Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Re: Des baffes comme s'il en pleuvait [PV Marc]

le Mer 18 Déc - 22:04


De l'argent facile donc... Will soupira, il y avait anguille sous roche, il en était persuadé. Cent Pims pour explorer les profondeurs des Fumerolles. Pourquoi pas cinquante crédits pour plonger dans les canaux de Northrives ? Mais l'aventure, le frissons de l'inconnu... Tout ça titillait le milicien. Ce genre d'envie qui le choppait aux tripes !

-Je dit banco ! Mon choux. Si tu veux m'embarquer en voyage de noce, je t'accompagnes.

Un sourire apparu sur ses lèvres, puis la chope le dissimula. Après tout, peut-être qu'il n'y avait pas de «peau toute rose » et que la mission consistait effectivement à faire un tours de reconnaissance sous terre, mais quelques trucs le chiffonnaient.

-Juste une question. Qui seront les autres membres de l'expédition ? Non pas que je ne t'aime pas, mais je serait plus rassurer si quelqu'un connaissant la route nous accompagnait.

Par « connaître la route » il sous entendait : « un type avec une lampe torche qui s'y connaît en coin sombre ».
William Dane
avatar

Masculin Suivi :

Race : Humain
Statut : Milicien de Ken
Pims : 75
Messages : 33

Re: Des baffes comme s'il en pleuvait [PV Marc]

le Dim 12 Jan - 7:48


Que le monde était bien fait! Bien sûr il ne pouvait pas se douter à quel point ses paroles sonnaient justes. Pour l'imaginer , il aurait fallu qu'il imagine un entraînement basé sur une fable de la fontaine. Celle du canard. Nullement seigneur des eaux des airs et du sol. celui-ci est remis rapidement en place dans la fabl, mais ce qu'y a vu maitre Sanchez relève du génie.

Certes, il ne pouvait atteindre la vitesse du brochet, celle du faucon ou du guépard, mais le faucon serait bien embêté dans l'eau, le guépard ne volait pas et le brochet ne survivait pas dans la terre ferme. Et puisqu'en ces lieux l'homme perdat sa suprêmatie d'espėce évolué, le maître avait concocté pour lui un entraînement lui permettant dévoluer dans tous les milieux. souvent au delà de ce qu'un human normal pouvait endurer. Le plus souvent, il déleguait ces tâches aux représentants des espèces les plus adaptées aux milieux.

Crapahuter dans les souterrains se révelait avoir fait partie de son entraînement et la vue n'avait pas été un des sens le plus utilisé. Néanmoins, s'il devait plonger là où les habitués ne se risquait pas, il aurait besoin de toutes ses capacités et peut etre qu'un de ses professeurs serait utile.

Avec un sourire tranquille et un brin de joie dans la la voix pour avoir reçu son repas.il dit :


-Rassure toi j'ai l'echnidé parfait!

Marc Fiori
avatar

Masculin Titre : Guide, Scarabée

Race : Humain
Statut : Acolyte
Pims : 5
Messages : 75
Titre débile : Pataboum

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

- Sujets similaires