Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Re: Chez Gino

le Mar 23 Juin - 12:35


L'avis des autres ne l'intéresse pas... Nous sommes deux. Pourtant, on semble incapables de sortir de cette mécanique bien installée depuis le début de la soirée. Laisser l'autre s'approcher tout en le maintenant à une distance respectable. On ouvre la porte et l'on dresse des gardes-fous dans le même temps. L'avis des autres ne fait pas exception. Je lui ai offert une porte de sortie, une de plus et pourtant je suis content qu'elle ne l'ai pas emprunté.

- Non. C'est juste... différent.

Le principe de base qui m'a maintenu en vie jusqu'à maintenant c'est d'être sur mes gardes à chaque instant parce l'on n'est jamais et nulle part en sécurité, alors le ciel qu'il soit visible ou non ne change pas grand chose. Le menace diffère, c'est tout.

Sang et larmes.

On nous suit depuis qu'on est entré dans ce quartier. Je le sens derrière nous. Il s'approche. Je m'apprête à me retourner pour enfoncer mon poing de la gueule de l'inconnu quand on se met à chanter derrière nous. L'inconnu en question est un barde et tout en chanson, il nous tourne autour.

- Dégage.

Ma réaction paraît déconcerter l'intrus qui me dévisage mais continue de débiter ses vers à la c*n. Il a pas bien compris là. Je le chope d'une main et l'envoi valser dans le canal le plus proche. Sa voix s'étrangle alors qu'il plonge dans l'eau. Je suppose qu'elle est trop fraîche à son goût. Il avait qu'à y penser avant. Des foutues sirènes émergent de l'eau avec un air outré et aident le gars. Je les ignore royalement et siffle un gondolier. Il arrive, outré lui aussi, mais il arrive. A croire qu'on a l'outrage facile dans ce quartier pourri !

Sang et larmes.

Je passe ma veste sur les épaules d'Eva et l'aide à monter à bord.Je la laisse indiquer la destination à notre chauffeur. Ce dernier a du être témoin du vol plané de son compère chanteur car il sort pas un mot. Il est moins débile qu'il en a l'air.

- Si on m'avait dit qu'un jour je ramènerai une femme chez elle en gondole...

Je souris à cette simple idée. Combien d'autres choses impensables vont se réaliser ? J'imagine que je suis pas au bout de mes surprises maintenant que j'ai du temps.


Augure
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Optimus, Terreur des Cimetières, Lin, Tchi, Daya, Titan, Kohë, Joyeux Noël, Unelma, Hermès, Brume, Itxi, Minor, Domus, Oxygène, Salva, Incontrôlable

Race : Néphilim
Statut : Maitre de Tchen
Pims : 685
Messages : 656
Titre débile : La méchante fée frustrée

Re: Chez Gino

le Lun 29 Juin - 23:00


Au tout début je me suis sentie mal. Ma bonne éducation aurait voulu que j'aide l'inconnu à sortir du canal lui aussi. Mes réactions physiques n'avaient rien à voir avec mon éducation. Je portais une main devant ma bouche pour étouffer un rire amusé.
Il l'avait un peu chercher, un seul "dégage" d'Augure aurait suffit à n'importe quel petit futé pour prendre ses jambes à son cou.

Je ne fis pas le moindre commentaire. J'attendis d'être assise à côté d'Augure, pour voir où le gondolier nous emmènerait. Un large sourire accueillit le départ de l'embarcation.

-Tu dénotes légèrement avec le quartier, ironisais-je, c'est... Rafraîchissant.

J'interpellais le gondolier pour lui indiquer l'endroit où nous déposer. Il comprit rapidement qu'il devait se taper tout le canal à ramer avec nous deux à bord.
Le gondolier ne trouvait pas du tout la situation amusante. Sa perche plantée dans la lie du canal, il manœuvra au hasard et le gondole pencha brusquement le côté.
J'attrapais ce qui était à ma portée, un bras et le bord du bateau, pour ne pas passer par dessus bord. Ce n'est pas un cri qui menaça de sortir de ma gorge mais un grondement indigné. Carine n'aime pas beaucoup l'eau...
Carine n'aime rien sinon la viande rouge. Ce qui explique bien des choses.

-La prochaine fois, on se téléporte ?

Je sous-entendais ouvertement qu'une prochaine fois était de mise mais je ne voulais plus jamais revoir Augure sur une gondole, ou même à Northrives en général. Combien de plongeons j'allais manquer ce soir pour être sûre de prendre une très bonne décision ?

Après m'être éclaircie la gorge, pour ne pas parler d'une voix plus rauque que je ne le voulais, je détournais les yeux sur les eaux calmes. Savoir que la soirée touchait à sa fin et qu'il avait la présence de me raccompagner chez moi était assez pour me faire perdre quelques doses de courage.

-J'ai passé une bonne soirée.

Une excellente soirée, unique en son genre et rare en tout point de vue. Je craignais seulement de la façon dont mes paroles pouvaient être interprétées.
Eva Carine
Bibliothécaire
avatar

Avatar © : A.Baille

Féminin Suivi :


Titre : Artisan

Race : Loup Garou
Statut : Bibliothécaire
Pims : 213
Notes : .
Messages : 803

Re: Chez Gino

le Jeu 16 Juil - 18:24


D'un mouvement de tête, je confirme.

- La prochaine fois on se téléporte.

Tout plutôt que de se taper l'intégralité de ce quartier dans une coquille qui n'est ni stable, ni pratique. L'abr*ti qui a inventé les gondoles n'a probablement jamais posé son c*l dedans ! Toute cette m*rde me fait presque oublier le principale dans l'histoire. Il y aura une prochaine fois... Un frisson me parcourt tout entier sans que je comprenne pourquoi.

- Moi aussi Eva.

C'était une soirée inattendue et... calme. Bref, une soirée plus qu'inhabituelle. Je suppose que c'est bien. J'en sais foutrement rien, mais peu importe. C'était une bonne soirée. Nous voilà arrivés. Enfin c'est là que le gondolier nous laisse. Je suis pas fâcher de quitter son rafiot pourri ! J'aide Eva à regagner la terre ferme et paie le type qui se casse tout de suite après.

Je propose mon bras à la bibliothécaire. Je ne compte la laisser que sur le pas de sa porte, une fois sûr qu'elle soit en sécurité. C'est peut-être de la paranoïa. Northrives n'est pas Magna, mais c'est pas pour autant que je vais baisser ma garde.

Sang et larmes.


Augure
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Optimus, Terreur des Cimetières, Lin, Tchi, Daya, Titan, Kohë, Joyeux Noël, Unelma, Hermès, Brume, Itxi, Minor, Domus, Oxygène, Salva, Incontrôlable

Race : Néphilim
Statut : Maitre de Tchen
Pims : 685
Messages : 656
Titre débile : La méchante fée frustrée

Re: Chez Gino

le Jeu 23 Juil - 11:28


De nouveau accroché à son bras, je l’entrainais dans un dédale de petites ruelles. Encerclés par les eaux du canal, nous n’irions pas bien loin, mais pour trouver ma maison encore fallait-il trouver le petit chemin pour y accéder. La petite structure paraissait dérisoire derrière une tourelle envahie de racines et de branches. Cette vue me plaisait, d’une car elle protégeait ma demeure du soleil persistant de l’après-midi et aussi car elle me donnait l’impression d’être de retour au creux de mon volcan natal. Dans la nuit avancée, on ne voyait rien sinon l'ombre d'un géant endormi.
Pure nostalgie certes, ce sentiment m’apaise quand les mois se font longs. J'en suis à ne plus cracher sur un peu de paix.

Nous y étions presque. Un ponton de pierre sans garde-corps et le perron se présentait.
Comme il était courant à Northrives, une pichenette sur le lampion à l’entrée et une luciole magique s’égaya d’une lueur orangée, me permettant de voir un peu mieux où je mettais les pieds et, surtout, si je réussirai à trouver mes clefs. Je finis par les récupérer après quelques jappements agacé d’un Carine pressé de claquer la porte au nez d’Augure.

*Tu peux toujours rêver louveteau… *

Avant de glisser la clef dans la serrure, Carine me fit remarquer qu’une voisine lorgnait sur mon perron. Je lui fis un petit signe insolent de la main, elle se dissimula derrière sa paire de rideaux.

-Je n’ai pas l’habitude d’être accompagnée lorsque je rentre chez moi. On dirait que je vais alimenter les rumeurs du quartier quelques jours…

J’étais faussement désolée. Ça me faisait bien une belle jambe… Si elles ont un problème avec mes fréquentations je leur présenterais mon plus proche compagnon.
Il a de grandes dents.

En me disant que Carine pourrait faire des ravages dans le coin j’étais atterrée mais quand même amusée. Souriante, je me tournais vers Augure.

-Merci de m’avoir raccompagnée.

Notons qu’il y aura une prochaine fois, il me doit un dîner dans un restaurant chic, cela faisait partie des cadeaux. Il s’est même proposé de m’aider à dompter Carine, l’idée alléchante est aussi terrifiante. Je vais devoir y penser sérieusement.

Le loup est bougon, il me presse. Je sautais sur cette excuse pour aller déposer un baiser sur la joue d’Augure. Un au revoir polie qui éliminait par la même occasion la distance nous séparant. Carine gronda furieux tandis que je jubilais.

Après coup, je me sentais toute drôle. J’espère seulement ne pas avoir à m’excuser d’empiéter sur son espace…
Eva Carine
Bibliothécaire
avatar

Avatar © : A.Baille

Féminin Suivi :


Titre : Artisan

Race : Loup Garou
Statut : Bibliothécaire
Pims : 213
Notes : .
Messages : 803

Re: Chez Gino


Contenu sponsorisé


Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

- Sujets similaires