Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Re: Du grabuge au grenier

le Lun 22 Mai - 10:17


- Bonne idée, l'enfumage. On va poivoir déloger ces petites créatures sans violence, en douceur.

J'eus du mal à contenir un certain doute dans ma voix.
Certes ce n'était que des chauve-souris, mais comme n'importe quel autre animal, elles pouvaient être imprévisibles surtout si on "s'invite" dans leur nid.

- Mais je ne pense pas qu'elles soient "du matin". Ce réveil forcé risque de les mettre de mauvaise humeur.

Je voulais lui éviter morsures et griffures. Mais bon, j'imagine que même si je lui demandais poliment, elle refuserait de rester de l'autre côté. Je me permettais juste une recommandation avant de m'engouffrer dans la pièce :

- Sois prudente.




- Le gras, c'est la vie -Proverbe gallois
- Huit, ça suffit - Proverbe nain
- Si c'est bon, bah reprends-en - Proverbe à ma sauce Smile
Richye Erelm
Alchimiste
avatar

Avatar © : Christelle Ponche

Masculin Suivi : Description
Fiche de suivi

Titre : Artisan, Perçant, Curo, Sarkina, Incontrôlable, Cosmos, Précision, Cuisto

Race : Humain
Statut : Alchimiste de l'Entre-Monde
Pims : 408
Messages : 351
Titre débile : Le pourfendeur de chauve-souris/Le PGM du thé

Re: Du grabuge au grenier

le Lun 22 Mai - 17:12


Alors que Lilou réfléchissait à la façon d’enfumer la pièce sans pour autant générer l’incendie du siècle à Cerclon, Richye lui prodigua quelques conseils de prudence et parti pour s’engouffrer dans le grenier. Conseil de prudence qu’il n’appliquait pas à lui-même visiblement, elle le rattrapa in-extremis par le coude.

- ATTENDS ! On as pas encore définit ce qu’on allait faire, tu veux qu’on fiche le feu à la bibliothèque sans prévoir de quoi éteindre si c’est hors de contrôle ?


Il était plus grand, plus fort, mais visiblement pas forcément plus futé. Elle referma brutalement la porte car son cri d'alerte avait réveillé les chauves-souris, elle non plus n'était pas bien futé.

- Autre possibilité, on peut aussi faire du bruit pour les faire décamper en espérant qu’elles ne décident pas de nous attaquer…. cette option me paraît plus risqué pour nous, mais au moins on ne risque pas de créer un incendie… Ou bien, si on crée un feu, il faut s’équiper… Avec de l’eau en grande quantités des couverture pour contenir les flammes… et pour générer beaucoup de fumer, il nous faudrait quelque chose qui brûle bien qu’on mettrait dans un récipient en métal par exemple… le must serait un chariot a roulette comme ça on aurait même pas besoin d’entrer dans la pièce !


Elle parlais avec ses mains en faisant des gestes immenses on ce serai cru au théâtre. Elle s’étonnait elle-même d’en savoir autant sur le sujet, c’est vrai qu’elle avait déjà connu quelques incendies dans son quartier, dans ses cas-là, même les bras d’une petite fille sont utiles pour porter les sceaux d’eau et aider à l’éteindre.

Spoiler:
(bon si tu veux t’as le droit de t’énerver et de traiter mon personnage de mademoiselle je sais tout Razz, ça peut être amusant^^ desoelr, je voyais pas trop où on allait donc j’ai préféré mettre un plan de bataille en marche car je sentais le plan foireux, mais tu peux très bien faire fît de mes jérémiades x))




( ゚ヮ゚) Toute connaissance commence par les sentiments. Leonard de Vinci
Lilou
avatar

Avatar © : christelle ponche

Féminin Suivi : fiche personnage , feuillet de vie

Titre : Incontrôlable, Cosmos

Race : mi humain / mi esprit
Statut : Apprentie guèrisseuse
Pims : 130
Notes : Fille adoptive de Richye Erelm
Titou : ressemble à un petit écureuil
Higor : un sniffleur dessiné par Kaïl
Cookie et Nougatine : des cyberloups
Dakota : tout petit Koala
Messages : 328

https://www.artstation.com/christelleponche

Re: Du grabuge au grenier

le Lun 22 Mai - 21:56


Ses grands gestes et ses cris m'ont fait prendre conscience d'une des leçons les plus basiques pour devenir aventurier : sans communication, le travail d'équipe est impossible. Dans un certain sens, les conséquences de mon erreur aurait pu être pire, surtout si la-dite erreur est commise face à un être plus violent et bien moins compréhensif.

- Hum.... à vrai dire.... j'avais pensé à apporter ceci....

Je sorti un encensoir surmonté d'une chaîne. Je me doutais que l'enfumage était une possibilité pour déloger ces chauve-souris (j'avais bien d'autres solutions plus ou moins extrêmes, avec plus ou moins de risques et de répercussions, mais je ne vais pas m'étendre dessus, l'enfumage étant aussi à mon avis la meilleure solution).

Dans une voix teintée de culpabilité :

- Pardon d'avoir oublié de t'en parler.

Mais ce n'est pas en culpabilisant que l'on va faire partir les chiroptères. J'essayais de sortir de ce léger malaise par une note plus gaie :

- Bon, et si on leur préparait un parfum d'ambiance ?

Spoiler:
HRP : J'avais également pensé à l'enfumage et particulièrement à de l'encens (d'après quelques sources, les chauve-souris y sont sensibles), mais j'avais oublié de le mentionner dans mon RP




- Le gras, c'est la vie -Proverbe gallois
- Huit, ça suffit - Proverbe nain
- Si c'est bon, bah reprends-en - Proverbe à ma sauce Smile
Richye Erelm
Alchimiste
avatar

Avatar © : Christelle Ponche

Masculin Suivi : Description
Fiche de suivi

Titre : Artisan, Perçant, Curo, Sarkina, Incontrôlable, Cosmos, Précision, Cuisto

Race : Humain
Statut : Alchimiste de l'Entre-Monde
Pims : 408
Messages : 351
Titre débile : Le pourfendeur de chauve-souris/Le PGM du thé

Re: Du grabuge au grenier

le Mar 23 Mai - 19:04


Lilou était soulagé il n’était pas simplet, il avait juste oublié de lui parler de son plan tout allait pour le mieux. Il sortis un très belle encensoir argenté, de très grosse taille, surmonté d’une chaîne. Il s’amusa à effectuer des mouvements de balancier avec la chaîne du bout de l’index, tout en lui expliquant la suite des événements. Lilou n’écouta plus rien obnubilé par ce mouvement. Elle secoua la tête.

- Pardon, tu disais ?

Son esprit finit par faire le chemin inverse, et elle se remémora sa dernière phrase.

- un parfum d’ambiance ? ah oui ! et tant qu’à faire, on pourrait bruler des plantes aux vertus soporifiques ! ça tombe bien j’en ait un peu dans mes fioles mais je ne sais pas si ce seras suffisant vu le nombre de chauves souris qu’on doit enfumer, mais bon essayons…

En faite elle n’était pas certaines des propriétés des plantes qu’elle sortit de son sac, surtout de leurs effets si on les brûlaient… Mais qu’importe, elle pourrait consigner le résultat de cette petite expérience dans son carnet. Elle enfournât, dans l’encensoir, les plantes, mélanger a quelque brindilles qu’elles avait trouvé dans le couloir (certainement charrié dans la bâtisse par quelques aventuriers).

- passe devant je vais couvrir tes arrières


Elle préféra lui laisser allumer l’encensoir, et se plaça derrière lui, elle attrapa un très grand couvercle de poubelle qu’elle mit en garde, et brandit dans les airs sa petite tapette à mouche. En elle-même son esprit cié *en garde ! Sus à l'ennemie !* elle devait lire bien trop de roman d'aventure ces derniers temps...


Dernière édition par Lilou le Jeu 25 Mai - 20:46, édité 1 fois




( ゚ヮ゚) Toute connaissance commence par les sentiments. Leonard de Vinci
Lilou
avatar

Avatar © : christelle ponche

Féminin Suivi : fiche personnage , feuillet de vie

Titre : Incontrôlable, Cosmos

Race : mi humain / mi esprit
Statut : Apprentie guèrisseuse
Pims : 130
Notes : Fille adoptive de Richye Erelm
Titou : ressemble à un petit écureuil
Higor : un sniffleur dessiné par Kaïl
Cookie et Nougatine : des cyberloups
Dakota : tout petit Koala
Messages : 328

https://www.artstation.com/christelleponche

Re: Du grabuge au grenier

le Mar 23 Mai - 22:01


Je voyais Lilou littéralement absorbée par l'encensoir qui se balançait. Quand elle a reprit ses esprits, et me suggéra de faire un mélange soporifique, je ne pouvais m'empêcher de dire :

Tu sais pour l'encens soporifique, on pourrait en être aussi victime, je ne crois pas que...

... ce soit une bonne idée. Mais je n'ai même pas eu le temps de finir ma phrase que Lilou s'affairait déjà à mettre dans l'encensoir toutes sortes de plantes.

L'une d'entre elles attira mon attention. Un brin avec beaucoup de fleurs blanches, à pointes noires, et une tige plutôt fine, et une odeur âcre. Je me tourne vers elle et lui dit alors :

- Je ne connais peut-être pas la plupart des plantes de l'Entre-Monde, mais celle-ci, je te déconseillerais volontiers de la mettre. C'est une fumeterre. Cette plante est assez rare, et sert aux soins de la peau. Par contre, la fumée est lacrymogène, et je n'ai pas très envie d'avoir les yeux tout rouges et larmoyants.

Je lui rends alors les fumeterres et rajoute :

- Mais je serais curieux de savoir où tu les as déniché, ces plantes sont plutôt rares.

Je penserais à lui demander après cette aventure, si elle peut me mener là où elle trouve ses fleurs. Ça pourrait être intéressant de voir comment ces plantes délicates se sont adaptées à leur nouvel environnement.

Une fois l'encensoir prêt, et Lilou parée de son épée tapette à mouche et de son bouclier couvercle (une véritable chevalière), je m'enfonçais dans les combles, et me préparait à allumer l'encensoir une fois la porte refermée.

Que le bal commence........




- Le gras, c'est la vie -Proverbe gallois
- Huit, ça suffit - Proverbe nain
- Si c'est bon, bah reprends-en - Proverbe à ma sauce Smile
Richye Erelm
Alchimiste
avatar

Avatar © : Christelle Ponche

Masculin Suivi : Description
Fiche de suivi

Titre : Artisan, Perçant, Curo, Sarkina, Incontrôlable, Cosmos, Précision, Cuisto

Race : Humain
Statut : Alchimiste de l'Entre-Monde
Pims : 408
Messages : 351
Titre débile : Le pourfendeur de chauve-souris/Le PGM du thé

Re: Du grabuge au grenier

le Jeu 25 Mai - 16:01



Richye lui signifia qu’ils seraient certainement victimes eux aussi de la fumée soporifique, c’était tellement évident qu’elle leva les yeux aux ciel, non il devait être simplet finalement… Elle mit son gilet en guise de masque à gaz et l’invita à faire de même d’un geste de la main et sans dire un mot.

Il alla rechercher une plante au fond de l’encensoir, qu’il identifia comme une Fumeterre, et dont il lui expliqua les propriétés. Lilou écarquilla les yeux en grands, c’était la première fois que quelqu’un lui expliquait les propriétés d’une plante. Jusqu’à présent elle c’était toujours basé sur ses seules expériences, et quelques fois, elle avait eut la démarche d’aller s’informer à la bibliothèque. Mais la lecture des livres de botanique, trop détaillés à son goût, avait un certain talent pour embrouiller son jeune esprit, ou pour l’endormir… Elle farfouilla dans son sac et - comme toujours lorsqu’elle devrait y chercher quelques choses - elle du sortir la quasi totalité de son contenu pour obtenir l’objet convoité.

C’est ainsi qu’elle étala l’étendu de son fourbie devant les yeux de son nouvel acolyte. Plante en tout genre, mixture, scalpel, seringue, bandage, serpe… et tout un tas de choses un peu moins identifiable, voir assez répugnantes. Elle mit enfin la main sur l’objet convoité, un petit carnet de cuir noir. Sur la couverture, repoussé avec un matoir, un coquelicot avait était dessiné en relief. Elle feuilletât ce carnet, et s’arrêta sur une page ou elle avait dessiné la plante grossièrement accompagnée de deux ou trois observations qu’elle avait faite au moment de la cueillir. Elle prit un tout petit crayon de bois, qui avait déjà était souvent taillé, et elle ajouta à ces quelques lignes, toutes les informations que Richye venait de lui transmettre.

Le visage illuminé par ces découvertes, elle le gratifiât d’un immense « Merci !! » puis, elle rangea la fumeterre dans la fiole d’où elle était sortit. Puis rassembla tout son bazar.

- Je les ai trouvés à l’extérieur des remparts j’y vais souvent quand j’ai besoin de « silence ».

Par silence elle entendait le besoin de ne plus entendre d’autres voix intérieur que la sienne… son pouvoir étant encore une grande découverte pour elle, elle avait parfois du mal à le contrôler, et ça rendait son quotidien parfois invivable. Lilou se dit qu’elle pourrait peut être l’emmener voir les coins où elle effectuait ses cueillettes, qui sait, il avait peut être d’autres chose à lui apprendre sur les propriétés des végétaux. Elle commençait à l’apprécier.

Ils entrèrent à pas feutré dans le grenier, Lilou se concentra, pour rendre son corps le plus léger du monde et ainsi réduire la pression de ses pas exercés sur le sol. Le grenier avait une odeur affreuse entre la fiente de chiroptère, l’humidité, et le renfermé, qui malgré leurs masques à gaz de fortune, venait chatouiller leurs sinus. Lilou changea de couleur et passa d’un rose délicat à un vert malade. Son estomac commença à lui brûler et de fortes sensations de brûlure montèrent le long de son œsophage. *ne pas vomir, ne pas vomir, ne pas vomir* Elle récita ce mantra dans sa tête pour réprimer ses haut les cœurs. Elle était un peu moins fanfaronne, mais ça fonctionnait.
Absorbé par son mantra, elle ne vit pas la grosse pile de livres posé au beau milieux du grenier tandis que Rychie avait pris soin de la contourner, elle, elle buta en plein dedans, s’étala de tout son long et dans l’élan envoya valser son boulier et son arme. Le bruit de la chute réveilla les chauves souris qui, énervés, foncèrent sur eux.

Lilou tenta de se relever, tandis que les chauves souris venaient fouetter son visage de leurs aille, venant entailler sa chaire par la rapidité de leurs mouvements. Elle effectua de grands gestes espérant ainsi repousser quelques unes d’entre elles.




( ゚ヮ゚) Toute connaissance commence par les sentiments. Leonard de Vinci
Lilou
avatar

Avatar © : christelle ponche

Féminin Suivi : fiche personnage , feuillet de vie

Titre : Incontrôlable, Cosmos

Race : mi humain / mi esprit
Statut : Apprentie guèrisseuse
Pims : 130
Notes : Fille adoptive de Richye Erelm
Titou : ressemble à un petit écureuil
Higor : un sniffleur dessiné par Kaïl
Cookie et Nougatine : des cyberloups
Dakota : tout petit Koala
Messages : 328

https://www.artstation.com/christelleponche

Re: Du grabuge au grenier

le Jeu 25 Mai - 18:28


L'encensoir, malgré le fait que je l'ai allumé un peu plus tôt, ne diffusait quasiment rien, sans doute prendrait-il un peu de temps pour faire effet. Je me rendais au milieu des combles pour que la fumée se disperse au maximum. Et, si la chance était avec nous, nous aurions même le temps de ressortir...

*BOUM*

Je me retourne, et aperçoit Lilou étalée de tout son long, par terre, et une dizaine de livres éparpillés. Et pire encore, les premières chauve-souris se sont réveillées !

Très vite, je pose l'encensoir, et prenant le minimum de soin requis pour le poser debout (et minimiser les risques d'un potentiel incendie), et accours vers l'enfant qui se débattait pour repousser les premières assaillantes.

Dans un élan protecteur, je cerclais mes bras autour de Lilou, si cela pouvait lui épargner quelques blessures. À présent, toute la nuée tournoyait, comme un seul être, hurlant sa rage face aux deux imprudents qui avaient osé profaner son territoire. Je sentis morsures et griffures à divers endroits de mon visage et de mes bras. Je ne saurais dire si cet instant durait des secondes, des minutes, ou des heures.




- Le gras, c'est la vie -Proverbe gallois
- Huit, ça suffit - Proverbe nain
- Si c'est bon, bah reprends-en - Proverbe à ma sauce Smile
Richye Erelm
Alchimiste
avatar

Avatar © : Christelle Ponche

Masculin Suivi : Description
Fiche de suivi

Titre : Artisan, Perçant, Curo, Sarkina, Incontrôlable, Cosmos, Précision, Cuisto

Race : Humain
Statut : Alchimiste de l'Entre-Monde
Pims : 408
Messages : 351
Titre débile : Le pourfendeur de chauve-souris/Le PGM du thé

Re: Du grabuge au grenier

le Jeu 25 Mai - 20:42


Lilou n’y voyait plus rien, les chauves-souris formaient un tourbillon en mouvement perpétuel autour d’elle. Elle en avait le tournis, ce qui n’arrangeait en rien son envie de régurgiter. Puis elle pût de nouveau voir la pièce, le nuage que formait la nuée de chauves souris était plus clairsemé. Richye c’était mit de façon à leur faire barrage avec son corps. Elle se promit de l’en remercier plus tard, lorsqu’ils seraient au calme.

Grâce à cette accalmi, elle put ramasser son couvercle et sa tapette à mouche. Elle était un peu mieux protégée à présent, mais une forte douleur la pris à la tête. Une chauve souris c’était emmêlée dans son épaisse chevelure rousse. Elle tirait sur sa crinière avec une force insoupçonnée pour une si petite créature. Voilà qu’elle était à présent tirée en dehors du cercle protecteur que Richye avait formé. Tête baissée, pliez en deux et cheveux en l’air, Lilou ne voyait plus qu’une seule option, elle devait frapper…

Elle fouetta les airs de sa tapette à mouche, avec vivacité et de façon très aléatoire puis petit à petit, en assimilant le mouvement de la bestiole, elle pu anticiper les mouvements et finit par faire mouche. Chauve souris : 0 ; Lilou : 1. La petite bête gisez sur le sol assommé par l’impacte. Il n’en restait plus que 99 autres… Repoussant les chauves souris de son couvercle bouclier, elle revint au côté de Richie et se plaça dans son dos de sorte qu’ils puissent se protéger un peu mutuellement

- et maintenant on fait quoi ? j’ai l’impression que notre plan ne fonctionne pas très bien !


Avec le bruit de tout ces bruissements d’aille, et sa voie étouffé légèrement par le tissus devant sa bouche, elle n’était pas certaine que Richie l’ai entendu.




( ゚ヮ゚) Toute connaissance commence par les sentiments. Leonard de Vinci
Lilou
avatar

Avatar © : christelle ponche

Féminin Suivi : fiche personnage , feuillet de vie

Titre : Incontrôlable, Cosmos

Race : mi humain / mi esprit
Statut : Apprentie guèrisseuse
Pims : 130
Notes : Fille adoptive de Richye Erelm
Titou : ressemble à un petit écureuil
Higor : un sniffleur dessiné par Kaïl
Cookie et Nougatine : des cyberloups
Dakota : tout petit Koala
Messages : 328

https://www.artstation.com/christelleponche

Re: Du grabuge au grenier

le Jeu 25 Mai - 23:40


Lilou n'avait que beaucoup trop raison : notre plan actuel n'a pas beaucoup brillé par son efficacité

Réfléchis, Richye..; il doit bien y avoir une alternative...

Je regardais à droite... à gauche.... pas facile de trouver quelque chose d'utile quand on a la vue obstruée par une nuée de chauve-souris en colère.
Une couverture pliée là prenait la poussière, me vint une idée :

- Lilou, tu es douée pour la chasse aux papillons ?

J'attrapais la couverture avec difficulté, pris deux des coins de ce filet improvisé, et lançais les deux autres à Lilou dans l'espoir insensé de voir les chiroptères se faire bêtement duper.

- Attrape ça, et à leur prochaine charge, on les enferme dedans.

Et je me tenais prêt. Tout serait une question de réflexes, de rapidité, de précision et vivacité....




- Le gras, c'est la vie -Proverbe gallois
- Huit, ça suffit - Proverbe nain
- Si c'est bon, bah reprends-en - Proverbe à ma sauce Smile
Richye Erelm
Alchimiste
avatar

Avatar © : Christelle Ponche

Masculin Suivi : Description
Fiche de suivi

Titre : Artisan, Perçant, Curo, Sarkina, Incontrôlable, Cosmos, Précision, Cuisto

Race : Humain
Statut : Alchimiste de l'Entre-Monde
Pims : 408
Messages : 351
Titre débile : Le pourfendeur de chauve-souris/Le PGM du thé

Re: Du grabuge au grenier

le Ven 26 Mai - 12:42


Les chauves souris se fracassaient contre son bouclier, comme du pop corn sur les parois d’une casserole. Elle était totalement à courre d’idée, et toute son énergie était dédié à rester debout fasse à cette nuée qui semblait ne plus vouloir retrouver son calme.

*la chasse aux papillons ? Non mais c’est pas le moment la !*

Lilou ne voyait pas où il voulait en venir, Il déplia une couverture qui trainait là. Le nuage de poussière généré en la dépliant, lui brula les yeux. Elle s’évertua à les garder ouvert. Lorsqu’il lui lança l’extrémité de la couverture, elle comprit enfin où il voulait en venir. « Ahhhh d’accoooord ! » elle lâcha son bouclier, et empoigna l’extrémité de l’étoffe.

Ils tendirent la couverture à son maximum, pour opposer une force suffisante aux chauves souris.

- ON COURT À TROIS !


Sur la détente, prête à courir, elle serra la couverture de toutes ses forces. Pour être sur de ne pas la lâcher une fois fois la nuée embourbé dedans

- UN ! DEUX ! ….

Spoiler:
A toi l’honneur Very Happy




( ゚ヮ゚) Toute connaissance commence par les sentiments. Leonard de Vinci
Lilou
avatar

Avatar © : christelle ponche

Féminin Suivi : fiche personnage , feuillet de vie

Titre : Incontrôlable, Cosmos

Race : mi humain / mi esprit
Statut : Apprentie guèrisseuse
Pims : 130
Notes : Fille adoptive de Richye Erelm
Titou : ressemble à un petit écureuil
Higor : un sniffleur dessiné par Kaïl
Cookie et Nougatine : des cyberloups
Dakota : tout petit Koala
Messages : 328

https://www.artstation.com/christelleponche

Re: Du grabuge au grenier


Contenu sponsorisé


Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

- Sujets similaires