Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Re: Fini le thé, place à la charité.

le Lun 8 Juin - 14:07


Groupe 1

Cortovar posa le Scimitar à l'intérieur du camp du K'ien. La suspension de la loi sur les décalages technologiques avait du bon. Il n'aurait jamais pu tranqporter les trois générateurs par lui même jusqu'à Northrives dans le cas contraire. Quoi qu'il en soit, il ouvrit la soute de l'overcraft et déchargea les-dits générateurs pour qu'une équipe vienne en prendre possession.

Lorsque ce fut fait, il repartit vaquer à ses occupations et les dieux s'étaient assurés qu'il en ai à foison de l'occupation. Une guerre ne laisse que rarement de répit.


Augure
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Optimus, Terreur des Cimetières, Lin, Tchi, Daya, Titan, Kohë, Joyeux Noël, Unelma, Hermès, Brume, Itxi, Minor, Domus, Oxygène, Salva, Incontrôlable

Race : Néphilim
Statut : Maitre de Tchen
Pims : 700
Messages : 656
Titre débile : La méchante fée frustrée

Re: Fini le thé, place à la charité.

le Lun 8 Juin - 14:23


Krezzit avait fabriqué une merveille ! Un de ces objet qui faisait la fierté du gobelin. Ah ça Krezzit était fier, mais il était aussi en colère ! Cette guerre ne jouait pas le jeu. A chaque fois Krezzit devait 'donner'... DONNER ! Et comme à chaque fois qu'il était contrarié le gobelin marmonait.

- Krezzit ne comprend pas. Pourquoi ce gobelin devrait céder SA merveille ?! KREZZIT HAÏR DONNER. Haïr, haïr, haïr... Mais Krezzit ne pas 'donner'. Krezzit investir ! KREZZIT ADORE INVESTIR ! Krezzit donner pour le moment, mais ce gobelin appliqué des in-té-rêts !

Et c'est comme ça qu'il se rendit jusqu'à Northrives. Lui, son buffle et sa charrette. Lorsqu'il arriva au camp et dévoila son merveilleux chargement il ne comprit pas l'air qu'affichait les humains du coin.

- QUOI ?! Elle te revient pas SA merveille ?! Krezzit peut la reprendre si t'as mauvais goût ! Krezzit ne demande pas mieux !

Mais finalement, sa merveille fut déchargée et emmenée. Ah... 2658 piles agglutinée et reliées à 347 dispositifs de mouvement perpétuel et 109 roues à souries... Sa merveille était parfaite !
PNJ
avatar

Titre : n°1

Pims : 5
Messages : 87

Re: Fini le thé, place à la charité.

le Lun 8 Juin - 23:35


- Mission 2

Selin a écrit: Je joue Anté Ishtar



Venue quelques jours plus tôt à Northrives les bras chargés de nourriture, Anté n’était pourtant pas tranquille. Tous ces malheureux réfugiés éplorés et affamés … Le souvenir de ces visages terrifiés la hantait toujours. Elle pouvait sans doute faire plus. Elle devait faire plus !

Rassemblant ses serviteurs - qui n’avaient de toute manière plus grand-chose à faire avec cette malheureuse Nuit – elle sélectionna tout ceux qui savaient jouer de la musique et qui possédaient des instruments. Ils n’étaient pas beaucoup mais … Assez pour égayer un peu la nuit. Durant quelques heures, elle les fit répéter tous les morceaux les plus joyeux du répertoire d’Entre-Monde et d’ailleurs.

Ce n’est qu’une fois satisfaite qu’Anté donna le signal du départ. Tous portaient, en plus de leurs instruments, des caisses bien fermées et doublées de coton pour ne pas abimer leur précieux chargement. Bien que ralentis par ce poids supplémentaire, ils filèrent à bon train jusqu’au camp de réfugiés. Là, la petite troupe se trouva un coin dégagé et commença à accorder ses instruments tandis que Mme Ishtar allumait elle-même bougies et lampions pour éclairer la scène improvisée. Curieux, quelques réfugiés s’approchèrent, restant cependant à bonne distance.

Et puis, la musique s’éleva dans l’air, d’abord timidement, puis de plus en plus trépidante, se lançant à elle seule dans une course folle vers la joie à mesure que s’amassaient des spectateurs. D’abord, ils étaient timides. Et puis des enfants s’approchèrent plus près, tournoyant sur eux-mêmes en riant. Les adultes se mirent peu à peu à battre des pieds et à frapper dans leurs mains.

Les yeux brillants, Anté regarda les sourires qui naissaient peu à peu sur les visages auparavant gris et ravagés. D’un signe, elle arrêta ses musiciens avant qu’ils ne reprennent une nouvelle chanson. On se tourna vers elle avec des airs menaçants. Quoi, on arrête déjà alors que l’on commençait à peine à s’amuser ? Avec un grand sourire, ignorant les airs devenus sinistres de l’assistance, Mme Ishtar s’avança au centre de la scène improvisée et dit d’une voix forte :

« Y a-t’il parmi vous d’autres musiciens qui souhaiteraient se joindre à ceux-ci ? », fit-elle en désignant son groupe.

Quelques mains se levèrent timidement.

« Alors ceux qui ont leurs instruments, filez les chercher ! Les autres, j’en ai apportés quelques uns. Suivez-moi. Et pour le reste … Que le spectacle continue ! »

Parfaitement raccord, ses serviteurs reprirent pile au bon moment. Elle leur jeta un regard emplit de reconnaissance. Pour une fois qu’ils étaient d’une efficacité à toute épreuve ! Ils auraient droit à une prime sur leur ration. Puis, suivie d’une demi-douzaine de personne, Anté se dirigea vers les caisses et leur proposa les quelques articles qu’elle avait pu réunir avec ses serviteurs avant de venir. Oh, ce n’était pas très diversifié et de mauvaise qualité, mais c’était toujours ça. La majeure partie du petit groupe repartit avec son bonheur dans les mains et partit prêter main forte aux musiciens déjà en place.
Plus tard, ils pourraient laisser les serviteurs d’Ishtar repartir ; ils auraient de quoi se changer les idées sur place. En attendant, toute émerveillée de voir le pouvoir de la musique sur les mœurs, Mme Ishtar s’en alla danser avec la petite foule pour un temps, afin de retenir un maximum d’images de ce bonheur inopiné : ainsi, elle ferait peut-être moins de mauvais rêves.
PNJ
avatar

Titre : n°1

Pims : 5
Messages : 87

Re: Fini le thé, place à la charité.

le Ven 12 Juin - 15:50


Siothrún Nolan:
Je joue Elrïn Devau.
Groupe 2.

Avec cette guerre, l'Arène avait provisoirement fermé ses portes. N'y ayant plus rien à y faire, Elrïn ne s'en plaignait toutefois pas. Il y avait bien des choses à faire, par-ci par-là. Même pas besoin de se rendre au front pour trouver des choses intéressantes. Mais là, en l'occurrence, elle s'ennuyait un peu. Accompagnée d'un Sanctuari des plus sérieux et des plus rigides - même sa meilleure blague ne lui avait pas arraché un sourire ! - l'elfe patrouillait autour des camps improvisés de réfugiés. D'après son ennuyant compagnon, il était important de rassurer la population durant leur sommeil, pour leur prouver que s'il venait à arriver quelque chose, ils seraient protégés.

La voilà donc, de nuit - enfin, d'après l'horloge, pas d'après... bref - à marcher silencieusement autour des camps, l'œil à l'affût, arme en main. Elle avait remarqué qu'en effet, leur présence permettait de tranquilliser les réfugiés. Bien qu'elle réalisât sa tâche assidûment, il ne se passait rien. Tout le monde dormait (quelques-uns firent un tour aux toilettes, sa seule distraction) et le calme régnait. Il n'y eut pas d'attaque, pas de voleur, pas de troubles-fêtes et rien d'intéressant. Durant plusieurs heures, Elrïn resta éveillée parmi les respirations lourdes du sommeil, marchant à pas feutrés en regardant tout autour d'elle.

Au matin - toujours d'après l'horloge - elle fut heureuse d'aller se coucher à son tour. D'accord, ses rondes semblaient avoir l'effet décrit par le Sanctuari qui n'avait aucun humour, mais diantre elle refusait de faire ça pendant des mois. Elle continuerait, certes - parce qu'elle était quand même rémunérée en rations - mais à la première mission dangereuse, elle se porterait volontaire !
PNJ
avatar

Titre : n°1

Pims : 5
Messages : 87

Re: Fini le thé, place à la charité.

le Sam 13 Juin - 9:07


Groupe 2

Dans la ville de Northrive, une curieuse rumeur circulait depuis peu. Particulièrement vivace chez certains enfants, elle voulait que les dieux aient envoyé une gentille statue qui bouge et qui parle pour protéger la ville. Certains prétendaient même que ses yeux projetaient une lueur magique et qu'elle planait parfois au dessus de la ville à la recherche d'enfants à sauver.

Voilà qui était bien loin de la vérité, mais une telle rumeur ne pouvait pas faire de mal par les temps qui couraient. Et puis n'était-il pas flatteur d'être à l'origine d'une légende urbaine, aussi absurde puisse t'elle être ?

Spoiler:
Nabot l'Uxeporte
avatar

Suivi :


Race : Gargouille d'airain
Statut : Aucun
Pims : 25
Messages : 16

Re: Fini le thé, place à la charité.

le Dim 14 Juin - 14:59


groupe 2

Cortovar avait pris la direction de Tern. Le quartier était particulièrement agité depuis que la nuit était tombée. Véritable oasis de démocratie et de libre expression -selon les brochures- le quartier était aussi le lieu de rassemblement de nombreux mouvements. Les manifestations, grandes ou petites, inondaient les avenues du quartier. L'ennui pour les autorités en exercice se révélait à la fois simple et ardue. Il fallait éviter que les manifestants de camps opposés se croisent et que le tout ne dégénère en émeutes.

Le turien venait apporter son aide dans l'établissement des parcours de chaque convoi et dans les mesures de sécurité appropriée. De même, il était allé voir les leaders de différents groupes afin d'organiser des débats dans une salle de la Res Publica de Tchen, afin de cristalliser les crispations et d'évacuer les tensions loin des rues. Il assista d'ailleurs lui-même à plusieurs de ces débats pour s'assurer qu'il n'y aurait pas de débordements avant de retourner s'occuper des affres de la guerre.


Augure
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Optimus, Terreur des Cimetières, Lin, Tchi, Daya, Titan, Kohë, Joyeux Noël, Unelma, Hermès, Brume, Itxi, Minor, Domus, Oxygène, Salva, Incontrôlable

Race : Néphilim
Statut : Maitre de Tchen
Pims : 700
Messages : 656
Titre débile : La méchante fée frustrée

Re: Fini le thé, place à la charité.

le Lun 15 Juin - 19:33


Voilà un moment que l'annonce pour la recherche de matériel avait été faite, seulement peu de choses étaient parvenues au campement et les quartiers d'Entre-Monde n'ont pas pût être tous alimentés. La nuit éternelle continuant donc dans certains quartiers provoqua le déménagement temporaire de leur habitants, sur-peuplant alors ainsi les quartiers qui avaient pût recevoir un peu de lumière.

L'arrivée soudaine des habitants et le manque d'électricité fit perdre une quantité non négligeable de denrées. Les rations vont devoir être révisées si Entre-Monde désire survivre encore un moment.

Note:

Comme vous l'aurez compris, la mission 1 est un échec, pas assez de matériel n'est parvenu et cela a engendré une perte de nourriture dont on se serai bien passé, et une surpopulation des quartiers au passage.

La mission 2 a cependant été réussie, heureusement. Les habitants, bien qu'encore légèrement effrayé, ont été canalisé.


Meliel
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Titre : Noble, Hanami, Perçant, Précision, Unelma, Tchi, Daya, Chance

Race : Dieu de l'illusion
Statut : Maître du Miroir K'ien
Pims : 110
Messages : 199

Re: Fini le thé, place à la charité.

le Mer 17 Juin - 21:18


L'arrivée inattendue des villageois dans les quartiers pose un problème notable. Ils n'ont aucun endroit où dormir et se retrouvent dans la rue, littéralement frigorifiés par les températures peu agréables de la nuit éternelle. Il faut rapidement trouver une solution avant de se retrouver avec des cadavres congelés jonchant le sol d'Entre-Monde.

Meliel lance une nouvelle fois un appel au soutien, que ceux qui possèdent une maison aillent offrir une place sous leur toits, ou alors une tente ou du matériel pour construire des cabanes, Entre-Monde ne doit pas compter plus de morts que la guerre n'en fera.

Note:

Votre mission, si vous l'acceptez (et vous n'avez pas vraiment le choix) est donc d'offrir un toit ou un abri aux arrivants afin d'éviter qu'ils meurent de froid. Là aussi, dix jours vous sont accordés.

Récompense de 15 pims.


PS : La nourriture commence à manquer et cela aura sans aucun doute des conséquences. Si certains possèdent encore un peu de nourriture, apportez la, une récompense supplémentaire de 10 pims sera accordée et les conséquences seront peut-être amoindries.


Meliel
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Titre : Noble, Hanami, Perçant, Précision, Unelma, Tchi, Daya, Chance

Race : Dieu de l'illusion
Statut : Maître du Miroir K'ien
Pims : 110
Messages : 199

Re: Fini le thé, place à la charité.

le Jeu 18 Juin - 10:30


Lys ne supportait plus de rester enfermée. La nuit appelle les chats et plus que tout son genre de félin. Elle se faufila hors de la maison non sans laisser un petit message sur le téléphone de son père. Ayame était trop occupé par la gestion des réfugiés aux abords du rempart pour l’empêcher de s’imiscer dans les affaires des grands.

La jeune femme avait vu arriver des familles entières dans la ville. Northrives voyait passer ses premiers camions depuis des décennies et le ciel se remplissait des créatures venues trouver une relative sécurité sous la dôme du bouclier.
En contrepartie, elle s’était retrouvée seule dans une maison de cinq chambre à regarder fleurir puis flétrir les jasmins favoris de son seul parent.

Ni lui ni Wergeld ne passaient plus pour « la soirée », les lits étaient inoccupés et les restrictions l’empêchaient de s’adonner à ses loisirs favoris, comme la cuisine.
Et puis, à quoi bon, puisqu’il n’y avait personne pour y goûter.

Elle se présenta au campement de Northrives sous le regard fatigué des bénévoles et des miliciens. Après avoir expliqué qu’elle possédait plusieurs chambres, plusieurs salles de bain et un grand jardin disponible, des sourires apparurent sur tous ces visages.
Lys
avatar

Avatar © : A.Baille

Féminin Race : Nekaïrim
Statut : Intérimaire
Pims : 5
Notes : Fille adoptive d'Ayame
Messages : 30

Re: Fini le thé, place à la charité.

le Dim 21 Juin - 16:24


Uriel vivait dans un deux-pièces mal isolé sous les combles d'une demeure de Ciel. Avant la guerre, ses revenus de livreur avaient assez augmenté pour qu'il envisage de se trouver un nouvel appartement. Mais le marché de l'immobilier à Ciel était tellement bouché qu'il n'y était pas parvenu à temps... et maintenant, la ville était tellement saturée que ce n'était même pas la peine d'en parler.

Il n'empêche que grâce à cette nuit éternelle et aux restrictions d'énergie, il se congelait les miches chez lui. Il avait commencé à passer le plus clair de ses nuits à l'écurie où il louait un grand box pour Foudre - ce qui lui coûtait d'ailleurs les yeux de la tête. Il dormait contre le flanc du dragon, qui apparemment appréciait lui-même ce partage de chaleur puisqu'il ne lui avait pas encore arraché la tête.

Résultat, l'appartement ne lui servait plus qu'à entreposer ses possessions, et à force de voir tous ces miséreux sans cesse plus nombreux dormir par terre dans les rues, même son cœur de rapiat finit par ressentir des remords.

Il rassembla tout ce qui avait de la valeur (surtout pécuniaire) à ses yeux dans un sac et le transporta à l'écurie. Fallait pas rigoler non plus, il n'allait pas faire confiance à des culs-terreux sans le sou pour ne pas voler tout ce qui n'était pas boulonné au sol. Ses titres et ses armes ne le quittaient pas, mais le reste serait en sécurité près de Foudre. Le dragon tolérait à peine la présence de son "maître" sur son territoire, il ne laisserait pas la moindre chance à un voleur.

Puis il se rendit à Northrives et déposa ses clés auprès d'un bénévole quelconque.

"C'est petit et il y fait à peine moins froid que dehors. Mais si vous en entassez 6 ou 7 là-dedans, ils se tiendront chaud."
Uriel
Prêtre de K'ränessa
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Voyageur, Lux, Scarabée, Perçant, Oxygène, Hôtel, Luki, Tchi, Sarkina, Zelva, Salva, Chance, Rockstar, Daya, Hermes, Altera, Eol, Cie

Race : Ange déchu
Statut : Messager/Livreur
Pims : 316
Notes : Compagnon :
Foudre, un Daken (sorte de dragon, très fier)

Messages : 1913
Titre débile : Le poulet =D

http://www.dragonaplumes.fr

Re: Fini le thé, place à la charité.


Contenu sponsorisé


Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

- Sujets similaires