[Magna] Vieux grenier d'artiste

le Jeu 15 Jan - 14:50


Siothrún n'occupait ni maison ni appartement, n'en ayant pas les moyens. Néanmoins, il avait su ne pas rester dans les rues : par chance, il avait trouvé son petit coin misérable de paradis. Dans le quartier de Magna, un vieil immeuble branlant de quelques étages se trouvait un grenier non occupé et qui n'intéressait personne.

Pourtant, lorsque Siothrún l'avait trouvé, il en avait été ébloui. Le lieu en lui-même était délabré : par chance il n'y avait pas de trous dans la toiture, mais le bois était pourri par endroits. Le bruit de la pluie ou du vent sur les vieilles tuiles était infernal, en hiver il faisait très froid, et en été il faisait très chaud sous les combles. Il n'avait pas l'électricité, au moins avait-il l'eau courante - ce qui se considère comme un luxe. Un évier traînait dans un coin, à côté de lui, des murs formaient une petite pièce qu'avait fait aménagée Siothrún pour y installer des toilettes un peu plus intimes. À côté de l'évier se trouvait un buffet de bois abîmé de quelques coups, où il pouvait cuisiner. Une bonbonne de gaz alimentait une gazinière. Il n'y avait pas de lit, mais un canapé où un creux indiquait qu'une personne avait l'habitude de s'y allonger. Le confort était très minime.

Ce qui avait charmé Siothrún était la hauteur du grenier, le grand espace et ses grandes vitres (qu'il avait du nettoyés avec beaucoup de force !). Deux murs entiers de vitres, lui offrant une vue imprenable sur Northrives et sur Tern. À la limite des trois quartiers, il pouvait les voir tous les trois. De plus, grâce à sa hauteur il apercevait les îles flottantes au-dessus de la ville. Une vue sublime qu'il passait des heures à regarder.
Vue inspiratrice depuis longtemps : l'avantage d'un aussi grand espace d'une grande beauté à son goût, était que Siothrún y dessinait et y peignait régulièrement : des tas de feuilles, de tableaux traînaient ici et là, accompagnés de crayons, de tubes de peinture, de palettes et de seaux d'eau sale. D'ailleurs, il avait même peint à même son mur où se trouvait sa porte d'entrée. Les couleurs étaient vives, le style assez simple, un style penchant au fauvisme qui représentait un paysage champêtre. De grands arbres d'un vert flamboyant étaient peints au premier plan, enracinés dans un sol d'un bleu ciel où se mélangeaient des fleurs de toutes les couleurs. Derrière les arbres, une montagne rose aux reflets mauves était couronnée d'un soleil rouge. De la grosse masse de feu s'échappaient des flambées d'orange et de jaune qui emplissaient le ciel.

Il s'agissait indéniablement d'une antre pour l'imagination.
Siothrún Nolan
avatar

Masculin Suivi : Fiche ♦️ Feuillet ♦️ Compte en banque ♦️ Demeure

Titre : Hotel

Race : Demi-dieu.
Statut : Artiste.
Pims : 587
Messages : 340

- Sujets similaires