Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Re: Fini le thé, place à la charité.

le Dim 19 Juil - 21:06


Il est là en face de moi. Un piaf haut comme un homme et un bec aussi long que mon foutu bras. De ses petits yeux, il me regarde, il me guette. Je sais pas comment cet enf**ré m'a détecté, mais c'est plus mon problème. Avant qu'il ne s'envole je me téléporte sur sa branche et lui décoche une droite derrière le crâne.

Sang et larmes.

Le piaf bat des ailes et au lieu de foutre le camp, riposte. Sal*perie de bestiole. Je me téléporte au bas de l'arbre et dégaine un flingue. Je vide un chargeur sur l'emplumé, mais il se met à couvert. Ce truc est rapide... et pas tout seul !

Sang et larmes.

Je ressens l'autre juste à temps pour me jeter à terre et échapper à son congénère. Je n'ai pas le temps de me relever, que déjà le premier piaf est déjà sur moi. Je me téléporte au-dessus de lui et lui tombe sur le dos. Je lui laisse pas le temps de se remettre, et je lui passe les bras autour du coup. Il se débat, son bec claque furieusement et ses ailles fouettent l'air plus encore. Cet abr*ti croit qu'il va m'échapper... mais plus, il se débat et plus je ressers ma prise. Encore un petit moment et je passe un main derrière sa nuque et sans attendre j'envoie une onde de choc avec ma ceste. La nuque du piaf se brise nette et il se calme enfin.

Sang et larmes.

L'autre en profite pour me charger une nouvelle fois, mais Zelva me protège de son bec. Dépité, l'oiseau se lasse et se casse. C'est ça dégage c*nn*rd ! Qu'il aille voir ailleurs si j'y suis. Pendant ce temps là, je m'en vais donné un nouveau cadavre au garde.


Augure
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Optimus, Terreur des Cimetières, Lin, Tchi, Daya, Titan, Kohë, Joyeux Noël, Unelma, Hermès, Brume, Itxi, Minor, Domus, Oxygène, Salva, Incontrôlable
Race : Néphilim
Statut : Maitre de Tchen
Pims : 655
Messages : 656
Titre débile : La méchante fée frustrée

Re: Fini le thé, place à la charité.

le Dim 19 Juil - 23:36


Siothrún Nolan:
Je joue Böri Grandebarbe.
« Je suis un très bon piégeur, ces petites bêtes vont se jeter dedans sans rien remarquer, ne vous en faîtes pas ! » affirma Böri, sûr de lui.

Il laissa le jardinier, s'en allant avec un sac de feuilles et quelques fruits trop abîmés pour la consommation ; ses appâts. En vérité, Böri n'avait jamais chassé de lui-même, mais dans ses longs voyages il avait vu un grand nombre de chasseurs en action. Ils les avaient vu poser des collets, cacher des cages, ou construire un système pour lancer un filet. Selon lui, il n'était pas impossible de reproduire ce qui a été vu des tas de fois. Alors il allait essayer, et surtout réussir.

Au passage, le nain espérait pouvoir revenir avec un morceau de viande, que ce soit un lapin, un écureuil ou quelque chose de plus gros. Le rationnement n'était pas pour lui plaire, lui qui aimait bien manger. En effet, son acte n'était pas désintéressé.

Avec concentration, Böri posa un premier piège, relativement simple, avec quelques fils de fer. Il ne fut pas déçu du résultat, et s'appliqua à le cacher le mieux possible, tout en laissant un petit fruit en évidence. En plus d'une heure, il posa sept pièges, dispersés autour des serres. Autant dire que le nain était très fier de lui, si bien qu'il retourna faire un brin de causette au jardinier à qui il avait parlé en attendant.

Quand le nain se décida de retourner voir ses pièges, et peut-être leurs prisonniers, il fut extrêmement déçu de trouver son premier piège vide, le fruit disparu. Le deuxième fut plus fructueux, un lapin se débattait férocement pour s'en défaire, en vain. Parmi les autres pièges, il en trouva un défait - l'animal s'était échappé ! - et deux autres petites bêtes. Il y avait une marmotte et un autre lapin. Trois prises sur sept ! Pour un premier essai, c'était concluant. Fier comme un paon, le marchand revint aux serres avec ses prises.

« Regardez ça, pas mal, n'est-il pas ? » dit-il en exhibant ses prises. « Excusez-moi, mais... Ce serait bête de gâcher leur viande, vous ne croyez pas ? Pourrais-je en prendre un ? » osa-t-il demander.

L'homme accepta, lui permettant de partir avec un lapin caché dans un sac. Ce soir-là, Böri fut plus qu'heureux de manger une pièce de viande fraîche.

Il reste : 6 Herbivores et 1 Prédateur.
PNJ
avatar

Titre : n°1
Pims : 5
Messages : 87

Re: Fini le thé, place à la charité.

le Lun 20 Juil - 15:39


Depuis vingt minutes je course le fuyard. Je commence à en avoir plein le dos de me coltiner ces abr*tis d'animaux. En l'occurrence, je suis entrain de jouer au chat et à la sourie avec une foutue chauve-sourie géante. Ses mouvements sont hiératiques et pas moyen de l'approcher sans que son sonar me repère. A chaque fois que je l'attaque, elle change de direction et à chaque fois qu'elle attaque je disparais.

Sang et larmes.

Cette danse commence à m'énerver. J'ai autre chose à foutre de mon temps. Et pourtant j'essaie de rester calme. Petit à petit, l'animal s'épuise... ce n'est pas mon cas. Finalement, j'arrive à choper cette sal*perie par une aile et je la lui brise. La chauve-sourie s'écroule au sol en gémissant et je lui colle une balle dans la tête. J’attrape le bout de son aile et la traîne jusqu'au campement.


Augure
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Optimus, Terreur des Cimetières, Lin, Tchi, Daya, Titan, Kohë, Joyeux Noël, Unelma, Hermès, Brume, Itxi, Minor, Domus, Oxygène, Salva, Incontrôlable
Race : Néphilim
Statut : Maitre de Tchen
Pims : 655
Messages : 656
Titre débile : La méchante fée frustrée

Re: Fini le thé, place à la charité.

le Lun 20 Juil - 15:56


Augure a écrit:J'emprunte de nouveau Krezzit


Krezzit avait finalement réussi à vendre un bon prix les deux lamas et tout heureux il sautillait sur la route du retour. Et puis soudain, il se stoppa net. L'air grave, il regarda les pièces d'or dans sa main.

- Krezzit ne peut pas faire ça... OH SI IL VA LE FAIRE ! Non ce gobelin ne peut pas partir comme ça. SI ! Non ! Non, non et non ! Il lui en faut plus !!!!!

Ni une, ni deux, la créature verte fit demi-tour et cria à cage à pointe de le suivre. Plus de bébêtes capturées, plus d'or. Plus d'or, plus de merveilles ! L'opération enrichissement venait de commencer !

Cage à pointe se trouva un nouveau coin où s'enfouir. Une heure passa. C'était long une heure, si long que Krezzit se demandait si la chandelle en valait bien le jeu ou un truc du genre. Mais bon, de l'or. De l'or. De l'or.

CLANG !!

Cage à pointe venait de se refermer sur une famille de putois. Krezzit fit la grimace quand il vit son butin.

- Comment Krezzit va faire pour vous vendre ! Vous pas vraiment... attrayants ! Tant pis, un sou est un sou !

Quel ne fut pas le bonheur du garde lorsqu'il revit la sale trogne du gobelin venir marchander ses prises.
Plus que trois herbivores.

PNJ
avatar

Titre : n°1
Pims : 5
Messages : 87

Re: Fini le thé, place à la charité.

le Lun 20 Juil - 17:21


Siothrún Nolan:
Je réutilise Xanthya.
Il avait fallu renvoyer quelqu'un aider à la protection des serres. Xanthya, qui avait gardé un bon souvenir de sa sortie de la ville pour s'en prendre à de petits animaux qui n'avaient rien demandé, se proposa de suite. Son patron, peu désireux de perdre son temps à choisir de lui-même un de ses Sanctuaris, accepta de la laisser faire. Autant dire qu'il s'agissait d'une bonne nouvelle pour la harpie, qui s'était empressée de partir en direction des serres.

Ainsi avait-elle reprit son poste d'observation, en hauteur, en position confortable ailes repliées accroupie. Puis l'attente, fatale, était venue. Cette fois-ci, ce fut plus long avant qu'un mouvement ne réveille la harpie de ses rêveries d'objets brillants. Autant dire que cette bête-là devait être très affamée, car elle vint rapidement sans précaution aucune. D'un bond maîtrisé et de quelques coups d'ailes, Xanthya plongea ses griffes dans une sorte de fourrure cotonneuse - peut-être de la laine - avant d'atteindre un corps dont elle pouvait sentir les os, saillants. Elle abrégea les souffrances de cette espèce de mouton, puis rejoignit son perchoir.

Une fois encore, l'attente devint plus longue. Apparemment, la plupart des animaux avaient compris qu'il ne fallait pas venir dans les parages. Il semblerait que seuls des animaux solitaires, ou perdus, s'y risquent encore. Quelque chose d'un peu plus grand, avec des sabots, s'approcha, très craintif. La Sanctuari sut quand l'animal l'eût vue, et elle déploya ses ailes et fonça vers le fuyard. Celle-ci fut plus difficile à attraper, mais Xanthya ne l'épargna pas. Ou peut-être l'épargna-t-elle, ce petit faon dont la mère devait sûrement être déjà morte.

Elle continua sa garde. Alors qu'elle s'apprêtait à s'en aller, son tour se terminant, son corps se figea quand un autre mouvement lui parvint. Une dernière bestiole. Certainement la plus facile, le lapin n'ayant pas vu Xanthya arriver. À nouveau, la harpie s'en alla, emportant ses proies qu'elle déposa à la caserne. Elle avait faim, et espérait que le cuisinier allait encore faire des merveilles.

Terminé ! Joli duo, Augure :heeeh:
PNJ
avatar

Titre : n°1
Pims : 5
Messages : 87

Re: Fini le thé, place à la charité.

le Jeu 23 Juil - 22:10


Le garde de la porte tremblait un peu. Il avait vu se déchaîner près de sa zone une armada de mercenaires, dont certains franchement peu amènes. Mais il dut reconnaître une chose : Ils avaient été efficaces.

Quand les ingénieurs de Cerclon eurent fini leurs dérivations, les canon énergétiques automatiques ne trouvèrent aucune forme de vie non répertoriée comme habitant de l'Entre-Monde dans les alentours et se remirent en surveillance automatique.

Les serres tenaient encore debout. Le bouclier énergétique crépita une fois avant qu'une bulle incertaine agite la surface du mur de métal. Puis dans un vrombissement, les nouvelles installations furent englobés dans l'aura de protection de la muraille de fer.
Les serres étaient sous la surveillance du Bouclier. Et maintenant que leur protection était assurée, les pousses pouvaient commencer à croître en toute tranquillité. Du moins jusqu'à l'épuisement du sol.


Félicitations pour vous, dommage pour nous, vous avez encore réussi cette quête.
La ville possède désormais une zone de culture sûre, dépendante du Bouclier de Cerclon. Probablement qu'au fur et à mesure que le temps passera, il faudra progressivement déplacer les zones de culture, mais vous vous êtes protégé de la famine ! - et accessoirement de pas mal de maladies due à des carences.

Sauf décision particulière de l'Admin, vous ne pourrez manquer de nourriture dans vos RP.
Faites attention tout de même aux températures froides qui pourraient geler les plus faibles cultures. Si seulement existait-il un moyen de réchauffer un peu cette nuit sans étoiles....
Daeythe
avatar

Féminin Race : Dieu de l'Entre-Monde
Statut : PNJ
Notes : Je suis un Maitre du Jeu
Messages : 67

Re: Fini le thé, place à la charité.

le Lun 2 Nov - 21:12


Man vs Wild


(Attention : La mission se déroule ici)


Deaythe a écrit:La Nuit Éternelle noircissait le temple de Na'keïsarin, et le Dieu-Dragon regardait avec un œil sévère les nombreux réfugiés qui passaient devant son autel sans même un regard vers sa Présence. La statue immense du Dieu avait été couverte de présent les premiers jours de sa proposition d'abri, mais depuis les Entre-Mondiens avaient tourné le dos à leur sauveur.

Malgré les demandes des serviteurs, et quelques personnes croyantes, la confiance qu'avait accordé Na'keïsarin aux hommes s'étiolait de jour en jour.
Et aussi soudainement que la Nuit était tombée, les flammes du temple s'éteignirent toutes en même temps et la vigne vierge recouvrit l'intérieur de l'édifice, poussant sans ménagement les survivants dehors. Le Visage du Dieu se dessina dans les arbres, jugeant de toute sa hauteur les infidèles et les parasites. Un arbuste brillant s'épanouit alors au milieu de l’enchevêtrement d'épaisses vignes qui bloquaient désormais l'entrée

– Peuple de l'Entre-Monde ! Votre Foi est éprouvée ! Ma bonté est limité et vous l'avez gaspillée. Malgré mon aide, vous m'avez tourné le dos. Aussi ferais-je de même... Sauf si vous démontrez un peu de reconnaissance à mon égard. Un ancien de chemin de pèlerinage traverse cette forêt. Cinq autels forment un tracé entre mon Temple et la Ville que vous appelez Entre-Monde.
Faites le Chemin, allumez les Cinq autels et révérez moi comme il se doit avant la mort de cette pousse, et peut-être que je réfléchirais à l'idée de vous abriter de nouveau en mon sein. Votre destin contre votre Foi, Peuple de l'Entre-Monde.

Le Dieu s'en fut sur ses dernières paroles. Et la panique gagna les réfugiés. La forêt d'Ing était désormais un véritable terrain de chasse de prédateurs de tous poils, et l'absence de lumière rendait l'orientation très complexe. Comment allaient-ils pouvoir retrouver un vieux chemin de pèlerinage ? Mais il le falait. Na'keïsarin était le Dieu de la Flore. Et sans son aide, l'Entre-Monde tout entier pouvait d'un jour à l'autre se transformer en un monde stérile.
Comme pour ancrer l'idée dans l'esprit de tous, l'une des feuilles de l'arbre sécha et tomba doucement au sol, où elle se désagrégea sans un bruit.




Na'keïsarin est contrarié. Son temple a chassé les réfugiés qui s'entassent dans le campement extérieur. Sans son aide, les habitants pourraient très vite mourir de faim. Et si ce n'était que ça. La Forêt d'Ing a survécu grâce à la volonté du Dieu-Dragon. Sans lui et sans lumière, les arbres véhiculeront rapidement la pourriture et les maladies aux portes des villes.

L’existence d'un vieux chemin traversant Ing et comportant cinq autels à été révélé par le Dieu. Reste à le trouver, et a faire le nécessaire.

Détails de la mission : Sans lumière, pourchassés par les prédateurs et sans indications, trouver un autel vous prendra minimum 3 posts et en allumer un vous prendre forcément un post (ils sont vieux, couverts de plantes et parfois à retaper). Faites ce qu'il faut faire, mais faîtes le vite. Et bien. Vous n'avez qu'un mois et la forêt à besoin de son maitre. Inutile de vous dire ce que vous risquez si le Dieu n'est pas satisfait.

Récompense : 50Pims/ Participants + bonus/malus selon résultat et déroulement.
Fin de la quête : Le 3 décembre 2015, à 8h00.
Déroulement : En fôret d'Ing, a ce lien : http://entre-monde.forumactif.com/t3177-pelerinage-pour-na-keisarin
Corben Krayt
Admin | Technomage
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Chance, Sarkina, Artisan,
Lin, Hôtel, Bénédiction Divine,
Jus, Ferra, Hanami,
Titan, Précision, Tchi, Unelma,
Blum

Race : Demi-Dieu
Statut : Technomage
Pims : 833
Notes : PNJ : Raku
Nounours vivant pervers
Messages : 1478
Titre débile : Bouboule Boum Boum

Re: Fini le thé, place à la charité.


Contenu sponsorisé


Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

- Sujets similaires