Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Le parc de l'Onde

le Jeu 2 Avr - 17:09


Manaë, son manteau sur les épaules, ne cessait de laisser courir ses doigts sur les bords du cristal Heegie, qui brillait doucement d’un bleu clair. Elle sentait une agréable fraicheur parcourir ses veines et le besoin qui avait commencé à pointer durant les dernières minutes semblait s’estomper.
Elle savait que certains réflexes seraient durs à perdre, mais avec ce pendentif, elle pourrait au moins résister aux affres du manque. Son mental allait devoir s’endurcir, toutefois. Solana méritait qu’elle réussisse à se défaire de cette toile et, s’il s’avérait que Méliel était le bon, lui non plus ne méritait pas une addict.

Elle chassa ses idées en regardant le ciel étoilé. Un arrêt soudain et le froid qui s’engouffra soudainement dans le transport public sortit Manaë de ses pensées. Elle papillonna des yeux avant de se tourner vers le dieu.

> D-Désolée. J’étais ailleurs. Nous sommes arrivés ?

Rejoindre Northrive n’avait pas été compliqué depuis Ciel mais l’endroit que Méliel avait tenu à lui montrer n’était pas du tout dans les zones où elle passait habituellement.
Un parc boisé leur faisait face, où pendaient de nombreux lampions, l’éclairage classique de ce quartier à l’ambiance féérique. Une rivière serpentait en chantant sur leur droite, traversant le parc pour se jeter dans les canaux. De nombreux insectes nocturnes crissaient entre les arbres, et quelques passants profitaient de la tranquillité des lieux pour lire, trottiner ou simplement se détendre.

> Cet endroit à l’air magnifique. Tu m’avais promis une cascade cependant. Tu me montres le chemin ?

Elle fit quelques pas, pour se donner de l’assurance avec ses talons. Elle n’avait toujours pas l’habitude de ces chaussures, préférant par habitude les sabots de l’hôpital, mais elle réussit tout de même à ne pas paraitre maladroite. Elle marcherait lentement, voilà tout.
Manaë
avatar

Féminin Suivi : ,

Race : Araignée géante sous forme humaine
Statut : Urgentiste au Santuaire
Pims : 43
Notes : Dépendance au Feu Distillé

Seringues en réserve : 0
Messages : 100

Re: Le parc de l'Onde

le Jeu 2 Avr - 21:37


La route fut étrangement rapide pour Meliel qui était préoccupé par l'état de la route qu'ils empruntaient, faisant attention à ce que sa compagne n'aille pas se bloquer les talons dans une fissure pour se retrouver étalée par terre. Parfois le dieu se mettait très légèrement à sautiller avant de se reprendre, essayant du mieux possible de ne pas paraître trop fou aux yeux de sa charmante amie.

Une fois arrivé au parc, Meliel marqua un moment de pause afin d'admirer le paysage, prenant une grande inspiration avant d'enfin avancer lentement dans cet endroit sublime qui ne nécessitait en aucun cas l'imagination du dieu pour être incroyable. Il avançait tranquillement sur le petit chemin parcourant le parc, montrant parfois quelques petits buissons et plants de fleurs à Manaë, cherchant à lui montrer toute la magie de cet endroit avant de finalement emprunter un petit sentier recouvert de mousse, visiblement moins bien entretenu que le chemin principal.

- Tu ferai peut-être mieux d'enlever tes chaussures ici, parce-que tu va avoir du mal à marcher. Enfin après c'est comme tu veux hein, moi j'dis ça pour ta sécurité, ce serai dommage que tu te blesse quoi... Et la cascade est juste un peu plus loin, tu va voir!

Meliel marqua un certain temps avant de commencer à avancer, laissant donc la possibilité à sa camarade de se mettre plus à l'aise pour progresser sur ce sentier un peu plus dangereux que le précédent. Il marcha un petit moment, écartant parfois quelques branches sur le passage afin d'éviter de se les prendre dans la tête et aussi que Manaë ne se fasse fouetter par une quelconque liane ou branche.

Enfin vint le moment où le sentier se terminai, laissant voir un grand emplacement recouvert de fleurs en tout genre et de toute les couleurs, faisant donc un parterre digne d'une oeuvre d'art avec, si on regarde bien, un petit ruisseau qui s'écoule en son centre, remontant vers une légère mais assez grande cascade s'écoulant lentement. Un petit bout de paradis où Meliel aimait venir pour se reposer, ce qu'il ne faisait qu'assez rarement en réalité.


Meliel
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Titre : Noble, Hanami, Perçant, Précision, Unelma, Tchi, Daya, Chance

Race : Dieu de l'illusion
Statut : Maître du Miroir K'ien
Pims : 110
Messages : 199

Re: Le parc de l'Onde

le Mar 7 Avr - 15:31


Manaë devait bien l’avouer : La vision du petit espace valait bien le sacrifice de sa paire de bas qui n’avaient pas apprécié le passage dans la végétation. Malgré une tentative désespérée pour marcher en talons sur le sol inégal, la jeune femme avait fini par se convaincre que une paire de collants filés valaient mieux qu’une chute ou une entorse.
Toutefois cela ne l’empêchait pas de faire la moue à chaque pas, l’humidité ambiante lui gelant la plante des pieds. Si elle attrapait un rhume ou une grippe, elle aurait du mal à l’oublier.

Elle se trouva une petite place au sec sur un rocher plat, et regardait avec attention l’enchevêtrement de couleur et de formes des dizaines d’espèce de fleurs. Le bruissement de la cascade donnait un côté hors du temps à l’ensemble et pendant un moment, Manaë soupçonna le dieu de l’illusion d’être responsable de l’atmosphère de poésie qui régnait.

Elle resta là, ses chaussures tenues par le bout des doigts, observant avec un sourire naissance le paysage d’œuvre d’art.

> C’est étonnant de trouver un endroit si bien entretenu alors que l’accès est un peu sauvage.

Elle se baissa en pliant les jambes pour effleurer les pétales de fleurs, un sourire fantôme flottant sur ses lèvres. Les Latrodas sont peut-être des araignées géantes, elles ne sont pas pourtant dénuées de sens de la beauté. Les canons ont simplement changé. L’humanité forcée de l’araignée géante avait quelque peu effacé ses souvenirs des Grottes, mais elle n’oublia pas les grands champs fleuris en contrebas.

Un petit bout de passé, en plein cœur de la ville.

> Je viens d’une petite ville, au sud de l’Entre-Monde, non loin des montagnes. Il y avait beaucoup de champs de fleurs et de zones couvertes par ce genre de végétation. On dirait qu’un bout de ma région natale est soudainement arrivé jusqu’ici. Je me demande ce que devient la famille que j’ai laissé là-bas.

Elle se mordille une lèvre avant de cueillir doucement une des nombreuses fleurs bleues qui parsème le parterre. Elle la porte à son nez, avant de la ranger soigneusement dans son sac. Elle remonta son regard sur Méliel. Elle vient d’aller à l’encontre des règles de vie des parcs municipaux, mais le souvenir qu’apportait cette fleur était trop important pour qu’elle s’en soucie. De plus, l’endroit semblait échapper à la vue des passants.

> C’est donc ici que tu viens te relaxer ? C’est assez drôle de penser qu’avec ta personnalité… énergique, tu sembles prendre du temps pour avoir besoin de calme. Comment as-tu découvert ce petit coin de tranquillité ?
Manaë
avatar

Féminin Suivi : ,

Race : Araignée géante sous forme humaine
Statut : Urgentiste au Santuaire
Pims : 43
Notes : Dépendance au Feu Distillé

Seringues en réserve : 0
Messages : 100

Re: Le parc de l'Onde

le Dim 12 Avr - 19:09


Meliel, toujours aussi souriant, alla étendre son long manteau sur l'herbe humide sans visiblement s'en soucier, faisant signe à sa compagne de prendre place alors qu'il partait déjà pour tournoyer en écartant les bras tel un danseur classique.
Cet endroit, bien que très calme pour le dieu, lui rappelai son ancien monde, un endroit hors du temps qui même sans son intervention semble magique. Lui-même ne saurai dire pourquoi mais il pourrai rester par ici pendant des heures sans se plaindre ou sans demander à partir. Il aime cet endroit et aime encore plus avoir de la compagnie, Meliel vivait un rêve éveillé.

- Ah tu viens d'ici toi? Non moi j'suis tombé du miroir, héhé... Sinon ouais je viens souvent ici! J'aime beaucoup, j'ai pas besoin d'utiliser mes pouvoirs c'est déjà beau. Et c'est plutôt rigolo en fait comment j'ai découvert tout ça. Prépare toi, je vais beaucoup parler.

Le dieu se posa à même le sol, observant avec le même sourire sa compagne, prenant une longue inspiration avant de commencer à débiter une nouvelle fois le flot de parole auquel il était plus habitué, faisant cependant bien attention à prendre son temps pour qu'elle puisse suivre le récit.

- Alors! C'était une assez belle journée comme celle-ci, j'étais tout seul à me balader sans vraiment savoir où j'allais. Je regardais comme d'habitude les alentours, faisant très souvent des détours pour saluer les gens ou aller regarder de plus près une fleur ou un caillou qui n'avait pas la même couleur que les autre ou encore pour aller voir un petit oiseau qui passait par là. Donc je me baladais et puis je suis arrivé dans ce parc! J'ai donc visité chaque recoin en suivant bien le chemin principal de tout à l'heure et puis paf! J'ai trouvé cette toute petite déviation, je l'ai suivie et encore paf! J'ai trouvé ça. C'est vachement bien hein?!

Après avoir terminé sa phrase, il approcha légèrement sa tête vers la femme avec un énorme sourire sur ses lèvres, visiblement très fier d'être tombé sur cet endroit.


Meliel
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Titre : Noble, Hanami, Perçant, Précision, Unelma, Tchi, Daya, Chance

Race : Dieu de l'illusion
Statut : Maître du Miroir K'ien
Pims : 110
Messages : 199

Re: Le parc de l'Onde

le Lun 20 Avr - 16:54


Manaë leva les mains devant elle, refusant poliment son offre, mais les gestuelles de Méliel et la tranquillité du lieu la poussèrent progressivement à revoir son jugement. Après tout, il s’était déjà assis sur son manteau, et elle pourrait peut-être récupérer ses bas en les refilant si elle se plaçait sur un endroit sans risque pour ses vêtements.
Elle s’assit doucement, s’appuyant légèrement sur ses jambes tout en observant avec un sourire le dieu qui virevoltait sur l’herbe. Elle se prépara mentalement à accueillir une vague d’information et remercia silencieusement le dieu pour son avertissement : elle arriverait surement à retenir bien plus de chose si elle s’attendait au débit de parole qui faisait le charme du dieu.

Ses joues rosirent légèrement à cette pensée, et sa concentration se brisa, si bien qu’elle rata les premières phrases de Méliel.

Elle cligna quelques secondes des yeux quand le débit de parole s’arrêta sèchement, et que le visage de son compagnon s’approchait. Par réflexe, un air dubitatif se peignit sur son visage et elle recula la tête de quelques centimètres en arrière.
Elle se mordit la lèvre et se décala légèrement sur le manteau, laissant de la place pour le dieu, tout en luttant pour ne pas que le rose de ses joues ne s’empourpre d’avantage. Le dieu avait l’avantage d’être plaisant et cela n’aidait pas les pensées de Manaë.

> Tu vas te salir si tu t’assoies sur l’herbe, et ton manteau est suffisamment grand pour deux.

Elle joua nerveusement avec son nouveau médaillon. L’envie du Feu Distillé s’estompait progressivement, mais son cerveau semblait lui faire comprendre, qu’une dose de plus ne serait pas du luxe. Elle soupira en espérant être suffisamment discrète et replaça sur son visage un sourire de façade, un peu illuminé par une vraie sensation de joie.

> Ce parc me rappelle énormément la forêt Hourva. Je pense que les champs en jachère près des points d’eau te plairont aussi, il faudra que je t’emmène un jour. Merci, Méliel..

Avec un air un peu sérieux et une grande inspiration, elle trouva le courage de se placer aux côtés du dieu, son bras reposant contre celui du dieu. Elle se força à conserver son regard figé devant elle, sa bravoure s’arrêtant là. Elle reprit la parole d’une voix un peu déformée par la gêne de l’audace dont elle avait fait preuve. Ses connaissances sur les réactions humaines pendant un rendez-vous étaient assez floues, et elle n’arrivait pas à trouver le juste milieu entre simple conversation et indices.

> Comment était-ce, chez toi ? Tu as dit venir de K’ien. Ton monde natal était-il aussi beau que cet endroit ?

Manaë a écrit:Désolée du retard !

Manaë
avatar

Féminin Suivi : ,

Race : Araignée géante sous forme humaine
Statut : Urgentiste au Santuaire
Pims : 43
Notes : Dépendance au Feu Distillé

Seringues en réserve : 0
Messages : 100

Re: Le parc de l'Onde

le Lun 20 Avr - 20:10


Meliel finit enfin par prendre place sur son manteau, se positionnant ainsi juste à côté de sa charmante compagne, observant tour à tour le paysage les entourant et les traits fins du visage de Manaë qu'il prenait le temps de détailler avec un doux sourire sur les lèvres.

- Me salir? Oh c'pas grave j'irai nettoyer mes vêtements après, c'est pas un souci! Et sinon ouais faudra que tu m'y emmène un jour à ton truc en jasmin... Non... Jachère ouais voilà. Et chez moi? Oh c'était hm... Comment dire... Faudrait que je te montre en fait. Du coup hm... N'ai pas peur hein ça fera pas mal.

A la fin de sa phrase, le dieu approcha lentement sa main vers le visage de sa camarade, déposant délicatement ses doigts sur sa joue en souriant. Au bout d'un moment, la vision de la jeune femme commence à se troubler jusqu'à devenir complètement noire avant d'afficher lentement un tout nouveau paysage prenant petit à petit forme.
De grandes plaines vertes sont visible, s'étendant à perte de vue avec parfois quelques maisons surplombées par des montagnes immenses sous un ciel orangé parsemé de quelques nuages.
En y regardant de plus près on peut y voir quelques ruisseaux menant vers des grandes cascades, l'eau y est cristalline, reflétant parfaitement le soleil à sa surface tandis que des créatures marines se déplacent tranquillement en son lit.
Quelques bois sont disséminés de part et d'autre des champs, ces derniers semblent dégager une atmosphère plutôt calme et accueillante.

Tout cet endroit semble à première vue idyllique et propice à une vie calme et sereine, avec quelques oiseaux, ou du moins ce qui semble être des oiseaux, qui virevoltent dans le ciel entre les rayons du soleil. Au loin, sur l'une des grandes montagnes surplombant les champs, semble se dresser un palais assez grand.

- Là-bas tu vois, c'était le château du roi et aussi un lieu de culte pour nous. Enfin c'est ce que disais les gens sur la planète hein, c'est pas venu de nous l'idée des temples, même si ça gonflait l’ego de certains... Tu veux continuer de regarder ou pas? Parce-que j'vais pas pouvoir maintenir le truc très longtemps...

Spoiler:
Voici une image pour accompagner la description de ce que montre Meliel, attention c'est assez gros.
Spoiler:


Meliel
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Titre : Noble, Hanami, Perçant, Précision, Unelma, Tchi, Daya, Chance

Race : Dieu de l'illusion
Statut : Maître du Miroir K'ien
Pims : 110
Messages : 199

Re: Le parc de l'Onde

le Mer 22 Avr - 17:17


> M-Méliel ? Qu’est-ce que tu –

La jeune femme n’eut pas le temps de finir sa phrase que sa vue se brouillait. Elle se tendit, peu habituée aux déferlements de magie sur sa propre personne et sa respiration s’accéléra, presque saccadée. Elle paniqua quand sa vue se noircit et elle agrippa fermement le bras de Méliel dont elle sentait encore la peau de la main délicatement posé conte sa joue.
La voix de Méliel résonnait devant elle, et elle se rappela que le dieu possédait des pouvoirs d’illusion. Cette information n’apaisa pas cependant ses frayeurs. Malgré le paysage enchanteur et la voie douce de son compagnon, elle n’arrivait pas à se convaincre que tout était parfaitement sous contrôle. Avoir son sens de la vue remplacé par la volonté de quelqu’un d’autre n’était pas une expérience qu’elle trouvait agréable.

> Si-s’il te plait ! Re…Rends moi mes yeux. Je-

L’illusion sembla se dissiper comme un brouillard et elle se retrouva dans le parc, le chant de l’eau lui envahissant les oreilles tandis que ses sens semblaient revenir progressivement. Sa crise de panique l’avait-elle si bouleversée ? Elle sentait son cœur battre la chamade, et même si le spectacle qu’elle avait pu apercevoir était magnifique et poétique, un petit coin de son esprit en voulait au Dieu de ne pas l’avoir au moins prévenu de la perte visuelle.

> Faire paniquer une fille n’est pas la meilleur façon de la séduire, tu sais…

Elle tremblait légèrement encore de l’expérience étrange qu’elle avait subie, et elle dut souffler pendant quelques instants avant de pouvoir relever la tête. Ses mains serraient encore le bras du dieu et ses jointures avaient commencé à blanchir. Et malgré sa plus grande volonté, elle sentait ses glandes sécrétrices s’affoler. Son accès de panique lui avait déréglé le système, et elle retint un haut-le-cœur quand elle força son fil de soie à s’entasser dans sous sa langue.

> Je ne peux pas dire que l’expérience fut des plus plaisante… Mais tu vivais dans un très beau monde.

Elle relâcha la pression de ses doigts mais laissa ses mains contre le bras de son compagnon. Elle ne sentait pas encore prête à ré affronter le monde après un tel choc. Elle inspira une nouvelle fois et posa une main devant sa bouche. Malgré le pendentif, le stress de la vision avait rendu chaotique son organisme et elle ne voulait pas se mettre à cracher de la soie devant Méliel.

> Donne moi juste un peu d’eau et un instant, et tout ira mieux…
Manaë
avatar

Féminin Suivi : ,

Race : Araignée géante sous forme humaine
Statut : Urgentiste au Santuaire
Pims : 43
Notes : Dépendance au Feu Distillé

Seringues en réserve : 0
Messages : 100

Re: Le parc de l'Onde

le Mer 22 Avr - 17:40


Meliel sembla s'inquiéter lorsqu'il remarqua que sa compagne ne semblait pas vraiment apprécier ce petit voyage dans son ancien monde. Il prît l'initiative de venir délicatement caresser le bras de Manaë en gardant toujours son sourire aux lèvres, espérant que cela puisse lui remettre les idées en place.

- J'suis désolé hein... J'pensais pas que ça te ferai peur, c'est pas censé faire peur, enfin ça peut si j'décide de montrer des trucs pas beau mais pas là... Tu m'excuse? Promis je recommence pas, ou alors j'préviens bien bien avant quoi.

Le dieu baissait la tête tout en parlant, s'en voulant d'avoir fait peur à sa compagne alors qu'il voulait simplement lui faire voir son ancien monde. Lorsqu'elle demanda un peu d'eau, il se releva lentement, gardant son bras avec lui pour venir les rapprocher tout deux de la cascade, permettant ainsi à Manaë de pouvoir y boire, Meliel l'ayant déjà fait auparavant il ne fit que lui pointer du doigt l'eau ruisselante, n'osant plus prononcer un mot après cette erreur qu'il regretta.

Il ne fit que s'asseoir à nouveau sur son manteau qu'il avait simplement traîné par terre, fixant la cascade en jouant avec les brins d'herbe entre ses doigts, jetant parfois quelques regards à Manaë pour vérifier son état, restant très inquiet.


Meliel
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Titre : Noble, Hanami, Perçant, Précision, Unelma, Tchi, Daya, Chance

Race : Dieu de l'illusion
Statut : Maître du Miroir K'ien
Pims : 110
Messages : 199

Re: Le parc de l'Onde

le Jeu 23 Avr - 2:10


Manaë profita des quelques moments où elle faisait dos au dieu qui semblait penaud pour se rincer la bouche de la soie qui s'accumuler, et but une longue gorgée d'eau, se forçant à se calmer. Derrière elle, Méliel semblait profondément peiné de sa crise de panique.
Elle se mordit la lèvre à l'idée d'avoir froissé le dieu, et fit d'excuses à son égards sa priorité.

La jeune femme se passa les mains humides lentement sur le visage pour se rafraichir et fit de nouveau face à son compagnon.

> Méliel, je suis désolée. J'ai eu une réaction violente, et tu ne méritais clairement pas ça. Je me doute que tes intentions étaient sincères, mais... J'ai vécu plusieurs moments difficiles dans ma vie et ils m'ont... fragilisé, disons. Je ne t'en veux pas, mais... je préférerais ne pas recommencer tout de suite, si ça ne te dérange pas...


Manaë baissa le regard et se frotta lentement le bras gauche, horriblement gênée. Elle s'approcha de Méliel, et lui sourit maladroitement, pour cacher la honte qui la rongeait.

> Mais tes illusions sont très impressionnantes. Merci de m'avoir montré ton monde, même si..

Sa voix se perdit en marmonnements d'excuses et elle posa une main sur l'épaule du dieu, son sourire déformé s'affinant petit à petit.
Manaë
avatar

Féminin Suivi : ,

Race : Araignée géante sous forme humaine
Statut : Urgentiste au Santuaire
Pims : 43
Notes : Dépendance au Feu Distillé

Seringues en réserve : 0
Messages : 100

Re: Le parc de l'Onde

le Jeu 23 Avr - 18:43


Meliel se pencha en arrière pour venir s'appuyer sur ses mains en observant le ciel, restant un moment silencieux à écouter le bruit de la cascade s'écouler lentement. Les excuses de sa camarade le firent sourire, évidemment il avait fait une erreur de lui montrer comme ça son monde sans prévenir de ce qui pourrait arriver, mais la façon qu'avait Manaë de chercher à s'excuser alors qu'elle n'était pas en tort l'amusa quelque peu.

- Tu sais, j'comprend parfaitement que t'ai pas trop apprécié. En général ça fais toujours bizarre la première fois aux gens, c'est normal... Surtout si en plus t'as vécu des trucs pas cool ça aide pas. Et sinon dis moi, je sais pas si j'ai déjà posé la question mais, t'en a toi des enfants? Parce-qu'on en parlait et ça me reviens et.... et j'parle trop, ahah...

Encore une fois le dieu allait repartir dans un monologue à rallonge, heureusement il se rendit rapidement compte qu'il commençait à parler un peu trop vite et se rappela de la demande de sa compagne par rapport à son débit de paroles plus que surprenant.
Il prit alors un long moment de silence suite à ces quelques phrases afin de permettre à sa charmante amie de comprendre tout ce qu'il avait pût dire, attendant sagement les réponses qu'elle pourrai lui donner pour en suite pouvoir continuer la discussion.


Meliel
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Titre : Noble, Hanami, Perçant, Précision, Unelma, Tchi, Daya, Chance

Race : Dieu de l'illusion
Statut : Maître du Miroir K'ien
Pims : 110
Messages : 199

Re: Le parc de l'Onde


Contenu sponsorisé


Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

- Sujets similaires