Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Distribution sous tension

le Dim 18 Oct - 16:36


Spoiler:
Ordinairement on démarre les missions en se faisant enregistrer à la bibliothèque, mais pour des quêtes express tu peux te contenter d'envoyer un MP à Eva Carine quand tu as fini pour qu'elle te reverse ta prime.

Fut une époque où Uriel ne rechignait pas à mettre les pieds dans les recoins les moins bien fréquentés de son monde d'origine. Mais ça, c'était quand il avait encore le pouvoir de faire tomber la foudre du ciel en claquant des doigts. Les choses avaient bien changé quand il avait traversé le Miroir de Tchen et était devenu, disons, un peu plus susceptible à la mort.

Tout ça pour dire qu'il ne pointait jamais le nez à Magna s'il pouvait l'éviter. Malheureusement, ça devait être le cas de la plupart des gens, car quand il avait choisi de s'inscrire pour la distribution de rations en ville, on lui avait bien fait comprendre qu'il irait là où on lui disait d'aller et que s'il n'était pas content c'était pareil. Ses nombreuses et bruyantes protestations n'y avaient rien changé.

Mais la paie - dérisoire - venait avec un repas gratuit, et Uriel en avait quelque peu marre des rations d'urgence qui constituaient ses seuls repas depuis le début de la guerre. Au moins n'étaient-ils pas assez fous pour l'envoyer seul dans ce coupe-gorge ; on l'avait prévenu qu'il aurait un partenaire.

C'est ainsi qu'il patientait au lieu de rendez-vous avec à l'épaule une sacoche emplie de nourriture peu savoureuse, mais pour laquelle certains des passants qu'il observait d'un oeil peureux lui trancherait sans doute la gorge avec entrain. Il aurait eu l'air d'une parfaite victime s'il n'avait été armé jusqu'aux dents : katana et pistolet à la ceinture, une paire de couteaux glissés dans ses bottes. Et assez nerveux pour tirer d'abord et poser des questions ensuite.
Uriel
Prêtre de K'ränessa
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Voyageur, Lux, Scarabée, Perçant, Oxygène, Hôtel, Luki, Tchi, Sarkina, Zelva, Salva, Chance, Rockstar, Daya, Hermes, Altera, Eol, Cie

Race : Ange déchu
Statut : Messager/Livreur
Pims : 316
Notes : Compagnon :
Foudre, un Daken (sorte de dragon, très fier)

Messages : 1913
Titre débile : Le poulet =D

http://www.dragonaplumes.fr

Re: Distribution sous tension

le Dim 18 Oct - 21:07


J'ai pas l'habitude de rester trop longtemps avec des gens. Pas plus que de venir en aide en fait ! Mais voilà. Alors que je faisais ce que j'avais l'habitude de faire, soit m'isoler du reste de la population, il s'est passé quelque chose d'étrange. Le jour a disparût ! J'avais d'abord pensé que la nuit tombait, mais c'était arrivé si soudainement et aucune lune ni aucune étoile ne décorait ce ciel sombre. Cela m'a donc eu l'air suspect. Heureusement que je vois dans le noir ! Quoi qu'il en soit, ce ciel si sombre était réellement étrange. J'étais en l'Entre-Monde depuis un bout de temps, j'avais même cessé de compter, et jamais ce phénomène n'était arrivé ! Malgré tout, je n'ai pas osé demander aux autres ce qui se tramait. Ma méfiance naturelle envers le monde est restée.
Mais voilà ! Au bout d'un moment, la curiosité me gagne quand même ! Les rues étaient désertes ! Plus rien à voler ! Un ennui mortel pour moi et surtout, une situation inquiétante. Alors, quand j'ai vu qu'ils recrutaient des gens pour rendre service, je me suis dis que ça me permettrais d'en apprendre plus sur la situation. On m'a alors annoncé ma mission et... Précisé que je serais avec quelqu'un ? J'ai essayé de relativiser la chose. Non seulement, il y a peu de chance que cette personne vienne du même monde que moi, donc elle ne connaîtra pas mon visage et peut-être même pas mon nom ! Ensuite, elle peu m'apporter des réponses sur ce qui se passe ici ! Il serait temps que je me tienne au courant, non ? Et qui sait ! Cette personne aura peut-être un objet intéressant à voler ! Cette idée me donne hâte de la rencontrer !

C'est ainsi avec impatience que je me dirige vers le point de rendez-vous. Cependant... Comment dire ? J'ai passé énormément de temps en forêt à ne fréquenter absolument personne et j'ai pas trop fait la visite touristique des lieux ! Autant dire que je suis totalement paumé !! Aussi, c'est très en retard que je suis arrivé au point de rendez-vous, et encore ! Quand j'y suis arrivé, j'étais même pas sûr que c'était là. Je me présente devant la personne qui semble attendre en riant un peu nerveusement et me frottant l'arrière de la tête, plutôt gêné.

>> Nyah ! Excuses-moi, c'est ici le point de rendez-vous pour la distribution de bouffe ?

En attendant la réponse de l'homme qui se trouve devant moi, je l'observe un peu derrière ma frange trop longue. 'Pas grand chose d'intéressant à voler chez lui ! Juste des armes et ses fringues. Tss... Je vais véritablement m'ennuyer. Si déjà, j'espère apprendre quelque chose.


Sasu Taniel
avatar

Titre : Domus

Pims : 25
Messages : 70

Re: Distribution sous tension

le Mer 21 Oct - 18:58


Dire que la colère avait fini par faire oublier à Uriel sa nervosité aurait été un mensonge. Non, il était parfaitement capable d'être furieux et terrorisé en même temps, comme le démontraient les cent pas frénétiques auxquels il s'adonnait depuis vingt bonnes minutes avec l'énergie d'un ange sérieusement shooté au café - ou à l'adrénaline.

Il finit par jeter les bras en l'air d'un geste théâtral et se résigna à partir tout seul. Bien évidemment, c'est à cet instant qu'une voix résonna dans son dos. Il fit volte-face et toisa l'individu d'un regard gris incandescent. Une expression très bête, une coupe de cheveux inexistante et des vêtements qui partaient en lambeaux. Pas vraiment de quoi donner confiance en le personnage.

"Ben dis donc, c'est pas trop tôt ! Tu t'imagines que j'ai que ça à faire de t'attendre ? Le temps, c'est de l'argent !"

Non pas qu'il ait l'air d'être au courant, vu sa dégaine. C'était ça qu'il s'était forcé à attendre au péril de sa vie ? Où était son garde du corps ?? Tout au plus pourrait-il l'utiliser comme bouclier humain. Enfin, rectifia-t-il en avisant la queue qui se balançait derrière une jambe, félin. Peut-être. A moins que ce soit une queue de singe. Il avait déjà croisé un ange-singe, plus rien ne l'étonnait dans l'Entre-Monde.

"Si sa Majesté veut bien se donner la peine, on y va. J'aimerais en finir avant qu'on retrouve mon corps égorgé dans un caniveau. C'est quoi ton nom, que je sache quoi gueuler si tu continues à lambiner ?"

Fulminant, il prit la direction de la plus proche ruelle.
Uriel
Prêtre de K'ränessa
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Voyageur, Lux, Scarabée, Perçant, Oxygène, Hôtel, Luki, Tchi, Sarkina, Zelva, Salva, Chance, Rockstar, Daya, Hermes, Altera, Eol, Cie

Race : Ange déchu
Statut : Messager/Livreur
Pims : 316
Notes : Compagnon :
Foudre, un Daken (sorte de dragon, très fier)

Messages : 1913
Titre débile : Le poulet =D

http://www.dragonaplumes.fr

Re: Distribution sous tension

le Mer 21 Oct - 22:33


Heureusement que je suis habitué. Son regard en colère, sa voix criarde et ce regard qui me juge. Heureusement que je suis habitué, à pire même. Mais pour le coup, je ne sais pas trop comment réagir. Au fond de moi, je ne m'étais jamais attendu à être bien accueilli. Et vu que je me suis perdu, je pensais possible de me faire sévèrement grondé. En somme, la réaction de cet inconnu ne m'est d'aucune surprise, presque prévisible ! La seule chose qui me surprend réellement c'est d'être enfin arrivé au point de rendez-vous.
Malgré mon habitude, sa colère me rend un peu nerveux. On est supposé remplir une mission ensemble et passer un certain temps avec quelqu'un qui me déteste, c'est pas des plus agréables ! Autant recevoir des insultes, j'ai eu ça toute ma vie, autant ça m'offre une raison supplémentaire de pas en vouloir d'avantage ! Surtout que vu comme ça commence, je doute qu'il soit enclin à me dire ce qui se trame ici. Enfin, je ris nerveusement en me frottant la nuque, tout de même un peu coupable de mon retard.

>> Nyah ! Pardon pardon, je connais pas bien les lieux et je me suis perdu.

A peine ais-je eu le temps de répondre qu'il me demande mon nom, usant d'une ironie fort peu agréable. "Si sa Majesté" ... S'il savait !

>> Encore pardon pour le retard...

Il commence à marcher, je le suit et poursuit ma présentation.

>> Je me nomme Sasu Taniel, comme dit je connais pas super bien les lieux donc j'ai eu du mal à trouver le point de rendez-vous.

Sa colère m'agace, et surtout ce qu'il pense. Il croit que j'en ai rien à foutre ? En un sens... Ouais. La bouffe qu'on doit livré, je préfèrerais la manger, ça fait des jours que j'ai rien eu à manger. Mais j'ai accepté de remplir cette mission ennuyeuse, je le ferais et je compte bien à ce que ça m'apporte quelque chose comme des informations sur ce qui se passe. J'en ai assez de rien comprendre.

>> Eh dis-moi. Je peux avoir le nom de celui qui va me détester aujourd'hui ? je demande, marchant toujours un peu derrière lui mais au même rythme, mettant mes mains derrière la tête.

Je vais pas me monter la tête pour cette mission ni plus pour ce type. Je suis comme je suis et je me suis perdu ! S'il veut resté fixé sur le fait que j'ai un sens de l'orientation de je-suis-un-poisson et me le reprocher alors que j'y peux strictement rien, quand bien même. Mais ça me saoulerait franchement que cette collaboration se fasse sous tension.


Sasu Taniel
avatar

Titre : Domus

Pims : 25
Messages : 70

Re: Distribution sous tension

le Jeu 22 Oct - 13:48


Super, en plus il allait devoir jouer les guides. Malgré tout l'amour qu'Uriel ne portait pas au quartier, il savait s'y repérer, profession de livreur oblige.

"J'oserais jamais mettre les pieds dans ce traquenard sans connaître par cœur le plus proche chemin vers la sortie," marmonna-t-il en frissonnant.

La nuit perpétuelle paraissait encore plus noire ici, dans les ruelles tortueuses et mal éclairées par quelques lampadaires crasseux. Alors qu'il allait faire une réplique sarcastique à la demande de son nom, quelque chose traversa comme une flèche le passage devant eux. Uriel sursauta et poussa un cri perçant. Le gros rat noir s'immobilisa pour le regarder, moins effrayé qu'agacé.

Il se faisait mépriser par un rat. Il se racla la gorge et prétendit que ses joues ne prenaient pas de jolies couleurs.

"Uriel," dit-il brusquement. "Messager et livreur... Enfin, quand l'univers avait encore du sens et que je n'en étais pas réduit à ce genre de tâches ingrates ! T'as qu'à voir combien je suis tombé bas. C'est vraiment le niveau zéro de la livraison, la distribution de..."

Il s'interrompit, se rappelant juste à temps qu'il ne voulait pas revendiquer haut et fort le contenu de sa besace. Il jeta des coups d’œil méfiants aux alentours, marmonnant dans sa barbe.

"Quel chienlit cette guerre."
Uriel
Prêtre de K'ränessa
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Voyageur, Lux, Scarabée, Perçant, Oxygène, Hôtel, Luki, Tchi, Sarkina, Zelva, Salva, Chance, Rockstar, Daya, Hermes, Altera, Eol, Cie

Race : Ange déchu
Statut : Messager/Livreur
Pims : 316
Notes : Compagnon :
Foudre, un Daken (sorte de dragon, très fier)

Messages : 1913
Titre débile : Le poulet =D

http://www.dragonaplumes.fr

Re: Distribution sous tension

le Jeu 22 Oct - 17:13


Nous marchons tranquillement et j'attends sa réponse, toujours aussi décontracté malgré l'ambiance. Je l'entend marmonner mais n'écoute pas et, peu avant qu'il ne se décide à me révéler son identité, j'assiste à l'une des scène les plus amusante de ma vie ! Sérieusement, respect, politesse ou je ne sais quoi, ça n'a plus ça place quand on voit une chose pareil ! Le type qui m'a gueuler dessus pour mon retard duquel je n'étais pas si responsable que ça s'effraie pour un rat ! Et le cri qu'il pousse... J'ai eu mal aux oreilles mais ça ne m'a pas empêché de rire de plus belle ! J'aurais pu me retenir.. Du mois essayer. Mais je n'aurais pas réussi, je le sais. Alors autant rire. Puis, brusquement, comme pour faire taire ma moquerie, il me révèle son nom : Uriel. Puis il me donne un ramassis d'informations inutiles sur lui comme quoi il est messager et livreur. Cool mec, j'en ai rien à faire. Je t'ai pas dis que j'étais voleur, espion et assassin reconnu dans mon monde, alors pourquoi tu me raconte ta profession ? Puis Monsieur m'explique à quel point il est tombé bas pour se retrouver à faire une pareille mission. Pour ça, j'ai dû m'empêcher de rire. Mec, tu tombe bas quand tu te retrouve à faire quelque chose de condamnable juste pour survivre, tu tombe réellement bas quand tu es obligé de te convaincre que le monde autour de toi a aussi le droit de souffrir juste pour pas t'en vouloir à crever de prendre des vies. Là, on va juste livrer de la bouffe. D'ailleurs, il stop sa phrase comme si je ne savais pas en quoi consistait notre mission et comme si je ne pouvais pas déduire, ne serait-ce qu'avec mon flair félin, le contenu de sa besace. Avec un peu de recul, je me dis qu'il craignait peut-être que quelqu'un d'autre ne nous entende, ce qui ne m'avait pas frappé de suite vu que je nous savait seul.

Enfin. Une fois avoir fini sa réplique qui ne contenait qu'une information réellement utile, son nom, il me livre enfin un indice intéressant sur ce qui se trame. En effet, je l'entend marmonner quelque chose et si je ne comprend pas un mot, cela ne m'empêche pas de deviner le sens de sa phrase. Une guerre ? Nous serions donc en guerre ? Génial ! Et contre quoi ? En tout cas, ça explique le fait que les rues soient désertes et qu'il y a plus rien à voler. Si on est en guerre, les gens doivent être réunis dans des lieux sûrs et la bouffe rationner et distribuée. Ce qui justifie notre mission. Je préfèrerais faire parti de ceux qui reçoivent la bouffe que ceux qui la livrent, surtout maintenant que je sais, mais bon. Je vais devoir mettre de côté mon égoïsme j'imagine.
J'hésite un peu, puis me dit que j'ai le droit de ne pas savoir, peut importe ce qu'il en pense. De toute façon, je n'ai rien à perdre, il a probablement dû juger toute ma personne à mon allure générale. D'ailleurs, je le vois bien me prendre pour un banal clochard complètement paumé et peu débrouillard. Fainéant aussi, vu qu'il est persuadé que je ne prend pas cette mission au sérieux... Ou du moins que je ne compte pas y bosser, vu qu'il est vrai que je prend pas ça au sérieux.

>> Eeeeeh ! Je peux te poser quelques questions à propos de ce que tu viens de dire ? Je suis pas trop au courant de ce qui se trame en ce moment et j'ai voulu rendre service en faisant cette mission, mais je suis pas trop sûr de comprendre... Tu as bien dis qu'on était en guerre ? Mais contre qui ?

Et où est stocké la bouffe ? Je peux pas lui demander ça, mais je suis franchement tenté ! Après tout, j'ai faim moi ! Quoi qu'il en soit, je prend mon mal en patience et attend la réponse d'Uriel. Heureusement que je n'essaie pas de donner une bonne image de moi, car ce serai mort d'avance !


Sasu Taniel
avatar

Titre : Domus

Pims : 25
Messages : 70

Re: Distribution sous tension

le Mar 27 Oct - 22:12


Uriel s'arrêta devant une petite porte sombre qu'il considéra avec réticence. Il fallait bien qu'ils commencent la distribution à proprement parler, mais l'idée de volontairement attirer sur lui l'attention de la faune locale en toquant à leurs portes ne lui disait rien du tout.

Sasu eut l'amabilité de lui servir sur un plateau d'argent une excuse pour procrastiner encore un peu. Au moins, il servait à quelque chose, aurait-il pu penser s'il n'avait été occupé à dévisager son binôme d'un air bovin.

"Mais tu sors d'où ? Il n'y avait pas la radio sous le rocher où ils t'ont déterré ? Genre, t'es pas au courant. T'as pas remarqué qu'il manquait un ou deux trucs dans le ciel ?"

Il gesticula ironiquement vers l'absence notable de soleil ou de tout astre lumineux. Et si le sarcasme était un peu plus mordant qu'à son habitude ou qu'il prit encore soin de faire durer le suspense avant de continuer, eh bien, l'idiot avec la queue aurait pu s'abstenir de se marrer comme une hyène à ses dépens. Il avait failli se prendre une décharge de foudre bien placée dans le postérieur, et il ne faudrait pas grand-chose de plus avant qu'Uriel décide de l'envoyer quand même.

"On est en guerre contre des Dieux," balança-t-il franchement. "Rien que ça ! Faut vraiment que nos grands pontes soient pas finis. Crois-en un ancien ange, un Dieu c'est la me*de, huit c'est la catastrophe ; mais alors huit Dieux en pétard c'est l'Apocalypse ! Littéralement. On aurait dû leur livrer la Silnà comme ils le demandaient, mais nooon, il a fallu que nos Maîtres de Miroirs fassent les finauds. Du coup ils ont rameuté leurs larbins de Pyrapolis et de Taehon et nos frontières sont assiégées. Alors que si notre estimé Maître de K'ouen n'avait pas fait sa tête de mule, elles seraient encore fermées, nos frontières ! Et si elles étaient fermées, la Silnà ne serait pas entrée. Et les Dieux ne nous auraient pas fait ch*er. Enfin si, parce que c'est des Dieux, mais moins. Donc tout est la faute de K'ouen. CQFD."

C'est pas le Maître de Tchen qui dirait le contraire. Tout le monde savait que ces deux-là ne pouvaient pas se piffer.

Pour quelqu'un de boudeur cinq minutes plus tôt, Uriel avait bondi sur cette occasion en or de se plaindre. Maintenant bien parti sur sa lancée, il brandit un index sous le nez de Sasu.

"Remarque qu'A'vogenlhil aurait sans doute trouvé un moyen de nous déclarer la guerre quand même. C'est pas un mystère qu'il n'a pas l'Entre-Monde à la bonne, l'oiseau. On n'a pas idée de donner des pouvoirs divins à un piaf qui a aussi mauvais caractère. Regarde, est-ce qu'on canonise Souen, nous ? Le connaissant il aimerait bien, mais même K'ouen ne serait pas assez stupide.
Bref, c'est pour ça qu'on vit dans le noir. Parce que quelqu'un a eu la bonne idée de donner le contrôle de la lumière au jumeau spirituel de Nij'aku."


La porte qu'il scrutait tout à l'heure s'ouvrit tout à coup, lui faisant faire un bond. Une petite vieille femme bossue apparut dans l'encadrement pour leur jeter un regard noir de l'unique œil au centre de son front.

"Oh, vous allez encore jacasser longtemps devant ma porte comme ça ?" grinça-t-elle avec un fort accent.
Uriel
Prêtre de K'ränessa
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Voyageur, Lux, Scarabée, Perçant, Oxygène, Hôtel, Luki, Tchi, Sarkina, Zelva, Salva, Chance, Rockstar, Daya, Hermes, Altera, Eol, Cie

Race : Ange déchu
Statut : Messager/Livreur
Pims : 316
Notes : Compagnon :
Foudre, un Daken (sorte de dragon, très fier)

Messages : 1913
Titre débile : Le poulet =D

http://www.dragonaplumes.fr

Re: Distribution sous tension

le Jeu 29 Oct - 10:12


J'attends tranquillement ma réponse, m'étant attendu à recevoir ce que j'ai reçu ! Cette critique qu'on fait aux ignorants ! Ah, c'est bien beau de nous juger car on ne sait rien ! C'est bien beau quand on la chance de pouvoir savoir ! Quand on est pas condamné à vivre dans la rue car on a rien. Faut dire que, nouveau monde ou pas, ça fait bien plusieurs années que je n'ai pas fais le moindre effort pour changer ma condition. Mais là dessus aussi je n'y suis pour rien ! Vaux mieux rester seul et être pénard que s'attacher au risque d'être trahis ! Et là, je sais très bien de quoi je parle ! Ce n'est pas la même situation pour tout le monde, bien sûr. Mais moi, je suis quelqu'un qu'on trahis facilement. Puis, sa remarque sur le ciel m'a fait bien rire ! Bien sûr que j'ai remarqué crétin ! Mais c'est pas parce que j'ai vu d'un coup le jour disparaître à jamais que j'ai su pourquoi c'en était ainsi ! C'est pas parce que tu vois les lettres que tu sais les lires !
Après sa petite remarque sur mon ignorance qui ne m'a pas tant plus mais dont je n'ai pas montré le moindre signe d'agacement -alors que j'aurais vraiment pu!-, Uriel se décide à tout m'expliquer, d'un coup, comme ça ! Si je m'étais attendu à tant de coopération du premier coup, je l'aurais posée tout de suite, ma question ! Quoi qu'il en soit, ce qu'il me dit n'a rien de rassurant. Il me parle de guerre contre les dieux puis part un peu dans son trip à m'expliquer un tas de choses sur les différents maître des miroirs (desquels je ne sais qu'une chose approximative : c'est eux qui géraient les miroirs qui servaient de portail communicatif avec les autres mondes). Il se lance dans tout un discours pas croyable, comme s'il s'attendait à débattre avec l'ignorant que je suis. Je l'écoute, intéressé tout de même, bien que mes connaissances donc ma compréhension ne soient limité et que son avis personnel ne me servira strictement à rien.

Son explication dure un long moment, c'est qu'il en dit des choses. Il est finalement interrompu par une vieille dame qui a ouvert l'imposante porte devant laquelle nous nous étions arrêté au moment où j'avais posé ma stupide question. Elle semble plutôt de mauvaise humeur, nous demandant très agréablement (sentez-là l'ironie) si on compte jacassé devant la porte pendant longtemps. Je laisse à peine le temps à Uriel de réagir que je prend les devants pour justifier notre perte de temps.

>> Veuillez nous excuser pour ce petit contre-temps, cet homme s'est vu contraint de corriger mon ignorance. Nous sommes fins prêt à remplir notre missions ! souris-je.

Je ne peux m'empêcher de lancer un petit regard vers Uriel pour voir sa réaction suite à mon intervention. De toute façon, ma frange masquant mon regard, aucun d'eux ne peut savoir dans quelle direction mes yeux vont. Si je regarde sa réaction, ce n'est pas car j'en attend une en particulier. Mon action n'avait aucun objectif si ce n'est de me faire pardonner d'avoir ralenti deux fois la missions, avec mon retard puis ma question. Je ne veux pas que ce pauvre Uriel passe pour un glandeur à cause de moi ! Même si ce serait bien drôle... Ce ne serait pas très juste ! Et si je suis un peu gentil.. J'aurais peut-être un petit truc à manger ~


Sasu Taniel
avatar

Titre : Domus

Pims : 25
Messages : 70

Re: Distribution sous tension

le Sam 31 Oct - 18:43


La méfiance de la vieille augmenta encore.

"Une mission ? C'quoi cette histoire ?"

A cet instant, elle sembla remarquer leurs sacoches rebondies. Elle devait être plus futée qu'Uriel ne l'aurait cru, car la ruse et la convoitise s'inscrivirent sur son visage.

"Hé, ce s'rait-y pas les rations ? Vous..."
"Si si," l'interrompit Uriel. "D'ailleurs voilà la vôtre."

Il lui fourra un paquet dans les mains et voulut s'éloigner, mais déjà elle clamait haut et fort :

"V's'êtes en retard ! Ça mérite bien une ration d'plus pour le déd'mègement. Pis chuis pas tout seule, vous savez. J'ai deux... non, cinq... non, huit mioches ! Faut les nourrir aussi, vous savez !"

On avait remis à Uriel une liste de livraison avec la sacoche, avec les adresses et le nombre de rations par foyer, mais il n'avait pas besoin de la sortir pour savoir qu'elle mentait comme une arracheuse de dents. Il poussa Sasu un peu plus loin, poursuivi par ses bobards de plus en plus gros à avaler.

"On se grouille de finir cette rue, d'accord ?" siffla-t-il.

Spoiler:
N'hésite pas à faire avancer la mission ou à ajouter des éléments inattendus si tu veux. :3 Et tu peux aller donner ton nombre de messages de RP d'octobre dans ce topic : http://entre-monde.forumactif.com/t2525p630-star-pour-un-mois. T'as bien participé ce mois-ci et les membres les plus actifs ont été un peu léthargiques, tu pourrais bien gagner un petit quelque chose !
Uriel
Prêtre de K'ränessa
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Voyageur, Lux, Scarabée, Perçant, Oxygène, Hôtel, Luki, Tchi, Sarkina, Zelva, Salva, Chance, Rockstar, Daya, Hermes, Altera, Eol, Cie

Race : Ange déchu
Statut : Messager/Livreur
Pims : 316
Notes : Compagnon :
Foudre, un Daken (sorte de dragon, très fier)

Messages : 1913
Titre débile : Le poulet =D

http://www.dragonaplumes.fr

Re: Distribution sous tension

le Dim 1 Nov - 21:54


La vieille ne semble pas très au courant à première vu, mais la mémoire lui revient quand elle voit le sac d'Uriel avec la bouffe dedans. Plutôt froid, j'ai trouvé, il lui donne sa ration en lui coupant la parole. Alors, la vieille se lance dans un mensonge si gros que même le plus grand naïf de la terre saurait le détecter ! Je me suis d'ailleurs retenu de rire. Bientôt, Uriel me pousse plus loin tandis que la vielle peau continue de débiter ses mensonges incroyablement foireux ! Je me laisse faire sans réticence aucune, cette mamie me tape doucement sur les nerfs. Elle fait probablement parti de ces gens qui, avant cette foutue guerre avaient tout ce qui leur fallait et qui, maintenant qu'il y a plus rien, se retrouvent à mendier aussi pathétiquement que le faisaient les pauvres qu'ils jugeaient d'un simple regard ! Maintenant qu'ils vivent à peu près la même chose, ils se calment et tombent même très bas plus vite.
Uriel m'indique qu'on va faire vite-fais cette rue, probablement pour éviter la vielle. J'imagine que si tout le monde commence à mentir dans le vain espoir d'obtenir une ration en plus, cette mission va vite être longue et épuisante. Ils pensent quoi eux ! J'aimerais les y voir à distribuer de la bouffe à de parfaits inconnus alors qu'on crève la dalle. Je sais pas ce qu'il en est de mon coéquipier, mais moi j'ai faim ! Nous avançons donc à pas rapide dans la rue, distribuant les rations en fonction de la liste imposé que je laisse à Uriel, n'y voyant pour ma part que des dessins étranges qu'on appelle des lettres ! Il serait temps que j'apprenne à déchiffrer ce truc pour pas passer pour un attardé. Et les chiffres aussi. J'observe avec une pointe d'envie et parfois de pitié - en fonction des gens - ces personnes que je n'ai jamais vu de ma vie recevoir leur nourriture. Pendant un moment, je me revois, du temps où j'étais esclave, au milieu de tous les autres. La pièce où on logeait était tout aussi sombre que cette rue, juste moins espacée. Largement moins ! On était presque entassé. Je m'y revois, quand on nous lançais presque la nourriture à la figure. Les circonstances sont d'ambiance différentes, mais comparables. Ces êtres attendent presque désespérément leur nourriture, nous aussi.

Pendant la distribution, je réalise à quel point je suis passif. Uriel tient la liste, la vérifie et donne les rations. Moi je reste, je surveille ses arrières, mais je ne fait guère plus. C'est comme si j'étais là juste pour être là. Comme si j'étais là juste pour que ma présence rassure ceux qui nous ont envoyés, car c'est pas prudent d'envoyer une seule personne. En somme, je sers pas à grand chose et on pourrait se passer aisément de moi. De plus, j'ai ralenti la mission. Une vraie plaie ! Je réfléchis alors à un moyen d'être réellement utile. Tenir et vérifier la liste, je peux pas. Distribuer les portions... Dès que ça dépasse deux je suis perdu !
Tandis que je réfléchis, je vois quelqu'un ayant déjà eu sa ration s'approcher furtivement. Il s'agit d'un homme, plutôt musclé mais dont on devine qu'il n'a pas pu mangé à sa faim depuis un moment. Grâce à ma frange trop longue, il ne sait pas que je l'ai repérer. Je l'observe, faisait mine de rien. Ses intentions m'apparaissent si clair, un voleur sait en reconnaître un autre. Un bon voleur sait reconnaître les mauvais. Celui-ci se débrouille, mais pas si bien que ça. Je le laisse s'approcher un peu, gardant une attitude très détaché. J'imagine que vu mes fringues, ils doivent penser que je suis là surtout par intérêt, pour gratter de la bouffe. Ils ne doivent pas se douter que je suis un combattant hors pair (vanter mes talents de voleurs pour me défendre dans cette situation... Ne ferait que m'enfoncer). Au début, je me disais qu'Uriel allait bien le remarquer... Puis j'ai réaliser que je pouvais me rendre utile ainsi ! Je n'ai pas laisser le temps à l'homme qui garde la nourriture de remarquer qu'on cherchait à lui dérober une ration que je me suis interposé entre lui et le voleur désespéré, un énorme sourire aux lèvres. Il commence alors à bégayer une excuse bidon.

>> J-Je... C-C'est... Pas .... C-Ce que.... V-....Vous croyez...
>> Je crois que tu voulais voler ton rab'.


Ne surtout pas rire. Mais c'est tellement tentant ! Le voir comme ça, ne pas trouver ses mots. Il réfléchi un moment, perdu, puis me lance l'excuse qu'il a trouvé.

>> Mais, vous êtes pas passez chez moi... Alors, je voulais juste vous le signaler...

Brusquement, je me penche vers lui, me tenant vraiment près et l'examine, gardant un petit sourire entre l'amusement et entre l'arrogance de mon rôle. Son petit sursaut en me voyant approché a manqué de me faire explosé de rire ! J'imagine qu'Uriel, qui a dû nous remarquer depuis le temps, doit aussi trouver la situation amusante... Ou ridicule voir inutile de son point de vue différent du miens. Je ne sais pas ce qu'il en pense et me retient de me retourner pour le déduire.

>> Ah ? On t'aurais oublié ? Étrange, je me souviens parfaitement de ton visage quand tu as vu mon collègue tendre vers toi la ration qui t'étais dédiée. D'ailleurs, tu devrais aller surveiller ta ration avant que quelqu'un d'aussi désespéré que toi ne te la dérobe.

A peine j'ai fini ma phrase que notre voleur débutant s'en est allé rejoindre son précieux repas. Là, je ris de plus belle, fier de moi, tout en me tournant vers Uriel pour voir sa réaction. J'ai trouvé à quoi je sers.

HRP:
Merci je vais jeter un coup d'oeil ~
Je fais de mon mieux pour ajouter un peu de mouvement dans le rp :3
J'espère que ça convient ^-^


Sasu Taniel
avatar

Titre : Domus

Pims : 25
Messages : 70

Re: Distribution sous tension


Contenu sponsorisé


Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

- Sujets similaires