Page 2 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Re: Vo'daëm l'oublié

le Mar 28 Jan - 17:13


Et c'est ainsi que le groupe se mit en route. A chacun de leur pas, ils s'éloignaient un peu plus de la forêt. Difficile de dire combien de temps elle dura, mais seule certitude le bois disparu.

Peu à peu un bruit lointain retenti. Un grésillement ? Le chant d'un oiseau ? Impossible de le dire, mais il se rapprochait, lentement, très lentement. Il fallut un moment pour trouver l'origine du bruit. Là droit devant le groupe d'aventuriers arrivait un vélo. Pas de pilote, juste un canard juché sur une des pédales. Il fixait les nouveaux venus. Le vélo continua sa route au rythme lent de ses roues grinçantes.

Puis, soudainement, alors que le vélo disparu, une forêt jaillit du sol au loin. Ses arbres étaient noirs, aussi sombre qu'une nuit sans lune. Et juste devant notre groupe d'intrépides explorateurs apparu un enfant. Jeune, très jeune. Blond, les yeux gris et dépourvu de bouche. Il était assit et penchait la tête en observant les quatre vagabonds.

Alors une voix retenti, résonna et se fit écho. Elle venait de partout et de nulle part à la fois. C'était celle de l'enfant, mais elle ne pouvait provenir d'une bouche qu'il n'avait pas. Il portait désormais un débardeur rouge.

Bien pensé, mais...

L'écho répéta, amplifia, intensifia cette phrase au ton innocent.

Il faut être plus créatif !


Les yeux de l'enfant s'emplirent de joie.

J'adore jouer !!!

Il se leva et disparu en lançant une dernière phrase :

Un faux pas est parfois salvateur.

Chaque pas que les aventuriers feraient vers cette forêt les éloigneraient de leur but. Chaque pas dans une autre direction les renverrait au point de départ. Pour atteindre ces sombres bois, ils devraient d'abord percer l'énigme de l'enfant.


Dernière édition par Daeythe le Mer 12 Fév - 18:19, édité 1 fois
Daeythe
avatar

Féminin Race : Dieu de l'Entre-Monde
Statut : PNJ
Notes : Je suis un Maitre du Jeu
Messages : 68

Re: Vo'daëm l'oublié

le Sam 1 Fév - 12:40



Vo'daëm l'oublié

Nij'Aku, Morok, Azurée, Xénon

L'oiseau acquiesça aux propos de Morok, pour une fois qu'il pensait la même chose que le sac à main. Il serrait les poings et ne comprenait pas comment faisaient les autres pour rester relativement calmes. Lui était sur le point de commettre un horrible meurtre. Il soupire bruyamment et se met à suivre les autres, comme d'habitude. Aku avait son katana en main, donc si le gamin réapparaissait, il pouvait très bien aller lui trancher la tête ! Ce n'était pas tricher ça, c'était écourter le jeu.

Mais hélas, ce gosse était bien trop rapide. En effet, ils n'avaient pas marché un kilomètre qu'il reparut. Agaçant personnage, Aku avaient vraiment envie d'en faire son quatre heure ! Grognant lorsqu'il vit ce visage étrange, l'oiseau planta sa lame dans ce qu'il croyait être le sol. Hélas pour lui, il tomba à terre, sa lame ne s'étant planté que dans du vide.

Le canard avait refait son apparition, le gosse avait disparu et l'oiseau essuyait la honte de sa vie. Faux pas, emmerdes ouais ! Rageur, il se remit debout et observa les autres. Il savait qu'il n'aurait pas le soutient des deux pacifistes mais peut-être celui de Morok ?

- J'propose qu'on le capture de gamin là. Comme ça, il nous donne la réponse, on le boulotte et on fini cette quête. Parce que franchement, j'sais pas vous, mais il m'énerve plus que tout là !

Il serre le poing.

- Et son faux pas, à part faire une erreur je vois pas ! Mais c'est lui l'erreur dans l'histoire ! Tu m'entends gamin ?! T'es une erreur ! Dégage ! hurla-t-il, hors de ses gongs.

Il soupir ensuite, écarlate, mais continue à hurler comme un dingue. Aucun sens du mot calme...

- Et ton canard à bicyclette là, il a rien à foutre ici ! Laisse nous finir notre quête tranquillou ! J'te promet que la prochaine fois que tu apparais devant nous j'te décapite !

L'oiseau soupir encore avant de serrer plus fort son katana, bien prêt à faire ce qu'il disait.


Ne massacrez plus le physique de Nij dans vos Rp's grâce à cette astuce. Marche à tous les coups !:
Nij'aku est un homme plutôt grand à la fine musculature. Il est typé asiatique et porte une tenue traditionnelle japonaise avec un sabre accroché à la ceinture. Il porte une coupe de cheveux au caré et ces derniers sont noirs avec cependant quelques reflets verts foncés par moments. Ses yeux sont d'un vert changeant et son teint est plutôt pâle.

Sa forme de phénix, quant à elle, est constituée de brume et à pour particularité d'être de couleur verte.
Nij'aku
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Perçant, Titan, Tchi, Cosmos

Race : Demi-Dieu, Phénix
Statut : Maître de Souen !
Pims : 1935
Notes : Merci Wu pour le kit :3


Messages : 1084
Titre débile : Moinal vert

Re: Vo'daëm l'oublié

le Mer 12 Fév - 18:56


Un grognement continue, rauque et profond, résonne dans le dos des trois aventuriers. Morok sait que si l'énigme n'est pas résolue très rapidement, il va devenir brutal. Il FAUT qu'il se fasse la main sur quelque chose. Mais ce blanc total l'énerve d'autant plus qu'il est absolument vide, et que la forêt est injoignable. Trop d'illogisme, trop de réflexions, trop d'inaction.

Retour à la case départ pour une deuxième fois. Le canard, le gamin, tout est identique. Morok s'avance en rugissant vers la direction du gosse mais celui-ci disparaît, indifférent à la crise de nerf du crocodile.
Le marteau décrit un arc meurtrier mais ne rencontre que le vide, et Morok laisse son arme finir son demi cercle avant de laisser la masse retomber au sol, dans un silence pesant à cause du sol qui semble à la fois les porter et ne pas exister.


°Reviens ici, sal*****e de chiard ! Je vais te bouffer lentement membre par membres et danser sur tes entrailles ! VIENS LA !!!°

Deux énerves qui jouent à qui crie le plus fort. Nij'aku et Morok semblent avoir perdu le peu de sang froid qu'ils pouvaient faire preuve.
Le Sanctuari, sourd à toute interjection de la part des deux autres aventuriers, frappe son torse de sa patte droite, la gauche serrant fermement son arme. Il tourne sur lui même tout en hurlant des insanités à l'adresse du jeune garçon. Sa queue fouette le sol nerveusement. Puis dans un accès de rage incontrôlée, il prend une grande inspiration, lève sa jambe gauche et pousse un vagissement tonitruant en direction de la forêt, les pattes antérieurs largement écartées, sa jambe se reposant avec violence.

Le rugissement se perd dans l'immensité blanche et rien d'autre ne semble se passer. Le fait que le gosse ignore totalement Morok attise encore un peu les braises de sa colère.
Il se retourne vers ses compagnons, haletant et grondant. Ses pupilles fendues s'agitent dans toutes les directions, et son cerveau animal lutte entre son travail de protecteur et son besoin immédiat de viande fraîche pour canaliser sa fureur.

Les Charans n'ont pas gardé la légendaire patience des crocodiles. Du moins pas sur la terne ferme.

Après plusieurs exercices mentaux, il arrive à retrouver un rythme cardiaque proche de la normale et se tourne complètement vers Xénon.


°Trouvez cette énigme. Vite.°
Morok
Sanctuari
avatar

Masculin Race : Charan
Statut : Sanctuari
Pims : 117
Messages : 124
Titre débile : Sac-à-main (NDLR : Comme Kaizen ! *o*)

Re: Vo'daëm l'oublié

le Ven 14 Fév - 20:24


Ça signifie que je suis incapable de trouver cette énigme ?
Le crocodile s'était tourné vers Xénon, juste assez pour m'exclure de leur crise d'hystérie collective et du groupe capable d'être utile.
Tout en finesse, ces sauriens.

-Dans un sens c'est inutile, dans l'autre sens sens aussi.

La marche m'avait fatigué. Je choisis de m'assoir en tailleur sur le sol.
Après l'avoir entendu à trois reprises, je connaissais par cœur le discours du petit monstre et l'enchainement tout à fait singulier des évènements.
Un canard sur un vélo. Puis l'enfant : Créatif, jouer, faux pas et salvateur comme mots clefs de cette énigmes qui n'a pas de sens.

Elle n'a vraiment aucun sens, puisque d'un côté comme de l'autre nous revenons inexorablement à notre point de départ.

-C'est le moment où je me rends utile pour vous aider à garder votre calme. J'espère que mon titre suffira...

Quelque chose comme une réduction de la pression sanguine et de la température devait avoir assez d'effet, pour en faire renâcler au moins un des deux.
Le plus petit, cela va de soi.

-Dans un jeu, le faux pas c'est de tricher...

Je n'y connaissais rien en jeu moderne, mais j'avais quelques notions de jeux de cartes et de dés. Même les frères savent s'amuser.

-Ma seule idée à présent c'est de retourner en forêt. Quand le canard apparait l'un de nous l'attrape. Le gosse devrait suivre, peut-être que s'il subissait le même sort que sa volaille...

Même si ça ne marche pas, deux personnalités violentes auront eu le temps de se défouler un peu. C'était toujours ça de gagné !
Azurée du Trèfle
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Guide, Perçant, Sarkina

Race : Frère de la Silnà
Statut : Acolyte
Pims : 5
Notes : Equipement
Carte Holographique +2
Combinaison de camouflage
Hope (arme)
Griffe (monture)
.

Messages : 749

Re: Vo'daëm l'oublié

le Mar 25 Fév - 11:19


Il aurait fallu un psy dans ce groupe d'intrépides aventuriers. Xénon n'était pas équipé pour gérer les crises d'hystérie de ses coéquipiers. L'enfant le narguait royalement en portant à la vue de tous le débardeur qu'il avait voulu utiliser pour marquer leur chemin, mais s'énervait-il pour autant ? Ça ne les avancerait pas à grand-chose. A défaut de psy, au moins, ils avaient Azurée. C'était un bon début.

La démonstration de rage de Morok eut le mérite de lui donner d'autres idées. Il réfléchit à ce que le saurien venait de faire : lever la patte, puis la reposer. Qu'est-ce qu'on pouvait interpréter comme un "faux" pas ? Pour autant, le raisonnement lui sembla bien mince. Il songea à répliquer à Morok que s'attendre à ce qu'un robot se montre "créatif" était beaucoup demander, mais s'abstint. Ça n'aurait pas fait que jeter de l'huile sur le feu.

A tout hasard, il fit un pas en arrière.

"On peut tenter ça en dernier recours," répondit-il à Azurée, "mais je doute que ce soit la solution qu'il attende. Après notre première tentative, il nous a enjoint à 'suivre les règles'. Pourquoi faire ça s'il veut que nous trichions ?"

Tout en parlant, il commença une enjambée vers l'avant, puis s'arrêta au moment de poser le pied par terre et inversa le mouvement jusqu'à revenir à sa position de départ. Ensuite, il fit un pas de côté, puis se mit à marcher sur place. Il savait avoir l'air parfaitement ridicule. Heureusement, le ridicule n'avait jamais envoyé aucun androïde à la casse, et au moins tentait-il du mieux qu'il le pouvait de les sortir de cette impasse.


Xénon
Prêtre de Ho'una | Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Perçant, Chevalier, Lin, Voleur, Minne, Magnet, Verdad, Bénédiction Divine de Ho'una, Sarkina, Crépuscule, Orange, Cosmos

Race : Androïde
Statut : Maître de Ken
Pims : 899
Notes : HK-50 : partenaire de Xénon et droïde psychopathe

Messages : 1782

Re: Vo'daëm l'oublié

le Lun 3 Mar - 8:46


Et soudain le groupe se retrouva à la lisière de la forêt. La voix de l'enfant retentissant de partout, on pouvait l'entendre rire. Impossible à localiser, impossible à voir. Il était le spectateur de ce spectacle créé de toute pièce.

La forêt était aussi noire qu'une nuit sans lune. Ses arbres étaient immenses et leur tronc épais. S'en échappait nombre de bruissements étranges, mais aucun mouvement. En son centre les aventuriers trouveraient une petite chaumière, de la fumée sortant de sa cheminée. A l'intérieur un paysan rentrerait à l'instant de son jardin attenant. Sa femme préparerait le maigre souper. La récolte serait bien pauvre cette saison encore. Et devant cette chaumière se trouverait un homme à la barbe drue, appuyé contre sa charrette. Il accueillerait les étrangers avec ces mots :

Il doit payer l'impôt que cela lui plaise ou non.

Il prendrait alors un air renfrogné -Lui aussi était un paysan et lui aussi avait à faire. Il regarderait les inconnus avec insistance.

Arrangez-vous pour qu'il paie sinon je vous laisse ici.

Derrière lui se trouverait un immense portail en fer forgé rouge. Et seul cet homme pourrait les faire traverser.
Daeythe
avatar

Féminin Race : Dieu de l'Entre-Monde
Statut : PNJ
Notes : Je suis un Maitre du Jeu
Messages : 68

Re: Vo'daëm l'oublié

le Mer 5 Mar - 21:32



Vo'daëm l'oublié

Nij'Aku, Morok, Azurée, Xénon

Le jeune homme regarda les autres faire les zouaves et plus particulièrement Xénon qui semblait prendre un malin plaisir à avancer puis reculer. Idiot tout cela. Il soupire et croise les bras, ayant abandonné à réfléchir à cette énigme qui l'embêtait plus que tout. Voilà qu'il commence à taper du pied, impatient. Ils allaient trouver ou pas ?!

Le temps passait, dommage qu'il n'avait aucun moyen de suivre le temps. Pas une montre ou autre... Puis soudainement, ils se retrouvèrent tous à la lisière d'un forêt. Donc ils avaient trouvé ? Pff, énigme à la c** Nij râla pour de bon lorsqu'il entendit à nouveau la voix du gosse. Son katana était dégainé.

- Donne nous une énigme de plus et je t'arrache la tête, hurla-t-il.

Mais il n'obtint pas de réponse. Soupirant grandement, l'oiseau regarda autour de lui et aperçut des gens. De vieilles personnes qui parlaient et semblaient fatiguées. Il se pince l'arrête du nez. Ils avaient déjà mit plusieurs heures à trouver la première solution, mais là... Payer ? Hein ? Dans tes rêves ouais ! Il ne paiera rien, rien du tout !
A moins que... Les vieux, c'est eux qui devaient payer... ou pas...

- J'abandonne, je ne lâcherais pas un sou alors qui veut payer paye.

Clairement, c'était la dernière fois qu'il faisait une quête qui lui demandait d'utiliser ses facultés intellectuelles alors qu'il ne le souhaitait pas. Feignant l'oiseau de malheur...


Ne massacrez plus le physique de Nij dans vos Rp's grâce à cette astuce. Marche à tous les coups !:
Nij'aku est un homme plutôt grand à la fine musculature. Il est typé asiatique et porte une tenue traditionnelle japonaise avec un sabre accroché à la ceinture. Il porte une coupe de cheveux au caré et ces derniers sont noirs avec cependant quelques reflets verts foncés par moments. Ses yeux sont d'un vert changeant et son teint est plutôt pâle.

Sa forme de phénix, quant à elle, est constituée de brume et à pour particularité d'être de couleur verte.
Nij'aku
Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Perçant, Titan, Tchi, Cosmos

Race : Demi-Dieu, Phénix
Statut : Maître de Souen !
Pims : 1935
Notes : Merci Wu pour le kit :3


Messages : 1084
Titre débile : Moinal vert

Re: Vo'daëm l'oublié

le Jeu 13 Mar - 20:43


La rage de Morok semble s'apaiser. Légèrement. Comme quand une brise légère se met à souffler sous un soleil de plomb. Toutefois, l'envie de tout casser est encore là. Le Sanctuari pose une patte sur mon crane, se massant les yeux avec l'équivalent du pouce et de l'index. Ses nerfs, bien qu'un peu reposés par le soutien d'Azurée, sont prêts à lâcher à nouveau.
Tout ce qu'il veut, c'est qu'un ennemi inconnu se pointe pour pouvoir relâcher toute cette tension avec quelque chose qu'il connaît sur le bout de ses griffes : se battre.

Le robot semble se mettre à faire du sur-place, et cette pensée irrite encore un peu plus le Charan. Voila que l'Eutopos avait cassé le maître de Ken. Que va-t-il dire à Stern quand il ramènera l'androïde dans cet état ?
Aussi improbable que cela puisse paraître il s’avéra que imiter une marche était le résultat demandé par le gosse sans visage. Ils se retrouvèrent soudainement en plein cœur de la forêt, et les muscles de Morok se tendirent, reprenant des instincts de guerre. Mais rien ne vient les attaquer. Mais au moins...

Le Sanctuari s'approche d'un arbre plus fin que les autres, prend une grande inspiration, et arme son marteau au plus loin qu'il peut. Relâchant toute sa frustration, le marteau vient gravement abîmer le tronc à plusieurs reprises, et l'arbre vacille dangereusement, avant de rendre l'âme et s’écrouler dans un bruit de tonnerre. Le crocodile relâche ses muscles, expire lentement et se retourne vers le groupe.


°Ca va mieux. Pour la nouvelle énigme, comptez pas sur moi. Si ça ne tenait qu'a moi, je raserais cette baraque et boufferais le passeur. Ca n'arrangerait rien vu que le gamin recommencerait tout son manège, mais ça résoudrait mon problème de faim.°

Puis il s'assoit sur la souche défoncée, sa queue écailleuse brisant les éclats de bois qui subsistent.
Morok
Sanctuari
avatar

Masculin Race : Charan
Statut : Sanctuari
Pims : 117
Messages : 124
Titre débile : Sac-à-main (NDLR : Comme Kaizen ! *o*)

Re: Vo'daëm l'oublié

le Sam 15 Mar - 16:33


Si nous n'étions pas dans un monde potentiellement mortel à qui ne respecte pas quelques notions de prudence, j'aurais aimé cette quête.

-Bien joué Xénon !

Puis il y eu une nouvelle situation à décortiquer.
Il ne s'agit que de résoudre des énigmes et le robot avait l'air de s'y connaitre. Comme une énigme n'est pas censé tuer cette mission est longue mais sûre.

Mais nous étions dans l'Eutopos. Dirigés par un gamin mal-formé et un canard au QI trop élevé pour son espèce.

Et un charan. Démontrant toute sa puissance avec son marteau lorsqu'il se fabriqua un canapé. Ingénieux pour un saurien.

-Au moins c'est clair, nos espoirs reposent sur tes épaules.

Je m'assis, assez loin de Morok et de son marteau, ces tours et détours dans la salle blanche n'ont pas été de tout repos.
A ce propos, je tenais à assurer à mes équipiers quelques ressources supplémentaires. Si Morok choisissait de s'assoir, je devais pouvoir arranger un peu sa fatigue. C'était aussi le moment de voir si le titre était efficace sur les androïdes. Je pensais aussi fort qu'il m'était possible de le faire à aider le robot à réduire ses besoins en énergie.

Au vu du temps déjà passé ici, il serait bon d'éviter de perdre notre leader. Surtout si c'est lui le plus doué avec les drôles d'énigmes du gamin et du paysan.

-L'énigme dit "il" doit payer l'impôt. Trouvons ce "il" et nous trouvons qui doit payer. Mes compétences pour cette fois-ci s'arrêtent là.

Et fouillant dans mon sac je sortais quelques provisions et une petite bouteille d'eau,

-Quelqu'un a faim ?

Obliger quelqu'un à payer un impôt, ça ne me ressemble pas.
Azurée du Trèfle
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Guide, Perçant, Sarkina

Race : Frère de la Silnà
Statut : Acolyte
Pims : 5
Notes : Equipement
Carte Holographique +2
Combinaison de camouflage
Hope (arme)
Griffe (monture)
.

Messages : 749

Re: Vo'daëm l'oublié

le Mar 25 Mar - 23:19


Aussi compréhensif et posé que soit Xénon, il en venait à éprouver une pointe d'agacement. Non pas à l'égard de l'enfant – il était évident qu'il ne s'agissait pas d'un simple enfant, et lui en vouloir de les mener à la baguette aurait eu autant de sens que d'éprouver du ressentiment envers un orage ou un éboulement. Illogique. L'enfant n'était rien de plus qu'un obstacle qu'il avait bien l'intention de franchir.

Par contre, l'équipe de bras cassés qui lui servait de coéquipiers commençait un peu à lui pomper l'air. Il les regarda l'un après l'autre se dédouaner complètement de l'affaire. Deux allèrent même jusqu'à s'asseoir et envisager de casser la croute.

Xénon croisa les bras. Son module vocal produisit le son d'un bruyant raclement de gorge. S'étant attiré leur attention, il les fixa à tour de rôle d'un œil sévère.

"J'ai bien compris que cette mission demande un peu plus de réflexion que ce à quoi certains d'entre nous sont habitués," observa-t-il avec une pointe d'acidité, "mais j'apprécierais que vous fassiez un effort. Je veux bien mener l'équipe – puisqu'apparemment vous m'avez élu tête de file à l'unanimité – mais je refuse de porter cette quête à bout de bras. On est quatre. S'il y en a un qui bosse et trois qui se débinent, je vous jure qu'il y en aura trois qui resteront ici quand cette charrette partira. Et je n'en ferai pas partie."

Ceci étant dit, il se tourna vers la chaumière et le passeur. Xénon avait beau être fait de métal et de fils électriques, il n'avait pas plus la science infuse que ses trois coéquipiers. Lui non plus ne comprenait rien à cette histoire d'impôt, et ce n'était pas son encyclopédie issue de son univers natal qui allait l'aider.

Mais on ne leur demandait pas de résoudre le problème mathématique du siècle. Situation de départ : ils manquaient cruellement d'informations. Outils à leur disposition : deux hommes, et une femme qu'il apercevait par la fenêtre. Réponse logique : si tu ne sais pas, demande.

Xénon contourna le passeur et s'approcha du paysan qui rentrait de son jardin.

"Excusez-moi," l'interpella-t-il. "Pourquoi refusez-vous de payer l'impôt ? Pouvons-nous faire quelque chose pour vous convaincre de changer d'avis ?"

Spoiler:
La réaction de Xénon, c'est aussi la mienne. Je comprends que vos personnages ne soient pas nécessairement adaptés à cette quête et qu'ils aient leur petit caractère, et jusque-là je nous faisais avancer sans sourciller. Mais là, franchement, vous vous attendiez à quoi ? La seule chose qu'on puisse faire ici, c'est demander des précisions aux PNJ, et ça n'importe lequel d'entre nous aurait pu s'en charger ; même Morok, quitte à traumatiser le paysan à vie ! Là vous me faites porter le RP à bout de bras, et ça n'a rien d'agréable. Un peu de créativité, svp.


Xénon
Prêtre de Ho'una | Maitre du Miroir
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Noble, Perçant, Chevalier, Lin, Voleur, Minne, Magnet, Verdad, Bénédiction Divine de Ho'una, Sarkina, Crépuscule, Orange, Cosmos

Race : Androïde
Statut : Maître de Ken
Pims : 899
Notes : HK-50 : partenaire de Xénon et droïde psychopathe

Messages : 1782

Re: Vo'daëm l'oublié


Contenu sponsorisé


Page 2 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

- Sujets similaires