sa léthargie l'image d'un androïde au visage de diodes, de fils et de mécanismes.


Elle se réveille en sursaut, ouvrant la bouche et écartant les griffes par pur réflexes d'auto-défense. Ses crochets saillent de sa mâchoire, prêts à s'enfoncer dans qui ou quoi que ce soit s'approchant trop proche d'elle.
Son environnement a bien changé : Elle se trouve dans une salle blanchâtre, dans un immense lit. Pensant d'abord à l’hôpital, les grandes vitres du font lui montrent plutôt un décors qu'elle à déjà vu.

Elle se trouve dans la Caserne.
Elle se relâche un peu, voyant ses armes posées non loin contre un mur. Un petit papier plié en 4 est posé sur ce qui peut servir de table de chevet, a sa gauche. L'écriture ne lui dit rien mais elle comprend rapidement que ses compagnons lui ont laissé des indications.

Elle se lève difficilement, devant prendre appui ses coudes. Sa tête est lourde et ses nombreuses cotes lui font mal, mais elle réussit à prendre une pose plus confortable pour elle. Le message lui indique la situation suivante :

Kozy est hors d'état de nuire et à été emmené dans sa réserve par les forces de l'ordre, mais la chose noire fichée dans l'épaule arrière du singe géant s'avère être un carreau d'arbalète. Hors, d'après la base de donnée de Septembre, les commissaires et Sanctuari ne sont pas équipés de ce genre d'arme. La seule raison pour laquelle un trait peut se trouver planté dans le cuir du gorille ne peut signifier qu'une chose :

Des braconniers ont tenté de chasser l'animal. Quant à savoir s'ils ont survécus, aucun indice ne le prouve.


Sarressinashira lève les yeux au moment où la poignée de la porte joue en un léger clic. Un Sanctuari passe la tête et la voyant réveillée, lui indique que ses compagnons l'attendent dans une salle proche.
Elle laisse sa queue glisser au sol et prend difficilement la direction indiquée. Pour lui avoir infligé cette décharge, lui avoir sauvé la vie, être à ses cotés lors de cette chasse et probablement être tombé sus ses charmes, elle a une gifle et un baiser fougueux à donner à un certain Sanctuari.

Et tant pis pour la bienséance des humains.


Spoiler:
Vu la décharge que s'est pris ma pauvre Sash', je pense qu'entre le moment ou elle s'est évanouie et l'instant ou elle reprend conscience, 30 minutes se sont écoulés. Largement le temps de transferer Kozy, et de demander à la Carserne un rapatriement.
Sarressinashira
avatar

Avatar © : K.ARRINGTON

Féminin Titre : Midas

Race : Naga (Femme Serpent)
Statut : Timonière du Vandavel
Pims : 25
Messages : 59

Re: Kozy : le singe blanc

le Jeu 19 Oct - 21:17


Kozy nous avait trouvé et nous avions assommé Kozy. Nous n'en étions pourtant pas au bout de nos peines. Sans Azura, pourtant, la fin serait venue plus tôt que prévue. J'étais bien content que ma carrosserie soit juste assez abîmée pour dire adieux à ma prime en pims dès que je l'aurais touchée. J'étais bon pour une révision complète avec ces conneries. Les nanobots avaient fait de leur mieux pour rétablir le bras, il subsistait pourtant des raideurs dues aux matières organiques, à l'eau et à la déformation de métaux qu'ils ne pouvaient réparer à leur niveau. Il aurait été tellement plus simple de m'arracher directement le bras... Il aurait mis un an à "repousser" à coup de centimètres par mois, mais il aurait été quand même plus compliqué de travailler sans.
Adieu mes pims.

Soins, Caserne. Les collègues avaient terminé de s'occuper de nous. Les railleries sexistes ou puériles s'étaient taries au fur et à mesure des passages des uns et des autres dans la salle de pause du bâtiment est. Ils étaient nombreux à venir voir si leur aide n'était pas requise. On n'était pas tous les jours sur la piste de braconniers et encore moins complice d'une aventure où un singe blanc avait manqué de vous tuer... Bref, certains nous faisaient les yeux doux pour qu'on les accepte dans l'équipe. Ils en étaient devenus presque aimables.
En tout cas, s'ils me bousculaient, ils étaient bien plus avenant avec mes coéquipières. Mes collègues féminines n'étaient pas en reste pour tout ce que j'ai dit plus haut. La grande famille des sanctuaris vivant sur les mêmes codes et coutumes absurdes au point de venir tapoter l'épaule d'un androïde pour lui manifester un soutien indéfectible alors que ce dernier ne possède aucun senseur dans le métal de cette dernière...

Voyez le genre ?

Sarressinashira arriva. Elle avait d'autant plus morflé pendant l'altercation qu'elle avait été la première à se jeter sur l'animal. Et puis, l'électricité fait plus de dégâts à un animal à sang froid qu'à un androïde... Pour moi, c'est un peu comme une surdose de caféine. Pour elle... Non, je ne testerai pas les noizumènes juste pour évaluer ce que donne un voltage élevé lorsqu'il traverser quatre-vingt kilos de masse organiques composée à soixante-dix pourcent d'eau.
Bizarrement nerveux, je me levais devant elle. Je crois que c'est l'effet queue de cinq mètres qui me conseil d'être debout avec mes deux-mètres pour l'accueillir.

-Radieuse, dis-je avec un sourire en coin.

Peut-être qu'elle m'excuserait de l'avoir partiellement électrocutée. Ou pas. Et dans ce cas, j'allais devoir craquer mon plan d'épargne pour les futures réparations.

L'autre membre de l'équipe m'apparaissait être la moins impactée par la bataille.
Azura avait été la plus chanceuse. J'avais vite été rassuré par son état, une fois que mon système eut démarré et fait appel à mes process de sauvegarde : le fameux triptyque, sécurité, soin, caserne ; je l'avais observé dans la forêt. Mes capteurs n'avaient pas remarqué d'élément spécifiquement m'incitant à m'occuper d'elle en premier alors, je l'ai laisser se calmer et m'aider à son niveau.

Rapatrier Kozy dans son bout de forêt ensuite. Et maintenant une histoire de chasse illégale.

-Vous vous sentez prêtes à aller trouver ces braconniers ?

L'enquête serait aussi longue que la mission de capture du singe. Elles pouvaient bien céder leur place à présent, je ne pouvais certainement pas les forcer à une mission secondaire et non rémunérée.
Septembre
Sanctuari
avatar

Masculin Suivi : Fiche journal


Titre : Lin, Curo, Altera, Hermes

Race : Androide
Statut : Sanctuari
Pims : 114
Notes : Noah -Precious- (petit oiseau "colibri")


Messages : 326

Re: Kozy : le singe blanc

le Lun 23 Oct - 20:06


Ils étaient mal en point. Pataugeant dans l'eau à trois donc un plus poilu que les deux autres réunis (un androïde et une naga, y a moyen de faire plus poilu facilement. Je crois que j'ai plus de poil sur les jambes qu'eux... Mais moins que Kozy, faut pas déconner). Je suis presque sur eux quand Septembre se relève. Il a l'air d'aller mieux que les deux autres, je ne suis pas soulagée. Je suis inquiète, je tremble comme une feuille dans le vent et mes battements de coeurs sont plus rapides qu'un solo de batterie dans un concert de hard-techno. Je me sens mal et me précipitant derrière un buisson je renvoie le peu que j'avais ingurgité.

-Cette mission va finir par me tuer. D'inanition ou de peur...

La Caserne me semble chaude et accueillante, sèche surtout, comparé à la jungle. Je reste aussi proche de Septembre que possible, de peur qu'on rigole sur mon passage si je prends mes jambes à mon cou.
Un chocolat chaud dans les mains et mon coeur s'est calmé. J'ai maudis Enki, je l'ai insulté et maudit encore et encore jusqu'à ce que tout ça passe.

-Quand elle sera réveillée, tu devrais l'embrasser. Elle l'a mérité.

Les sanctuaris n'étaient pas si méchants ou stupides qu'ils ne le laissaient penser. Au moins, tous n'étaient pas aussi méchants et stupides que ça. Il y avait même quelques bons éléments dans le lot. Je ne savais pas où classer Septembre par contre. Méchant, non. Mais pas très malin... Qui tire de l'électricité alors qu'il a les pieds dans l'eau, hein ?

Les charmantes retrouvailles du couple le plus bizarre de l'année sont là et tout ce que je trouve à dire c'est :

-Je suis partante. Dommage que la bibliothèque ne paye pas quelques pims pour ce supplément...
Azura Ninsun
avatar

Avatar © : A.Baille

Féminin Suivi : Journal de Bord

Titre : Cosmos, Perçant, Chevalier, Sarkina

Race : Humaine
Pims : 235
Messages : 226

Re: Kozy : le singe blanc

le Mer 25 Oct - 22:23


Sarressinashira arrive avec plus ou moins de facilité dans la salle de repos. Ses muscles lui font mal, envahis de crampes des aux acides lactiques mais elle fait de son mieux pour apparaître de son meilleur jour lors de son entrée.

Sans un regard pour les autres Sanctuaris, elle se place devant Septembre qui la salue d'un petit commentaire. Se redressant pour observer son amant autoproclamé dans les yeux, elle observe le visage reformé de l'androïde avant de hausser les épaules et de passer ses bras autour du cou de celui-ci, collant ses lèvres froides à celles de Septembre.
Un bruit de fer griffé résonne entre eux avant que Sarressinashira s’écarte brutalement, une main devant les lèvres. Elle marmonne des injures sifflantes avant d'adresser un regard mauvais au mâle.


¤ Tu être trop ssssolide pour crochets de je... Comment je être senssssée châtier tu, maintenant ? Mâle avoir intérêt à sssse rattraper- Oh. Azura aller bien ?

Elle détourne la tête pour regarder sa compagne de chasse, une main plaquée contre le torse froid de l'androïde. Autour d'eux d'autres collègues les regardent d'un air médusé et/ou rieur, certains tentant même de cacher leurs fou-rires derrière des membres ou des dossiers non terminés.

Rapidement mise au courant, la Naga fait la moue. Elle n'a pas vraiment envie de repartir immédiatement à la chasse. Ses muscles la tirent, elle voudrait profiter d'une douche chaude - et de son mâle- avant de repartir sur les routes.


¤Sarressinashira toujours être dissssponible pour traque, mais être posssssible de prendre quelques moment repos ?Azura peut-être nécesssssiter calme après tempête. Muscles de Sarressinashira être endoloris et Septembre devoir ssss'expliquer avec Sarressinashira pour électrocutsssion.

Elle plante son regard dans celui du Ken. Elle réfléchit toujours au moyen de lui mettre une gifle sans se briser le poignet. Peut-être que le technomage aurait une solution pour ça ?

Spoiler:
Z'avez le droit de dire non, hein. C'est juste que physiquement parlant, je pense que Sash est blindée de crampes et de fourmis, alors repartir combattre dans ses conditions... (Et non, c'est pas que pour faire des bêtises avec Sept. Namého, tout de suite...)
Sarressinashira
avatar

Avatar © : K.ARRINGTON

Féminin Titre : Midas

Race : Naga (Femme Serpent)
Statut : Timonière du Vandavel
Pims : 25
Messages : 59

Re: Kozy : le singe blanc

le Jeu 2 Nov - 11:01


Spoiler:
Faire des bêtises avec Septembre ? Il n’est pas conçu pour, elle va être déçue :mrgreen:

Niveau bibliothèque, je propose de doubler notre prime si on réussit à traquer ces contrebandiers, qu’en pensez-vous ?
Deux missions en une… On va douiller.

C’était sûrement la relation la plus étrange du monde, une Naga et un androïde pas fini… Si à cela on ajoute que la naga en question a décidé de faire ses griffes sur ma belle carrosserie, on atteint des sommets d’originalité. Je suis tout chose, mon processeur balance de la puissance dans une interface qui refuse de fonctionner. C’est le côté « moteur irrationnel » qui fait ça. Je vois, littéralement, la vie en rose. Un redémarrage du process suffit à remettre les choses en ordres. Sauf que « les choses » ont du mal à accuser le coup du choc émotionnel. Aucune femme ne m’a jamais embrassée comme ça.
Comme un idiot d’androïde qui n’a pas été révisé depuis dix-sept, je suis assez malin pour sortir un bref :

-Il va te falloir trouver une autre manière d’obtenir satisfaction alors.

J’ai dessiné une cible en rouge sur ma carrosserie hors de prix. J’ai le même air imbécile et le rétroéclairage de mes rétines qui fait des loopings. Bleu, rouge, vert, rouge, bleu… Un coup sur le côté du crâne semble remettre en place les lumières en pleine disco party.

-J’ai aussi besoin d’aller voir un ingénieur…

Mais après qu’elle se sera amusée à faire de la gravure sur mon armure.

- Je vous propose qu’on se retrouve demain. Nos contrebandiers ont déjà de l’avance sur nous alors ce ne sera pas une traque de flagrance, plutôt une chasse…

Je les laissais aux bons soins des autres sanctuaris et m’absentais une heure pour aller voir la bibliothécaire et pourquoi pas négocier directement avec les hautes instances. Nous étions partant pour une traque aux criminels et tout travail mérite salaire.
Ouais. Ces arguments me semblaient imparables au moment d’entrer dans l’antre d’Eva. Ce fut une autre affaire lorsque je les eux prononcés…

Mais ce n’était pas si terrible. Je revenais à la Caserne tout content avec ma nouvelle mission officielle.



by Dité

"T'es un genre de montage Ikea plein de robots miniatures alors !"
"T'as tout compris"
"ouah, plus on est de fous plus on rit !"
Septembre
Sanctuari
avatar

Masculin Suivi : Fiche journal


Titre : Lin, Curo, Altera, Hermes

Race : Androide
Statut : Sanctuari
Pims : 114
Notes : Noah -Precious- (petit oiseau "colibri")


Messages : 326

Re: Kozy : le singe blanc

le Lun 6 Nov - 20:00


-On ne peut pas voir avec la bibliothèque pour une prise en charge de cette seconde mission ?

Je veux mes pims ! Avec tout ce qu’Enki me fait subir depuis ce matin, j’ai mérité un tas de pims sonnant et trébuchant.

Ensuite il y a eu le baiser du héros, grinçant et surprenant comme Sarressinashira. Cette femme avait le caractère prononcé, en « s », elle me rappelait les grandes prêtresses. Il y avait plus de confiance en elles qu’il n’en faut à un être humain normal. Je la voyais avec une aura, presque une présence hors norme. Puis, j’ai plaint intérieurement Septembre qui allait devoir répondre de ses actes auprès de la dame.

-Je suis d’accord avec Sash, nous ne pouvons pas y retourner maintenant. On a tous besoin de repos.

Je lançais un regard à Septembre. Je tentais de réprimer quelques gloussements mais en l’observant sérieusement je perdais tout sérieux.
Je m’en allais après avoir repris mon souffle et les avoir salués. Rendez-vous au petit matin pour reprendre la chasse.

Les sanctuaris se rendaient utiles en me ramenant rapidement chez moi. J'obtiens le nom et les coordonnées pour le contacter si je voulais prendre un verre. Un de ces quatre. Peut-être. Une nuit et plusieurs repas chauds m’avaient rendu mon énergie. Je suivais Enki jusqu’au premier sanctuari venu dans mon quartier. Il accepta de m’emmener à la caserne où je devais retrouver Septembre et Sash pour la suite de la mission.
J’avais appris de mes erreurs, nous allions dans la jungle, j’avais des bottes, et il se pourrait qu’on se retrouve dans les airs. Donc j’avais aussi des vêtements amples pour le soleil et une ceinture dans mon sac si j’avais besoin qu’ils me tiennent chaud. Sans oublier le matériel d’alchimie qui me restait et la sarbacane de Septembre.

-Je suis parée. On chasse qui, où et comment ?
Azura Ninsun
avatar

Avatar © : A.Baille

Féminin Suivi : Journal de Bord

Titre : Cosmos, Perçant, Chevalier, Sarkina

Race : Humaine
Pims : 235
Messages : 226

Re: Kozy : le singe blanc

le Mer 8 Nov - 19:56


La Naga murmure une chanson sifflante alors qu'elle se sert un thé, la pointe de sa queue dodelinant en rythme. Plusieurs Sanctuaris hésitent à l'approcher tandis que d'autres plus gaillards posent les questions qui sont sur toutes les langues en cette matinée.
Sincère curiosité ou bien recherche d'informations pour avoir matière supplémentaire à vanner l'androïde, la femme serpent quant à elle, est ravie de toute cette attention soudaine.

Sarressinashira accueille Azura avec chaleur. Elle commence à apprécier cette femelle qui prend plaisir à chasser malgré le faible corps que la nature lui a donné. Et elle semble bien plus débrouillarde qu'au premier abord.
Peut-être lui confiera-t-elle quelques astuces pour manier les lames. Bien qu'elle ne semble pas avoir d'affinités dans ce domaine...


¤ Sarressinashira heureuse de revoir Azura. Septembre ne plus tarder.

Elle désigne du bras et à la jeune femme un bureau sur lesquels traînent quelques papiers. Un maigre dossier de carton semble renfermer deux ou trois feuilles griffonnées.

¤ Sarressinashira montrer à Azura informatsssions en attendant. Carreau être en fibre carbone. Selon sssscientifiques, ça être asssssez commun pour chassssser gros prédateurs. Réserve de Kozy ne pas être connue grand public, donc braconniers être trop bien informés pour simples chassssseurs. Enfin, enquête sur place avoir relevé campements de fortune. Informatsssions être faibles, mais être début. Capacsssité d'Azura pouvoir marcher avec ssssi peu de données?

A l'arrivée de Septembre, Sash' ne peut retenir un sourire oscillant entre le narquois et le sincère. Elle agite les griffes dans un petit salut et recentre son attention sur la jeune traqueuse.

¤ Braconniers avoir vu plus gros que ventre. Mais difficile de déterminer quelle prochaine actions braconniers entreprendre. Nous pouvoir attendre résultats enquêtes en cours, ou chercher directement indices sur terrain...
Sarressinashira
avatar

Avatar © : K.ARRINGTON

Féminin Titre : Midas

Race : Naga (Femme Serpent)
Statut : Timonière du Vandavel
Pims : 25
Messages : 59

Re: Kozy : le singe blanc

le Jeu 9 Nov - 21:42


Me voilà de retour dans la partie active de la caserne. J'étais d'assez bonne humeur, mes collègues ne tardèrent pas à jaser autant que possible autour des machines à café. Il faut avouer que je faisais sensation avec ma carrosserie bosselée et griffée à maints endroits... Ma bonne humeur avait, potentiellement, tout à voir avec la naga discutant avec Azura. Mais pas que ! Je revenais avec des nouvelles plaisantes.

-Salut Azura !

J'approchais Sash et avec une déférence (ou une distance de sécurité) seyant aux dernières heures passées ensemble, je lui décochais un sourire tout en m'arrêtant à sa hauteur.
Puis, avisant qu'elles étaient prêtes à se remettre en route, mon processeur déclencha une cascade d'informations qui s'arrêta sur :

-La bibliothèque double notre prime si on ramène ces braconniers à la caserne.

Au final, je m'empressais d'ouvrir la porte vers l'oasis de Vaal, non loin de la réserve de Kozy. Un air chaud et humide se déversa alors dans la pièce.

-Je pense qu'on en saura plus une fois qu'on aura observé un peu les lieux. Après vous...

Le problème de débarquer par porte magique plus-sanctuari-tu-meures, c'est qu'une fois dans Vaal, la plupart des voyous et des informateurs potentiels s'étaient aussitôt éclipsés à peine la porte refermée.

-J'imagine qu'on commence comme toute enquête qui se respecte...

Je m'approchais d'un sans-abri ronflant sur le trottoir. Un regard pour Azura et Sash et me voilà à secouer le bonhomme qui tente de me sauter à la gorge. Manifestement, satyre d'origine, ses sabots et ses cornes ne font qu'accentuer un peu plus le bosselage de mon armure thoracique. Je le plaquais au mur d'une seule main tout en laissant les questions aux bons soins de mes camarades.

-Ces dames ont quelques questions, je te conseille de rester poli. Le dernier qui s'y est essayé a faillit faire le saut de l'ange de Main'l jusqu'au désert. Clar ?


Septembre
Sanctuari
avatar

Masculin Suivi : Fiche journal


Titre : Lin, Curo, Altera, Hermes

Race : Androide
Statut : Sanctuari
Pims : 114
Notes : Noah -Precious- (petit oiseau "colibri")


Messages : 326

Re: Kozy : le singe blanc


Contenu sponsorisé


Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

- Sujets similaires