Table n°7

le Mar 3 Mar - 22:30


"Sans prévenir l'inconnu, il se lève, comme attiré par une force invisible, qui va sûrement lui retourner une droite dans la figure, vers Témari. Il a un grand sourire aux lèvres, et, fier de lui, tel était la marque de fabrique de l'oiseau, il aborde la soeur des Acturiens sans complexe ni gêne.

- Bonsoir, chère amie, cela faisait longtemps que l'on ne s'était pas croisés...

Petite révérence ridicule, histoire de se donner un peu plus de prestance, puis il désigne une table vide dans ce cercle que formaient les autres tables:

- Veux-tu partager cette courte soirée avec moi ?

Et sans attendre de réponse, il la mène jusqu'à cette table."


Nij, subjugué par le regard de la demoiselle, reste un instant sans rien dire avant de commander des boissons. Un peu de vin et un élixir particulièrement fort dont il avait oublié le nom. Toujours en souriant, il sert la belle Témari des deux breuvages dans deux verres différents. Léger soupire, d'amour cette fois, puis il engage à nouveau une conversation longue mais pas ennuyante. Rien ne pouvait l'ennuyer chez cette jeune femme, ni ses sautes d'humeur, ni son caractère bourrin, non, rien...

- Faisons plus ample connaissance, veux-tu ? commence-t-il d'un ton mielleux qui ne lui ressemblait pas. Depuis tout ce temps que j'ai passé à régenter le miroir de Souen, il ne s'est pas réellement passé un seul instant sans que je ne pense à toi.

Bien étranges pour des présentations... C'est qu'il ne faisait pas dans la dentelle, l'oiseau. S'il avait quelque chose à dire, il le disait, même s'il s'agissait de déclarer sa flamme à un terrible dragon et gouffre financier. au moins, il avait retenu de ne jamais l'inviter dans un restaurant cher, pour le bien de son porte monnaie.

- Mais je m'égare, reprenons dans les convenances... Nij'Aku, maître du miroir de Souen et du quartier de Ciel. Par ailleurs, j'aurais bien aimé avoir une lettre pour demander mon avis avant d'envoyer ton navire au dessus de mes terres.

Même romantique, Nij restait Nij, un oiseau râleur et peu agréables qui prenait la moindre occasion de balancer ce qui ne lui plaisait pas. Et là, en l'occurrence, il n'appréciait vraiment pas que l'on survole son quartier comme ça. Enfin bon, il laisse son reproche en suspens et se contente de boire une gorgée de vin pour en lorgnant Témari et en se forçant pour ne pas baisser le regard vers une zone qu'il appréciait vraiment chez les femmes. Quoi que chez la demoiselle, il s'apparentaient plus à des grosses mandarines qu'aux habituels melons des autres femmes de ce monde.


Ne massacrez plus le physique de Nij dans vos Rp's grâce à cette astuce. Marche à tous les coups !:
Nij'aku est un homme plutôt grand à la fine musculature. Il est typé asiatique et porte une tenue traditionnelle japonaise avec un sabre accroché à la ceinture. Il porte une coupe de cheveux au caré et ces derniers sont noirs avec cependant quelques reflets verts foncés par moments. Ses yeux sont d'un vert changeant et son teint est plutôt pâle.

Sa forme de phénix, quant à elle, est constituée de brume et à pour particularité d'être de couleur verte.
Nij'aku
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Perçant, Titan, Tchi

Race : Demi-Dieu, Phénix
Statut : Maître de Souen !
Pims : 1890
Notes : Merci Wu pour le kit :3


Messages : 1082
Titre débile : Moinal vert

Re: Table n°7

le Mer 4 Mar - 12:36


Témari s'était assise au bord de sa chaise, les mains ramenées en coeur sous son menton, elle regardait avec un sourire amusé Nij'aku dans un petit délire romantique. Jusqu'à ce que...

-Hey ! On se calme ! Je t'arrête de suite, le Fenrir n'est pas à moi, il est à K'ouen. L'autre Zouave là, il fait ce qu'il veut quand ça lui chante parce que...

Elle leva les bras en l'air avec un soupir las. Toute la désapprobation du monde peinte sur son visage.

-Il n'écoute jamais personne ! D'ailleurs, si je le chope je lui montrerai qu'on n'organise pas ce genre d’événement sans m'inviter d'abord !

Témari leva le poing et révéla ses canines. Elle était la seule de la soirée à ne pas porter de masque. Pouvant se déguiser à volonté, l'idée de se couvrir d'un loup ne lui était pas encore montée au cerveau.

Il y avait comme un murmure désespéré échangé de visage en visage tout autour de la salle. Le personnel, perplexe, accusaient avec une certaine horreur la vision de Souen et de Témari à la même table.
Qui donc pourrait imaginer une seule seconde que la sœur des Arcturiens puisse être une éventuelle conquête pour quiconque.

-Reprenons là où c'était intéressant !

Elle mis de côté le personnel et les paris qui commençaient à être échangés. De nouveau le menton appuyé sur ses mains jointes, elle observait Souen qui avait tout intérêt à être convainquant ce soir.
Maitre du Jeu
PNJ
avatar

Avatar © : A.Baille

Féminin Titre : N'a guère besoin de gadgets pour vous pourrir l'existence.

Race : Entité
Statut : Maitre des jeux
Notes : Assurez-vous que le MJ ne s'ennuie jamais, sauf si vous ne tenez pas à la vie.
Messages : 1104

Re: Table n°7

le Lun 9 Mar - 19:52


Nij rit sous cape devant l'emportement de la belle Témari avant de reprendre son sérieux et de la regarder avec gravité. K'ouen ? K'OUEN ?! Mais c'est qu'il allait l'entendre lui ! Ah mais qu'il allait se faire un plaisir d'aller bousiller son quartier en y semant quelques petites bombes ou autres amuses-bouche. Il avait serré le poing et fusillait du regard le fond de la salle avant de se rappeler ce cet je-suis-un-bisounours avait en charge la zone en dehors de l'Entre-Monde. Bah, il irait simplement discuter avec lui en compagnie de sa belle demoiselle qui, il en était presque sûr, allait essayer de le bouffer. D'autant plus qu'elle aussi semblait bien remontée par les initiatives de ce maitre de pacotille.

Un grand soupire d'exaspération vient clore ce sujet pour le moment. Il replonge son regard de jade dans celui de la jeune fille et lui offre un grand et splendide sourire sans faire attention aux remarques et murmures qui se lançaient dans la salle. Ah, les gens, plus stupides que de simples moutons...

- Oui, tout à fait ma belle demoiselle. D'ailleurs, je pense que tu serais ravie de continuer notre discussion autour d'un petit repas ? commence-t-il, toujours avec un petit sourire en coin. Commande ce que tu veux, je mettrais tout sur la note de K'ouen, après tout, c'est lui qui organise, n'est-ce pas ? finit-il avec un petit rire malicieux mais pas très discret.

Nouveau soupire, plus petit cette fois, puis il commande une assiette de poulet rôti avec un riz blanc bien de chez lui. Enfin, façon de parler, cela devait bien faire plus de dix-huit ans qu'il n'étais pas retourné sur ses terres d'origine. Certes, même s'il avait été banni de ces lieux, ça lui manquait son chez lui.
Aku croise ensuite les mains sous son menton en attendant leur commande. Son regard pétille d'amour et plus rien n'a d'importance pour lui. Il ne remarque même pas le changement de tables, il se contente juste de regarde Témari et de lui sourire.
Puis il essaye d'engager un semblant de conversation:

- Dis moi, que deviens-tu ma belle ? C'est qu'on ne te voit pas souvent par ici, à mon plus grand regret je dois l'avouer. A vrai dire, la vie est un peu fade sans toi. Bien qu'un petit ch*eur du nom de Kaïl soit venu me chercher, il n'y a eu d'autre divertissement. Et toutes ces quêtes à courir après un saint Graal sans valeur... Enfin bref, tu me manques quoi et je suis agréablement surpris de te revoir ici, pour cette réunion des plus... pathétiques si je puis dire. Enfin bon, c'est pas à mon goût.

Petite pause, il écoute l'orchestre qui semble jouer la même mélodie depuis plus d'une heure, reporte son attention sur la personne en face de lui et retire son masque qui n'a plus aucune utilité en cet instant. Son visage, comme libéré d'un poids, semble s'illuminer encore plus devant la petite Témari qui devait bien s'amuser à voir un grand dadet complètement je-suis-un-bisounours devant elle.

- Tu n'as pas changé, tu es toujours aussi belle, murmure-t-il en lui prenant la main et en embrassant chacun de ses doigts délicatement et amoureusement.


Ne massacrez plus le physique de Nij dans vos Rp's grâce à cette astuce. Marche à tous les coups !:
Nij'aku est un homme plutôt grand à la fine musculature. Il est typé asiatique et porte une tenue traditionnelle japonaise avec un sabre accroché à la ceinture. Il porte une coupe de cheveux au caré et ces derniers sont noirs avec cependant quelques reflets verts foncés par moments. Ses yeux sont d'un vert changeant et son teint est plutôt pâle.

Sa forme de phénix, quant à elle, est constituée de brume et à pour particularité d'être de couleur verte.
Nij'aku
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Perçant, Titan, Tchi

Race : Demi-Dieu, Phénix
Statut : Maître de Souen !
Pims : 1890
Notes : Merci Wu pour le kit :3


Messages : 1082
Titre débile : Moinal vert

Re: Table n°7

le Dim 15 Mar - 14:48


Un : elle avait le droit de commander tout ce qui lui plaisait.
Deux : elle avait faim.

Le garçon de table n'était pas arrivé qu'elle commença à énumérer se dont elle avait envie. Par exemple, elle voulait douze boeufs et un poulet. Elle commanda aussi devant l'air triste du serveur une cuisse de phorusracos et comme accompagnement une demi-tonne de fruits en tout genre et un petit croissant pour "combler 'à place restante.

-Vous n'avez pas tout ça ? Mais j' ai besoin de manger... Même le buffet, table comprise, n'est pas suffisant pour un goûter... Aller... Et si je ne prends que six boeufs ?

Le serveur confirma que c'était totalement impossible.

-ben... Je prends comme lui alors.

Temari bouda jusqu'à ce que le serveur soit parti et son attention se trouva de nouveau absorbée par les discours de Nij'aku.
Elle était belle, elle était divertissante et elle était toujours belle. Nij'aku manquait d'un peu de vocabulaire pour varier les compliments, au moins arrivait il à lui en faire. C'est donc l'effet qu'elle lui faisait !

Très intéressant ! Nij'aku était donc parfaitement conditionné pour la supporter... Même si elle aimait bien Kail. Il lui faisait penser au fils qu'elle aurait pu avoir.

-Tu devrais te sentir chanceux que Kail ne peut pas devenir un arcturien...

L'Entre-Monde entier était chanceux dans ce cas. Point qu'elle oublia de mentionner.
Le serveur revint les interrompre et servit deux verres de vin. Temari le fusilla du regard.

-Comment se fait-il que tu arrives à t'ennuyer sur Souen... Je leur avais laissé plein de travail pourtant...

D'un air désolée elle leva brusquement une main au dessus de sa tête et une petite lumière s'esquiva vers les étoiles.

-En fait je croyais que je l'avais fait... Oups !

Elle rit et pendant ce temps sur le bureau de Souen venait d'apparaître une petite montagne de dossiers à traiter.
Maitre du Jeu
PNJ
avatar

Avatar © : A.Baille

Féminin Titre : N'a guère besoin de gadgets pour vous pourrir l'existence.

Race : Entité
Statut : Maitre des jeux
Notes : Assurez-vous que le MJ ne s'ennuie jamais, sauf si vous ne tenez pas à la vie.
Messages : 1104

Re: Table n°7

le Dim 22 Mar - 12:53


L'oiseau soupira et darda son regard mécontent sur ce serveur inutile. Ils n'avaient donc rien pour satisfaire les envies de sa demoiselle ? C'est que K'ouen allait l'entendre sur l'organisation de cette fête. Fête à laquelle il n'était visiblement pas présent. Ou alors l'oiseau ne l'avait pas encore remarqué... Il balaye tout cela d'un revers de main et entame son magnifique poulet une fois ce dernier arrivé. On pourrait trouver ça étrange de voir un oiseau en manger un autre mais, comment dire... le phénix avait toujours aimé la chair blanche, oiseau ou pas. Et puis il était carnivore, alors ses cousins il s'en foutait pas mal.

Un fin sourire étire ses lèvres alors qu'il contemple sa dulcinée, si belle mais si dangereuse. Et malgré les quelques provocations qu'elle lança au sujet de Kaïl, il ne pu s'empêcher de sourire niaisement tout en se délectant et de son vin et de ce regard si profond. Ah, si on lui avait un jour dit qu'il tomberait amoureux... Pour sûr qu'il aurait rit à la figure de ce comique. Mais maintenant, oui, maintenant, plus aucun doute n'était permis. Il aimait Témari et comptait bien partager le reste de sa longue vie avec elle, peut importe les obstacles qu'il rencontrerait, peut importe le gouffre financier dans lequel elle allait le plonger. Il n'aura qu'à aller quémander quelques Pims à Dinu...

- Chanceux, je ne sais pas, mais en tout cas, ce gamin m'en a fait voir des vertes et des pas mûres. Néanmoins, comme je l'ai déjà dis, il eut été divertissant.

Nouveau sourire puis il écarquille les yeux à l'annonce de la jeune femme. Comment ça plein de travail ? Comme s'il n'avait pas déjà assez à faire en se tournant les pouces ! Enfin bon... Soupire puis il continue à manger, dans le plus parfait des silences, le temps de digérer cette nouvelle. Il sentait déjà les montagnes de paperasse à remplir et les hurlement de rage et douleur qui viendraient avec.

- C'est très aimable à toi de penser à m'occuper, Témari, dit-il avec un ton un peu plat avant de reprendre un grand sourire et de commander au serveur leur meilleur dessert.

C'est décidé, il allait le faire. Peut-être que la décision était prise avec un peu trop de précipitation mais il ne pouvait plus attendre désormais. Nij ôte son loup et le pose sur la table. il se lève ensuite, et comme il ne faisait jamais rien comme tout le monde, il décrocha du pommeau de son sabre le petit oiseau en jade qui l'ornait. En parfait gentleman, il contourna la table pour venir s'agenouiller devant Témari et plongea son regard vert et brillant dans celui de l'acturienne.

- Veux-tu épouser le maître de Souen et phénix de jade que je suis ? demande-t-il avec un ton des plus mielleux et amoureux que les clichés puissent faire.

Si la réponse était non, il irait s'acharner sur ses subordonnés, si elle était oui, il rait aussi s'acharner sur eux. Aucune raison que sa réputation de tyran soit détruite par un mariage.


Ne massacrez plus le physique de Nij dans vos Rp's grâce à cette astuce. Marche à tous les coups !:
Nij'aku est un homme plutôt grand à la fine musculature. Il est typé asiatique et porte une tenue traditionnelle japonaise avec un sabre accroché à la ceinture. Il porte une coupe de cheveux au caré et ces derniers sont noirs avec cependant quelques reflets verts foncés par moments. Ses yeux sont d'un vert changeant et son teint est plutôt pâle.

Sa forme de phénix, quant à elle, est constituée de brume et à pour particularité d'être de couleur verte.
Nij'aku
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Perçant, Titan, Tchi

Race : Demi-Dieu, Phénix
Statut : Maître de Souen !
Pims : 1890
Notes : Merci Wu pour le kit :3


Messages : 1082
Titre débile : Moinal vert

Re: Table n°7

le Mar 31 Mar - 10:20


-Hein…

Témari bien qu’un brin excentrique n’en était pas moins assez intelligente. Elle n’avait rien vu venir, rien lorsqu’il posa un genou à terre, rien quand il lui demanda ouvertement de l’épouser.
L’idée escalada quelques niveaux d’alerte avant d’exploser en une joyeuse farandole qu’elle exprima d’un éclat de rire brusque mais sincère.

-Nij’aku, tu es l’oiseau le plus dingue que je n’ai jamais rencontrée. Et ce n’est pas peu dire. J’existais déjà quand les huit ont posé les miroirs sur les îles !

Elle lui posa une main sur l’épaule. En réalité, elle ne savait pas quoi lui dire. Les mots ne venaient pas naturellement à sa bouche.
Témari était peut-être l’arcturienne-magicienne la plus frappée de l’Entre-Monde, elle n’en était pas moins une presque mortelle, équipée d’un cœur, d’un cerveau et de pouces opposables. Ce qui ne facilitait pas sa tâche.

-Le mariage ce n’est pas fait pour moi.

Ne sachant ni quoi dire de plus ni quoi faire, l’arcturienne fit ce que les humanoïdes faisaient d’ordinaires entre eux. Oubliant sa force, elle le serra contre sa poitrine en lui tapotant le dos.
Quand elle estima qu’il était assez réconforté, elle l’éloigna d’elle et lui offrit un grand sourire d’où dépassaient les vestiges de ses canines.

-Tu m’en veux pas, hein ? Ce n’est pas comme si je pouvais entrer entière dans un temple pour me placer devant l’autel, tu vois… En fait, je pourrais, mais pour ça je devrais retirer le toit du temple d’abord… Et les murs… Peut-être même qu’il ne faudrait pas prévoir trop d’invités. Aucun même. T’imagine bien, un mariage comme ça ce serait compliqué. En plus, t’es peut-être un peu petit. C’est mignon les phénix, hein !

Elle commençait à s’embourber. A présent, les mots venaient tous seuls, ne s’arrêtant jamais de s’écouler de sa bouche.

-Mais c’est petit, comparé à un arcturien. Rho, j’imagine déjà les accidents « oups chéri, je t’ai roulé dessus par erreur durant la nuit, chéri ? T’es encore vivant ? »…

Elle ricana en reprenant une position confortable sur sa chaise : en tailleur, le visage proche de ses couverts qui n’encadraient toujours pas un repas normal. Elle commençait à avoir fin quoi !


Maitre du Jeu
PNJ
avatar

Avatar © : A.Baille

Féminin Titre : N'a guère besoin de gadgets pour vous pourrir l'existence.

Race : Entité
Statut : Maitre des jeux
Notes : Assurez-vous que le MJ ne s'ennuie jamais, sauf si vous ne tenez pas à la vie.
Messages : 1104

Re: Table n°7

le Lun 6 Avr - 22:13


L'oiseau se redresse. Son regard est devenu froid tandis que ses lèvres se serrent en un fin trait. Il reste immobile et écoute les excuses de Témari. Le maître de Souen, grandement blessé, serre l'oiseau de jade dans le creux de sa main. Son attitude froide dissimule mal la souffrance du rejet qu'il endure en ce moment. De toute son existence, du moins, depuis qu'il est sur Entre-Monde, il n'avait jamais abordé de visage aussi sérieux. La fine lueur moqueuse qui orne habituellement ses pupilles avait disparue. Il ne restait que glace dans ce regard vert. L'oiseau ne dit mot et se recule. Tous ses muscles sont tendus et il encaisse tant bien que mal ce rire qu'elle décoche en fin de discours. Il veut partir et aller déchainer sa fureur sur ses larbins, mais en gentleman qu'il était ce soir, il se rassit et se contenta de manger en silence. Un silence pesant, lourd de sens.

Une fois son assiette terminée et ses verres vidés, il se lève et salue brièvement la belle demoiselle d'un mouvement de tête. Le phénix s'en va ensuite, sans demander son reste, poings serrés, regard glacial, néanmoins, il avait pris le temps de laisser cet oiseau de jade sur la table, bien en évidence. De toute façon, il ne pourrait plus regarder l'objet de son échec. C'est le coeur brisé qu'il retourne dans son palais, s'enfermer dans son bureau et commencer à traiter la pile de dossiers que la demoiselle lui avait laissé.


Ne massacrez plus le physique de Nij dans vos Rp's grâce à cette astuce. Marche à tous les coups !:
Nij'aku est un homme plutôt grand à la fine musculature. Il est typé asiatique et porte une tenue traditionnelle japonaise avec un sabre accroché à la ceinture. Il porte une coupe de cheveux au caré et ces derniers sont noirs avec cependant quelques reflets verts foncés par moments. Ses yeux sont d'un vert changeant et son teint est plutôt pâle.

Sa forme de phénix, quant à elle, est constituée de brume et à pour particularité d'être de couleur verte.
Nij'aku
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Perçant, Titan, Tchi

Race : Demi-Dieu, Phénix
Statut : Maître de Souen !
Pims : 1890
Notes : Merci Wu pour le kit :3


Messages : 1082
Titre débile : Moinal vert

Re: Table n°7


Contenu sponsorisé


- Sujets similaires