Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Re: Quand la Silnà participe à l'effort de guerre...

le Sam 27 Juin - 23:52


Mahaut écouta Syel avec grande attention. Il avait prit une décision pour l'ensemble des siens et ce sans en comprendre tous les tenants et les aboutissants. Or, chaque décision engendrait son lot de conséquences... Appréhender au mieux ces conséquences était crucial et pour cela, il fallait mieux connaître ces nouveaux alliés. Chaque avis était précieux, chaque vision importante. Plus encore celle de ses frères et soeurs.

C'est ce qui les sauvera, ou les mènera à leur perte.

Ce fut le seul commentaire que les paroles de Syel firent naître chez l'aîné. La seule conclusion qu'il pouvait en tirer à ce moment précis. Ce qu'il avait vu au conclave de leurs dirigeants allait dans le sens de la donjion. Cela n'avait alors pas plu à Mahaut et cela continue de le déranger. Il n'avait aucune confiance en ces profanes, à commencer par leurs leaders. Pourtant il avait vu une échappatoire pour la Silnà. Un moyen de ne pas sombrer.

Je me suis présenté aux dirigeants de ce pays à l'occasion du récent concil.
Nous avons conclu à une alliance.
Cependant, sachez que nul ne doit se sentir contraint de dévoiler ses origines s'il ne le veux pas.

Les termes de l'alliance étaient encore flous, mais ce point était ferme et le resterait. Azurée et Syel devaient déjà avoir entendu cette annonce par l'Infini savait quel biais, mais il semblait important à Mahaut qu'ils l'entendent de sa bouche. Là encore, il s'agissait de confiance. Puis vinrent deux question. La réponse à la première était une évidence, mais la seconde portait sur un sujet plus complexe.

Il n'y a aucune question que tu ne puisses me poser.

Cela était valable aussi pour Azurée. A vrai dire, c'était vrai pour chaque frère et chaque soeur. Pourtant, Mahaut prit un peu de temps pour répondre.

Je ne suis pas le Sire et durant mes séjours à la Citadelle j'ai acquis une certitude : Je ne peux guider notre peuple seul.
Je suis un donjion, plus encore qu'une vocation, c'est ma nature.
Chaque partie de mon être, jusqu'à ce don que l'Infini m'a octroyé, est vouée à protéger la Silnà.
A défaut d'un guide aussi sage que le Sire, il nous faut plus qu'un donjion.

Mahaut aperçu Azurée qui prenait place sur le chariot.

Je suis parti parce à la recherche d'Elzear, parce qu'il est souvent de bon conseil et qu'il connaît le monde mieux qu'aucun d'entre nous.
Cependant, mettre la main sur un errant sans attirer l'attention n'est pas chose aisée.
J'ai alors recherché Astrid.
Un errant qui passe sa vie loin de la citadelle n'est pas pour m'inquiéter, mais le silence de l'aînée des Prédicains est plus préoccupant.
Nous avons besoin de sa sagesse et d'une oreille attentive à la voix de l'Infini.
Je n'ai trouvé ni l'un, ni l'autre et cela ne présage rien de bon.

Le Tiers se tut un instant. Ce n'était pas la honte ou l'échec qui lui serrait la gorge, mais bien cette inquiétude viscérale quand à la survie de chacun des siens. Il ne pouvait se résoudre à rester sans rien faire. Aussi avait-il agit en son âme et conscience. Il n'y avait pas de regrets, juste cette peur...

Je sais que vous avez souffert de notre absence, mais nous agissons au mieux et s'ils ne sont pas rentrés c'est qu'ils ont leurs raisons ou qu'ils ne peuvent tout simplement pas.

Mahaut en avait fini de son récit. Il était difficile de résumer tant d'années en si peu de mots, aussi était-il allé à l'essentiel. Il ne s'était pas détourné pour autant de ses fautes, si fautes il y avait eu. Seulement, même le Tiers était convaincu de ne pas être le mieux placé pour les guider, son devoir était tout de même de le faire et pas plus que devant un ennemi ou une question, il ne se défilerait devant son devoir.

La vie ne t'a pas épargnée, n'est-ce pas ?

L'aîné relâcha sa prise sur la bride des chevaux et porta son attention sur Syel. Les montures mécaniques de toute façon semblaient calquer le rythme du reste du convoi. L'ensemble de la caravane traversait un petit village où régnait le calme.

Et toi Azurée, quel est ton avis sur ces profanes ?

Placer son devoir au dessus de tout, et plus haut encore la sécurité de chacun. Bertrand appelait ça le fardeau des Aînés. Mahaut lui n'était pas aussi pragmatique que son prédécesseur. Son sens du devoir, cette peur qui lui nouait parfois les entrailles, cette détermination à offrir un avenir meilleur à la Silnà... Tout cela résultait d'un simple fait selon lui. La Silnà était une famille et Mahaut faisait passer la famille avant tout. Au final, il ne s'agissait que de cela : La famille.


Mahaut des Donjions
avatar

Masculin Race : Frère de la Silnà
Statut : Aîné des Donjions
Pims : 155
Messages : 60

Re: Quand la Silnà participe à l'effort de guerre...

le Jeu 2 Juil - 17:01


Je baisse les yeux quand il parle. Je regarde fixement mes jambes et les cuirs de mon pantalon. Je me sens honteuse de lui avoir posé une telle question...
C'est comme si je l'obligeais à porter le poids de toute notre famille sur ses seules épaules.

-Ce n'est pas la vie le problème, c'est ce monde et ceux qui le dirigent. Ils n'épargnent aucun d'entre-nous.

Secrètement je faisais le voeux que Elzear et Astrid reviennent à leur tour de leur voyage. On manquait cruellement de nos aînés pour nous guider. On manquait du Sire. Notre frère aîné, celui qui sert l'Infini et nous montrerait la lumière.
Pas étonnant que la citadelle se dépeuple, la Silnà livrée à elle-même ne résiste que parce qu'elle peut encore se tenir auprès de sa famille.
Mais quelle famille tiendrait sans chef ?

Je regarde au dessus de nous Azurée qui nous a rejoint. Son avis sur l'Entre-Monde est encore plus tranché que le miens. Pour en connaitre les grandes lignes, je sais qu'il ne sera pas très tolérant avec eux tous.
Je ne peux pas l'en blâmer, il vie ici depuis plus longtemps que moi et à la citadelle comme dans l'Entre-Monde, l'errant n'a pas beaucoup eu de chance.


Syel
avatar

Féminin Titre : Sarkina, Perçant

Race : Silnà
Pims : 184
Messages : 258

Re: Quand la Silnà participe à l'effort de guerre...

le Sam 4 Juil - 16:57


Mon cœur d’homme est malade à l’idée d’imaginer ce que Syel a vécu en venant ici. Tout ça pour se battre à nouveau. Le ciel défile, des nuages par ci, des nuages par là.
Au loin, Atlas s'est allongé mais sa tête dressée il continue d'observer à presque 360°. Quel bel animal tout de même. Loyal, puissant, joueur et amical, c'est plus que je n'en aurais obtenu d'un chien.

Le regarder comme ça, je pense à la question de Mahaut. Où veut-il en venir à nous lancer sur cette discussion ?
Mon avis sur toutes ces questions est plus compliqué qu’il n’y parait. Je hais purement et simplement tous ces profanes. Des sang-mêlés, des machines, des dieux qui ont fuis leur monde, mis à la porte ou par lâcheté.

-Ce sont les ignares les plus cultivés de l’Univers. L’Infini les garde de leur propre bêtise…

Je gardais pour moi le discours sur leur superficialité, l’abondance de leurs ressources et à la fois la destruction méthodique de leur environnement naturel.
L’Infini leur a octroyé un bout de terre, ils le brûlent, le pillent, le force à procréer en masse et se plaignent de son rendement…

Les Aînés en vadrouillent en ce moment c'est tellement injuste et tellement facile. Peut-être qu'ils sont retenus de force ailleurs ? Cette guerre, les faux dieux doivent la préparer depuis longtemps...

-Nous serions chanceux de nous sortir indemne de ce statut quo. Ils trouveront toujours quelque chose à essayer de nous soutirer.

C’est dire que nous n’avons pas grand-chose.

-Je ne saurais que trop te conseiller d’être prudent lorsque tu traites avec eux. Leurs dirigeants sont encore pires que la masse. Ils l’incarnent et à la fois la manipulent.

Puis, mon sens de l’observation pris le dessus.

-A travers le monde, pour ce que j’en ai vu, ils sont les seuls à posséder une si puissante magie, une si puissante industrie… Ils sont plus nombreux dans une seule ville que la moitié du continent au sud. Je me garderais bien de m’en faire des ennemis. Ils vont où ils veulent, ils font ce qu’ils veulent. Même les huit n’arrivent pas à les faire plier.

Je passe une tête au-delà de la bâche pour regarder Mahaut et Syel. Quel drôle de couple.

-Ils ont du cran.
Azurée du Trèfle
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Guide, Perçant, Sarkina

Race : Frère de la Silnà
Statut : Acolyte
Pims : 5
Notes : Equipement
Carte Holographique +2
Combinaison de camouflage
Hope (arme)
Griffe (monture)
.

Messages : 749

Re: Quand la Silnà participe à l'effort de guerre...

le Sam 11 Juil - 10:31


Il n'y avait aucune complaisance dans les propos d'Azurée, aucun filtre et son avis était sans appel. Habituellement, les errants étaient pourtant plus tolérants que les donjions. Voilà pourquoi Mahaut fut surpris par tant de dureté. Il leva les yeux vers son frère.

Les Huit ont peut-être bien trouvé pire fléau qu'eux-même...

L'Infini en soit témoin, Mahaut comme la plupart des siens vouait une haine farouche envers les faux-dieux et l'idée de les voir un jour vaincus lui donne de l'espoir et de la force, mais quel bien en tirerait la Silnà si elle tombait sous le joug d'un nouvel oppresseur implacable ?

Du peu que j'ai vu de leurs 'maîtres', je ne peux qu'être d'accord avec toi. Pourtant ils représentent notre meilleur chance de nous libérer des faux-dieux...

Mahaut prit le temps de la réflexion. Ses prochaines paroles seraient la base du plan d'action des siens pour les mois, voir les années à venir.

Avant toute chose, il faut qu'on se fasse une véritable idée de nos forces de ce côté de la faille. Providence a déjà canalisé beaucoup des nôtres mais les allers et venues rendent une estimation délicate. Il faut que l'on sache combien nous sommes, comment et où sommes-nous répartis. Il faut aussi trier le bon grain de l'ivraie. J'ai confiance en chacune de mes soeurs et chacun de mes frères, mais ce n'est pas le cas pour les sang mêlés. A défaut de leur faire confiance, on peut tout de même les utiliser...

Mahaut s'interrompit d'un seul coup. Il venait de se rendre compte qu'il réfléchissait à haute voix. Machinalement, il scruta les environs à la recherche d'oreilles indiscrètes, mais fut rassuré quand il ne trouva personne à portée d'oreille.

Excusez-moi. Je me laisse emporter par la réflexion... Au final je vais avoir besoin de vous pour tout autre chose. Je ne peux vous demander de vous battre sur le front. Ce choix sera vôtre. Cependant et même s'ils vous coûte de côtoyer ces profanes, nous devrons nous rendre utile. Il nous faut les aider à gagner cette guerre.

Il en allait de la survie de la Silnà. Si leur nouvel allié se faisait écraser, combien de générations pourrait en tenir la Silnà ? 4 peut-être 5... Mahaut préférait ne pas y penser. Cette guerre devait être gagnée.

Mais je vous en prie, ne mettez pas vos vies en danger inutilement.


Mahaut des Donjions
avatar

Masculin Race : Frère de la Silnà
Statut : Aîné des Donjions
Pims : 155
Messages : 60

Re: Quand la Silnà participe à l'effort de guerre...

le Sam 18 Juil - 12:10


Je n'étais pas très éloignée de l'avis d'Azurée, je trouvais ces gens fous. Plus j'apprenais à les connaitre et moins j'étais sur la défensive en leur présence. Il m'amadouait ou bien je commençais à les apprécier un petit peu...

-Ce n'est pas plus aller du tigre au lion... Ils ont une drôle de façon de concevoir le monde, mais ils sont combatifs, prêts à se donner pour ce petit coin de paradis qu'ils ont bâtis. On peut au moins compter là-dessus.

Puis, Mahaut parla. Je n'étais pas surprise de l'entendre parler ainsi. Un donjion pense aux siens et si la meilleur manière d'y penser est de prévoir une guerre et bien...

-Tu peux compter sur moi, je ne me cacherai pas pendant le conflit.

Je lançais un regard à Azurée qui en disait long. Je le préférai caché que combattant. On avait bien assez de problème comme ça, ce n'était pas le moment d'envoyer un errant récalcitrant au front.

-Azurée, tu es là depuis plus longtemps que moi, tu penses pouvoir dénombrer ou retrouver les frères et soeurs de ce côté de la frontière ?

Ensuite je pensais aux problèmes récents dans les temples.

-Mahaut, j'y pense aussi, as-tu entendu parler de ces gens qui se disent de la Silnà et font sauter les temples depuis l'an dernier ?

Un groupe d'extrémistes qui ne doivent pas avoir vu la citadelle depuis des lustres ! Quel frère idiot le serait au point de projeter sur nous une telle lumière...


Syel
avatar

Féminin Titre : Sarkina, Perçant

Race : Silnà
Pims : 184
Messages : 258

Re: Quand la Silnà participe à l'effort de guerre...

le Mar 21 Juil - 14:09


Je n’ignorais pas sa manœuvre. La guêpe était maligne, moins que sa proie pour une fois. Je lui envoyais un sourire charmeur en guise de réponse.

-Je saurais, oui. Cela dit, je me sentirais plus utile ailleurs qu’à compter nos brebis égarées. La plupart se révéleront d’elles-mêmes.

Voilà que Syel nous lance sur ce sujet des frères extrémistes. A l’entendre, ils sont encore plus fous que les entre-mondiens. Il se pourrait bien que leurs revendications trouvent écho dans la population locale, nous permettant d’engranger des forces nouvelles.
Ou bien ils sont responsables du regard presque-divin braqué sur nous cette année… Faire exploser le temple de G’einmyra c’était osé, il fallait y penser.
J’écartais cette hypothèse en pensant au tigre et à son offre de protection. En échange de prières, c’est vrai, mais une offre quand même. C’était moitié plus d’efforts que d’autres n’ont pas fait. Il a un bon fond ce chaton… Ou il voulait voir des individus précis se prosterner pour s’excuser de la destruction partielle de sa demeure.
Donc, ce n’est qu’un vulgaire chat capricieux.

Je sortais de mes pensées en voyant Atlas s’agiter au loin. Le griffon s’était levé et regardait l’horizon. D’aussi loin il m’était difficile de dire s’il s’agissait d’anxiété ou d’impatience.

-Atlas s’agite, je vais aller voir. N’en profitez pas pour avancer cette conversation passionnante sans moi !

Remontrances faussées par un amusement visible, je recommençais quelques acrobaties pour gagner le chariot de mon griffon. L’animal m’ignora totalement, l’œil droit rivé sur la ligne des arbres minuscule mais visible sous les nuages.
Une ombre se massait au-dessus de la forêt.

-Ne me dit pas que tu as peur de la pluie. Tu es à moitié lion, j’espérais que tu sois aussi partiellement poisson-chat…

Je flattais son encolure, il continuait de regarder fixement l’averse.
Ce pourrait-il que ce ne soit pas une averse ?

Je faisais signe à Mahaut et Syel. Si ce n’est pas une averse qui nous attend, je ne vois pas grand-chose d’autre sinon un essaim de petits oiseaux carnivores. Ce serait quand même mieux si notre équipage allait se mettre à l’abris dans les chariots.
Azurée du Trèfle
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Guide, Perçant, Sarkina

Race : Frère de la Silnà
Statut : Acolyte
Pims : 5
Notes : Equipement
Carte Holographique +2
Combinaison de camouflage
Hope (arme)
Griffe (monture)
.

Messages : 749

Re: Quand la Silnà participe à l'effort de guerre...

le Sam 25 Juil - 17:24


Mahaut s'amuse du petit jeu auquel se livre Azurée et Syel. Il en sourit même, mais comme il l'a dit, il n'influencerait pas leur choix de participer ou non à la guerre. Aussi n'essaya-t-il pas de retenir l'errant alors qu'il se porta au devant du convoi.

On m'en a parlé.
S'il s'avère qu'ils font bien partis de nos frères et sœurs et que j'arrive à leur mettre la main dessus...
Eh bien, ils entendront ce que je pense d'actes aussi irréfléchis !
Mais j'ai peine à croire qu'aucun des nôtres ne puisse être aussi irresponsable.

L'Aîné se retourna pendant qu'il parlait. Il fouilla dans son sac et en sortit un petit paquet qu'il disposa sur ses genoux. Il défie les liens de cuir et ouvrit l'écrin. A l'intérieur se trouvait deux lentilles de verres, l'une présentait un diamètre un tiers plus important que l'autre, et une pièce de cuir qui semblait assez rigide.

Je n'ai pas eu le plaisir de former de donjions depuis trop longtemps.
Que dirais-tu que l'on croise le fer ce soir au camp ?
Je pourrais t'apprendre deux trois choses et tu pourrais m'en apprendre aussi.

Tout en discutant, Mahaut avait placé les lentilles sur les bords de la pièce de cuir, avait fixé les encoches avant de rouler ladite pièce qui se transforma en cône. Il serra les lanières et fit des nœuds solides. Lorsqu'Azurée leur fit signe, sa longue vue était prête.

Allons voir ce qui va nous tomber dessus.

L'Aîné se porta à hauteur du premier chariot. Longue vue à l'oeil, il discerna plus en détails la masse sombra qui s'avançait vers eux et une chose était sûre, ce n'était pas un orage.

Ils volent contre le vent, droit sur nous.

Mahaut tendit son instrument à qui voulait le prendre et se retourna.

Que tout le monde rentre dans son chariot et ferme les bâches.

Sa voix était forte et clair pour qu'elle puisse être entendue et répétée. Il n'y avait pas de temps à perdre, les volatiles seraient là dans très peu de temps.

Spoiler:
Azurée, puisque tu nous proposes des oiseaux tueurs ninjas, va pour des oiseaux tueurs ninjas ! ^^


Mahaut des Donjions
avatar

Masculin Race : Frère de la Silnà
Statut : Aîné des Donjions
Pims : 155
Messages : 60

Re: Quand la Silnà participe à l'effort de guerre...

le Lun 27 Juil - 14:45


Azurée filait comme le vent et Mahaut s’agitait sur un drôle de dispositif. Que fabriquent-ils tous les deux ? Pour la première fois je me sentais en minorité.
L’Aîné continuait de faire la conversation, il vint un moment où je rougis jusqu’à la racine des cheveux. Je balbutiais, contente de pouvoir croiser le fer avec mon Aîné et dans mes petits souliers à l’idée de savoir peut-être une seule chose que Mahaut pourrait ignorer.

-Je n’ai pas la prétention de pouvoir t’apprendre quoique ce soit…

Je regardais toujours aussi curieuse les mains de l’Aîné travailler sur ses lentilles et son bout de cuir. Une longue vue ! Je n’ai même pas douté de son efficacité une fois arrivée au premier chariot.

Je disparaissais sur les chariots latéraux, relayant le message de Mahaut : tout le monde sous les bâches. Je m’assurais qu’elles étaient solidement fixées. Je prévenais en passant ça et là les aventureux convoyeurs des consignes de sécurité à respecter sauf s’ils voulaient se faire dévorer.

-N’ouvrez sous aucun prétexte à personne ! Si vous entendez des cris, vous vous calfeutrez sous vos couvertures !

L’annonce d’un ban d’oiseaux carnivores arrivant droit sur nous convainc presque tout le monde de regagner le couvert des chariots. Les retardataires trainaient à vérifier l’allure et la direction des chevaux.

-Laissez ça !

Je me saisis des rênes. Mon regard noir fit ce que mes annonces de mort imminente ne réussirent pas. Ils allèrent enfin dans leur chariot.
J’abandonnais les chevaux et les rênes fixées au pommeau. Le nuage était quasiment sur nous et j’avais la moitié du convoi à traverser avant d’être à l’abri.


Syel
avatar

Féminin Titre : Sarkina, Perçant

Race : Silnà
Pims : 184
Messages : 258

Re: Quand la Silnà participe à l'effort de guerre...

le Mer 29 Juil - 11:09


Elle est déjà partie... Pourquoi se précipiter ? Nous avons le temps avant de les croiser. Ou bien ce n'est exactement la même distance lorsque c'est moi qui regarde. La donjion est déjà à s'atteler à mettre tout le monde à l'abri. Je m'en voudrais de passer pour le paresseux de la bande (et c'est dur quand on est entouré de donjions).

-Je vais de l’autre côté !

Puisque Syel prenait un flanc du convoi, je prendrais l’autre. Chariot après chariot, chute potentielle après chute potentielle, je vérifiais que les bâches étaient solidement fermées et l’équipage bien caché à l’intérieur.
Contrairement à ma sœur, si certain voulaient essayer de jouer contre la montre, je ne leur faisais aucun commentaire.

Je m’étais assez égosillé à relayer le message de Mahaut : Tout le monde dans les chariots.
Nous les avions prévenu d’obéir sans faire d’histoire, ils n’ont qu’à obéir sans faire d’histoire. Ou mourir…

L’Entre-Monde est tellement surpeuplé, si un ou deux disparaissent, ça ne peut pas faire de mal… Je sautais agilement jusqu’à notre voiture ou mon premier réflexe fut de vérifier les fixations de notre bâche protectrice.

J’ai fini par jeter un œil dehors. Le nuage serait bientôt sur nous. C’est comme ça que j’ai vu Syel prenant du retard à convaincre les retardataires. Si personne ne l’aidait elle n’aurait pas le temps de gagner notre voiture.

-Mahaut !

Je lui montrais Syel.
Imprudente petite sœur…
Azurée du Trèfle
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Guide, Perçant, Sarkina

Race : Frère de la Silnà
Statut : Acolyte
Pims : 5
Notes : Equipement
Carte Holographique +2
Combinaison de camouflage
Hope (arme)
Griffe (monture)
.

Messages : 749

Re: Quand la Silnà participe à l'effort de guerre...

le Jeu 30 Juil - 23:25


Mahaut se retourna brusquement vers celui qui criait son nom. C'était Azurée qui lui désignait l'autre bout du convoi. Se portant de l'autre côté du chariot de tête, l'Aînée vit Syel entrain de s'occuper de retardataire. Un coup d'oeil rapide au nuage d'oiseaux et il prit une épaisse couverture dans le wagon avant d'intimer aux deux commerçants qui s'y cachaient de tout fermer solidement. Il sauta ensuite à terre et se rua ensuite entre les chariots.

La peste soit de ces impies !

Le donjion était encore à quelques enjambées de sa soeur lorsque que les premiers oiseaux envahirent les cieux. Il sentit la douleur cinglante de plusieurs morsures et le sang couler lentement.

Syel !

L'Aîné s'était époumoné pour couvrir les piaillements des volatiles et alors qu'il arrivait auprès de sa soeur, il déploya la couverture et les en recouvrit tous deux. Un bras passé autour des épaules de la donjion, Mahaut la poussait déjà à avancer vers leur chariot. Le grossier morceau de tissu les couvrait jusqu'à la taille, mais leur jambes étaient à découvert et il ne pouvait rien y faire.

Encore une dizaine de mètres.

Cela pouvait sembler peu, mais leur progression était lente et douloureuse. Une multitude de becs essayaient de percer à travers les guêtres et certains y arrivaient. De cette douleur vive et répétée, Mahaut ne pouvait protéger Syel. Néanmoins, le corps de sa soeur resterait intact, tout comme celui de son frère. Chacune de ces blessures, Mahaut les faisait siennes.

On y est.

Le chariot était là. Il ne restait plus qu'à trouver un moyen de se mettre à l'abri sans faire rentrer trop de ces créatures des Huit.

Spoiler:
Syel, si tu veux que j'édite les parties où je bouge ton personnage, n'hésite pas à me le dire et je le ferais de suite. D'autre part, histoire que ça soit clair, Mahaut utilise son don de Sacrifice pour prendre toute blessure infligée à Syel et Azurée dans ce post.


Mahaut des Donjions
avatar

Masculin Race : Frère de la Silnà
Statut : Aîné des Donjions
Pims : 155
Messages : 60

Re: Quand la Silnà participe à l'effort de guerre...


Contenu sponsorisé


Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

- Sujets similaires