Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Relaxation nécéssaire (Manaë & Syel)

le Mer 3 Déc - 11:35


Les Fumerolles ont toujours été sujets à de nombreuses idées reçues. Habités par des aveugles ou des créatures idiotes, emplies de batiements bacals ou de simples grottes, sombres et humides...

Mais les Fumerolles n'étaient rien de tout ça. Pour celui qui savait voir plus loin qu'un simple quartier souterrain, il pouvait y voir les nombreux trésors que cet endroit renfermait.
Le marché des lumières et ses milliers de lampions dansant au rythme des legers courants d'air. La fontaine renversée, avec ses bords de quartz et sa cascade en spirale. Où même les habitations, certes pour certaines tailles dans la pierre, mais chaleureuses, spacieuses et confortables.

Manaë savait que les gens aimaient le ciel. Mais sa nature arachnéene, elle, la poussait a rester le plus longtemps possible dans ces grottes, offrant protection et calme... Une fois les heures de travail passées.
Car oui, la surpopulation était tout de même un défaut.


Assise à la terrase d'un café, Manaë dégustait son thé tranquillement, en lisant son journal. Elle aimait à prendre un moment pour elle avant de rentrer chez elle. Et surtout, le thé calmait ses envies. C'est grâce à ça qu'elle arrivait souvent à repousser d'un ou deux jours les premiers symptomes du manque. Et elle voulait tenir le plus longtemps possible avant de prendre la dernière dose qu'il lui restait.

Le café était bondé, comme à son habitude. Seule dans son coin, Manaë profitait de la relative tranquilité que lui offrait sa table de deux personnes. Elle se perdit dans ses pensées, observant le journal avec un air un peu vide.
Manaë
avatar

Féminin Suivi : ,

Race : Araignée géante sous forme humaine
Statut : Urgentiste au Santuaire
Pims : 143
Notes : Dépendance au Feu Distillé

Seringues en réserve : 0
Messages : 98

Re: Relaxation nécéssaire (Manaë & Syel)

le Ven 5 Déc - 19:08


Ici, rien n'est jamais simple. La quantité d'informations différentes à assimiler selon le quartier, le maitre, le miroir, la rue, le climat, l'humeur des voisins, l'inclinaison de la lune et j'en passe des meilleures, pouvait changer de façon notable la manière dont on vie.
Ordae par exemple maitrise plusieurs dizaines de façon de payer différentes... Très utile quand on a de quoi payer en poche. Moins quand on a rien.
La question essentielle tout de même : combien coûte un thé ?

Finalement, j'ai obtenu mon thé. La patron attendait que je lui indique où je m'asseyais pour me l'apporter.
Un coup d'oeil dans la salle...

-C'est plein...

Là-bas une petite zone moins peuplée.

-Là-bas !

Je m'en allais et trouvais une table... Déjà occupée...

-Dites, je peux m'assoir ici ? Il n'y a pas d'autre place libre...
Syel
avatar

Féminin Titre : Sarkina, Perçant

Race : Silnà
Pims : 184
Messages : 258

Re: Relaxation nécéssaire (Manaë & Syel)

le Lun 8 Déc - 13:43


> Hu ?

Manaë releva soudainement la tête, interpelé par une voix proche. Très proche. Une femme semblait attendre devant elle, une tasse à la main, le regard vert baissé sur elle.
Après quelques courts instants, alors que les pensées de la jeune araignée luttaient pour reformer un semblant de schéma logique sur le déroulement des dernières minutes, elle acquiesça en bredouillant, un peu perdue.

> Oh ! Euh. Oui ! Oui, bien sûr. Désolée, je - Allez-y.

Elle décida de couper court à ses paroles en baissant la tête, un brin gênée par le spectacle qu’elle offrait. Elle inspira lentement, doucement pour se calmer. Cette dame était apparue d’un coup !
Elle redressa son journal puis but une gorgée de sa boisson, en essayant de retrouver la ligne où elle s’était arrêtée, sans grande réussite.

Son esprit se perdit à nouveau dans les lignes du journal, incapable de déchiffrer les lignes qui dansaient sous ses yeux, et c’est tout naturellement que ceux-ci dévièrent vers le haut, curieux.
La nouvelle venue avait un air assez digne, prête à pas mal de choses. Elle ressemblait à une guerrière sans peur…

Une guerrière qui buvait du thé.


Manaë baissa on journal et plongea son regard sur la tasse fumante.

> E-Excusez-moi, mais… C’est un thé à quoi ?

Manaë n’était pas de celles qui fourrent leur nez partout – elle avait suffisamment de mal pour cacher ses propres ennuis- mais l’odeur ne lui disait rien, et après tout, il était apparemment impoli de regarder ostensiblement quelqu'un ou quelque chose dans cette société.
Manaë
avatar

Féminin Suivi : ,

Race : Araignée géante sous forme humaine
Statut : Urgentiste au Santuaire
Pims : 143
Notes : Dépendance au Feu Distillé

Seringues en réserve : 0
Messages : 98

Re: Relaxation nécéssaire (Manaë & Syel)

le Lun 8 Déc - 23:35


Je m'assis sur le siège qui lui faisait face, en me positionnant de biais, je cherchais de l'espace vers la travée qui séparait cette table de celle près de l'autre mur. Un café bondé, comme tous les autres cafés.
Ignorant autant que possible cette femme, son journal et son propre thé, je remuais agacée le sachet détrempée dans la minuscule théière.

-A vrai dire je me demande s'il ne m'a pas refilé de l'eau de vaisselle.

Je retire le sachet de l'eau fumante et regarde la masse spongieuse pendre au bout de son fil.

Je souris. Cette petite chose mouillée me donnait envie de rire.
Pourquoi utiliser un sachet quand quatre feuilles dans l'eau auraient le même effet et un meilleur goût ?
Je ne cherchais pas à comprendre cette curiosité nouvelle. S'ils utilisent des sachet pour tremper les feuilles dans l'eau, j'en utiliserai aussi.

-Et ça ce doit être la chaussette sale d'un gobelin.

Je plaisantais tout en rapprochant la téière de la jeune femme pour qu'elle puisse sentir le parfum de plus près...

En plus le sachet de thé se terminait à l'autre bout par un bout de papier au nom du thé servit ici.

Syel
avatar

Féminin Titre : Sarkina, Perçant

Race : Silnà
Pims : 184
Messages : 258

Re: Relaxation nécéssaire (Manaë & Syel)

le Mar 9 Déc - 13:49


Manaë fit de son mieux pour maitriser ses haussements de sourcils, faisant quelques mouvements de la main au-dessus de la tasse pour amener l’odeur à ses narines. Elle ne trouvait pas l’odeur particulièrement mauvaise. Un peu trop chargée peut-être, mais définitivement pas désagréable.

Elle n’avait peut-être tout simplement pas les mêmes herbes de la région d’où elle venait.
Ou alors elle n’avait jamais gouté de thé industriel.

Dans un cas comme un autre, Manaë se contenta d’un >Oh, je ne trouve pas…, d’autant qu’elle trouvait la remarque insultant pour les gobelins, mais ne releva pas.
Elle marqua dans un coin de sa tête le nom qui se démarquait en noir sur le petit bout de carton du sachet, et se promit de l’essayer un jour.


Replongeant dans son journal, elle relu pour la deuxième fois l’article principal qui parlait de l’intervention des Dieux et de leur demande égoïste, selon les dires du journaliste. Plus loin, un avis contraire faisait une liste détaillée des contre-arguments déployés dans cette bataille politique.

Soupirant devant ces pavés d’écritures qui tournaient en rond depuis le début de cette situation, elle replia son journal et le déposa au milieu de la table.

>SI vous vous voulez, vous pouvez…

Elle ne finit pas sa phrase, indiquant du menton le quotidien. Elle reprit une gorgée de son thé en gardant un œil sur l’horloge de l’établissement. Solana finissait l’école dans 40 minutes, elle avait encore 10 bonnes minutes de la tranquillité qu’il était possible d’avoir dans un café bondé.
Manaë
avatar

Féminin Suivi : ,

Race : Araignée géante sous forme humaine
Statut : Urgentiste au Santuaire
Pims : 143
Notes : Dépendance au Feu Distillé

Seringues en réserve : 0
Messages : 98

Re: Relaxation nécéssaire (Manaë & Syel)

le Jeu 11 Déc - 15:25


Elle n'a pas d'humour.
C'est un effort sur-humain que de ne pas généraliser à l'Entre-Monde ce manque cruel de second degré.
Rire ça réchauffe bien pourtant.

Je baissa les yeux sur le journal, trouvant le gros titre lisible peu alléchant.

-C'est gentil.

Elle réprima un "non merci".

-Je suis là pour me détendre et avec ces histoires de dieux partout... Ca n'a rien de bien amusant.

Même plutôt de très angoissant. Je fronce le nez et je retourne à ma tasse brûlante.
Je jauge un peu la femme qui me fait face.

Un instant, je regrette de m'être arrêtée ici. Mais là ou ailleurs...

Je jette un nouveau regard sur le journal.

-Vous croyez qu'ils vont vraiment s'en prendre à ces gens, cette Silnà ? Vous imaginez ? Même les enfants...

Syel
avatar

Féminin Titre : Sarkina, Perçant

Race : Silnà
Pims : 184
Messages : 258

Re: Relaxation nécéssaire (Manaë & Syel)

le Ven 12 Déc - 13:51


Les yeux de Manaë se levèrent quand sa voisine de table commenca à poser des questions. Jusque-là, elle avait vaguement marmonné des > Hmm en hochant imperceptiblement la tête, mais cette phrase ouvrait une conversation.
Elle agita doucement sa tasse, regardant son reflet dans le liquide troublé par la rotation

> Je ne sais pas… Le débat fait apparemment encore rage entre les Maitres des Miroirs…

Elle but une gorgée avant de prendre sa tasse à deux mains pour se les réchauffer contre la porcelaine encore tiède. Si quelqu’un venait un jour annoncer à la jeune femme que sa fille était condamnée à être livrée pour quelque demande égoïste, elle ne se laisserait pas faire. Quitte à affronter le monde.

> Nous aussi avons des enfants que nous voulons protéger de cette guerre. Je ne veux pas mettre ma fille en danger. Je comprends parfaitement que ce soit le même cas chez cette Silnà…

Manaë était sincèrement effrayée. Solana n’avait que 8 ans. Beaucoup de parents étaient dans la même position qu’elle. Certains étaient encore dans les préparations de l’arrivée de leur enfant quand la demande avait retenti.

Quels parents voudraient une guerre alors que leur descendance n’avait pas encore vu le jour ?

Cette demande semblait avoir été créée pour déchirer des peuples.

> Finalement, le peuple a-t-il voix au chapitre quand les grands chefs discutent de l’avenir ?

La jeune chirurgienne soupira profondément en levant les yeux vers le plafond pierreux des Fumerolles. Dès qu’une population devenait trop importante, des « élus » étaient choisis pour parler au nom de tous. Mais tous n’étaient pas forcément d’accord.
Qu’importe la réponse, de toute façon, Manaë serait peut-être envoyée au front comme médecin militaire. Ou resterait 24h/24h à l’hôpital pour gérer les urgences. Son avenir ne s’annonçait pas sous les meilleurs auspices.
Manaë
avatar

Féminin Suivi : ,

Race : Araignée géante sous forme humaine
Statut : Urgentiste au Santuaire
Pims : 143
Notes : Dépendance au Feu Distillé

Seringues en réserve : 0
Messages : 98

Re: Relaxation nécéssaire (Manaë & Syel)

le Dim 14 Déc - 20:16


Après un temps d'hésitation, je bus une gorgée de thé.
C'est vrai ça, il y a des enfants des deux côtés. Personne ne veut les voir mourir. Moi je ne veux voir mourir personne et pourtant...

-Je n'ai pas envie de faire la guerre. Chasser un ours ça n'a rien à voir avec une vraie guerre. Je ne veux pas commencer à chasser de vraies personnes.

C'était sorti tout d'un bloc. Je me mordis la lèvre et retournais à mon thé. Silnà ou pas, Donjions ou non, je n'ai tenu mes armes que pour la chasse au gibier. Rien ne pourrait me convaincre de me jeter à corps perdu dans une guerre.
A part le Sire.
Lui il saurait quoi faire, quoi dire. Il saurait nous guider.
Il notre Aîné parmi les ainés. Notre frère le plus respecté. Il saurait.

Je suis sûre qu'il ne sacrifierait personne. Il trouverait une autre solution.

-Ca va mal finir. Dans les deux cas possibles, ce sera...

Des larmes me montèrent aux yeux, je déposais ma tasse.

-Mais ils ont peut-être prévu autre chose, hein ? Sinon ce ne serait pas si long.
Syel
avatar

Féminin Titre : Sarkina, Perçant

Race : Silnà
Pims : 184
Messages : 258

Re: Relaxation nécéssaire (Manaë & Syel)

le Mar 16 Déc - 15:54


La guerrière était en fait une chasseuse d’ours.
Manaë s’étonna un peu de voir pointer une larme aux yeux de son interlocutrice. Elle s’était imaginée une guerrière farouche, prête à lutter contre les éléments. Elle s’était fait prendre au jeu de l’allure. Cette femme avait peut-être une histoire tragique ou des expériences de bataille derrière elle.

Manaë ne put que lui offrir un sourire triste.

> C’est ce que j’espère. C’est malheureusement tout ce qu’on a en attendant. L’espoir que la situation ne soit pas si catastrophique.

Elle termina ma tasse un peu vite, la gorge un peu serrée. Puis essayant d’offrir un air enjoué à sa voisine, elle se redressa.

> Ayons confiance dans la sagesse des Maitres et des responsables ! On arrivera probablement à s’en sortir si on se fait serre les coudes !

Manaë cacha ses craintes sous un visage rassurant. Ses années d’apparence tranquille servaient aussi à ça : donner l’image d’avoir confiance en l’avenir. Même si les démangeaisons intérieures commençaient à lui faire légèrement serrer les dents.
Elle passa ses doigts sur le côté de son front, un léger mal de crâne naissant derrière ses tempes.

Se serrer les coudes… Alors que les gens allaient surement se dénoncer les uns les autres pour tenter de sauver leurs âmes, ou leurs vies. C’était puéril et naïf. Mais avaient-ils vraiment le choix ?
Elle consulta sa montre. Il était bientôt l'heure.

> Excusez-moi, je vais devoir y aller : Ma fille va finir sa classe. Si vous vous dirigez vers le quartier de Northrive, nous pouvons continuer cette discussion sur le chemin. Sinon, je vous souhaite bonne chance pour les évènements à suivre. J’espère sincèrement que si nous devions nous recroiser, ce ne sera pas dans une chambre d’hôpital.

Elle se récupéra ses affaires et, son sac coincé entre ses bras croisés contre son ventre, elle attendit la réponse de sa compagne de table.

Spoiler:
Si tu souhaites continuer cette discussion, je te propose de changer de décor. Sinon, ce fut un plaisir !
Manaë
avatar

Féminin Suivi : ,

Race : Araignée géante sous forme humaine
Statut : Urgentiste au Santuaire
Pims : 143
Notes : Dépendance au Feu Distillé

Seringues en réserve : 0
Messages : 98

Re: Relaxation nécéssaire (Manaë & Syel)

le Lun 22 Déc - 16:18


Elle n'a pas l'allure d'un docteur. En plus, elle est vraiment jeune pour un docteur. Ils ne sont pas tous vieux et très sérieux ?

mais vieux dans la Silnà, c'est encore jeune chez eux...

-Vous êtes docteur ?

La question m'échappa plus vite que je me levais pour la suivre.
Elle avait une fille, elle travaillait à l'hôpital. Un hôpital c'est une grande infirmerie, n'est-ce pas ? Sans vraiment lui répondre, je lui emboîtais le pas. Ma curiosité me perdra.

Je marche en m'éloignant sensiblement. Je me sens ... Et bien je me sens exactement comme une étrangère. J'ai l'impression de marcher sur des yeux dès que je parle à quelqu'un d'ici.
Je regarde le bout de mes bottes puis la foule dans les fumeroles.

Il fait jour mais c'est comme s'il faisait nuit avec toutes ces lumières... Je souris en regardant les lampions, il y a quelques choses assez sympas ici aussi. Même si je ne peux pas le dire à cette femme.

-Au fait, mon nom c'est Syel.

Les autres m'ont dit d'être discrète, de ne pas faire de vagues surtout si un frère en colère venait me proposer de poser des bombes quelque part. Je n'ai jamais vu de bombe de ma vie. Tout comme je n'ai jamais vu de combat armé.
Cette guerre m'effrayait... Il ne me paraissait pas utile de le nier ou de le cacher. De toute manière, ils finiront par s'en rendre compte seuls...

-Vous savez... Maintenant que je suis loin de chez moi, je me rends compte comme je vivais dans une situation privilégiée.

Je n'avais pas faim, pas réellement. Je dormais au chaud le soir. J'avais ma famille tout autour de moi et même plus que ma famille. Je pouvais prier à haute voix sans craindre les foudres autour de moi.

Je chassais et vendais ce que je tuais, j'avais une vie. Dans l'Entre-Monde, je n'ai plus rien.

-Elle a quel âge votre fille ?
Syel
avatar

Féminin Titre : Sarkina, Perçant

Race : Silnà
Pims : 184
Messages : 258

Re: Relaxation nécéssaire (Manaë & Syel)


Contenu sponsorisé


Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

- Sujets similaires