Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Entre frères et soeurs

le Lun 23 Mar - 11:57


Plusieurs jours s'étaient écoulés depuis le conseil auquel avait assisté Mahaut. Il était maintenant installé dans une chambre à Providence. Il fut surpris d'y retrouvé nombre de frères et soeurs. Une bonne surprise. Néanmoins, il se savait surveillé et limitait donc les contacts avec les siens pour ne pas trahir leurs origines. Les maîtres de cette villes s'étaient montrés pour le moins divisés sur la question du recensement des membres de la Silnà et Mahaut ne voulait pas faire courir de risques inutiles aux siens.

Il fallait cependant que la Silnà s'organise et en l'absence du Sire et des autres Aînés, c'était au Donjion de gérer cela. Il fit alors courir le bruit parmi les siens, qu'il irait prendre une mission à la bibliothèque en ce jour. Il espérait ainsi pouvoir parler librement avec ses frères et soeurs sans éveiller les soupçons. Se dissimuler... mentir... murmurer... Tout cela lui pesait de plus en plus. Mahaut rêvait déjà de retourner à la citadelle.

Il passa la porte de la bibliothèque, le coeur emplit de nostalgie et dans un coin de sa tête, il se demandait ce qu'étaient devenus Astrid et Elzear. Ces deux là hantaient toujours l'esprit du Donjion. Mahaut s'arrêta au niveau du tableau des quêtes. Il avait déjà vu semblables choses dans le reste du monde. Elzear et lui s'en étaient amusé à l'époque. "Maintenant qu'on a vu ça, je vais devoir te payer pour que tu me protège !". Ce fut la première réaction de l'errant et Mahaut avait rit de bon coeur devant l'absurdité de sa remarque.

Aujourd'hui, l'aîné des donjions trouvait seulement cela triste que la sécurité d'un peuple soit soumis à récompense. Néanmoins, il chérissait d'autant plus la Silnà. A la citadelle, chacun se préoccupe du sort des autres et il n'est pas question d'argent quand un danger menace.

Mahaut décrocha le billet nommé "ravitaillement" et s'approcha d'un comptoir où plusieurs hommes en armes discutaient avec une femme. Le frère de la Silnà se demanda un instant s'ils étaient des siens, mais ils partirent alors que lui arrivait. Devant le descriptif de la mission, Mahaut choisit d'attendre ses frères et soeurs avant d'aller parler à cette femme.
Mahaut des Donjions
avatar

Masculin Race : Frère de la Silnà
Statut : Aîné des Donjions
Pims : 155
Messages : 60

Re: Entre frères et soeurs

le Mar 24 Mar - 23:28


Spoiler:
Azurée m'a proposé de faire notre entrée ensemble à la bibliothèque, il postera la suite.

Azurée était un type bavard. Il aimait garder la discussion animée, il garantissait autour de lui un climat jovial quand c'était possible.
Plus je l'entendais parler, plus je me retenais de lui fourrer une mitaine dans la bouche. La discussion n''en finissait plus. J'avais commencé par le rabrouer sur ses choix en matière de femme.

C'était indigne d'un sang pur !

Il avait plaidé sa cause, c'est un bon parleur, ensuite il avait essayé de me faire comprendre que la technologie et la magie n'étaient pas de mauvaises choses.
L'Entre-Monde ne connaissait aucune épidémie.

-Sauf les zombies.

J'ai entendu parler de cet épisode et c'était flippant !

Il m'a parlé des organes produits en laboratoire pour servir de greffe. Il m'a raconté plein de choses sur les voitures volantes, les montures sélectionnées pour leur puissance et ce loup robotique dont il rêve...

Je trouvais la vue de la bibliothèque salvatrice.

-Ce loup robot ne peut pas te sauver la vie. Si tu fais plus confiance à ce robot qu'à ta famille c'est que tu as passé trop de temps ici.

Nous parlions doucement, pas de mentions de la citadelle mais c'était sous-entendu.

-Tu devrais rentrer à la maison.

Il est comme ça, parfois, il est exaspérant. Sa sociabilité me fatigue.

-Il est là...

Je passais devant Azurée. Je ne voulais pas risquer de manquer de crédibilité devant notre Ainé.
En fait, Je ne voulais pas qu'il voit Azurée en premier. L'errant pourrait tout faire capoter... C'est Mahaut !

En même temps, nous devions faire comme si nous ne nous connaissions pas. Il était reconnu comme membre de la Silnà. Aller directement vers lui, c'était un peu compliqué pour ne pas se faire démasquer. Je bifurquais progressivement vers le comptoir.
A Azurée d'assurer... C'était lui qui avait la parlote facile. Pour une fois que sa langue va nous être utile !

Je m'adossais au comptoir d'Eva, coude sur le bois vernis. Un air détaché peint sur le visage, je lançais à Azurée :

-On va avoir besoin d'un autre équipier, t'es trop frêle pour te confier ma vie.

Rien n'est plus faux.
Dans le domaine mortel, c'est en mes frères et soeurs que je place ma confiance. Si je devais confier ma vie à quelqu'un, sans hésiter, Azurée serait en haut de la liste.
Il ne se trouve pas bien loin de l'Infini lui-même. Je sais qu'Il nous protège tous.
Syel
avatar

Féminin Titre : Sarkina, Perçant

Race : Silnà
Pims : 184
Messages : 258

Re: Entre frères et soeurs

le Mer 25 Mar - 14:36


-Tu es atteinte d’un manque de positivité congénital, Syel !

L’excuse toute trouvée devait rencontrer les reproches de Syel. Je voulais lui faire partager ma joie de vivre.
Elle me renvoyait des mauvaises ondes par kilos.

-Belle comme tu es, tu vas gâcher ton potentiel avec tout ce sérieux…

Déjà gâché par son maniement des armes qui frise le surréalisme.
Elle avait réussi à me lancer une fronde pour ne pas accepter l’idée que les technologies de l’Entre-Monde pouvaient nous défendre contre la vilainie des faux-dieux ! Je levais les bras en signe d’impuissance, suivant son rythme de marche jusqu’à la bibliothèque.

Mahaut est là. Syel est tendue comme la corde d’un arc. Moi, je marche avec un air un peu moins désinvolte… C’est l’Aîné des Donjions, ce n’est pas le Sire, mais presque. Les Aînés sont nos frères les plus sages, ceux qui peuvent nous guider en l’absence du Sire.

-Tu donnes les ordres maint…

Mon regard tomba sur l’arbalète de la demoiselle.

-Très bien, je vais voir ce que je trouve… Garde cette arbalète rangée, Eva est déjà assez soupe-au-lait sans que tu ne rajoutes tes flèches pour aggraver son humeur.

Boutade sur boutade, je n’arrivais toujours pas à détendre ce masque grave que Syel affichait. L’Entre-Monde l’a rendait méfiante. J’en souffrais pour elle.
Ce monde pouvait nous donner les clefs d’une nouvelle citadelle. Je suis triste d’être le seul à le voir.

Approchant Mahaut comme un inconnu, je lui tendis une main amicale :

-Je vois que tu as une quête l’ami, moi et ma coéquipière en cherchons une, pouvons-nous nous joindre à toi ?

Soudain mon univers s’effondre. Mes pensées engrangent une suite d’idées plus déprimantes les unes que les autres.

Il pourrait dire « non », en plus de subir les reproches de Syel jusqu’à ma mort (très prochaine) je vivrai avec la honte d’avoir été rejeté par un aîné. Je sais que depuis ma venue ici j’ai été obligé de procéder à quelques réaménagements de mes principes. Il était question de survie après tout !
Au bout du compte, j’ai de moins en moins l’espoir de rentrer à la maison. Je dois bien vivre dans cette ville… Il pourrait comprendre ?
Une ange avec une cambrure aussi marquée ne pouvait être qu’un cadeau du ciel pour ma loyauté (et en échange des coups comiques que le destins m’envoie régulièrement) ?

Azurée, frêle acolyte, errant parmi les errants, je suis fichu…
Azurée du Trèfle
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Guide, Perçant, Sarkina

Race : Frère de la Silnà
Statut : Acolyte
Pims : 5
Notes : Equipement
Carte Holographique +2
Combinaison de camouflage
Hope (arme)
Griffe (monture)
.

Messages : 749

Re: Entre frères et soeurs

le Jeu 26 Mar - 9:32


Mahaut observa un instant l'homme qui se présentait à lui. Le regard de l'aîné passa sur "la coéquipière" avant de revenir à leur point de départ. Il n'était ni l'Infini, ni le Sire et il était incapable de dire s'ils étaient bien de la Silnà ou non. Pour le donjion, il n'y avait qu'un moyen de le découvrir. Cela devrait néanmoins attendre.Il saisit la main tendue et sourit aimablement à l'homme.

Je cherche, en effet, des volontaires.

Emboîtant le pas à l'homme, Mahaut se dirige vers la jeune femme qu'on lui avait désigné. Elle semblait tendue et savait se servir d'une arme. Cela se voyait à sa morphologie, à sa posture... L'aîné n'avait pas le pouvoir du sire et ne pouvait savoir d'un simple coup d'oeil si quelqu'un était un frère ou une sœur de la silnà. Néanmoins, il savait reconnaître un donjion quand il en voyait un. Mahaut avait beaucoup voyagé à travers l'entre-monde et cela l'avait éloigné de son peuple plus qu'il ne l'aurait souhaité, mais il était resté bien des années à la citadelle à former des donjions. Alors, même s'il ne connaissait pas cette sœur personnellement, il savait ce qu'elle était.

Bonjour. Votre ami m'a dit que vous cherchiez une quête.

Mahaut tendit le papier à l'homme. Après tout, c'était lui qui était venu établir le contact. L'aîné ne voulait le laisser de côté sous prétexte qu'il n'était visiblement pas un donjion. Peu importe les ordres, l'Infini veille sur tous et chacun de la même manière. Il n'y a pas lieu aux clivages dans sa famille. Aucune vocation plus valable qu'une autre. Cependant, l'aîné se demandait duquel des deux ordres restants, l'homme pouvait bien se réclamer.

Je m'appelle Mahaut et je cherche des équipiers pour celle-ci.


Mahaut présenta une main tendue vers la jeune femme après avoir salué de la tête l'homme. Saluer aussi froidement un frère et une soeur lui fit de la peine, mais il devait jouer le jeu. Les mettre en danger par mégarde était inenvisageable pour le donjion.
Mahaut des Donjions
avatar

Masculin Race : Frère de la Silnà
Statut : Aîné des Donjions
Pims : 155
Messages : 60

Re: Entre frères et soeurs

le Ven 27 Mar - 15:17


Je tendis une main ferme à Mahaut. Intérieurement je suis heureuse, il y a enfin un frère avec nous, l'un de ceux qui pourrait nous donner une piste, nous indiquer le sentier que la Silnà peut suivre pour appréhender cette guerre.

J'essaye de ne pas trembler, de ne pas trop sourire. Je sais que mon regard me trahit. Savoir Mahaut dans l'Entre-Monde avec nous...On se sent moins seul.

-Syel, enchantée !

Une seconde de trop de poignée de main. Je lui rendis la sienne avec un peu d’embarras.

Je me dis que si c’est l’Aîné de mon tiers qui est présent alors c’est bien une guerre qui nous attend. Je n’oublie pas que les donjions ne sont pas des soldats, ce sont des protecteurs. Je protègerais Azurée, Mahaut et tous mes frères et sœurs de l’Entre-Monde.

Je me penchais pour lire le document aux côtés d’Azurée. Une mission d’escorte, c’est dans nos cordes.
Enfin… Je riais intérieurement en y repensant. C’est dans les miennes.

-Ca m’a l’air réalisable, on sera sur un territoire assez fréquenté pour la première partie et l’autre, c’est du désert pur. Faudrait s’équiper avant.

J’observais Mahaut d’un nouvel œil, celui de la chasseuse qui s’enquiert de la viabilité de son équipier.

-Tu as déjà ce qu’il te faut pour ce genre d’escorte Mahaut ou on fait d’abord un détour pour s’équiper ?

Azurée saura se présenter, j’étais l’archère du groupe, il était notre soutien moral… Peut-être que sa magie nous aidera à tenir le coup.
Le désert, ce ne sera pas une partie de plaisir.
Syel
avatar

Féminin Titre : Sarkina, Perçant

Race : Silnà
Pims : 184
Messages : 258

Re: Entre frères et soeurs

le Jeu 2 Avr - 13:58


-On devrait tous s’équiper avant.

Je ne suis pas un donjion, je suis un errant. Ce qui veut dire qu’en matière de voyage et de survie, je suis l’expert de nous trois.
D’accord, de nous deux. Mahaut a voyagé longtemps, il doit être un meilleur errant que moi.

Je me sens misérable et cela me mets de mauvais poils. Ce n’est pas dans mes habitudes de me sentir comme ça. Lorsque je perds confiance en mon instinct de survie, je perds aussi cette capacité de survivre justement à tout et n’importe quoi.
J’ai bien survécu à l’Eutopos, un clan de villageois mangeurs de chimères maléfiques et à Morok, c’est bien que je vaux mieux que je ne l’imagine !

Sans perdre de ma jovialité, je me presse vers le comptoir d’Eva, cherchant la cloche pour l’interpeller. Elle doit être perdue dans les étages. Le son strident de la cloche retenti et je me tourne vers mes équipiers.

-On va avoir besoin de matériel pour le désert, des gourdes pour commencer. Je pense aussi récupérer mon griffon, il pourra nous être utile. Je vais nous trouver des capes, l'escorte pourrait durer plusieurs jours. Il fera froid pendant la nuit.

Sa vue est meilleure que la mienne et il vole, ces deux arguments suffisent à justifier la présence de mon animal.

-Syel, tu ne voulais pas échanger ton arbalète pour un arc ?
Azurée du Trèfle
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Guide, Perçant, Sarkina

Race : Frère de la Silnà
Statut : Acolyte
Pims : 5
Notes : Equipement
Carte Holographique +2
Combinaison de camouflage
Hope (arme)
Griffe (monture)
.

Messages : 749

Re: Entre frères et soeurs

le Lun 6 Avr - 20:13


Il n'y a jamais eu autant de fonctionnaires dans les étages des archives des miroirs qu'aujourd'hui... Se faisant, j'étais littéralement noyée dans les choses à faire. L'enregistrement de nouvelles données ou même les notifications des entrées et sorties des éléments sensibles appartenant aux Palais occupaient tout mon temps. Kip ne savait plus où donner de la tête non-plus. Le petit robot calquait étrangement ma manière de fonctionner. Quand les choses n'allaient pas dans le bon sens, il pliait ses bras articulés sur ses côtés et affichait un air mécontent.

Pour l'avoir vu faire, je descendais le marche en riant et en me tenant à le rambarde. Je venais de m'enfiler six étages et mon fou rire n'était pas passé tandis que je songeais aux quelques administrateurs coincés en haut avec le robot se découvrant un mauvais caractère.

Mon sourire manqua de peu de disparaitre complètement quand je pus enfin voir qui m'attendait au rez-de-chaussée.
Azurée, incendiaire de son état et une équipée toute fraîche, patientait devant mon comptoir.

A la bibliothèque on ne serre pas de tequila, on serre des permis pour aller se mettre en danger. Ce qui revient au même, la mort est seulement plus rapide dans ma branche du métier.

-Azurée, qu'amènes-tu comme problème aujourd'hui ?

C'était l'équivalent d'un "bonjour, contente de te revoir". J'observais ses deux comparses. Il y en avait au moins une dans le lot qui pourrait lui mettre du plomb dans la cervelle avant qu'il ne fasse encore des bêtises.


Spoiler:
ôte-moi d'un doute Mahaut, le public sait qui tu es ou seuls les maitres connaissent ton appartenance ethnique ?
Eva Carine
Bibliothécaire
avatar

Avatar © : A.Baille

Féminin Suivi :


Titre : Artisan

Race : Loup Garou
Statut : Bibliothécaire
Pims : 213
Notes : .
Messages : 800

Re: Entre frères et soeurs

le Mar 7 Avr - 10:34


Mahaut sourit à la jeune femme lorsqu'elle se présente. Il considère un instant ses compagnons et son sourire diminue. Il sent leur nervosité. Il la reconnait dans leurs gestes et leurs intonations. L'Aîné des donjions avait eu droit aux mêmes lorsqu'il était revenu à la Citadelle. Cela l'attriste et lui rappelle ce qui repose désormais sur ses épaules.

De même, Syel.

Le frère de la Silnà, ne pouvait évoquer ce malaise qu'il ressentait sans risquer de trahir sa soeur et son frère, qui avaient pris le risque de venir aujourd'hui. C'est pourquoi, il se contenta de politesses trop impersonnelles à son goût.

Je vais devoir passer par Providence pour récupérer ce dont j'ai besoin.

Mahaut insista fermement sur le "je". Il était hors de question qu'Azurée et Syel se montrent arpentant les rues avec lui. Ici, leur rencontre pouvait sembler fortuite, forcée par les circonstances et cela devait demeurer ainsi.

Je peux me procurer des outre en peau. Si nous devons affronter le désert,
le métal sera notre ennemi.

Le tiers en avait fait la douloureuse expérience, il y a quelques années de cela. Boire de l'eau bouillante n'a rien d'une sinécure.

J'ignore ce qu'est un griffon, mais assure-toi d'emporter eau et fourrage en quantité.
Nous ne pourrons nous permettre d'être à sec en cours de route.

Si son frère disait que ce griffon serait utile, alors Mahaut n'en douta pas un instant. Cette partie du monde renfermait bien des aspects qui étaient étrangers au Donjion. Il se fiait à l'expérience d'Azurée.

Il nous faudra aussi de quoi construire un abri en cas de tempête de sable.
Une grande toile et de quoi la lester, ainsi qu'un poteau devrait suffire.

Sur ces paroles, une femme arriva derrière le comptoir et s'adressa à Azurée, d'une bien étrange manière. Les deux se connaissaient à première vue, mais était-ce un bien ou un mal ? Difficile de le définir.

Spoiler:
Tous ceux qui étaient au conseil sont au courant, donc ça englobe déjà pas mal de prêtres et de nobles en plus des maîtres. Alors je dirais pas que tout le monde est au courant que je suis de la Silnà -ça n'a rien d'un secret- je dirais que de plus en plus de monde le sont. Tout ça pour dire qu'une personne comme Eva doit être au courant ouais.
Mahaut des Donjions
avatar

Masculin Race : Frère de la Silnà
Statut : Aîné des Donjions
Pims : 155
Messages : 60

Re: Entre frères et soeurs

le Mer 8 Avr - 15:09


Mahaut était très prévoyant mais j'étais plus expérimentée aux méthodes d'ici que lui, je pourrais le parier...

-Ouais, mais je n'échangerai pas aujourd'hui. Je n'aurais pas le temps de m'y faire.

Je ne pouvais pas me taire sans discuter réellement de ce dont on aurait besoin ou non. Mon sens de l'efficacité et de l'honnêteté était mise à rude épreuve : contredire Mahaut pour faire ce qui me semble juste ou bien acquiescer et lui faire confiance aveuglément. Mon respect s'arrête là ?

-Je ne sais pas si on aura besoin de prévoir un abri. Le convoi qu'on accompagne doit fournir ce qu'il faut aux convoyeurs, on devrait pouvoir en profiter. L'eau et la nourriture ne doivent pas manquer non plus.

Eva arrivait, depuis que Azurée m'a dit que c'était une Varvandel, j'ai du mal à la voir comme une femme de bien. C'est un agent des faux-dieux jusqu'à preuve du contraire.

-Au contraire, on va en résoudre des problèmes.

Elle ne m'a pas dit bonjour elle non plus...

-On prend la mission de ravitaillement. Où doit-on rejoindre le convoi ?

C'est tout ce dont nous avions besoin de savoir : où commencer la mission. Le lieu de départ était aussi un bon point de rendez-vous.
Syel
avatar

Féminin Titre : Sarkina, Perçant

Race : Silnà
Pims : 184
Messages : 258

Re: Entre frères et soeurs

le Lun 20 Avr - 17:59


Finalement, cette Syel là, je ne l'aime pas. C'est la deuxième fois qu'elle me coupe dans un élan de bonté naturelle... Ses gros sabots vont donc aller voir ailleurs si j'y suis. A moins qu'elle ne veuille découvrir mon mauvais côté.

-Vu les types que tu trimballes, Syel, les problèmes risquent de vous pleuvoir dessus !

Je retins la remarque très vulgaire que même un éléphant leur pisserait moins d'emmerdes que ce qui l'attend. Je plaçais la fiche d'inscription sous le nez d'Azurée, encore le moins antipathique des trois jusqu'à preuve du contraire...
Rho aller, je l'avoue : la Silnà ça me fait froid dans le dos. J'ai été élevée avec leur nom comme synonyme du croque-mitaine. Comme si être un criminel chez les varvandel valait toujours mieux que d'être un membre de la Silnà. J'ai un peu de mal à passer outre mes préjugés.
En plus, celui-là débarque, comme par hasard, avec les ennuis divins. C'est une sacrée coïncidence, n'est-ce pas ?

-Nom, prénom, nom de la mission. Je rappelle pour les nouveaux et les moins nouveaux que la bibliothèque ne sera pas responsable de tout ce qui peut vous arriver au cours de la mission. Elle ne sera pas non plus responsable si votre comportement ou vos actes vous valent un séjour en prison. Sachez... Je fusillais Azurée du regard.

-... Que si les sanctuaris débarquent encore chez moi à cause de tes âneries, je te balance illico histoire qu'un séjour à l'ombre te rafraîchisse les idées.

Il est temps de leur donner les informations pertinentes maintenant.

-Le convoi prendra le départ deux heures après que je leur aurai signalé le nom de leur nouvelle escorte : vous. Donc si vous avez besoin de temps, je peux les contacter quand vous me le demanderez. Ensuite, le point de départ se fait à la porte Est, vous trouverez un petit village au abords du rempart qui accueille les troupes de K'ouen sur le départ. Une dernière chose avant que vous ne partiez : le trajet va être long. Rien ne vous empêche de vous faire relayer entre temps. La prime de mission sera seulement partagée avec le groupe relais. Si vous avez le moindre ennuis en cours de route, n'hésitez pas à faire appelle aux commissaires de K'ouen. De plus en plus d'entre-eux patrouillent dans la région depuis que la zone ouest est à moitié évacuée. Et vous aurez un guérisseur à bord du convoi pour les ennuis qu'un commissaire ne peut pas aider à résoudre.

J'allais leur suggérer de profiter du temple de K'ränessa pour une halte confortable dans le désert, le prêtre n'y verrait sûrement aucun inconvénient, cependant... La présence de Mahaut rendait la chose épineuse. J'avais la décence de ne pas lui lancer cette pique là. Le bougre était peut-être de la Silnà, il était plutôt discret jusque là.
Donc en réalité, j'en veux à Syel parce qu'elle a du répondant et à Azurée parce qu'il a, une fois, manqué de m'attirer des problèmes.

-Je n'ai pas d'équipement à vous fournir. Restez prudents sur la route, j'aimerai qu'aucun d'entre-vous ne se fasse tuer. Je dis bien aucun.
Eva Carine
Bibliothécaire
avatar

Avatar © : A.Baille

Féminin Suivi :


Titre : Artisan

Race : Loup Garou
Statut : Bibliothécaire
Pims : 213
Notes : .
Messages : 800

Re: Entre frères et soeurs


Contenu sponsorisé


Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

- Sujets similaires