Page 4 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Re: Vo'daëm l'oublié

le Ven 6 Juin - 12:20


Arrivé devant l'enfant et le bassin, je croisais les bras plutôt contrarié. Non plus par Xénon mais par ce monde qui marche à l'envers.

-Je suis le seul à trouver ça bizarre ? Morok se fait d'un paysan un casse-croûte et ça ne choque personne ?

Jusque-là je me demandais vers quelle extrémité pouvait tendre l'étrangeté de ce monde et les énigmes de l'enfant, ou du canard, ou de la chose qui tire les ficelles. Très loin est la bonne réponse.

Le souvenir de l'homme mort tué par une chaise me restera. C'est une mauvaise nouvelle ! Ceux qui bénéficient d'une vie longue peuvent se permettre d'avoir de mauvais souvenirs à ressasser ! Tiens tiens...

-Laisser un souvenir, le donner ?

Qui ne tente rien n'a rien. C'est une expression d'ici bien adaptée à l'Eutopos et son mode de fonctionnement anti-conformiste. De toute manière, je n'y tiens pas trop à ce porte-clef ! Celui-là même que je décochais de son anneau et que je posais sur l'eau. La bille d'acier n'était pas assez lourde pour faire couler la large plume en plastique. Elle flottait à la surface comme un voilier sans voile.

-Je l'ai obtenu dans une oasis à l'ouest, les bédouins me l'ont donné pour ne pas oublier que le désert peut tuer.

Vraiment très à l'ouest. Je ne leur donnerai pas le nom exact, au cas où l'un d'eux connaisse les noms des oasis de leur "zone inconnue" et qu'il me démasque.

En racontant cette histoire courte j'espérai épuiser ma deuxième possibilité : celle de raconter un souvenir ou d'en "donner" un. Si je l'oublie, ce ne sera pas si grave, je n'ai pas l'intention de retourner dans un désert un jour. Et le bon sens me dictera d'emporter plus à boire si cela arrivait.
Mais le bon sens ce n'est pas un truc de famille. Je serai chez moi si c'était le cas !
Azurée du Trèfle
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Guide, Perçant, Sarkina

Race : Frère de la Silnà
Statut : Acolyte
Pims : 5
Notes : Equipement
Carte Holographique +2
Combinaison de camouflage
Hope (arme)
Griffe (monture)
.

Messages : 749

Re: Vo'daëm l'oublié

le Ven 13 Juin - 13:44


La plume flotta un moment avant de se dissoudre dans l'eau. Alors le sol se changea en sable. Des palmiers poussèrent et l'air devint aussi chaud que dans le souvenir donné. A mesure qu'il prenait forme, qu'il devenait réalité, il s'effaçait de l'esprit d'Azurée.

La vasque attendait d'autres dons.
Daeythe
avatar

Féminin Race : Dieu de l'Entre-Monde
Statut : PNJ
Notes : Je suis un Maitre du Jeu
Messages : 68

Re: Vo'daëm l'oublié

le Mer 25 Juin - 19:07


"Si tu avais eu une autre solution, je pense que tu l'aurais suggérée," dit Xénon en réponse au mécontentement d'Azurée.

Sa voix était plate et son visage de marbre, bien qu'il ne fût pas nécessairement de meilleure humeur que son interlocuteur. Comme il l'avait prédit, son module éthique faisait des nœuds avec sa programmation à force d'essayer de déterminer si les lois de la robotique - et de l'éthique - auraient dû s'appliquer au cas de figure. Selon qu'il posait un cadre de référence ou un autre, la réponse différait...

Les problèmes que la logique ne pouvaient résoudre l'irritaient. Quand il en rencontrait un, il ne pouvait s'empêcher de le tourner et le retourner dans son processeur des jours durant, même s'il savait qu'il ne lui trouverait jamais de solution.

Malgré tout, il adressa un signe de tête à Morok. Le Sanctuari avait accompli une tâche ingrate pour le bien de l'équipe et méritait qu'on reconnaisse sa contribution.

Ce qui se passa ensuite eut le mérite de complètement interrompre la boucle infinie de son processeur. Le meurtre des paysans fusa à des kilomètres de son esprit lorsqu'il assista à la disparition de la plume et à la formation du désert autour de la vasque d'eau. Il attendit un instant, tendu comme un arc, mais lorsqu'il devint évident que le don d'Azurée n'avait pas suffi, il fit un pas en arrière horrifié. Si du sang avait coulé dans son corps, il aurait pâli jusqu'à prendre la teinte d'un drap propre.

Inutile de demander à Azurée s'il se souvenait toujours du désert. La main de Xénon se referma convulsivement sur la poche dans laquelle il rangeait ses titres, comme si l'enfant allait apparaître juste à côté de lui pour lui voler Minne. Xénon avait déjà perdu assez de souvenirs pour toute une vie. La pensée de se voir arracher encore une partie de son passé le terrorisait.

Pourtant, n'avait-il pas dit lui-même qu'ils devaient avancer ? Il avait vertement repris ses compagnons si peu de temps auparavant. En réponse, ni Morok ni Azurée n'avaient hésité à agir comme la situation l'imposait. De quoi aurait-il l'air s'il flanchait maintenant ?

Se répétant ces mots pour se donner du courage, il s'approcha de la vasque d'un pas mal assuré. Pas besoin d'utiliser un souvenir important, essaya-t-il de se rassurer (ignorant la partie de son esprit qui argumentait que tous ses souvenirs étaient importants). L'ennui, c'est qu'il n'emportait pas grand-chose de superflu en mission...

Après un instant d'hésitation, il finit par détacher son unique boucle d'oreille et la jeta à l'eau. La petite roue crantée lança un dernier éclat d'argent avant de fendre la surface.

"Cadeau de moi-même à moi-même," dit-il, laconique mais morose. "Acheté le jour de ma troisième victoire dans l'une des courses de motos de Tern."

Il s'autorisa une dernière fois à accéder aux fichiers du souvenir ; la fébrilité du circuit, le sifflement du vent dans ses oreilles, la fierté douce-amère qui l'avait saisi quand il avait enfin accepté que non, ce n'était pas simplement de la chance : il pouvait gagner par lui-même.

Il tourna les talons, incapable d'attendre que son offrande soit acceptée.


Xénon
Prêtre de Ho'una | Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Perçant, Chevalier, Lin, Voleur, Minne, Magnet, Verdad, Bénédiction Divine de Ho'una, Sarkina, Crépuscule, Orange

Race : Androïde
Statut : Maître de Ken
Pims : 874
Notes : HK-50 : partenaire de Xénon et droïde psychopathe

Messages : 1764

Re: Vo'daëm l'oublié

le Jeu 26 Juin - 19:23



Vo'daëm l'oublié

Nij'Aku, Morok, Xénon et Azurée

Lâcher un souvenir... Comme s'il n'avait que ça à faire ! Enfin bon... Il avait été très content que Morok charcute le paysan, cela avait eut pour avantage de faire bouger les deux autres coincés pacifiques. Ils n'avaient jamais tué personne ou quoi ? Bah oui, Nij était un monstre qui n'avait pas hésité à sacrifier plusieurs villages pour son bon plaisir. Après tout, la mort était quelque chose de naturelle, chez tout le monde à vrai dire, même les Dieux. Personne n'était immortel et il en était malheureusement bien conscient...

Le jeune homme passe une mains dans ses cheveux. Azurée venait de sacrifier l'un de ses souvenirs, faisant ainsi apparaitre un désert. Il voulait pas faire naitre un monstre aussi pendant qu'on y était ?! Enfin bon, parfois valait mieux se taire. L'oiseau regarde Ken se séparer d'un boucle d'oreille. Le piaf vert soupire. Il ne voulait en aucun cas se séparer d'un de ses souvenirs ! Car tout ce qui se trouvait dans la mémoire était important ! C'est d'ailleurs pour cela qu'on avait des souvenirs ! Pour apprendre de nos aventures, évoluer. Et puis, que voudrait-il bien oublier ? Sa haine contre les Dieux ? Son seul motif pour avancer ? Non, trop précieux... Sa rencontre avec Voiz ? Non plus... En faite, pour une fois, l'oiseau ne savait pas. Lui qui était d'ordinaire si peu attaché aux choses refusait désormais de lâcher prise...

Il soupire encore avant de finalement prendre la seule chose qu'il désirait vraiment oublier : Hana. Cette jeune fille qu'il avait rencontré et qui était morte de sa main, la seule personne qu'il avait jamais pleuré. La seule personne qui arrivait à briser son coeur corrompu et de pierre. Il voulait l'oublier une bonne fois pour toute, oublier cet amour impossible, oublier pour pouvoir avancer. Il tenait sa chance. Ou alors elle apparaitrait là, dans ce désert, devant lui, mirage. Ses cheveux bruns et ondulés danseraient dans ce vent inexistant, ses yeux, d'un bleu si profond, viendraient se fixer sur le phénix. Et ses lèvres remueraient sans pour autant qu'un seul son n'en sorte. Mais il n'avait pas besoin d'entendre pour savoir ce qu'elle dirait: Pourquoi ? demanderait-elle en silence, pourquoi moi ?
Le piaf orgueilleux se prend la tête dans les mains, il a mal, très mal. Doucement, en tremblant, exposant à ses compagnons sa faiblesse, il s'avance vers la vasque.

Il sent les larmes couler sur son visage, pourtant c'est un sourire qui vient pointer sur ses lèvres. Il va oublier, une bonne fois pour toute, il va oublier et enfin il pourrait repartir la tête haute. Le jeune homme sort un collier de dessous sa tunique. La chaine et fait d'argent, si blanche que l'on croirait de l'or blanc. Chaque maillon est finement rattaché à l'autre. En son centre pendait un lys blanc, sculpté dans l'os d'un loup. On pouvait y voir moult détails tant il y avait un travail de maitre derrière. Chaque pétale donnait l'impression d'être réel. Doucement, il détache le collier. il le regarde une dernière fois avant de le laisser tomber dans l'eau.

- Il était à une femme que j'ai aimé, une femme que j'ai aimé et pourtant que j'ai tué, dit-il d'une voix monocorde dénuée de tout sentiments.

Il se recula ensuite sans rien dire, sans fixer personne. Il sentait comme un poids enlevé de ses épaules. Comme si le fait de savoir qu'il allait oublier le seul meurtre qu'il n'aurait jamais voulu commettre le libérerait de ces chaines que sont la culpabilité et l'amour.
Pathétique l'oiseau. Mais chacun avait ses faiblesses.




Dernière édition par Nij'aku le Dim 27 Juil - 0:37, édité 1 fois


Ne massacrez plus le physique de Nij dans vos Rp's grâce à cette astuce. Marche à tous les coups !:
Nij'aku est un homme plutôt grand à la fine musculature. Il est typé asiatique et porte une tenue traditionnelle japonaise avec un sabre accroché à la ceinture. Il porte une coupe de cheveux au caré et ces derniers sont noirs avec cependant quelques reflets verts foncés par moments. Ses yeux sont d'un vert changeant et son teint est plutôt pâle.

Sa forme de phénix, quant à elle, est constituée de brume et à pour particularité d'être de couleur verte.
Nij'aku
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Perçant, Titan, Tchi

Race : Demi-Dieu, Phénix
Statut : Maître de Souen !
Pims : 1890
Notes : Merci Wu pour le kit :3


Messages : 1076
Titre débile : Moinal vert

Re: Vo'daëm l'oublié

le Mer 9 Juil - 16:29


Morok regarde un par un ses alliés lâcher quelque chose dans l’eau, et s’en éloigner avec un air meurtri. Les humains et leurs souvenirs… Le Sanctuari n’a rien à jeter. La quasi-totalité de ses possessions sont actuellement sur lui : Son miroir, son marteau, son pagne. Le reste de ses affaires, son badge et son tableau de chasse, l’attendent dans sa chambre sommaire de la caserne.

Mais il sait que le gamin ne va pas les laisser passer tant que celui-ci aura abandonné un souvenir… Un souvenir, hein ? Quelque chose à oublier… Un sourire se dessine sur les babines du Charan. Craquant ses griffes comme les humains le font si bien, il décroche le marteau de ses attaches et avance la patte avant gauche. Mesurant rapidement d’un coup d’œil, il place la tête de son arme au-dessus d’une de ses griffes, et avant de l’abattre, s’adresse au Ken
:

°Eh, vous tous, surtout toi, le robot. Inscris ça dans tes banques de données : C’est le gamin qui m’a fait ça.°

Sans attendre, il abaisse violement son arme, cassant la longue griffe qui s’enfonce dans le sable. Après cris et injures – et une forte résistance de ne pas frapper quelqu’un –, il rengaine son arme, fouille le sable chaud pour retrouver un morceau de son arsenal naturel et la jette en grognant dans la vasque.

°Allez, gamin. On va voir si tu vas bien faire de me faire oublier ça.°


Le regard de Morok se fit plus vide, plus absent pendant un très court instant. Puis celui-ci baisse soudainement la tête et reste dans cette position pendant quelques temps. Puis il se re tourne sèchement vers son compagnon le plus proche et demande d’une voix charriant à la fois des glaçons et toute la haine de l’enfer.

°Qui. M’a. Cassé. Une. Griffe. ?°

Il allait parfaitement bien en arrivant. L’un de ses alliés a-t-il dépassé les bornes en s’attaquant à lui ? Sa tête se tourne lentement mais surement vers Nij’Aku. Après tout, celui-ci a fait preuves à plusieurs reprises du même mépris que le Charan lui-même à son égard…
Morok
Sanctuari
avatar

Masculin Race : Charan
Statut : Sanctuari
Pims : 117
Messages : 118
Titre débile : Sac-à-main (NDLR : Comme Kaizen ! *o*)

Re: Vo'daëm l'oublié

le Ven 11 Juil - 18:53


-Et bien ! C'était joyeux...

Nij'aku, derrière ses airs trop jeunes et trop insolent cachait quelques sales petits secrets. Le fait même qu'il puisse aimer quelqu'un valait le coup de s'arrêter pour y penser.

Le râleur de la bande venait de prendre l'apparence d'un être humain. Je ne savais pas si j'étais choqué ou triste pour lui.
De toute manière, Morok se donnait à nouveau en spectacle.

Au départ je n'ai pas bien compris pourquoi nous devions mémoriser pour le charan ce que le gamin lui aurait fait. C'est en voyant son air furieux que j'ai compris la subtilité dont il venait de faire preuve.

Que se passera-t-il si on accuse le gamin ? Si Morok essaye de dévorer l'horrible marmot ?
J'étais tenté. J'avais envie de tester les limites de tolérance de notre hôte.

-La faute du gosse !

Ceci dit, nous avions tous offert un souvenir et un don, qu'allait-il nous tomber dessus maintenant ?

Je fis quelques pas au delà de la vasque, espérant voir où ce chemin nous mènera.
Azurée du Trèfle
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Guide, Perçant, Sarkina

Race : Frère de la Silnà
Statut : Acolyte
Pims : 5
Notes : Equipement
Carte Holographique +2
Combinaison de camouflage
Hope (arme)
Griffe (monture)
.

Messages : 749

Re: Vo'daëm l'oublié

le Ven 18 Juil - 17:54


Lorsque le dernier don fut accepté, la vasque disparut. De l'oasis sortit une femme à la chevelure brune. Une légère brise charria du sable dans l'air et au loin le bruit de moto se fit entendre.

Chaque élément avait été familier à l'un des explorateurs. Chaque élément tiré d'un souvenir qui appartenaient désormais à l'eutopos.

La jeune femme leur fit mine de la suivre alors qu'elle s'enfonçait dans l'oasis. Là au milieu du plan d'eau se tenait l'enfant. Il jouait avec de menus objets dont une griffe d'une taille remarquable.

Lorsqu'il aperçu les nouveaux venu, il se mis à rire.

Encore fléau à notre époque,
Par le loup souvent on l’évoque.
On peut hélas en souffrir
Parfois au point d’en mourir.

Pour continuer, il faudrait répondre à cette devinette.
Daeythe
avatar

Féminin Race : Dieu de l'Entre-Monde
Statut : PNJ
Notes : Je suis un Maitre du Jeu
Messages : 68

Re: Vo'daëm l'oublié

le Dim 20 Juil - 17:34


Xénon resta perplexe et quelque peu alarmé devant le revirement de Morok. Allons bon ! Voilà qu'il les laissait dans de beaux draps ! Ne rien dire et risquer qu'il s'attaque à un membre de l'équipe – sans doute Nij'aku, à en juger par l'étincelle mauvaise qui s'allumait déjà dans le regard du Charan... ou accéder à sa demande, quitte à ce qu'il commette une folie qui leur mette le maître des lieux à dos ?

Au final, Azurée prit la décision en leur nom à tous. Ce n'était pas nécessairement le pire choix, surtout que Nij'aku ne semblait pas d'humeur à se laisser marcher sur les pieds après l'épisode de la vasque. (Azurée semblait être le seul qui se soit tiré à bon compte de cette histoire. Xénon lui-même savait qu'il avait oublié quelque chose, sans toutefois savoir quoi, et cela provoquait en lui un mélange vicieux de colère et d'horreur.)

Mais le comportement de Morok lorsque l'enfant réapparut ne réassura pas du tout Xénon, qui fit marcher son processeur à plein pot pour résoudre l'énigme. Ordinairement, les devinettes n'étaient vraiment pas son truc, mais il espérait qu'en se montrant assez rapide il pourrait éviter que les choses dégénèrent.

Un fléau dont on souffre et peut mourir, évoqué par le loup ?... La première hypothèse de Xénon fut la rage, mais alors qu'il s'apprêtait à ouvrir la bouche, l'image des paysans émaciés lui revint.

"La faim ?" s'entendit-il dire à la place.


Xénon
Prêtre de Ho'una | Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Perçant, Chevalier, Lin, Voleur, Minne, Magnet, Verdad, Bénédiction Divine de Ho'una, Sarkina, Crépuscule, Orange

Race : Androïde
Statut : Maître de Ken
Pims : 874
Notes : HK-50 : partenaire de Xénon et droïde psychopathe

Messages : 1764

Re: Vo'daëm l'oublié

le Lun 21 Juil - 12:17


L'enfant fixa un instant le robot. Il pencha la tête et se leva.

Oui. La faim.
Elle amène à l'impuissance.
L'impuissance au désespoir.
Le désespoir à la violence !

Et toujours l'échos de sa voix remplissait l'atmosphère. Seulement, elle n'était plus enfantine mais millénaire. Emplie de colère. L'enfant fit quelques pas sur l'eau puis disparu comme happé par un gouffre.

C'est alors qu'une moto apparue slalomant entre les palmiers. Elle s'arrêta net dans un nuage de sable. Lorsqu'il se dissipa le pilote de la moto avait mis pied à terre et ôté son casque. Un double parfait de Xénon, armé d'une grande épée.

Au même moment, de l'eau émergea un immense crocodile. Dressé sur ses pattes postérieures, il brandissait un marteau de guerre plus effrayant encore que la gueule ornée de longs crocs de son propriétaire.

De la canopée surgit un oiseau de feu. Il fondit droit sur les étrangers et explosa à quelques dizaines de centimètres d'eux. Du nuage de fumée surgit Un homme au rire sadique et dont le katana fendait déjà l'air prêt à tailler Azurée en deux.

Il fut bien vite rejoins dans la cohue par les deux autres, alors que derrière le groupe d'aventuriers se faufilait une ombre et l'éclat d'un poignard.
Daeythe
avatar

Féminin Race : Dieu de l'Entre-Monde
Statut : PNJ
Notes : Je suis un Maitre du Jeu
Messages : 68

Re: Vo'daëm l'oublié

le Dim 27 Juil - 0:51



Vo'daëm l'oublié

Nij'Aku, Morok, Xénon et Azurée

Nij fut à peine ébranlé lorsque Morok se tourna vers lui visiblement très en colère. Il avait le sentiment d’avoir oublié quelque chose d’important, de très important pour lui. Une chose peut-être si terrible que sur le moment il l’eut voulu l’oublier, mais maintenant… c’est comme s’il regrettait, oui… Le piaf soupire avant de balancer les menaces d’un revers de main en regardant Xénon répondre à l’énigme posée par l’insolent gamin. Ainsi, les robots étaient capable de jugeote et de réflexion, intéressant, vraiment.

« T’enflammes pas, Croco, j’ai autre chose à faire que de te refaire une manucure » dit-il néanmoins, finissant pas répondre à la provocation du sac sur pattes.

Puis ce fut rapide, le gamin disparut et une voix ridiculement ancestrale se fit entendre avant que des barjos ne viennent les attaquer. Il les regarda rapidement avant de comprendre : tous étaient des doubles maléfiques. Xénon avec sa moto et une grosse épée digne des pires barbares du nord, le crocodile qui avait un jumeau désormais et même lui avait droit à sa réplique. Pas de brume cependant, mais des flammes. Il s’éloigna lorsque l’oiseau s’écrasa non loin d’Azurée. Un jeune homme en jaillis, muni d’un katana. Heureusement que le piaf n’était pas venu armé d’une chose plus dangereuse encore, ça se serait vraiment mal passé…

Enfin, plus que ce ne l’était déjà parce qu’il se faisait attaquer par un puta*n de ninja assassin réplique démoniaque du pacifique Azurée. Du moins, c’est ce qu’il en déduisait. L’oiseau eut à peine le temps de jurer et d’esquiver qu’il s’en prenait plein la figure.

« C’est quoi ce bordel ?! Hein le gosse ? Ca te suffit pas de nous prendre nos souvenirs ?! Faut en plus que tu prennes nos vies ?! » hurla-t-il en dégainant son katana pour faire face à son ennemi, espérant que ses compagnons s’en sortent bien mieux que lui. Après tout, combattre n’était pas ce qu’il préférait, même s’il était vrai qu’il ne se débrouillait pas mal dans le domaine. Les dés étaient jetés, soit l’équipe des gentils mourraient, soit c’était ces copies mal faites qui trépassaient. Ou le gamin, au choix.


Dernière édition par Nij'aku le Dim 14 Sep - 13:43, édité 1 fois


Ne massacrez plus le physique de Nij dans vos Rp's grâce à cette astuce. Marche à tous les coups !:
Nij'aku est un homme plutôt grand à la fine musculature. Il est typé asiatique et porte une tenue traditionnelle japonaise avec un sabre accroché à la ceinture. Il porte une coupe de cheveux au caré et ces derniers sont noirs avec cependant quelques reflets verts foncés par moments. Ses yeux sont d'un vert changeant et son teint est plutôt pâle.

Sa forme de phénix, quant à elle, est constituée de brume et à pour particularité d'être de couleur verte.
Nij'aku
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Perçant, Titan, Tchi

Race : Demi-Dieu, Phénix
Statut : Maître de Souen !
Pims : 1890
Notes : Merci Wu pour le kit :3


Messages : 1076
Titre débile : Moinal vert

Re: Vo'daëm l'oublié


Contenu sponsorisé


Page 4 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

- Sujets similaires