Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Re: Vo'daëm l'oublié

le Lun 26 Jan - 10:06


Nous sommes morts ?
Ce jeu n'était plus amusant, il devenait malsain. Qui que ce soit aux commandes, il venait de rendre Morok furieux et un frère de la silnà avec !
Petit mais costaud comme dirait l'autre.

Dans la vasque j'abandonnais volontiers le souvenir d'une rencontre de bar, un étranger ivre s'était renversé sur ma table, mettant à terre et sur mon pantalon le dîner de ce soir là. J'oubliais par la même occasion ma résolution de ne plus m'asseoir aux tables près des points de passage à Providence.

Je me jetais sur mon double épaule en avant. L'autre n'était pas totalement apparu et il tombait à la renverse. Si je n'avais pas oublié cette anecdote, j'aurais dis qu'il feignait très bien l'ivresse. Sa lame s'échoua au sol, je m'en saisis et à califourchon sur lui je lui plantais la lame en plein cœur.

-Il y en avait un de trop...

A chacun sa partie et nous nous retrouvons de nouveau faces aux faux-faux-dieux. Je grimace de dégoût. Les voir une fois me rendait déjà malade, mais deux... En sortant d'ici j'aurais besoin de vacances pour digérer ce traumatisme visuel !

-Les montagnes étaient mortelles la dernière fois... Essayons l'autre chemin.

Encore moins engageant que la première fois... Pas de temps à perdre, le groupe s'engouffra sur cette nouvelle piste avant que les faux-faux-dieux n'essayent de nous croquer. Par chance, Morok n'était plus motivé par l'idée de manger du requin.
Azurée du Trèfle
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Guide, Perçant, Sarkina

Race : Frère de la Silnà
Statut : Acolyte
Pims : 5
Notes : Equipement
Carte Holographique +2
Combinaison de camouflage
Hope (arme)
Griffe (monture)
.

Messages : 749

Re: Vo'daëm l'oublié

le Mer 11 Fév - 18:10


La rocaille offrait un chemin pour le moins hasardeux au groupe de rescapés. Etroit et sinueux, le chemin descendait vers un grand lac. Ses eaux sombres ondulaient sous un vent imaginaire et n'étaient en rien prises dans la glace.

Alors que les aventuriers approchaient de la berge, ils effrayèrent un cerf. Pris de panique, l'animal glissa dans le lac. Il fut comme happé. Pourtant, l'onde ne se troubla point alors que l'animal coula.

Loin derrière le groupes, les montagnes qu'ils avaient laissés, commençaient à se désagréger. Par blocs entiers de glace et de roche, elle disparaissaient et le phénomène allait en se rapprochant.

Au bord du lac, l'enfant apparu. Silencieux, immobile, il observait. Curieux de voir la réaction de ce groupe éprouvé par ce monde étrange.
Daeythe
avatar

Féminin Race : Dieu de l'Entre-Monde
Statut : PNJ
Notes : Je suis un Maitre du Jeu
Messages : 68

Re: Vo'daëm l'oublié

le Sam 14 Fév - 16:19


Au moins ne portait-il pas Morok, cette fois. S'il avait dû ployer sous le poids du Sanctuari pendant la périlleuse descente, nul doute qu'ils auraient tous les deux fait le grand plongeon. Encore.

Xénon fit jouer son épaule gauche, abîmée lors du récent combat contre son clone. Son processeur ne cessait de revenir à la vasque, comme un homme passerait sans arrêt la langue sur le trou laissée par une dent arrachée. Il savait qu'il avait dû déposer un nouveau souvenir, mais il ignorait quoi, et l'oubli le troublait au-delà du raisonnable.

Ce n'était pourtant pas le moment de s'en soucier, puisqu'ils jouaient à nouveau contre la montre. Où aller ? Le lac lui inspirait toutes sortes de signaux d'alarme, et il doutait que même Morok puisse se permettre d'emprunter cette route.

Il fouillait les berges du regard, cherchant un chemin pour contourner le sinistre point d'eau, quand l'enfant apparut. Xénon fronça les sourcils. Même lui commençait à ressentir la frustration de ses compagnons, la lassitude de ce jeu sans objectif, répétitif et sans fin.

"Tu as une autre énigme ?" dit-il, brusque. "Tu sais, ce n'est pas un jeu juste si tous les joueurs ne connaissent pas les règles."

Qui de Nij'aku ou de Morok s'emporterait le premier et essaierait de tailler l'apparition en pièces ? Même le détachement d'Azurée s'était émietté.


Xénon
Prêtre de Ho'una | Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Perçant, Chevalier, Lin, Voleur, Minne, Magnet, Verdad, Bénédiction Divine de Ho'una, Sarkina, Crépuscule, Orange, Cosmos

Race : Androïde
Statut : Maître de Ken
Pims : 899
Notes : HK-50 : partenaire de Xénon et droïde psychopathe

Messages : 1782

Re: Vo'daëm l'oublié

le Mar 17 Fév - 20:33


Pour une fois, Nij avait décidé de fermer sa gu*ule et de suivre le groupe. A vrai dire, il était vraiment las de tout cela et n'aspirait qu'à retourner à une vie normale et tranquille de manipulateur orgueilleux qui essayait d'atteindre un post prestigieux dans cette société bancale, régie pas moult Dieux inutiles. Autant vous dire qu'une quête qui commençait à s'éterniser avec des énigmes plus pénibles les unes que les autres lui sortait des yeux. Il soupire et suis la troupe qui commençait, elle aussi, à se fatiguer semblait-il.

Les montagnes... Un choix qu'il n'aurait pas approuvé mais ayant les Dieux au c*l fallait bien trouver un endroit où fuir et avec des poids morts sur le dos, grimper semblait être une meilleure solution que descendre... ou pas... Morts, il étaient morts ? Comme... morts ?! Impossible ! Complètement impossible ! Ce jeu devenait vraiment tordu, inutile, long et... oui, il râlait intérieurement à défaut de pouvoir le faire extérieurement.

Bon, nouvel essai... Descendre cette fois, vers un lac qui était tout aussi étrange et louche que le gamin lui même. Qui semblait bien s'amuser à faire durer la chose. Mais qu'il apparaisse encore une fois que l'oiseau allait le tailler en pièce sans mâcher ses mots. Ce qui fut pensé se réalisa puisque le môme décida de revenir les hanter près de ce lac étrange et pas du tout inspirant de confiance. Aku serre les poings, rouge de fureur. Puis, en un mouvement vif, dégaine son sabre et s'élance sur le gamin, menaçant. C'en était trop, il en avait marre de tout ce bord*l qui n'avançait pas.

- Écoute moi bien, gamin de m*rde ! Tu vas nous donner la solution et vite sinon je t'assure que mes camarades et moi même allons te bouffer pour le diner. Tu nous les brises avec tes devinettes à deux balles, alors bouge ton c*l et dépêche toi de nous donner une réponse qui n'est pas évasive, sinon je t'assure que mon sabre va aller faire plus que te couper la tête ! Compris, petit enc*lé ?!

Et sur ces mots bien agressifs, il grogne, laissant ainsi déverser toute sa colère et son agacement. Ah qu'ils avaient intérêt à être bien payés sinon en plus du gamin, il irait tuer le commanditaire même si ce dernier s'avérait être la belle Eva.

[HRP: Je me suis permis de répondre ^^]


Ne massacrez plus le physique de Nij dans vos Rp's grâce à cette astuce. Marche à tous les coups !:
Nij'aku est un homme plutôt grand à la fine musculature. Il est typé asiatique et porte une tenue traditionnelle japonaise avec un sabre accroché à la ceinture. Il porte une coupe de cheveux au caré et ces derniers sont noirs avec cependant quelques reflets verts foncés par moments. Ses yeux sont d'un vert changeant et son teint est plutôt pâle.

Sa forme de phénix, quant à elle, est constituée de brume et à pour particularité d'être de couleur verte.
Nij'aku
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Perçant, Titan, Tchi, Cosmos

Race : Demi-Dieu, Phénix
Statut : Maître de Souen !
Pims : 1935
Notes : Merci Wu pour le kit :3


Messages : 1084
Titre débile : Moinal vert

Re: Vo'daëm l'oublié

le Lun 23 Mar - 9:52


Faire équipe. Une idée qui n’a pas vraiment lieu d’être dans le cerveau étriqué du Charan. Pour lui, des alliés ne sont utiles que s’ils comme lui : indépendants, et forts.
A force de voir cette troupe hétéroclite, il en vient à se demander s’il ne ferait pas mieux de faire cavalier seul. Après tout, il connait désormais les réponses aux énigmes et est suffisamment puissant pour vaincre son double, clairement le plus fort des 4.

Aussi, quand le gamin apparait pour les observer, Morok n’en a cure. S’ils répondent mal ils gagnent un retour au départ. Quand Xénon pose sa question, Morok lâche son arme et scrute le lac, la langue humidifiant ses babines.
Quand Nij’aku charge aveuglément le gamin, il fait craquer ses épaules.

Un cerf entier vient de disparaitre dans cette grosse flaque d’eau. Un repas entier vient de se lancer de lui-même dans le territoire de chasse d’un crocodile de 300kg. Qu’importe si l’animal ne remonte pas à la surface. Qu’importe si l’eau ne bouge pas. Pour le Sanctuari, de l’eau reste de l’eau et de toute façon, le gosse a prouvé que s’ils meurent, ils reviennent au point de départ.
Le crocodile ne va pas cracher sur un repas potentiel.


¤ Je reviens. Si on meurt tous… A tout de suite.

Même pas une excuse. Le crocodile se laisse tomber au sol et avance d’un pas sur vers le lac. Et alors que le bout de sa gueule s’enfonce dans l’eau froide, il ne peut s’empêcher de jeter un coup d’œil à l’enfant, d’un air mauvais.
« Je bouffe, je reviens, et je te démonte. »


[spoiler]Oui, lundi, c'est le WE aussi... Désolé pour l'attente ![/color]
Morok
Sanctuari
avatar

Masculin Race : Charan
Statut : Sanctuari
Pims : 117
Messages : 124
Titre débile : Sac-à-main (NDLR : Comme Kaizen ! *o*)

Re: Vo'daëm l'oublié

le Lun 23 Mar - 14:12


L'enfant posa ses yeux sur le robot. Il lui souris avec douceur.

La vie est injuste.

Ainsi balaya-t-il le reproche et tous ceux qui pourraient suivre. L'enfant était las de ses invités. Ils étaient trop butés et trop fermement attachés à leurs instincts. Ils étaient incapables de prendre des risques, ni même d'écouter.

L'enfant s'approcha de l'homme aux cheveux verts. Il le regardait droit dans les yeux, mais avait perdu ce sourire qui jusque là ne l'avait pas quitter. Quand comprendraient-ils que tout serait plus facile s'ils arrêtaient de lutter. L'enfant apposa sa main sur l'arme dégainée et elle disparut. Puis quelque chose ranima le sourire de l'enfant. Un crocodile, ignorant toutes les alarmes et faisant fi de son instinct de survie, vint à plonger.

Les réponses à vos questions gisent sous l'onde.

L'enfant s'évapora. Si les aventuriers suivaient les pas du saurien, ils seraient comme lui appés par le lac. Il couleraient pendant de longues minutes sans pouvoir nager, ni se débattre. Il couleraient à pic jusqu'à atteindre le fond, sans pour autant suffoquer ni ressentir de pression. Là, les attendait un palais riche d'une seule salle. Lorsqu'ils y pénétreront, une créature faite de multiples tentacules et d'yeux y flotterait. Une voix résonneraient, la voix de l'enfant, la voix de Vo'daëm l'oublié.

Je vous attendais.
Daeythe
avatar

Féminin Race : Dieu de l'Entre-Monde
Statut : PNJ
Notes : Je suis un Maitre du Jeu
Messages : 68

Re: Vo'daëm l'oublié

le Lun 23 Mar - 15:53


-Y pas à dire, t'es un vrai philosophe...

Je tapote l'épaule de Nij'aku en passant, le bretteur vient de se faire confisquer son sabre et d'être réduit au silence par un môme mal élevé. Il a une répartie qui manque de classe ! Il aurait bien besoin d'un coup de bâton.
A la citadelle, les enfants sont élevés dans le respect de leur aînés, ce gosse-là est tout sauf un bon garçon. Il pue l'entité pseudo divine à plein nez avec ses énigmes et son air de je-sais-tout.

Sous l'onde, il y a de l'eau. Pour une fois, la devinette était facile à comprendre, nous allions faire trempette. Je ne retirais pas mes chaussures, qui sait si je les retrouverais un jour après ce bain surprise.

-Morok, j'entre dans l'eau, j'espère que ta faible ouïe saurienne ne me confondra pas avec un gros gibier...

Je fis quelques pas dans l'eau et...

Je n'aime pas les dieux. C'est génétique.
Je n'aime pas les trucs magiques. Je n'aime pas les bizarreries de l'Entre-Monde. Parce qu'ils sont faux, sans esprit de famille, leur sang est souillé, leurs pensées corrompues.
Le pire du pire c'est d'être tombé sur une bestiole bizarre -moche- avec un complexe de "je suis un dieu je l'ai décrêté" qui vient de l'Entre-Monde.

Pour quelqu'un qui n'aime rien de tout ça, je considérai ma réaction comme une preuve de ma grande endurance.

-Et m*rde...

Ma voix ressemblait à un "glouglou" d'étranglement.
Moi aussi je l'attendais. Cette fin épique et désastreuse où les héros (moi et mes pompes) tomberions sur un pseudo-dieu en mal de reconnaissance.
Qu'il ne s'attende à rien de ma part, sa vue hideuse va me rendre aveugle... Je fais mine d'avoir la nausée.

Spoiler:
Je ne peux rien faire dans ces conditions, je ne veux rien faire... La silnà ne parle pas aux faux-dieux, aux faux-demi-dieux et aux faux-pseudo-dieux (le mot du milieu peut être échangé par ce que vous voulez) c'est mon dernier glou-glou
Azurée du Trèfle
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Guide, Perçant, Sarkina

Race : Frère de la Silnà
Statut : Acolyte
Pims : 5
Notes : Equipement
Carte Holographique +2
Combinaison de camouflage
Hope (arme)
Griffe (monture)
.

Messages : 749

Re: Vo'daëm l'oublié

le Sam 28 Mar - 18:05


Pour finir, c'était bien l'amphibien du groupe qui leur avait donné la réponse... ou du moins son estomac. Xénon soupira lorsque l'enfant disparut. Azurée s'avançait déjà à la suite de Morok.

En temps normal, entrer dans l'eau ne lui ferait ni chaud ni froid puisqu'il n'avait pas besoin de respirer, mais son épaule était toujours abîmée. Exposer ses circuits mis à nu à de l'humidité contredisait toutes ses routines d'auto-préservation. Mais quand il fallait y aller... Il carra les épaules et suivit ses compagnons.

L'immobilité forcée de la descente ne lui plut guère. Du coin de l’œil, il surveilla Azurée et Nij'aku, mais ni l'un ni l'autre ne sembla manifester de détresse respiratoire. Le fond. Enfin ils pouvaient à nouveau bouger. Leur direction était toute trouvée : Xénon franchit le seuil du palais avec circonspection. La vision qui les accueillit lui arracha un cillement.

Une nouvelle énigme ? Ou venaient-ils à bout de ce manège infernal ?

"Et qui es-tu, au juste ? Qu'attends-tu de nous ? Est-ce toi le responsable de ce qui arrive à Trost ?"

Avant ce voyage au cœur de la folie, ils étaient tout de même venus aider un village...


Xénon
Prêtre de Ho'una | Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Perçant, Chevalier, Lin, Voleur, Minne, Magnet, Verdad, Bénédiction Divine de Ho'una, Sarkina, Crépuscule, Orange, Cosmos

Race : Androïde
Statut : Maître de Ken
Pims : 899
Notes : HK-50 : partenaire de Xénon et droïde psychopathe

Messages : 1782

Re: Vo'daëm l'oublié

le Jeu 28 Mai - 21:02


Je suis Vo'daëm... J'ai attendu ce moment longtemps, très longtemps.

La voix était plus traînante que jamais. Elle semblait animer les nombreuses tentacules de l'être ancestral. Chacun de ses yeux fixait un aventurier différent et parfois de lourdes paupières les faisaient disparaître l'espace d'un instant.

J'ai sombré dans l'oubli. Qui je suis ? Impossible de me rappeler. Je suis tout autant que rien. Je suis Eutopos.

Le temple disparaît tout comme l'onde qui l'emplissait. Il n'y avait plus que des yeux et des tentacules partout où portait le regard. Proches ou lointains, au sol ou dans les cieux, grands ou petits. Une galaxie entière observait les quatre aventuriers.

Trossssst ? Est-ce de là que viennent tous ces délices ?! Peut-être alors suis-je responsable... oui peut-être...

La créature fit silence. Elle observait avec attention ses invités.

Et vous qu'attendez-vous de moi ?
Daeythe
avatar

Féminin Race : Dieu de l'Entre-Monde
Statut : PNJ
Notes : Je suis un Maitre du Jeu
Messages : 68

Re: Vo'daëm l'oublié

le Jeu 16 Juil - 16:23


Nij râle, peste contre ce môme qu'il avait encore plus envie d'étriper maintenant. Son sabre ! Son arme bordel ! Comment ce... conn*rd avait-il pu lui prendre ?! Il grogne et le fait de plus belle lorsque azurée lui tapote l'épaule. Ah, s'il avait encore tous ses pouvoirs, il ferait du gamin confit, là maintenant, tout de suite !

L'oiseau regarde tout le monde s'enfoncer dans l'eau à la suite du croco. Mais personne ne remonte. il reste à contempler les flots pendant un moment avant de hausser les épaules et de s'élancer dans la flotte. Barh, elle est froide... Le phénix se secoue un peu, réflexe de piaf avant d'inspirer grandement et d'avancer plus pour enfin arriver à un endroit où il n'avait plus pied. Il fit du sur place un moment puis se senti attiré vers les profondeurs. Il paniqua et se débatit mais rien à faire, il s'enfonçait toujours, comme dans des sables mouvants.

Et il coula, longtemps. Une expression de panique pure sur le visage, il se laissait couler vers les fonds. Pourtant... il ne ressentait ni la suffocation dûe au temps qu'il était resté sous l'eau ni la pression des grands fonds qui pourtant devrait se fare ressentir. La peur fit place à l'étonnement puis à la jalousie lorsqu'il entrevit le somptueux palais. Quand il eut touché le fond, il se précipita dans la seule salle qui s'offrait à lui.
Tout le monde était là, même... Ah non, pas le môme mais une étrange créature qui ressemblait à un poulpe. Ou du moins c'est ce que laissait croire ses multiples tentacules. Mais ce poulpe - qui donnait inexplicablement faim au piaf - avait la voix agaçante du gosse. Et ce dernier semblait las. Ah bah s'il avait donné la réponse tout de suite, ils en seraient pas là !

Encore des choses étranges... Ce monde était fait de bizarreries et de choses, comme de gens, étranges. Nij soupire longuement, oui, que voulaient-ils ? Lui voulait tout un tas de choses, il voulait son sabre chéri, il voulait rentrer et finir la mission, il voulait le pouvoir, la richesse. Mais quelle était la vraie réponse ? Avait-il vraiment envie de réfléchir d'ailleurs ? Nouveau soupire, il regarde les autres.

- Au fait, c'était quoi le but de la mission, déjà ? Non parce qu'à cause de ce poulpe (il montre du pouce la créature), que j 'ai bien envie de manger, on est là depuis perpette. D'autant plus que cet enfo*ré m'a volé mon sabre. Qu'il fait genre qu'il s'emm*rde alors que tout est de sa faute. Et maintenant il nous demande ce qu'on veut ? Moi, mise à part lui rendre bien correctement la monaie de sa pièce, je vois pas. Ou alors faut lui demander d'arrêter ses conn*ries ? fin, vous voyez les gars mais soyez rapide, je commence à avoir vraiment faim.


Ne massacrez plus le physique de Nij dans vos Rp's grâce à cette astuce. Marche à tous les coups !:
Nij'aku est un homme plutôt grand à la fine musculature. Il est typé asiatique et porte une tenue traditionnelle japonaise avec un sabre accroché à la ceinture. Il porte une coupe de cheveux au caré et ces derniers sont noirs avec cependant quelques reflets verts foncés par moments. Ses yeux sont d'un vert changeant et son teint est plutôt pâle.

Sa forme de phénix, quant à elle, est constituée de brume et à pour particularité d'être de couleur verte.
Nij'aku
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Perçant, Titan, Tchi, Cosmos

Race : Demi-Dieu, Phénix
Statut : Maître de Souen !
Pims : 1935
Notes : Merci Wu pour le kit :3


Messages : 1084
Titre débile : Moinal vert

Re: Vo'daëm l'oublié


Contenu sponsorisé


Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

- Sujets similaires