Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Re: Sanctuaire pour les non-vivants

le Sam 20 Juin - 16:37


Le Kami était vraiment bien emballé et si je ne rentrais pas avec la Cael, l'elfe sera tout aussi heureux d'avoir un outils qui l'aidera dans ses tâches quotidiennes, comme (pour l'exemple) me sauver la vie.

Avec le temps et l'expérience, j'ai appris à développer des manières inédites pour me saisir des choses. Ainsi, pour ne pas écraser par mégarde ce genre de produit sous mon bras ou dans ma main, je le pose sur mon bras replié vers mon ventre.
Pour rendre à César ce qui lui appartient, c'est à Lys que j'en dois l'inspiration. Elle qui refuse de servir un verre à une vieille connaissance sans utiliser son plateau favoris toujours bien en vue dans sa cuisine...

-J'avais peur que tu trouves l'aventure trop risquée mais puisque tu le demandes, quand aurais-tu du temps libre pour les premières leçons ?


Je suis moi-même impatient.
Mon envie d'apprendre à conduire avec Xénon n'était pas du tout innocente, c'est vrai. Mais si on peut lier l'utile à l'agréable, je suis le premier à sauter sur l'occasion.

La badinage au milieu d'une séance de shopping était une situation toute nouvelle. Je n'avais jamais fais de sortie comme celle-ci sans être seul ou accompagné de l'elfe. J'en oublierai mon savoir-vivre.

-Tu veux voir d'autres rayons ?
Wergeld
Admin | Maitre du Miroir
avatar

Avatar © : A.Baille

Masculin Suivi :


Titre : Optimus - Noble, Héros, Voyageur, Artisan, Acolyte, Perçant, Precision, Fashion, Bling-Bling, Make-Up, Rockstar, Voleur, Tchi, Daya, Titan, Abracadabra, Arcturi

Race : Humain mutant
Statut : Maitre du miroir K'ouen
Pims : 866
Messages : 13260
Titre débile : Wu, Wuzord

https://www.facebook.com/Dodonosaure/

Re: Sanctuaire pour les non-vivants

le Dim 30 Aoû - 13:55


Va pour une Spheria. S'il en appréciait les fonctions, il en achèterait une seconde pour HK. Ce serait très pratique de pouvoir échanger des messages instantanés avec son assistant via une simple montre. Mais tout le charme de l'objet résidait quand même dans le contrôle de l'équipement à distance...

Il tourna le paquet entre ses doigts. On aurait pu dire qu'il semblait pensif, mais son processeur avait conçu l'idée quasi-instantanément. Il sourit à Wergeld et montra sa trouvaille.

"Ça pourra être utile pour ton apprentissage. Ça m'étonnerait que tu ailles t'encastrer dans un mur, mais on ne sait jamais. Il n'y a pas de pédales instructeur sur une moto. Et avec ça, je coupe court à mes emplettes. Si c'est bon de ton côté, je suggère qu'on y aille avant d'acheter tout le magasin !"

Il consulta son agenda interne pour planifier une date pour leur première leçon, et constata à regret qu'il ne lui restait plus beaucoup de temps avant de devoir rentrer à Cerclon pour ses prochains rendez-vous.

"Je peux t'envoyer mon emploi du temps pour qu'on décide de ça... Ou tu peux nous ramener au plus proche terrain de décollage histoire que ton nouveau professeur évalue ton niveau, si tu veux. J'achète une Jinn. C'est une moto à deux places."

Une paire de baladeurs, une Spheria et une Jinn. Il se trouvait très raisonnable, au bout du compte.

La Jinn n'était pas forcément le meilleur modèle pour un débutant, surtout un débutant avec la poigne de Wergeld, mais elle était au moins maniable. (Et un des modèles les moins chers du marché, mais Xénon était plus du genre à réparer qu'à remplacer en cas... d'accident.)


Xénon
Prêtre de Ho'una | Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Perçant, Chevalier, Lin, Voleur, Minne, Magnet, Verdad, Bénédiction Divine de Ho'una, Sarkina, Crépuscule, Orange

Race : Androïde
Statut : Maître de Ken
Pims : 874
Notes : HK-50 : partenaire de Xénon et droïde psychopathe

Messages : 1774

Re: Sanctuaire pour les non-vivants

le Dim 11 Oct - 11:58


Spoiler:
Raisonnable ? T'en as pour deux cent pims un truc comme ça, non ? J'appelle un intérimaire pour le job, dès qu'il aura posté on pourra jouer la suite où tu le désires.

-Une jinn ? T'es décidé à monter avec moi.

J'avais dis ça sur le ton paternel du "tu prends des risques" et puis je me ravisais pour ajouter avec un large sourire.

-Ne te méprends pas, je n'ai rien contre cette idée.


Le risque ajoute du piquant à la vie.
C'est étrange cette volonté de vouloir évaluer mon niveau, il en a déjà eu un aperçu à Arcturus... Ou bien c'est calculé. Et dans ce cas, il réfléchit vraiment plus vite que moi.

C'est sur cette note amusée que ce badinage continua jusqu'à la caisse. Je n'avais jamais eu une conversation très riche, mes idées s'arrêtant souvent à la réalité aussi banale qu'elle puisse être. Ma magnétic, disais-je, est conçue pour deux passagers aussi, je l'ai pris grande justement à cause d'Ayame. Il m'accompagne souvent, contre son gré, il est un peu peureux, en missions. Même si la plupart du temps il me sert de diplomate de poche.
Xénon avait forcément remarqué que la diplomatie n'était pas une de mes qualités. La patience non plus.
Contrairement à ce que j'espérais il y avait des clients avant nous. Une naga négociait des plans compliqués. Le temps qu'elle se mette au point avec le vendeur seul en poste, j'aurais acquis mes premières rides et Xénon aurait eu le temps de rouiller.
Wergeld
Admin | Maitre du Miroir
avatar

Avatar © : A.Baille

Masculin Suivi :


Titre : Optimus - Noble, Héros, Voyageur, Artisan, Acolyte, Perçant, Precision, Fashion, Bling-Bling, Make-Up, Rockstar, Voleur, Tchi, Daya, Titan, Abracadabra, Arcturi

Race : Humain mutant
Statut : Maitre du miroir K'ouen
Pims : 866
Messages : 13260
Titre débile : Wu, Wuzord

https://www.facebook.com/Dodonosaure/

Re: Sanctuaire pour les non-vivants

le Dim 7 Mai - 18:33


Je joue Élise Traks.

Son nouveau bébé (un skate anti-gravitation, et oui elle se faisait plaisir et comptait bien s'en faire un pour elle toute seule) subissait ses tous premiers tests : il s'agissait toujours d'un moment creux, où Élise ne pouvait rien faire à part regarder. Or, ne rien faire était impossible pour elle. Ayant eu une nuit courte encore une fois, elle décida de mettre à profit ce temps pour faire une sieste - elle fut tout aussi décevante. Son esprit tourbillonnait, ne sachant plus sur quel souvenir se bloquer, ce qui annonçait une belle migraine, si elle persistait en ce sens. En pestant et en grognant, la bougonne K'ouen abandonna le canapé qu'elle avait installé dans son laboratoire personnel pour retourner à son projet de machine à sang - si les premiers résultats n'étaient pas trop mauvais, elle continuait à faire un bruit du tonnerre, rappelant celui des machines à café de Tern, ce qui ne lui plaisait pas.

Et une chose en amenant une autre, la faim avait tiraillé son estomac, l'obligeant à sortir d'un petit réfrigérateur une petite briquette rouge. Élise décolla la paille collée dessus et perça le plastique qui la protégeait puis, la planta dans le trou. Elle porta la paille à ses lèvres, et le rouge carmin qui se voyait à travers la paille transparente n'était pas du jus de tomate. Afin d'occuper son esprit, l'ingénieur glissa sur une chaise sans pieds, qui glissa sur l'air jusqu'à un bureau qu'il était possible de qualifier de capharnaüm. Elle attrapa un bâton léger, fait dans un métal lisse et brillant, qui sembla s'allumer à son contact. L'ordinateur projeta l'image par une fente minuscule, celle-ci était en 3D et malgré l'absence de surface, il détectait les doigts de la vampire qui voyageait dans les rapports du laboratoire de la journée. Elle s'arrêta un instant sur un rapport de réparation récent qui concernait Xénon Sleipnir. Bien entendu, elle savait de qui il s'agissait - il suffisait qu'elle voit un article de journal annonçant le nouveau Maître de Ken avec sa photo une seule fois, et elle savait de qui il s'agissait.

En lisant tout le dossier, la K'ouen se leva, la paille de sa briquette à la bouche et sortit de son havre de paix pour gagner le magasin - elle n'y allait pas souvent, mais de temps en temps, elle préférait s'assurer que ses employés travaillassent correctement. La femme aux cheveux coupés en carré plongeant, blonds aux pointes roses, habillée d'un pantalon moulant rose pâle et d'un haut en dentelle blanc ne ressemblait en rien à un ingénieur - seule sa main mécanique, sans peau synthétique, gâchait le tableau. En se dirigeant vers le comptoir, elle remarqua Ken, toujours présent et attendant. Elle envoya la naga dans les pâquerettes d'un « C'est ma pause déjeuner » qui ne laissait place à aucune négociation ; pourtant, quand elle dépassa la cyborg qui s'occupait de ce cas, Élise entama d'une voix claire et forte :

« Ken. C'est de la belle technologie, ça, commença-t-elle en fixant toujours le rapport. Ce souci du détail, c'est du modèle de luxe ça. Les finitions sont parfaites. »
Elle s'arrêta à un mètre de l'employé qui devait gérer une naga offensée pour siroter sa briquette. Les dernières gouttes rouges furent aspirées bruyamment, sans que les yeux ne quittent une seconde la représentation des pièces et circuits de l'épaule de Xénon. En finissant son inspection du rapport, Élise conclut :
« Un beau spécimen. »

Le petit bâton de métal s'éteignit sous la légère pression du pouce de l'ingénieur, qui posa l'ordinateur miniature sur le comptoir, écrasa le carton vide de son autre main avant de jeter sa briquette vers la poubelle qui se situait à quelques mètres ; elle rata sa cible, le carton s'échoua sur le sol et libéra une goutte rouge sur le carrelage blanc, avant d'être avalée par une poubelle qui se déplaça en pestant sur une créatrice qui n'avait aucune manière. Quant à Élise, elle ignora totalement son geste et préféra se tourner vers les deux Maîtres et, un coup d'œil plus tard, reprit :

« Des baladeurs Subsonic et une Sphera pour Monsieur Sleipnir et un Kami pour Monsieur Ulsarys. Il vous faut autre chose, mesdemoiselles ? demanda-t-elle avec un sourire sarcastique. »


Dernière édition par Siothrún Nolan le Dim 14 Mai - 15:01, édité 1 fois
Siothrún Nolan
avatar

Masculin Suivi : Fiche ♦️ Feuillet ♦️ Compte en banque ♦️ Demeure

Titre : Hotel

Race : Demi-dieu.
Statut : Artiste.
Pims : 587
Messages : 340

Re: Sanctuaire pour les non-vivants

le Sam 13 Mai - 16:34


Xénon était tourné vers Wergeld, prêtant peu d'attention au comptoir puisqu'ils n'étaient pas prêts d'y accéder de sitôt, quand le nom de son Miroir lui fit dresser l'oreille. Il observa la femme qui débitait ses remarques pour une audience invisible, perplexe. Ce n'est qu'en apercevant le contenu de la projection 3D qu'elle fixait avec tant d'insistance qu'il réalisa qu'elle ne parlait pas du Miroir Ken, mais de son Maitre.

Il cligna des yeux tandis que son module comportemental délibérait sur la réponse la plus appropriée. La remarque de HK-50 quelques heures plus tôt lui revint en mémoire. C'était une chose quand un ami vous informait du fait que vous étiez à son sens trop évolué pour passer du temps avec un être organique. Que penser d'une parfaite étrangère complimentant vos entrailles ?

"Merci," dit-il simplement.

C'était ce que les humains répondaient à un compliment non sollicité sur leur apparence, non ? D'autant plus lorsqu'on n'avait pas la courtoisie de les regarder dans les yeux en s'adressant à eux.

"Une Jinn aussi, je vous prie."

Il offrit son badge pour l'encaissement.


Xénon
Prêtre de Ho'una | Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Perçant, Chevalier, Lin, Voleur, Minne, Magnet, Verdad, Bénédiction Divine de Ho'una, Sarkina, Crépuscule, Orange

Race : Androïde
Statut : Maître de Ken
Pims : 874
Notes : HK-50 : partenaire de Xénon et droïde psychopathe

Messages : 1774

Re: Sanctuaire pour les non-vivants

le Dim 14 Mai - 18:03


Monsieur Ulsarys était aussi abasourdi que Ken en personne. Bien évidemment j'étais d'accord sur le principe, il était beau et très bien de sa personne mais de là à en parler comme d'une marchandise et en prime de le faire à haute voix ; j'ai lancé un regard à Xénon, figé, je le suppliais intérieurement de me laisser aller apprendre les bonnes manières à la demoiselle.
Pour le coup je n'avais pas relevé le petit nom qu'elle utilisait pour nous appeler. La vendeuse s'était élevée trop haut sur l'échelle de la familiarité pour mériter qu'on traite les "petits" détails insignifiant.

Je me retins de dévoiler mon côté violent. Sûrement car j'avais épuisé mes réserves avec notre mésaventure à Tern, et par respect pour Xénon. Je doute qu'il aime ma propension à faire preuve de brutalité, encore moins s'il s'agit de redécorer le laboratoire.
Si Ayame était là, il m'aurait déjà obligé à quitter les lieux et se serait charger de la commande. Pourquoi n'ai-je jamais acquis la moindre compétence en diplomatie ? Ce n'est pas la faute de l'elfe qui essaye encore et toujours de m'initier à l'art subtile de la vie en société.

Je bougonnais pour Xénon et moi seuls :

- Si tu veux, je l'assomme...

Pour finalement sortir mon badge bancaire et me contenter de le donner à la cyborg sans un mot de plus.
Wergeld
Admin | Maitre du Miroir
avatar

Avatar © : A.Baille

Masculin Suivi :


Titre : Optimus - Noble, Héros, Voyageur, Artisan, Acolyte, Perçant, Precision, Fashion, Bling-Bling, Make-Up, Rockstar, Voleur, Tchi, Daya, Titan, Abracadabra, Arcturi

Race : Humain mutant
Statut : Maitre du miroir K'ouen
Pims : 866
Messages : 13260
Titre débile : Wu, Wuzord

https://www.facebook.com/Dodonosaure/

Re: Sanctuaire pour les non-vivants

le Mer 17 Mai - 15:04


« Et une Jinn pour les balades en amoureux ! s'enthousiasma Élise. »

Elle souriait de toutes ses dents, bien consciente de ses taquineries, ses canines proéminentes donnant un aspect plus carnassier qu'amusé au sourire. Son ton était pourtant enjoué. Avec son prototype en test et ses pensées tourbillonnantes, l'ingénieur s'ennuyait, or, une de ses distractions préférées était d'embêter son monde, puisqu'elle avait appris à ne plus supporter le monde. Il s'agissait d'une des raisons principales pour laquelle elle ne travaillait qu'avec les machines - heureusement qu'elle avait la boutique pour se socialiser de temps en temps. Ses clients en étaient rarement ravis, ce qui la divertissait bien plus que des politesses barbantes qui revenaient jour après jour, inchangées. Le simple nombre de "bonjour" entendus dans sa vie s'élevait à quelques millions, si bien qu'à chaque fois qu'elle entendait ce mot, ça devenait un mauvais jour. Aussi préféra-t-elle ignorer les remerciements de Xénon.

Un écran était installé sur le comptoir, une simple surface lisse qui s'alluma au contact du doigt - une technologie moins stylée que son petit bâton personnel qu'elle chérissait. Étant donné que celui-ci était seulement relié au laboratoire, il était déjà sur le menu de vente, et en quelques secondes très rapides et des gestes vifs, les articles étaient sélectionnés - autant dire que la vampire connaissait la liste par cœur, en ne l'ayant vue qu'une fois après la dernière mise à jour. Un rapide coup d'œil vers ses clients lui permit de prendre le badge de Ken, alors que de son autre main, elle validait la Jinn. D'un geste pétri d'habitude, Élise envoya le menu vers son ordinateur personnel, l'image passant de l'un à l'autre - mais plus belle sur le sien. À nouveau, elle attrapa la tige de métal et la présenta à Xénon, en demandant :

« Quelle couleur ? J'adore le mélange gris cendré et bleu klein, perso'. Mais comme je change d'avis tous les jours, remarquez, je n'suis pas de bon conseil. »
Elle fit une moue sarcastique, plissant le nez, roulant des yeux, avant d'offrir un sourire amusé et un peu fou, et quand il eût choisi, elle reprit de ses gestes pleins de vigueur et d'habitude l'ordinateur, changea d'écran et valida la commande.
« Ça fait 200 pims, déclara-t-elle en jetant un rapide coup d'œil vers son client, au cas où il protesterait au prix - acheter sans compter, ça arrivait à un tas de personnes. »

Ainsi put-elle scanner le badge, un message apparaissant aussitôt sur l'écran pour valider l'achat et l'enregistrer dans sa base de données, sans aucune autre modalité. L'ingénieure rendit le badge à Ken, sans ces tournures de politesse qui avaient le don de l'agacer, alors que, simultanément, son autre main commençait un nouveau compte sur l'écran plat, à savoir celui d'Ulsarys. Bien que ce fut rapide pour Xénon, celle-ci lui prit moins de temps encore, à peine deux clics et une recherche inexistante - l'avantage d'une telle mémoire - et Élise prenait le badge de K'ouen cette fois, en déclarant à nouveau le prix :

« 80 pims pour le Kami. »

Les gestes furent réitérés - valider l'achat, scanner le badge, puis le rendre - si automatiquement qu'à peine Wergeld avait-il baissé le bras qu'il pouvait le relever pour reprendre sa carte, et qu'Élise reprenait de sa voix vive et forte :

« Je file chercher votre nouveau joujou, dit-elle en regardant Xénon. Attendez moi devant l'entrée, j'arrive ! »
Elle leur servit un sourire charmeur et enjoué, un clin d'œil, partit d'un pas presque sautillant, mais au bout de deux mètres, s'arrêta, se retourna et demanda avant de reprendre sa route :
« Vous repartez bien avec, n'est-ce pas ? »

Effectivement, l'ingénieure livrait également les véhicules, maintenant - on n'arrête pas le progrès.
Siothrún Nolan
avatar

Masculin Suivi : Fiche ♦️ Feuillet ♦️ Compte en banque ♦️ Demeure

Titre : Hotel

Race : Demi-dieu.
Statut : Artiste.
Pims : 587
Messages : 340

Re: Sanctuaire pour les non-vivants

le Mer 31 Mai - 22:26


Heureusement qu'ils n'avaient pas eu l'intention de garder cette relation secrète. Que leur comportement soit transparent ou que la pique sur les balades en amoureux ne soit qu'une énième plaisanterie sans fondement de la commerçante, sa voix claironnant dans tout le magasin n'était pas un exemple de discrétion. Cette fois, Xénon en conçut de l'agacement. Il ne comprenait pas ces gens qui se mêlaient des affaires de parfaits inconnus, à plus forte raison quand ils se sentaient obligés de les commenter.

Le murmure de Wergeld le fit sourire. Il glissa sa main contre la sienne, s'arrêtant juste avant d'entremêler leurs doigts.

"On risquerait de ne jamais sortir d'ici," répondit-il tout aussi bas - la naga n'avait pas terminé ses négociations, et le ton commençait à monter - "et j'ai mieux à faire de mon temps avec toi."

Un hologramme fut projeté devant son nez. Son expression redevint le masque aimable mais vide qu'on adresse aux inconnus qu'on n'a pas vraiment envie de connaître. Il ignora le babillage de la jeune femme et sélectionna la première couleur pas trop criarde qui lui tomba sous la main, un vert pâle. Son Intelligence Artificielle avait beau s'être développée de façon très humaine, il était des manies que son processeur ne réussirait jamais à faire siennes, comme cette drôle d'idée des humains de préférer une couleur à une autre. La seule utilité d'une couleur, c'était ses capacités de camouflage selon les circonstances.

Compte en banqué allégé de 200 pims, il n'eut guère à patienter avant que la vendeuse termine leurs transactions et s'éloigne avec entrain.

"Oui," répondit-il fermement à la dernière question qui lui fut adressée.

Il avait plusieurs fois fait appel au système de livraison du laboratoire, notamment lorsqu'il achetait plusieurs véhicules en une seule visite et ne pouvait se dupliquer pour tous les ramener à bon port. Mais cette fois-ci, ç'aurait été du gâchis. Il glissa ses autres emplettes dans ses poches et résista à l'envie de nouer son bras dans celui de Wergeld comme ils se dirigeaient vers la sortie. Il n'avait pas envie de donner une raison à la vendeuse de sortir une nouvelle fois sa langue trop bien pendue.


Xénon
Prêtre de Ho'una | Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Perçant, Chevalier, Lin, Voleur, Minne, Magnet, Verdad, Bénédiction Divine de Ho'una, Sarkina, Crépuscule, Orange

Race : Androïde
Statut : Maître de Ken
Pims : 874
Notes : HK-50 : partenaire de Xénon et droïde psychopathe

Messages : 1774

Re: Sanctuaire pour les non-vivants

le Dim 4 Juin - 23:10


Elle était repartie d'une démarche joviale, dans un déhanché ostentatoire avec son legging, vers le grand garage. Son ennui était totalement oublié, ce qui était une bénédiction pour elle, un véritable cataclysme pour ses clients. La vampire les trouvait si intéressants - il s'agissait d'abord de deux maîtres, bien que cela ne signifiât pas forcément qu'ils fussent d'un quelconque intérêt, elle devait en convenir. Du moins étaient-ils volontaires et n'avaient pas froids aux yeux : c'était pour cette raison qu'elle s'amusait à les provoquer. Jusqu'où pourrait-elle aller, avant de se prendre une beigne ? Outre cela, sa fabuleuse mémoire se souvenait de chaque mot prononcé ou écrit qui décrivait aussi bien Ken que K'ouen, et les on-dit ont plus de véracité qu'ils n'en ont l'air. D'une personne aussi caractérielle que Wergeld, elle se serait attendue à une réaction véhémente, et ce, dès ses premiers mots. Il n'était pas le genre d'homme à se laisser traiter de demoiselle. Alors, poussée par son sens des expériences dangereuses et son goût pour les distractions périlleuses, l'ingénieur avait continué.

Ses hypothèses étaient diablement intéressantes ! Là, elle était tout à fait amusée, un état qui lui faisait beaucoup de bien et qui n'était que trop rare, et elle imaginait déjà la suite de son expérience. Déjà, les deux maîtres étaient suffisamment proches pour être à deux sur une moto. Néanmoins, l'amitié n'était pas une explication qui lui plaisait, car elle n'expliquait pas le calme du très célèbre aventurier au sang chaud. Enfin, ils n'avaient pas montré de gestes affectueux ou intimes devant elle, ce qui voulait évidemment dire qu'il y avait quelque chose. Toute à ses pensées, la vampire sautillait en riant, seule dans le garage. Elle était prête à parier qu'il y avait quelque chose entre les deux - ils n'avaient fait aucun commentaire à sa balade en amoureux, m*rde ! Presque sûre de son hypothèse, il lui fallait vérifier. Aussitôt, son cerveau trouva un stratagème.

L'ingénieur atteignit la moto achetée par Ken, monta dessus, fit vrombir le moteur pour son propre plaisir, et roula à travers les rangées de véhicules, sortit du garage et se dirigea vers l'entrée de son laboratoire. Cela lui prit à peine quelques minutes. En arrivant près de l'entrée, elle les avisa, accéléra un bon coup et freina brusquement pour s'arrêter devant eux, le moteur et les pneus faisant un bruit divin pour qui savait les apprécier. Aussitôt, la femme passa sa jambe au-dessus de la bécane en laissant le contact, puis se tourna vers Xénon.

« Beau bruit, n'est-ce pas ? demanda-t-elle en donnant un grand coup d'accélérateur, faisant rugir le moteur. C'est parce que c'est une essence. Pas aussi beau que la Kratos, mais c'est divin dans les Fumeroles. Tenez. »

Sans prévenir, Élise lui lança les clés, sachant qu'un aussi beau et bien conçu androïde saurait les rattraper. Là, la passionnée de technologie qu'était la cyborg s'emballa en discutant des fonctionnalités de la Jinn. Elle développa autant cylindre et puissance que carénage et selle, dans un jargon de motard qu'elle savait existant chez Ken. S'étant rapprochée de lui, elle conclut :

« Enfin vous d'vez savoir tout ça. D'ailleurs, je vous ai offert le premier plein. Vous êtes mon meilleur client motard, j'vous dois bien ça. P't'être qu'un jour, si je m'ennuie, je vous en ferais une sur mesure, proposa-t-elle, l'air pensive. »

À cet instant, ses pensées dans le garage lui revinrent, créant un sourire malicieux et terriblement dangereux sur ses lèvres. L'ingénieur comptait bien s'amuser encore un peu, en plus de leur soutirer l'information qu'elle cherchait à avoir. Alors, laissant Xénon admirer sa nouvelle bécane, Élise s'approcha d'un pas léger - mais prudent en même temps - du maître de son miroir. Elle le contourna afin que Ken ne la voit pas glisser près de l'oreille de son ami - et plus si affinité - et chuchota d'une voix sensuelle :

« Apparemment, il aime avoir quelque chose de dur et de long entre les jambes... »

Élise n'avait même pas terminé son sous-entendu obscène qu'elle s'éloignait à grand pas du Maître qui, cette fois-ci, allait réagir - impossible qu'il en soit autrement. Son rire résonna dans la rue de Cerclon, preuve que l'ingénieur s'amusait follement. Mais, en même temps, la partie raisonnable de son cerveau lui dicta un geste de survie : la fuite.
Et la vampire courut lâchement pour rejoindre la sécurité de son laboratoire.
Siothrún Nolan
avatar

Masculin Suivi : Fiche ♦️ Feuillet ♦️ Compte en banque ♦️ Demeure

Titre : Hotel

Race : Demi-dieu.
Statut : Artiste.
Pims : 587
Messages : 340

Re: Sanctuaire pour les non-vivants


Contenu sponsorisé


Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

- Sujets similaires