Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

L'ardoise

le Mer 23 Oct - 20:15


Après un état des lieux catastrophique, il fallait que Karan se rende à l'évidence, il faisait un bien piètre combattant. Le miroir K'ien ne lui ayant fournis qu'un maigre bâton en bois (et pas du meilleur bois pour ce type d'arme) et lui-même ne possédant que sa canne d'aveugle, toutes les conditions étaient réunies pour lui mener la vie dur dans son métier.
Tout ça plus sa cécité, l'enfer avait un goût attirant ces derniers temps.

Reconversion réussie cependant, Karan serait bientôt commissaire pour K'ouen. Ce travail payait mieux que milicien. Mais pour faire son travail il lui faudrait un peu plus qu'une canne et un vieux bâton plein d'échardes.
Certes, il pouvait se consoler en se disant que de temps à autres il pouvait regagner sa vue. Maigre consolation puisque voyant ou non-voyant, il était toujours très mal équipé.

C'est tout cela qui le conduisit jusqu'à la célèbre forge d'Ordae. Les gens du coin se fichaient pas mal d'aider un aveugle à traverser les caniveaux et à éviter les nids de poule. Et plus d'un essaya de lui soutirer sa canne pensant réellement que l'aveugle se laisserait défausser sans rien dire.
Une époque bien cruelle pour les handicapés...
Le chemin avait l'air d'une véritable épopée, jusqu'à ce que son nez sente les effluves d'une puissante cheminée. Les relents de fer et de manganèse qui persistaient dans la rue, bien au dessus des immondices parsemant le abords des murs et des trottoirs.
Il était arrivé à la forge.

Un petit coup d’œil bref le rassura avant qu'il ne mette un pied à l'intérieur.
Vu l'éducation des voisins, s'il entrait sans prévenir dans une maison occupée au lieu de la forge, on l'aurait sans doute mis dehors avec force.

Il fit grincer la porte d'entrée et y glissa sa canne pour détecter la présence d'un escalier.

-Bonjour, il y a quelqu'un ?
Karan
Prêtre de Na'keisärin
avatar

Avatar © : 霜月汐さん

Masculin Suivi : Ma fiche, Mon compte,
Le temple du dragon


Titre : Perçant

Race : Dieu
Statut : Milicien de K'ien, Commissaire
Pims : 450
Notes : Sinmora : loup cybernétique

Messages : 577

Re: L'ardoise

le Mar 29 Oct - 21:45


Tout à son labeur, Voiz ne réagit pas immédiatement à l'approche de l'inconnu. A force de regarder déambuler les Entre-Mondiens embarrassés de leurs lourds équipements, le forgeron appréciait de plus en plus l'aide irremplaçable que lui apportait le sac sans fond obtenu de l'archimage, et en était venu à tenter la fabrication d'une sacoche de son cru.

Celle sur laquelle Voiz travaillait en cet instant était de petite taille, avant tout destinée à protéger les précieux parchemins qui désignaient les détenteurs de titres. L'esprit en était encore à l'essai, comparant les différents métaux, la solidité et la légèreté de ses prototypes, si concentré qu'il faillit ne pas entendre la voix de son visiteur.

Dressant lentement sa tête anguleuse, Voiz croisa le regard blanc d'un jeune homme. Voyant qu'il hésitait à entrer, le golem s'empressa de se modeler un visage humain imitant les traits de son client - bien que la roche craquelât par endroits, au point qu'il devenait difficile de distinguer le nez du menton.

- Bien le bonjour, salua l'esprit de sa voix rauque, espérant que son masque mette le nouveau venu à l'aise, et bienvenue à la forge d'Ordae. Mon nom est Voiz Montis. Puis-je vous être utile?
Voiz
Forgeron
avatar

Féminin Suivi : Profil

Titre : Héros, Artisan, Cie

Race : Esprit de terre
Statut : Héros, Forgeron
Pims : 1136
Messages : 905
Titre débile : Tas de boue

http://nadramon.livejournal.com/

Re: L'ardoise

le Mer 30 Oct - 16:06


Le forge, Karan ne put s'empêcher d'exprimer son soulagement d'une petite exclamation. Ce n'est qu'alors qu'il fit deux pas de plus chez l'artisan. Jusqu'à ce qu'il se rende compte que la voix du forgeron ne l'aidait pas beaucoup à le situer ni à percevoir les volumes de la pièce. Il s'arrêta net et à regret laissa les images filtrer dans ses yeux morts.

Sa canne à quelques centimètres d'un présentoir, il s'en était fallu de peu qu'il envoie tout par terre. Alors il vit l'étonnante créature qui s'était présentée comme le forgeron.

-Bonjour, monsieur ?

Pris d'un doute il s'éclaircit la voix et jeta un regard dans toute la pièce afin d'y trouver un petit indice. Rien n'y était...

-Pourriez-vous forger quelque chose de spécial pour un aveugle ?

Il baissa les yeux sur sa canne qui ne l'avait jamais quitté depuis qu'il vivait dans l'Entre-Monde.

-J'ai une canne pliable ici mais elle manque de solidité et pour mon travail j'aurais besoin d'une arme plus efficace.

Cet objet était toujours dans l'une de ses poches. Quoiqu'il arrive elle le suivra partout où il devra aller même au devant du danger. Le plus logique pour un aveugle était de transformer un objet aussi proche en quelque chose de beaucoup plus utile.
Si sa canne pouvait l'aider à marcher et à se défendre, cela lui donnerait une chance de devenir autre chose qu'un simple soldat dans un monde en paix.
Karan
Prêtre de Na'keisärin
avatar

Avatar © : 霜月汐さん

Masculin Suivi : Ma fiche, Mon compte,
Le temple du dragon


Titre : Perçant

Race : Dieu
Statut : Milicien de K'ien, Commissaire
Pims : 450
Notes : Sinmora : loup cybernétique

Messages : 577

Re: L'ardoise

le Mer 27 Nov - 14:56


Voiz se sentit décontenancée. Un aveugle? Pourtant, l'homme parcourait la pièce du regard comme tous ses visiteurs précédents. Peut-être était-il venu acheter une arme pour le compte d'une autre personne?

L'esprit décida de laisser ses doutes et son labeur de côté pour le moment. Le plus important était de servir sa clientèle et de donner satisfaction.

- Je peux vous proposer plusieurs armes de combat rapproché, dit Voiz en l'entraînant vers son assortiment d'armes à manche. Puisque vous avez l'habitude de manier une canne, il me semble qu'une canne-épée serait le plus approprié pour vous. J'en fabrique de trois sortes: une canne à pommeau contenant une rapière de bois sculptée à 20 pims, ou une rapière de métal à 30 pims, plus lourde mais plus solide.

Voiz en chercha une paire qui arrivât à l'épaule de l'homme, et lui présenta les deux armes afin qu'il puisse juger de leur poids respectif.

- Toutes deux présentent l'avantage d'avoir l'apparence de simples bâtons de marche, ce qui peut endormir la vigilance de vos adversaires. Si vous souhaitez quelque chose de plus dissuasif, cette canne-épée pourrait faire votre affaire:

Le golem désigna un assortiment de cannes aux reflets métalliques:

- C'est la plus solide des trois modèles, et aussi la plus puissante. Elle coûte 40pims. Vous êtes bien sûr libre de manipuler les autres armes sur ce présentoir pour vous faire une idée de leur efficacité. N'hésitez pas si vous avez besoin de conseil ou de précision, Monsieur...?

Voiz hésita, n'osant demander directement, mais un peu gênée que son visiteur ne lui ait toujours pas donné son nom.
Voiz
Forgeron
avatar

Féminin Suivi : Profil

Titre : Héros, Artisan, Cie

Race : Esprit de terre
Statut : Héros, Forgeron
Pims : 1136
Messages : 905
Titre débile : Tas de boue

http://nadramon.livejournal.com/

Re: L'ardoise

le Mer 27 Nov - 23:31


Karan se laissa entrainer sans crainte vers les gondoles. Il acquiesça à quelques moments judicieux notamment lorsqu'elle lui signifia le rapprochement entre sa canne et celles contenant des armes. Une plaisanterie était de rigueur :

-Celles-ci n'entreront pas dans ma poche, c'est sûr.

Il abandonna les images devant ses yeux. A présent, il avait mémorisé l'espace de la pièce et la très imposante stature du forgeron. Avec tout ça en tête il ferait bien mieux de choisir son arme les yeux clos. C'est ainsi qu'il devra s'en servir, c'est donc de la même manière qu'il se devait de faire son choix.

Il soupesa les modèles que Voiz lui confia. Il fit l'effort de tester le bois, et se convainc sans en avoir vraiment besoin que le bois serait une mauvaise idée.

Un aveugle et tout juste armé de bois, c'est tous les commissaires de K'ouen qui riraient de lui.

Il voulait faire bonne impression. Malgré sa cécité, il voulait qu'on puisse le voir comme un équipier de valeur. Pas seulement bon à faire le piquet à l'entrée du palais...

-Celle en métal me semble bien faite, mais elle est bien trop longue.

Karan senti qu'il devait s'expliquer.

-Si je dois garder cette arme sur moi à tout moment, j'aurais besoin qu'elle remplace ma canne ordinaire.

Il désigna sa canne-blanche et en appuya une extrémité sur le sol.

-Comme vous devez le voir elle m'atteint la poitrine. Si elle était plus longue, je buterai sur les marches longtemps avant d'avoir besoin de les sentir.

Ou bien sa future canne se prendrait dans les racines ou les buissons presque à l'horizontale. Lorsqu'on est aveugle, il faut s'épargner ces moments très embarrassants où il faut dégager la canne d'un piège dans lequel elle s'est fourrée.

Il aurait voulu pouvoir utiliser cette canne tout le temps, en ville et en dehors. Il aurait voulu que sa canne blanche si significative de sa cécité reste rangée au fond d'un sac ou dans un tiroir.
Il se lassait d'être l'aveugle de la bande.

-Auriez-vous un modèle en métal comme celui-ci mais moins long ?
Karan
Prêtre de Na'keisärin
avatar

Avatar © : 霜月汐さん

Masculin Suivi : Ma fiche, Mon compte,
Le temple du dragon


Titre : Perçant

Race : Dieu
Statut : Milicien de K'ien, Commissaire
Pims : 450
Notes : Sinmora : loup cybernétique

Messages : 577

Re: L'ardoise

le Sam 30 Nov - 12:00


Voiz observa avec une fascination grandissante son client manier les différents modèles. Son regard s'était tout à coup perdu dans le vide, et sa gestuelle avait brusquement changée: chaque mouvement était emprunt d'une hésitation attentive, chaque coup de canne au sol semblant donner à l'homme une meilleure idée de son environnement.

Cette démarche n'était pas sans rappeler la sienne propre: qui qu'il soit, aveugle ou non, comme Voiz, cet homme se repérait manifestement davantage au toucher et à l'ouïe qu'à la vue. Et d'après ce qu'il lui disait, sa canne fonctionnait de manière semblable à la sonde de l'esprit de la terre - sauf qu'il ne pouvait manipuler la forme et la longueur de l'arme à sa guise.

- Certainement, répondit Voiz, qui rangea les cannes de bois et parcourut à nouveau la rangée d'armes en quête de la taille indiquée.

- Pour cette taille-ci, vous pouvez choisir deux types de lame: la plus fine est plus légère et facilement maniable, surtout à l'état de bâton: 18 millimètres de diamètre. En revanche, la rapière est plus fragile. L'autre modèle, qui exige une plus grande force physique, fait 25 millimètres de diamètre. Prenez donc celui avec lequel vous vous sentez le plus à l'aise, dit-elle en lui tendant les deux cannes.
Voiz
Forgeron
avatar

Féminin Suivi : Profil

Titre : Héros, Artisan, Cie

Race : Esprit de terre
Statut : Héros, Forgeron
Pims : 1136
Messages : 905
Titre débile : Tas de boue

http://nadramon.livejournal.com/

Re: L'ardoise

le Sam 30 Nov - 12:32


La porte alla buter contre le mur lorsque je l'ouvris, c'était inévitable, je ne contrôlais pas toujours la trajectoire des objets que je poussais sans les tenir vraiment. Ayame me rabroua depuis la ruelle :

-Fallait faire encore plus de bruit !
-ça va... je n'ai rien cassé !


Il eut une mimique remplie d'un mélange ahurissant -flippant- de gentillesse et de moquerie. La moquerie m'allait très bien, mais ce calme, cette façade tellement paternelle me donna la chair de poule.
La tête basse je m'engouffrais dans la forge pour tomber aussitôt sur, dans cet ordre, Voiz et Karan. L'espace si grand dans mes souvenirs me donna l'impression d'avoir été réduit de moitié.
Une impression partagée par Ayame, l'elfe me salua de la main et en silence m'indiqua qu'il irait prendre un verre en face.
Il savait que je prendrai mon temps. Ou il a soif !

-Salut !

Un sourire, les mains dans les poches et mes talons frottant le sol, je me déportais sur le côté pour mieux voir ce que trafiquaient ces deux là.
Au vu des canne-épées, j'admirais le choix.
J'étais entré bien trop tard pour entendre tout le reste de la conversation. Je me contentais donc d'approuver d'un signe de tête, en oubliant totalement que l'aveugle n'était pas prêt de recevoir cette information visuelle.
Même si je m'en rendais compte après coup, je n'ouvris pas la bouche pour lui signifier. Il n'avait pas besoin de ma bénédiction.

Sentant que j'allais devoir attendre, je fis la preuve d'une éducation à coup de bâton -je passe trop de temps avec l'elfe.

-Prenez votre temps, je regarde d'abord !

Aussitôt, je me tournais vers un présentoir à fendoirs, cherchant des yeux les haches -très faciles à trouver- et celles plus petites propres à une seule main.
Ça allait encore me coûter cher, sans compter les suppléments de poids pour compenser mon manque totale de délicatesse.
Wergeld
Admin | Maitre du Miroir
avatar

Avatar © : A.Baille

Masculin Suivi :


Titre : Optimus - Noble, Héros, Voyageur, Artisan, Acolyte, Perçant, Precision, Fashion, Bling-Bling, Make-Up, Rockstar, Voleur, Tchi, Daya, Titan, Abracadabra

Race : Humain mutant
Statut : Maitre du miroir K'ouen
Pims : 866
Messages : 13201
Titre débile : Wu, Wuzord

https://www.facebook.com/Dodonosaure/

Re: L'ardoise

le Mer 4 Déc - 21:50


Karan pris conscience qu'il se trouvait en ville avec une acuité toute nouvelle. En ville, cette simple affirmation révélait en elle-même l'étroitesse des passages, les angles droits des murs, les portes plus ou moins basses et la présence de milliers d'âmes concentrées dans un tout petit espace.
On a jamais réussi à recréer des conditions de coexistence aussi exigüe dans la nature sauf dans un nid de guêpes...

Le soldat élargit un sourire silencieux. Wergeld était aussi bruyant ici qu'il était silencieux en forêt. Reconnaissable entre mille par le timbre jeune et grave de sa voix, le frottement significatif de son par-dessus et de son arme fétiche.

Parler d'arme fétiche c'était comme l'imaginer dormir avec. Karan dû se rendre à l'évidence, Wergeld devait bel et bien dormir avec son épée !

-Salut, Wergeld, je te cède le forgeron dans un instant, je crois bien que mon choix est fait.

Une canne épée de la bonne longueur, bientôt l'aveugle aussi pourrait se vanter de dormir avec son arme et même de ne jamais s'en séparer pas même pour aller aux endroits privés.
Il prit celle présentée par Voiz et il en souleva prudemment le bout.
Cette fois il aurait vraiment besoin de ses yeux pour voir. Il était loin d'égaler les génies du cinéma nippons, ses yeux lui seraient indispensables pour manier une telle arme sans causer de plus gros problèmes encore.

-Je serais plus à l'aise avec une arme légère, celle-ci est bien trop lourde pour remplacer ma canne.

Aussitôt vue, aussitôt perdue, l'aveugle retrouva les paisibles ténèbres sous ses paupières. Son choix était fait maintenant.

-La canne-épée que vous m'avez présenté était la plus légère et la plus maniable en ville. J'espère ne pas avoir à trop m'en servir, mais elle semble appropriée à mes nouvelles fonctions.

Déplaçant ses épaules dans la position sonore de Wergeld, il entreprit de le faire participer à son choix :

-Je peux demander son avis à mon nouvel employeur ?
Karan
Prêtre de Na'keisärin
avatar

Avatar © : 霜月汐さん

Masculin Suivi : Ma fiche, Mon compte,
Le temple du dragon


Titre : Perçant

Race : Dieu
Statut : Milicien de K'ien, Commissaire
Pims : 450
Notes : Sinmora : loup cybernétique

Messages : 577

Re: L'ardoise

le Mer 11 Déc - 16:13


- Wergeld! s'exclama Voiz en voyant entrer son ancien compagnon de voyage, dont elle s'empressa d'imiter le visage - ou quelque chose d'approchant, les piques de pierre censés imiter les mèches tombantes de Wergeld ressemblaient plus à des cornes à l'envers qu'autre chose. Quel bon vent vous amène?

L'assortiment de haches semblait avoir retenu l'attention du Maître de K'ouen. De son côté, son autre client semblait avoir trouvé l'arme qu'il lui fallait, pour peu que Wergeld approuve son choix.

- Mais je vous en prie, dit Voiz au premier de ses visiteurs, avant de se tourner vers Wergeld: Si je puis me permettre, Wergeld, les haches exposées à cet étage ne seront probablement pas adaptées à votre force. Avec votre permission, je m'en vais vous chercher les modèles plus massifs que je garde en sous-sol. Je vous laisse régler les détails entre vous!

Sur ce, l'esprit se liquéfia et dévala les marches de pierre en un torrent de lave et de boue grumeleux constellé de bulles de chaleur. Voiz atteignit les sous-sols rapidement, mais pour saisir les haches, il lui fallut bien reprendre son apparence de golem. Son corps s'amassa dans un borborygme, et se durcit jusqu'à reprendre la consistance de la pierre.

Voiz remonta d'un pas lourd, les bras chargés d'énormes haches.

- Je ne vous ai pas faits attendre?
Voiz
Forgeron
avatar

Féminin Suivi : Profil

Titre : Héros, Artisan, Cie

Race : Esprit de terre
Statut : Héros, Forgeron
Pims : 1136
Messages : 905
Titre débile : Tas de boue

http://nadramon.livejournal.com/

Re: L'ardoise

le Jeu 12 Déc - 15:41


-Je viens chercher une hache !

Une envie soudaine de devenir bucheron m'avait pris par un beau matin. Ça et ma dernière escapade en caverne où dégainer mon épée s'est révélé impossible. Bizarrement, je me suis senti sans défense.
J'ai donc découvert que j'étais allergique à deux choses : les zombies et ce sentiment de vulnérabilité.

Voiz disparue dans une version d'elle-même moins solide. Elle aurait pu prévenir ! J'étais plutôt heureux qu'elle ne possède pas les couleurs de la chair (relire la partie sur mes allergies).

Interpellé par l'aveugle, je tournais le dos aux présentoirs et approchais pour voir l'arme.
J'ai regardé le soldat de la tête aux pieds, j'ai posé à nouveau les yeux sur la canne. Mon expression fit écho à ma réflexion.

-C'est un bon choix, tu pourras te servir de la canne pour garder l'équilibre en combat ou pour réceptionner les coups. Ça économisera le tranchant de ta lame.

Il était grand et agile, l'arme était légère, à mes yeux cette qualité était un défaut, pour lui c'était parfait. Ma force est décisive, ce serait dommage de ne pas l'utiliser. Mais il n'en possède pas la moitié. Il compenserait sa cécité par sa célérité. Il devra compter sur le tranchant plus que sur la force des coups. Avec une arme longue il a un champs d'efficacité assez large et une bonne allonge.

-Faudra que tu fasses attention aux lieux étroits quand même...

Je parle d'expérience !

Voiz en profita pour revenir. Me revint en mémoire pourquoi j'étais là : parce que mes chasses se passaient de plus en plus souvent en sous-sols.

-Sans vouloir te vexer Voiz, ces haches là sont un peu grandes pour ce que je veux en faire.

S'ensuivit une explication sur le besoin d'une hache à une main facile à trimballer, j'avais pensé à un fourreau à la jambe ou à la hanche. Cette hache devant concilier petite taille et grand potentiel destructeur. Son poids devenant de plus en plus problématique à mesure que j'insistais sur ces points là.

-Donc je cherche quelque chose de maniable et, comme toujours, de lourd. Ou je risque de l'oublier et de la lâcher sur le pied de quelqu'un...

Ayame va perdre des orteils.
Wergeld
Admin | Maitre du Miroir
avatar

Avatar © : A.Baille

Masculin Suivi :


Titre : Optimus - Noble, Héros, Voyageur, Artisan, Acolyte, Perçant, Precision, Fashion, Bling-Bling, Make-Up, Rockstar, Voleur, Tchi, Daya, Titan, Abracadabra

Race : Humain mutant
Statut : Maitre du miroir K'ouen
Pims : 866
Messages : 13201
Titre débile : Wu, Wuzord

https://www.facebook.com/Dodonosaure/

Re: L'ardoise


Contenu sponsorisé


Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

- Sujets similaires