Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Chez Gino

le Lun 16 Mar - 23:04


Une fois à quai, je retire mon foutu masque. J'ai l'impression de respirer enfin. Mon visage porte encore les stigmates de la semaine dernière. Une vieille tâche jaunie en vestige d'un coquard et une série de cicatrices plus ou moins grandes sont encore un peu visibles.

Le taxi nous déposa au milieu de la grand artère au nord de Magna. Il ne voulait pas aller plus loin. Foutu ab**ti. Je propose mon bras à Eva. Je la mène dans une ruelle sombre. Quelques loubards nous regardent de travers, mais ils savent reconnaitre l'un des leurs. On tourne à droite, puis à gauche et encore à droite. A chaque tournant la ruelle devenait plus étroite.

On débouche sur un petite place illuminée par des lampions. Il y a un arbre au centre de la cour pavée. A notre droite, des vieux jouent aux échecs sur des tables en pierres. A gauche, des gens filles discutent et rient. A l'autre bout de la place, une enseigne rose fluo indique "Chez Gino". C'est notre destination.

On entre. Le resto est plein à craquer, mais c'est pas un problème.

- Hey !! On dirait que tu as enfin appris à te fringuer comme il faut.

- Salut Gino.

Gino était l'archétype du vieux mafieux italien. Il en a la gouaille et le bagout. Quand j'étais contrebandier, c'était l'un des chefs des familles mafieuses. Depuis, il s'est retiré et il sait suffisamment de choses sur suffisamment de monde pour ne pas avoir d'ennuis.

- C'est grâce à vous belle dame ?

Il s'approche de nous bras en l'air entrain de mimer une prière et puis il baise la main d'Eva. Il rit fort. Tout ce que fait Gino est fort. Il tape des mains et ordonne qu'on libère une table. Il passe ensuite un bras autour de mes épaules et nous amène à notre table. Je fais signe à Eva de nous suivre.

- J'ai eu une idée, le jeune. J'ai envie de monter un resto qui livre à domicile et j'ai besoin d'un livreur. Je suis doué pour le business. Tu es doué pour livrer des trucs...

Nous voilà arrivé à la table et on nous installe.

- Penses-y quand tu en auras marre de régler les problèmes des autres. Bonne soirée me jolie.

Il retourne d'où il vient. Gino est une vieille connaissance. Il payait peu, mais il payait ce qu'il avait promis. Peu le faisait.


Augure
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Optimus, Terreur des Cimetières, Lin, Tchi, Daya, Titan, Kohë, Joyeux Noël, Unelma, Hermès, Brume, Itxi, Minor, Domus, Oxygène, Salva, Incontrôlable

Race : Néphilim
Statut : Maitre de Tchen
Pims : 685
Messages : 656
Titre débile : La méchante fée frustrée

Re: Chez Gino

le Mar 17 Mar - 11:22


Je l’avoue, je m’en doutais qu’il allait m’emmener à Magna. Augure avait ses moments, il était du genre sentimental parfois. Magna était l’un des lieux qui lui tenait à cœur.
Je ne vois pas ce qu’il trouve à ces ruelles puantes. La présence de quelques ombres cachées dans les recoins de la nuit me convainc que je n’y mettrai pas les pieds sans compagnie… Encore moins lorsque le soleil est couché.

Le fait que je donne du travail à une bonne partie des gros bras du quartier ne me donne pas une immunité parfaite.
Le fait que je sois accrochée au bras d’Augure ressemble déjà plus à un totem d’immortalité.

J’ai retiré mon masque en cours de route. J’avais maintenant l’impression d’être à découvert. Magna est précisément l’endroit où je ne veux pas être si vulnérable. S’afficher avec Augure c’est à la fois un risque et un avantage, il a son « réseau », il a aussi ses ennemis…
Quel drôle de monde.

Mon sourire renaît quand je comprends où il m’emmène. Le propriétaire du restaurant est un personnage spectaculaire. Je garde le sourire, j’évite de trop parler et je sens que ce n’est pas le moment de faire des blagues, sauf une :

-Ce n’est pas grâce à moi, je pensais que c’était impossible de lui faire porter une cravate avant ce soir !

Et bonne soirée aussi Gino !
Assise, je ne peux pas m’empêcher de fixer Augure avec un amusement visible.

-Livreur ?

L’alcool aidant, mon rire est clair.

-Tu dois être le livreur le mieux habillé de l’Entre-Monde.

Je retrouvais un peu de sérieux.

-Pourquoi n’ai-je pas tout à fait l’impression que Gino livre uniquement des pâtes ?

Il savait bien avant ce soir que j’étais futée, sinon il ne m’aurait pas emmenée ici.

Puis, avant qu’on ne vienne nous demander ce qu’on souhaitait manger. Je me permis de me mettre un peu plus à l’aise. D’une main experte je libérai mes cheveux des quelques pinces qui les tenaient en place.
Maintenant, je me sentais un peu moins pomponnée et un peu plus moi-même.
Eva Carine
Bibliothécaire
avatar

Avatar © : A.Baille

Féminin Suivi :


Titre : Artisan

Race : Loup Garou
Statut : Bibliothécaire
Pims : 213
Notes : .
Messages : 803

Re: Chez Gino

le Mar 17 Mar - 16:23


J'accueille sa plaisanterie avec un léger sourire. Le livreur le mieux sapé d'entre-monde. Ce n'était pas le cas, loin de là.

- Quand mes pistes ont refroidies, il a fallu survivre le temps que les choses bougent.

Je regarde Eva en souriant. Elle n'est pas bête, sa remarque le prouve même s'il n'y en avait pas besoin. Un serveur nous amène les menus. J'attends qu'il reparte pour poursuivre.

- Quand quelqu'un avait besoin de faire passer... des pâtes d'un point A à un point B sans que personne n'y regarde, il me contactait. Pas de questions, pas de noms.

Je me serais bien arrêté là, si l'expression d'Eva n'était devenue sérieuse.

- Gino était un client fiable. Ce qui était rare. C'est un type bien pour un mafieux.

L'ambiance dans le restaurant était chaleureuse. Le-dit mafieux faisait le tour des tables. Il saluait les clients, leur racontait des histoires ou des blagues, avant de passer à une autre table. En amenant Eva ici, je la fait pénétrer dans mon monde. Magna fait partie intégrante de ce que je suis. Je reporte mon attention sur ma compagne de ce soir et la détaille un instant.

- Je te préfère sans masque.

Ne voir que la moitié de son visage avait été très frustrant. Je m'en aperçois maintenant. Et puisqu'elle se met à l'aise, je vais pas me gêner pour en faire autant. Je desserre ma cravatte et défait les deux premiers boutons de ma chemise. Nan mais quel foutu ab**ti a été le premier à se mettre une corde au cou en se disant que ça ferait "chic" ?!

- Alors qu'est-ce qui te fais envie ?


Augure
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Optimus, Terreur des Cimetières, Lin, Tchi, Daya, Titan, Kohë, Joyeux Noël, Unelma, Hermès, Brume, Itxi, Minor, Domus, Oxygène, Salva, Incontrôlable

Race : Néphilim
Statut : Maitre de Tchen
Pims : 685
Messages : 656
Titre débile : La méchante fée frustrée

Re: Chez Gino

le Mar 17 Mar - 22:29


La définition même du contrebandier. Je le savais, en quelque sorte, il avait ses secrets et son mode de vie. On ne devient pas Maitre de Magna parce qu'on a une belle gueule et un bon crochet du droit...
Je n'allais pas le juger maintenant, pas après m'être pointée devant lui couverte de sang. Il ne m'a pas jugé, je ne serai pas la première à le faire.

-Tu as essayé d'autres métiers sans danger, en dehors de livreur et chasseur ?

Hum, il a du goût, je ne vais pas le nier ! Il est généreux en compliments ce soir, lui en faire en retour me semble juste. Il les a mérité et puis, ce ne sont pas des mensonges non plus.

-Tu sais, Gino n'a pas tout à fait raison. Je te trouve plus beau encore avec ton manteau... Ces vêtements ne te correspondent pas tant que ça.

Pour ma défense je viens de la campagne. Chez moi un costume et une cravate ne servent à rien. Alors que son manteau a pour qualité de tenir chaud et d'être protecteur. Je l'ai porté, je sais de quoi je parle !

Tout ça ne m'empêche pas de me trouver un peu audacieuse. Il n'a peut-être pas envie de s'entendre dire "t'es plus sexy en cuir moins en businessman". Je portais mon attention sur la carte.
Le masque avait l'avantage de cacher les parties embarassantes de mon visage, je regrette de l'avoir enlevé.

-Je vais peut-être éviter les pâtes...

Suffit Eva, l'humour ça va 5 minutes.

-Puisque tu connais bien l'endroit, que me conseille-tu ?

Eva Carine
Bibliothécaire
avatar

Avatar © : A.Baille

Féminin Suivi :


Titre : Artisan

Race : Loup Garou
Statut : Bibliothécaire
Pims : 213
Notes : .
Messages : 803

Re: Chez Gino

le Mer 18 Mar - 9:11


Un foutu rire s'échappe de ma gorge. Enfin, un truc qui y ressemble. Un métier sans danger... je m'imagine à la place d'Eva. Assis là à traiter de la paperasse pendant que des ab**tis viennent m'em**rder... Non, un métier sans danger ne me correspond pas vraiment.

- J'avais besoin d'un réseau. Le danger m'a maintenu éveillé et acéré.

C'est un fait que j'énonce presque comme une évidence. Même à cette époque, je me préparais. Je n'ai jamais arrêté.

- Et puis j'ai jamais pu blairer les sanctuaris, alors un job qui consistait à les entuber... Je pouvais pas résister.

Je ne plaisante qu'à moitié. Ce n'était pas la motivation première bien entendu, c'était un bonus foutrement appréciable. Voilà qu'elle change de sujet et j'acquiesce à sa remarque.

- J'ai l'air d'un clown dans ce costume.

C'est tout ce que j'ai à dire. Les fringues sont confortables et belles. Il faut dire ce qui est. Elles me rendent presque respectable, mais ce n'est pas moi. Attends, je rêve ou elle rougie ?! Je me repasse sa phrase dans la tête et ça ressemble vachement à un compliment. Bref, je suis content qu'elle me préfère au naturel, parce que ce costume risque de passer un long moment au placard.

- Je te conseille de laisser Gino faire.

Je n'ai pas besoin de poser mon menu. Je ne l'ai même pas ouvert. Je porte mes doigts à la bouche. Mon sifflement retentit dans le restaurant sans que personne ne s'en offusque. Gino arrive quelques instants plus tard.

- Dis donc gamin, c'est très impoli de siffler les gens.

- Tu as les oreilles qui sifflent c'est tout.

Il plisse les yeux un instant et se fait menaçant, puis il éclate de rire et me tape sur l'épaule.

- On prendra deux Gino et une bouteille de vin.

Il sourit et inspecte Eva de pieds en cape. Il la fixe dans le fond des yeux et puis il fait de même avec moi. Il rit une fois de plus et s'en va en fredonnant.

- Il a toujours été très doué pour lire les gens. Avant ça lui servait dans les affaires... maintenant, c'est un don qu'il met à profit de son restaurant. Tu ne seras pas déçu de ton assiette, crois-moi.

Quand les plats arriveront, Eva aura devant elle un plat qu'elle n'aurait pas imaginé prendre, mais quand elle le verra, l'évidence s'imposera d'elle-même. Ce sera le plat qui lui faisait envie.

- Donc comme ça tu connais Sio... le gamin ? Un habitué de la bibliothèque je suppose.

Le gamin en lui-même ne m'intéresse foutrement pas, mais je trouve qu'on parle beaucoup de moi et peu d'elle. Je veux recentrer la conversation autour d'Eva. Apprendre des choses que je ne connais pas.


Augure
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Optimus, Terreur des Cimetières, Lin, Tchi, Daya, Titan, Kohë, Joyeux Noël, Unelma, Hermès, Brume, Itxi, Minor, Domus, Oxygène, Salva, Incontrôlable

Race : Néphilim
Statut : Maitre de Tchen
Pims : 685
Messages : 656
Titre débile : La méchante fée frustrée

Re: Chez Gino

le Mer 18 Mar - 13:36


S’il faut laisser Gino faire alors… L’autre me regarde avec une tête qui m’intrigue. J’ai peut-être un peu bu, ça ne me rends pas totalement ignare pour autant. Carine n’aime pas ce regard inquisiteur, moi non plus.
Je doute que Gino devine avec exactitude ce qui me ferait envie.
Traduction : ce qui fait envie au loup et déborde suffisamment pour me contaminer. Gino sert-il du chevreuil vivant dans son restaurant ?

Qu’est-ce qui me ferait envie, à moi, précisément ? Je me rends compte brusquement que je n’en sais rien. Mes repas et mes sorties correspondent aux envies du loup. Je suis devenue autre chose ces dernières années. Je passe moins de temps le nez dans des livres et bien plus de temps à emmener le loup se dégourdir les pattes dans des coins tranquilles. Je mange plus riche en protéine, j’ai tendance à ne plus apprécier de rester assise durant des heures…
Un peu moins Eva et un peu plus Carine.

-Ouais, dis-je en sortant de mes pensées, il passe de temps à autre.

Je jette un coup d’œil à Augure. Il est plus décontracté maintenant, moins tendu que sur le Fenrir. Même lui peut se laisser avoir par l’ambiance…

-Il existe encore quelques lecteurs dans la tour du savoir. Il fait partie des visiteurs agréables.

Tour qui commence à pâtir de sa réputation de centre administratif des aventuriers et suicidaires (l’un allant souvent avec l’autre).

-Pourquoi ce soudain intérêt pour Siothrun ?

Il est bien trop gentil, Augure n’a aucune raison de s’y intéresser. A moins qu’il sache quelque chose que j’ignore.
Cette fois, il me démange de le presser de questions. Il sait ménager son suspense… A moins que j’y sois simplement trop réceptive.
Eva Carine
Bibliothécaire
avatar

Avatar © : A.Baille

Féminin Suivi :


Titre : Artisan

Race : Loup Garou
Statut : Bibliothécaire
Pims : 213
Notes : .
Messages : 803

Re: Chez Gino

le Mer 18 Mar - 16:49


- Le gamin ne m'intéresse pas.

Je ne peux pas être plus clair, ni plus sûr de ce que j'avance. En ce qui concerne sa position et son pouvoir par contre... c'est une autre histoire. J'ai comme l'intuition qu'il pourrait être très utile. Je lui demanderai son aide plus tard, avec insistance s'il le faut.

- C'est toi qui m'intéresse.

Difficile d'être plus direct. J'ai essayé l'approche subtile et on voit ce que ça donne. J'enlève ma veste et la dispose sur le dossier de mon siège. J'en profite pour jeter un oeil à la salle. Aucune tête connue. Tant mieux, j'ai pas envie de me battre ce soir.

- Raconte-moi un truc que j'ignore.

Je la regarde en me réinstallent plus confortablement dans mon siège. Je ne veux pas la brusquer et j'espère que ce n'est pas le cas, mais au moins je me fais comprendre.

- Quelque chose sur toi bien entendu.

Je vais réussir à la faire parler d'elle. Même si ça doit prendre toute la soirée.


Augure
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Optimus, Terreur des Cimetières, Lin, Tchi, Daya, Titan, Kohë, Joyeux Noël, Unelma, Hermès, Brume, Itxi, Minor, Domus, Oxygène, Salva, Incontrôlable

Race : Néphilim
Statut : Maitre de Tchen
Pims : 685
Messages : 656
Titre débile : La méchante fée frustrée

Re: Chez Gino

le Mer 18 Mar - 18:21


Direct et sans subtilité, voilà le Tchen que je connais ! Il m'arrache un franc sourire et une montée très brusque de rougeur aux joues. J'ai comme l'impression que ça l'amuse, en prime.

Parler de moi. Je dois définir ce qu'est ce "moi". Ni Carine, ni les varvandel, ni la bibliothécaire... Comment suis-je censée répondre à une telle demande quand j'ai déjà un mal fou à me situer dans ma propre tête !
Il ne se rend même pas compte qu'il vient de déclencher une petite tempête à l'intérieur de mes pensées. Je recule dans ma chaise et croise les bras, comme si ça allait m'aider à esquiver la question.

Je pouvais dévier les moyens détournés en posant d'autres questions, mais ça... Ce n'est pas du jeu. Être mystérieuse, c'est bien joli. Mais j'ai déjà quasiment tout raconter à Augure. Ma vie n'a pas été aussi longue que la sienne. D'autant plus que mes années dans l'Entre-Monde sont peu nombreuses.

-Tu en sais déjà beaucoup.

Je ne sais pas quoi lui dire. J'ai beau chercher, rien ne semble apparaitre par miracle au dessus du paquet emmêlé de mes pensées.
C'est la présence pesante du loup qui me rappelle la seule chose qu'ignore Augure. Peut-être que je peux lui faire comprendre qui était Eva avant Carine... Celle dont je fais le deuil chaque jour.

-Il y a quelques années, je n'aurais même pas imaginé être ici.

Il n'y a pas de manuel qui dit "comment répondre à une question à un dîner dans le restaurant d'un mafieux ?" ... Il n'y a pas non plus de manuel pour savoir comment poursuivre une conversation avec Augure. Pourtant, il semble que l'impossible soit possible.
Il est bien plus abordable qu'il ne le laisse paraitre.

Est-ce que je peux prendre la fuite discrètement quand on viendra nous servir les plats. Entre "passe-moi le sel" et "oh ça a l'air bon!" ?
Mauvaise idée Eva, s'il chasse au moins aussi bien que tu te l'imagines, tu n'auras pas fait deux pas qu'il t'aura attrapé.
De toute manière, courir dans cette robe serait un crime.

-Et... Je ne sais pas trop comment te répondre, je n'ai pas toujours l'impression de savoir qui je suis. Mes activités, mon temps au complet est partagé entre la bibliothèque et le loup. Quand je ne me bats avec une foule de grands gaillards, j'use de mon temps pour lui céder la place. J'évite de l'emmener chasser aux mêmes endroits, je cherches des zones reculées, sans habitations...

Est-ce que nous sommes en train de rééquilibrer notre échange ? Je connais sa vie pour avoir le droit de m'y intéresser. Maintenant, il veut connaitre la mienne. Je sens que je suis soudain très ennyuante alors voici ma conclusion :

-Tout ça, ce n'est que la partie fun d'une cohabitation. Je ne sais plus exactement ce que j'aime manger ou non car Carine a aussi ses propres goûts. Je ne sors pas beaucoup au risque qu'il s'échappe pour mordre mon voisin -la personne qui t'a précédé à table a évité de peu cette très embarassante situation.


Eva Carine
Bibliothécaire
avatar

Avatar © : A.Baille

Féminin Suivi :


Titre : Artisan

Race : Loup Garou
Statut : Bibliothécaire
Pims : 213
Notes : .
Messages : 803

Re: Chez Gino

le Jeu 19 Mar - 17:11


Je ne m'attendais pas à ce que parler d'elle lui pèse autant. J'ai l'impression que c'est la première fois qu'elle met des mots sur ce qu'elle vit au quotidien. Je l'écoute avec attention et cela me donne plus de raisons encore de l'aider. Je ne sais pas si je peux lui être d'une quelconque utilité. Ce sera à elle d'en juger.

- C'est inacceptable.

Je sens la colère monter en moi. Je ne sais si je dois blâmer le dieu-loup ou son séide, mais le sort d'Eva me rend amer. Je ne peux rester sans rien faire. Je ne resterai pas sans rien faire.

- Quand tu te sentiras prête, viens me voir sur Tchen. Peu importe l'heure du jour ou de la nuit. On trouvera un moyen de changer ça.

Elle doit reprendre le contrôle. Carine n'est qu'un invité qui a été imposé. Il est temps qu'il en prenne conscience.

Sang et larmes.

Un serveur arrive et dépose une assiette devant Eva et devant moi un carpaccio de boeuf, agrémenté de parmesan et d'huile d'olive. J'aurais pas mieux choisi. Je me demande si Gino a réussi son tour de passe passe avec la demoiselle en robe, car elle est autrement plus compliquée à déchiffrer que moi. Carine y jouant pour beaucoup je dois dire, mais pas seulement. Il y a plus qu'à attendre la réaction d'Eva face au plat.

- Je ne t'oblige à rien, mais tu as suffisamment subit, tu ne trouves pas ?

C'est une véritable question. Pas une de celle qu'on pose pour la forme. Je suis sérieux et je pense chaque mot. Le contraire est rare de toute façon chez moi. Je lui souris, histoire de pas trop tendre l'atmosphère. Si elle était déjà mal à l'aise de parler d'elle, ça risque de de pas s'être arrangé avec ce que je viens de sortir... mais la nuit est au plus sombre avant que l'aube ne pointe. ça été vrai pour moi, ce le sera pour elle.


Augure
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Optimus, Terreur des Cimetières, Lin, Tchi, Daya, Titan, Kohë, Joyeux Noël, Unelma, Hermès, Brume, Itxi, Minor, Domus, Oxygène, Salva, Incontrôlable

Race : Néphilim
Statut : Maitre de Tchen
Pims : 685
Messages : 656
Titre débile : La méchante fée frustrée

Re: Chez Gino

le Ven 20 Mar - 9:58


Au départ, je pensais vraiment l'avoir vexé. En ne racontant rien de palpitant sur mon existence, il se pourrait que j’ai transgressée une règle tacite d'échange équivalent. Sur le coup de la surprise, je le regardais fixement. Il ne semble pas furieux, pas du tout même ! Je le vois même sourire.
Je lui renvoie un sourire remplis de gratitude.

Ce type défie les dieux, l’Entre-Monde au complet se masse contre eux. Cet endroit est le seul où j’ai une chance de salue, une chance de retrouver une vie libérée de Carine. Augure gagne peu à peu mon estime. Le fait qu’il soit prêt à endosser une partie du poids qui m’incombe, que cet homme capable de siffler un dieu veuille m’apporter son aide, tout ça était inespéré.

-Alors tu as vraiment l'intention de dresser le loup, tu auras peut-être la poigne qu'il me manque. J'accepte cette invitation, mais nous pourrions trouver une autre excuse plausible pour ma prochaine visite de ton domaine.

Je suis déjà dans Magna entourée par son univers, les excuses paraissent superflues !

Carine en revanche a très bien compris ce qu’il risque. Il gronde et s’agite. L’alcool le rends maladroit mais pas assez pour qu’il en devienne aussi stupide. D’un geste habitué par la répétition, je porte une main à ma tempe et plisse les yeux. Deux secondes, c’est le temps qu’il me faut pour menacer Carine d’un lendemain matin si difficile qu’il s’en souviendra pendant dix ans.
C’est mon tour d’être furieuse et cela promet une future confrontation digne de nos caractères. Encouragée par les dernières paroles du Nephilim, je me sens capable de tenir la distance face à la bête.

Passons à la découverte du plat principal. L'assiette sous mes yeux présente une bruscetta de tomates séchées, de basilic et de pecorino. Une viande grillée attend à côté.

Carine a horreur du fromage, c'est simple, il refuse ouvertement d'en manger. Mais Carine adore l'agneau.
L'assiette est partagée en deux parts égales, une pour chacun de nous.

-C'est...

Un "bon appétit" lancé joyeusement j'arme couteau et fourchette.
Toute à ma tâche, j’élève mon regard sur Augure. Il a raison après tout, j’ai suffisamment subis la présence du loup.

-Je ne veux pas t’obliger à te préoccuper de mes problèmes. En plus, avec les dieux qui font n’importe quoi, j’ai peur d’être en première ligne. Ne t’expose pas inutilement, t’as sœur va avoir besoin de toi. Bien plus que moi.

Je n’ai pas pu m’en empêcher ! Cette mise en garde devait être dite.
Je ne laisse personne intégrer ma vie si facilement, c’est bien pour ça que je n’ai pas d’amis, pas de fiancée, pas de chat (ah non, ça c’est pour empêcher Carine de dévaster la maison)...
Un excès de prudence m’oblige à prévenir Augure, je ne veux pas être la cause d’un choix difficile. Je m’en suis très bien sortie par moi-même jusque-là.
Même si je ne refuse pas de le voir entrer dans ma petite vie rangée, j'ai besoin de contrôler la distance de sécurité qui nous sépare encore.
Eva Carine
Bibliothécaire
avatar

Avatar © : A.Baille

Féminin Suivi :


Titre : Artisan

Race : Loup Garou
Statut : Bibliothécaire
Pims : 213
Notes : .
Messages : 803

Re: Chez Gino


Contenu sponsorisé


Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

- Sujets similaires