[Concours] Poésie quand tu nous tiens.

le Jeu 13 Fév - 15:32


La petite estrade avait été montée devant l'un des cerisiers de la cour. Un Gobelin aveugle vêtu d'une bure violette en gravit les marches avec assurance. Il se saisit du micro comme s'il pouvait le voir et prit la parole.

Bienvenue à tous.
Je suis ravi de vous accueillir sur Tchen en cette belle journée.
Je ne vais pas faire durer le suspens plus longtemps.
Le concours est ouvert. Amis poètes, à vos plumes !

On ne sait trop pourquoi, mais la foule applaudit l'inconnu gobelin qui s'en allait déjà. Chaleureux mais pressé, il disparaissait déjà dans le palais. Mais après tout l'important avait été dit.

Le concours est lancé.


Augure
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Optimus, Terreur des Cimetières, Lin, Tchi, Daya, Titan, Kohë, Joyeux Noël, Unelma, Hermès, Brume, Itxi, Minor, Domus, Oxygène, Salva, Incontrôlable

Race : Néphilim
Statut : Maitre de Tchen
Pims : 670
Messages : 656
Titre débile : La méchante fée frustrée

Re: [Concours] Poésie quand tu nous tiens.

le Mar 18 Fév - 15:20


Un homme chétif monte sur la place. Il est maigre, pâle et toussote par moment. Il se présente comme un modeste bibliothéquaire qui a retrouvé un ouvrage de poesie dont il aimerait en partager le contenu avec le public, en cette si belle occasion. Il ajoute que ce poème rapellera peut-être à certains la futilité de la vie, mais aussi sa préciosité.
Et alors qu'il s'assoit pour commencer à lire, une voix étonnament clair et fluide s'élève de sa gorge, une voix qu'on ne croyait pas capable de sortir d'un vieil homme usé par les âges. Mais est-ce vraiment le cas ?

Poème des Pèlerins – La Grande Journée

Une nouvelle aube se lève, sur tes yeux entrouverts.
Encore une âme damnée à affronter l’Hiver.
La Forteresse gelée sera ta protection.
Mais elle sera aussi, ta plus belle prison.

Un nouveau jour se lève, sur ton corps préparé
A lutter pour ta vie, tes frères et tes idées.
Les païens de ce monde, jadis, t’ont exilé.
Il est temps pour ton peuple de jouir des libertés.

Un crépuscule se lève, quand viennent les maladies
La force de ton corps lâche avant tes ennemis
Elle est désormais loin, ta plus belle prison,
Et encore plus le sont, tes frères et ta vision.

Une douce nuit s’élève, dans ton corps fatigué,
L’Oubli vient conforter ton âme mutilée.
Et alors que ton âme s’éteint tout doucement,
T’accueillent avec chaleur, celles des Précédents.


Sur le silence qui suit, l'homme se lève, se penche en avant pour saluer la foule et disparait derrière le rideau. L'homme ne fut jamais revu de la surface de l'entre-Monde. Même sa bibliothèque resta inconnue.

(Explication : Lumière et ombre (ici jour et nuit) sont représentés par la vie et la mort. Le voyage parfois innutile d'un Frère de la Silnà qui n'arrive pas à faire pencher la balance du coté de leur fraternité. Mais j'ai préféré finir sur une note joyeuse, où même s'ils quittent le monde, leurs âmes se retrouvent toutes dans l'Infini.)
Corben Krayt
Admin | Technomage
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Chance, Sarkina, Artisan, Lin, Hôtel, Bénédiction Divine, Jus, Ferra, Hanami, Titan, Précision, Tchi, Unelma, Blum, Ballast

Race : Demi-Dieu
Statut : Technomage
Pims : 1043
Notes : PNJ : Raku
Nounours vivant pervers
Messages : 1488
Titre débile : Bouboule Boum Boum

Re: [Concours] Poésie quand tu nous tiens.

le Sam 22 Fév - 21:40


Quelle mouche m'a piquée ? Quelle idée j'ai eu aussi de me balader et de voir ce panneau avec une affiche de concours de poésie... Me voilà en train de monter les marches de la petite scène afin de partager mon poème. Lumière et ombre, en voilà un sujet simple qui se complique quand on réfléchi aux mots pouvant le décrire.
Arrivée au milieu de la scène, je fis fasse à la foule. Bras le long du corps, je pris une profonde inspiration et d'une voix posée et audible, je commença le récit.

La face cachée

Lumière bienfaitrice et bienveillante,
Réchauffe les cœurs appauvris, gelés,
Fait resplendir de l’âme sa pureté,
Chasse entités noires et néfastes.

Lumière bienfaitrice et bienveillante,
Peut cacher de bien sombres desseins,
Dissimulés aux yeux de chacun,
Avec grâce et pureté aveuglantes.

Dualité traduit en ombre,
Attirante par mystères en nombres,
Réveil les cœurs demandeurs d’armes,
Fait ressortir l’orgueil de l’âme.

Ensorcelante danse des ombres,
Te conférant un pouvoir perdu,
Guide les êtres en chemin absolu,
A la recherche de lumière sombre.

Ombre et lumière forme un tout,
Duel mythique de l’éternel,
De la lumière l’ombre est son coût,
De l’ombre la lumière se révèle.


Mon poème terminé, je regardais toujours la foule, quelques secondes, avant de faire une courte révérence et recula pour passer le rideau, laissant la place au suivant.
Freya Firnen
avatar

Féminin Titre : Bénédiction divine de N'hakeisärin, Fashion, Bling-bling, Make-up, Zelva, Tchi, Precision

Race : Néphilim
Pims : 180
Notes : Equipement:
Flasque de rhum inépuisable
Longue-vue qui voit à travers les portes

Messages : 181

Re: [Concours] Poésie quand tu nous tiens.

le Dim 23 Fév - 9:04


Spoiler:
Information de Wergeld : Le temps de participer au concours, je suis Serle Omnes

Comme aucune forme n'était imposée j'ai pris des libertés avec les règles d'écriture... Que les puristes me pardonnent !

Ce concours tombait à pic. Serle ne pouvait pas mieux être dans le thème. Noir de la tête aux pieds il se présenta à son tour sur l'estrade.
D'une voix maladroite il commença à déclamer son poème jusqu'à ce qu'on l'informe que, pour commencer, il ne parlait pas assez fort, et qu'il avait marché sur le fil qui avait débranché le micro...

Quand tout revint dans l'ordre, voici ce que donna sa voix légèrement pincée :

Ceci est une charade chanté
que ton esprit trop étriqué
ne saura jamais déchiffrer.

Je suis à l'or sa beauté
Je suis à la lune sa clarté
Dans le lointain je suis le passé

Mais, devant ton air blasé
j'en ai une autre à caser
pour ne point t'ennuyer

Vide j'ai toujours été
de chaque jour j'en suis la moitié
avant que ma première idée
n'ai l'idée de me chasser

Es-tu à ce point soufflé
de ne point pouvoir trouver
la réponse à ces subtilités ?

La réponse je ne puis donner
sans que ta bourse n'ai été allégée.
Quelque pièces données
te rendront ta liberté.

... Et ta fierté.

Il reparti comme il était venu, la boule au ventre. Pour une fois dans sa vie il ne trouva rien de cinglant à dire sur cet amas de personne venue entendre des fous parler dans un micro...
PNJ
avatar

Titre : n°1

Pims : 5
Messages : 87

Re: [Concours] Poésie quand tu nous tiens.

le Dim 2 Mar - 11:55


Bon bah c'est mon tour... Quelle idée j'ai eu franchement. Bon il faut rester droit et parler distinctement. Aller tu peux le faire ! Grimpe moi ces marches ! Teste le micro... " un, deux, un deux... Test ! ". C'est bon ça marche. Une grande inspiration aller...:

Il s’était ainsi étendu sur le sol
Roué de coups dans la ruelle
Par des brigands sans cervelle
Il allait pouvoir prendre son envol

Pourtant sans histoires ni querelles
Un homme sain d’esprit et de corps
Dans l’ombre sa vie n’eu plus l’étincelle
Alors qu’il ya peu il y croyait encore

Mais alors que personne ne lui tendit la main
Même pas un passant, même pas un médecin
La vie quitta sa pauvre enveloppe
Fière et galopante comme l’antilope

Dans la lumière on lui fit un signe
Symbole de joie et de libération
Il allait pouvoir rester digne
Digne de son défunt nom.

De vie à trépas. Mantis Vixen
Mantis Vixen
avatar

Masculin Suivi :

Race : Humain
Pims : 17
Messages : 31

Re: [Concours] Poésie quand tu nous tiens.

le Ven 7 Mar - 8:39


Le temps imparti aux poètes pour laisser parler leur créativité était écoulé. Alors revint le gobelin aveugle. Il se présenta devant le micro et tint ces mots :

Merci à tous pour avoir enchanter Tchen avec votre verve. Merci également à ceux qui ont écouté et j'en suis sûr ont apprécié. Le concours est désormais terminé et le jury va enter en délibéré.

Il quitta alors l'estrade qui fut démontée peu après. L'activité sur Tchen reprendrait peu à peu son cours normal.


Augure
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Optimus, Terreur des Cimetières, Lin, Tchi, Daya, Titan, Kohë, Joyeux Noël, Unelma, Hermès, Brume, Itxi, Minor, Domus, Oxygène, Salva, Incontrôlable

Race : Néphilim
Statut : Maitre de Tchen
Pims : 670
Messages : 656
Titre débile : La méchante fée frustrée

Re: [Concours] Poésie quand tu nous tiens.


Contenu sponsorisé


- Sujets similaires