Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Re: Braconniers

le Dim 16 Mar - 2:24


Un aveugle qui voit.
Ayame et moi échangions un regard entendu, lui disait "Soit un gentil garçon", le miens disait "c'est un criminel, je peux le taper ?". Il sourit, soupira, sourit à nouveau et me laissa dire un vague :

-Ouai ça va pour cette fois.
-Rien à voir avec le fait que tu peux à peine bouger et que tu as mal partout,
fit l'elfe.
-Rien à voir !

Je lui tendis le bras et il m'aida à me relever. Debout, la tête me tourna et mon estomac voulu passer par dessus bord. Je réprimais une convulsion malheureuse de mon abdomen tout en malmenant le bras courageux d'un Ayame qui fit la grimace.

-Reste couché si tu ne tiens pas debout !
-A qui la faute, hein ! Tu ne pouvais pas utiliser autre chose que ce foutu fusil ?! On t'a jamais appris à lancer des cailloux ?!


Je ralais en faisant quelques pas pour délasser mes jambes tremblantes. Notre échange ne nous paru étrange que lorsque Karan nous prévint d'un bruit singulier.
Je fis silence et laissait Ayame tendre l'oreille.

-Ce doit être le transport pour la machine et les deux bêtes.

Il ponctua sa phrase d'un hochement du menton. Lorsqu'il insiste de cette manière, je sens derrière comme une vague inquiétude. Pour le rassurer et me rassurer aussi :

-Ce doit être ça. Si des braconniers avaient pu faire grimper des engins mécaniques ici sans que personne ne s'aperçoivent de leur disparition, on l'aurait su !

Maintenant que je tenais sur mes jambes, je me penchais pour ramasser mon épée. Quand je marchais, mes muscles tiraillaient de partout. Je boitais allègrement jusqu'à la brebis. En passant la main sur la toison drue sous son museau, je sentis la chaleur que dégageait son orbe.
Je le savais si je posais la main dessus je me brûlerai aussi sûrement que si je touchais une flamme.

-Elle respire. Dis Karan, t'as déjà vu ça de près ?

De près l'orbe ressemblait à un feu furieux pris au piège dans une globe de verre. A ça près que le globe avait une forme allongé, comme s'il s'agissait d'un muscle translucide.

-Il y a un chien sur cette île qui en avait une de ce genre, la dernière fois que je suis venue. Après qu'il nous l'ait donné on l'a utilisé pour appâter Winter. Je me demande si...
-Si ces orbes n'auraient pas le pouvoir d'attirer les animocaniques ?


Trop émoustillé par le mystère et l'envie de s'occuper de deux pauvres bêtes qui soupiraient dans la mousse, l'elfe s'était approché sans un bruit. Silencieux par nature, il l'était encore plus depuis que j'avais acquis un titre qu'il m'avait supplié, menacé, d'acheter.

-Winter étant un vaisseau capable de traverser la faille soufflante avant que les dieux ne l'éteignent. Köjeyan est capable de tracter des Arcturiens endormis.


L'elfe resta silencieux, il alla vérifier le corps de l'agneau.

-Il semble endormis, pouls régulier...

L'elfe marmonna tout un tas d'autres trucs censés m'intéresser sur l'état de santé du mouton. Mais je regardais déjà venir les renforts.

Spoiler:
On rentre au camp plutôt ? et on continue l'enquête là bas ?
Wergeld
Admin | Maitre du Miroir
avatar

Avatar © : A.Baille

Masculin Suivi :


Titre : Optimus - Noble, Héros, Voyageur, Artisan, Acolyte, Perçant, Precision, Fashion, Bling-Bling, Make-Up, Rockstar, Voleur, Tchi, Daya, Titan, Abracadabra, Arcturi

Race : Humain mutant
Statut : Maitre du miroir K'ouen
Pims : 866
Messages : 13260
Titre débile : Wu, Wuzord

https://www.facebook.com/Dodonosaure/

Re: Braconniers

le Sam 22 Mar - 19:00


Karan abandonna bien vite de compatir au sort de Wergeld, celui-là avait de toute évidence supportait très bien l'aventure. Il est peut-être là le secret de la grande témérité du jeune maitre, une capacité à résister à tout.
Les deux se chamaillèrent et ne retrouvèrent leur sérieux que lorsque les animaux leurs donnaient de nouvelles pistes.

-Vous pensez qu'ils prennent des cœurs pour capturer l'un de ces animocaniques ? Un seul ne suffisait pas pour ça ?

Le soldat mis un peu de temps à comprendre pourquoi cette piste avait si soudainement intéressée les deux chasseurs.

-Ils voudraient dissimuler leur véritable objectif, c'est ça ? Créer un pseudo trafic pour cacher qu'il chercher à domestiquer une créature d'un autre genre... Ce serait, vraiment bien pensé. Ils vous attirent ici plutôt que là où se trouve l'animal qu'ils convoitent.

Plusieurs quads s'immobilisèrent près de la clairière, une demi douzaine de personnages en descendaient. Ils équipaient des civières qu'ils déposaient sur le sol avant de soulever les corps endormis. Allongés sur le dos, les braconniers étaient détachés puis ré-attachés avec des liens plus résistants. Des langues de cuirs de plusieurs mètres roulèrent autour du loup pour le fixer à son brancard.
Le commissaire qui nous avait guidés quelques heures plus tôt vint nous voir.

-Vous êtes rapides vous trois !

Il souriait. C'était donc une bonne prise selon lui. Et Karan était plutôt d'accord là dessus. Sur une si petite île, les braconniers ne pouvaient pas être aussi nombreux. Un groupe aussi important devait représenter une part non négligeable de leurs effectifs.
La pêche fut bonne.

-Nous n'avons fouillé personne, il serait bon de voir s'ils n'ont pas de dispositifs de pistage ou de communication sur eux avant de les amener au campement.

En regardant Wergeld, en se disant que ces moutons étaient tout de même des appâts faciles et en mettant bout à bout leur soudaine rencontre, la résistance des braconniers mais l'absence de tentative d'appeler des renforts...
Karan se demanda tout haut si :

-Il se pourrait que leur capture ne soit pas un coup de chance.

-Nous séparerons leurs effets et on leur donnera des vêtements à l'arrivée alors.

Fut tout ce qu'il tira du commissaire qui gérait l'embarquement des animaux dans une remorque.
Karan
Prêtre de Na'keisärin
avatar

Avatar © : 霜月汐さん

Masculin Suivi : Ma fiche, Mon compte,
Le temple du dragon


Titre : Perçant

Race : Dieu
Statut : Milicien de K'ien, Commissaire
Pims : 450
Notes : Sinmora : loup cybernétique

Messages : 612

Re: Braconniers

le Jeu 27 Mar - 21:52


-Je suis d'accord avec Karan. Surveillons-les de prêt, ça m'étonne aussi qu'on soit tombés dessus si facilement.

En fait, même s'il était aveugle à temps partiel, je l'aimais bien. Perspicace et pas trop bavard, Karan avait un côté professionnel que même moi je n'avais pas. C'était bon d'avoir un commissaire qui ne soit pas un chasseur névrosé ou un dingue de la gâchette, pour une fois.
Sans offense pour les autres... Ils sont tous efficaces dans leur domaine, et les problèmes psychologiques ne m'ont jamais arrêtés à embaucher quelqu'un.

Donc, j'en concluais que Karan m'était moins antipathique parce que j'avais l'impression qu'il était le seul sain d'esprit de la bande.
Voilà qui en dit long sur mes méthodes de gestion. Ou bien sur celles d'Ayame.
Assis sur les quad derrière leurs conducteurs on nous ramenait au campement. L'elfe avait insisté pour que je vois un médecin rapidement.

Depuis l'infirmerie je l'entendais donner des ordres. Des groupes surveillaient les abords de l'île et ceux du camps. Nos prisonniers étaient sous bonne garde. Après un check-up plutôt inquiétant pour le médecin que j'ignorai superbement, je quittais la tente de soin et retrouvais les autres.

-C'est le moment où on va interroger les méchants, non ? Karan t'as déjà fait ça ?

Moi quelques fois. Ma force n'aide jamais à ces choses là.

-Avant d'aller les confronter résumons ce qu'on sait et nos hypothèses. On doit être crédibles lorsqu'ils nous verrons, dit Ayame en préparant un petit carnet.

Symptomatique de ces années à la Caserne, l'elfe s'apprêta à noter méthodiquement tout ce que nous dirons.

-Nous savons qu'ils veulent les cœurs des animaux de Mirinar.

Son stylos commença son périple sur le papier.

-Et qu'ils chassent en forêt essentiellement. Ah non, les sirènes leur ont collé une ...

L'elfe me regarda de derrière son carnet l'air de penser que je devrais me taire maintenant.

-Et bien quoi ? Nous pourrions aussi essayer de parler aux sirènes, non ?

Il soupira et nota.
Mon cerveau n'enregistre pas toujours toutes les informations, seulement celles qui me plaisent vraiment.
Wergeld
Admin | Maitre du Miroir
avatar

Avatar © : A.Baille

Masculin Suivi :


Titre : Optimus - Noble, Héros, Voyageur, Artisan, Acolyte, Perçant, Precision, Fashion, Bling-Bling, Make-Up, Rockstar, Voleur, Tchi, Daya, Titan, Abracadabra, Arcturi

Race : Humain mutant
Statut : Maitre du miroir K'ouen
Pims : 866
Messages : 13260
Titre débile : Wu, Wuzord

https://www.facebook.com/Dodonosaure/

Re: Braconniers

le Ven 18 Avr - 18:36


Wergeld n'attendait pas de réponse à sa question et Karan interpréta cette proposition d'interrogatoire comme le moment de parler ou de se taire à jamais. Le soldat ne se priva pas de sourire, ce Maitre était très attentionné quoi qu'en disent ses détracteurs.
Karan ne dit rien, tacitement il acceptait les conséquences de ce qu'ils feront à partir de maintenant.

-Nous ne savons pas à quoi servent encore les cœurs, un trafic de métaux rares ou bien à la capture d'un animocanique d'un nouveau genre.

L'elfe notait scrupuleusement les interventions, puis un commissaire vint les interrompre. Il ressemblait à un humain mais tout en lui démontrait qu'il n'en était rien. De ses mains à quatre doigts pour commencer à la queue reptilienne qui balançait paisiblement derrière ses pieds.

-L'un des braconniers s'est réveillé, il demande à parler au Maitre du Miroir.

-Tiens donc...

Le commissaire nous entraina dans son sillage jusqu'à la tente où étaient attachés les prisonniers.
Avant d'entrer, Karan retint Ayame par le bras, il voulait ajouter quelques mots sur ce carnet que l'ancien sanctuari tenait entre les mains.

-Wergeld est le seul à avoir capturé un animocanique à ce jour, se pourrait-il que ce soit lui qu'ils soient venus chercher ?

Avant que l'elfe ne réponde Karan se précipita pour terminer son raisonnement.

-Nous les avons rencontrés près de la dernière scène, c'est-à-dire très proche de là où il était prévisible que nous nous trouvions. A l'évidence ils ne pouvaient ignorer que le célèbre Wergeld se porterait volontaire pour s'occuper de ce problème.

Le commissaire était déjà entré dans la tente, voyant qu'il manquait deux personnes au groupe responsable, il sorti la tête de sous la toile et les interpella.

-Alors, vous venez ?

Depuis le début, tous les trois se doutaient que quelqu'un dans le camp était de mèche avec les braconniers. Si c'était le cas, ils devaient se tenir sur leurs gardes.

Un dernier regard appuyé au semi-elfe et Karan céda le pas au capitaine de K'ouen et s'engouffra sous la tente.
Les prisonniers serrés les uns contre les autres formaient un étrange mélange dans les bleus de travail qui leur avait été prêtés.

Spoiler:
Comme convenu par mp, j'espère ne pas avoir abusé en faisant agir ton PNJ
Karan
Prêtre de Na'keisärin
avatar

Avatar © : 霜月汐さん

Masculin Suivi : Ma fiche, Mon compte,
Le temple du dragon


Titre : Perçant

Race : Dieu
Statut : Milicien de K'ien, Commissaire
Pims : 450
Notes : Sinmora : loup cybernétique

Messages : 612

Re: Braconniers

le Jeu 15 Mai - 10:35


Spoiler:
Non aucun souci, désolé de t'avoir fait attendre plus d'un mois

Ayame et Karan tardèrent à entrer dans la tente. Habitué à avoir l'elfe collé à mes semelles, je me retournais vers l'entrée pour les voir débarquer quelques secondes plus tard. A ce moment là, le commissaire voulu nous laisser seuls pour interroger nos prisonniers, ce à quoi répondit son capitaine :

-Vous restez avec nous, vous pourrez nous aider, dit Ayame dans un demi-sourire.

Je n'aimais pas quand il souriait de cette manière. Cela ne lui ressemblait pas, il était du genre à afficher sa bonne humeur franchement et quand il ne voulait pas sourire il ne souriait pas. Ce sourire de convenance n'était pas un très bon signe.
Je me félicitais d'être le seul à connaitre assez bien le semi-elfe pour m'en rendre compte.

Le problème d'Aya à présent c'était sa méfiance. Karan venait d'exposer une théorie plausible et intéressante, mais l'elfe se savait être le seul à avoir l'expérience des interrogatoires dans l'Entre-Monde (hors de l'Entre-Monde c'est une autre histoire). Il voulait mettre la main à la pâte mais c'était s'exposer et par définition m'exposer aussi.
Devant sa soudaine hésitation, je m'avançais pour commencer les manœuvres. N'ayant aucun tact ni aucune expérience réelle dans ce domaine, je me contentais de choses que je sais faire :

-Vous avez demandé à me parler ? J'espère que c'est pour des aveux !

Je me suis mangé une demi-charge d'électricité destinée normalement à un loup qui fait 4 fois mon poids, ça ne me met pas dans de très bonnes dispositions à leur égard.
Celui qui s'était réveillé n'avait pas été trop malmené, je soupçonnais d'être l'une des victimes de Karan. Les miennes et celles d'Ayame ont vécu l'enfer, visible aux marques violacées et diverses contusions, ou bien dans le ronflement sifflant de ceux qui ne peuvent pas bouger mais voudraient bien.

Il ne répondit pas.
Evidemment, séparer les prisonniers pour les interroger un par un serait plus efficace, hélas, le campement ne regorge pas de tentes disponibles et toutes sont occupées par les équipes confinées. Celle-ci, normalement destinée à l'utilitaire avait été vidée pour y placer la prise du jour. Pas bavardes...

-Je dois me répéter ?
-Je peux vous poser une question, Wergeld Ulsarys ?
-Tu peux.
-Le campement s'étend sur 500m², il y a 65 tentes pour les personnel et 31 pour les outils. 18 miliciens et quatre équipes de 5 commissaires.


Derrière moi Ayame se crispa. Je croisais les bras, patient.

-Ce n'est pas une question.

L'autre poursuivit un sourire suffisant sur le visage.

-80 personnes ici sont des scientifiques, une douzaine représentent des assistants, et deux sont médecin et vétérinaire.

Je haussais un sourcil.
Le semi-elfe dans mon dos trépignait. Il posa une main sur mon épaule que j'ignorais pour écouter la suite.

-Il n'y a déjà pas assez d'hommes pour veiller sur toutes les tentes, et pourtant un commissaire est ici avec vous pour s'occuper de quelques prisonniers bien attachés.

Cette fois, l'elfe arma son fusil, j'entendis le cliquetis signifiant qu'une charge se préparait dans le cylindre de concentration. Trop tard, un coup me frappa à la nuque, je m'écroulais sans comprendre ce qui m'arrivait. Juste avant de sombrer, je vis le bagnard ôter ses mains dans son dos, sans qu'aucun lien ne les ai jamais tenue.
Wergeld
Admin | Maitre du Miroir
avatar

Avatar © : A.Baille

Masculin Suivi :


Titre : Optimus - Noble, Héros, Voyageur, Artisan, Acolyte, Perçant, Precision, Fashion, Bling-Bling, Make-Up, Rockstar, Voleur, Tchi, Daya, Titan, Abracadabra, Arcturi

Race : Humain mutant
Statut : Maitre du miroir K'ouen
Pims : 866
Messages : 13260
Titre débile : Wu, Wuzord

https://www.facebook.com/Dodonosaure/

Re: Braconniers

le Mar 10 Juin - 19:59


Karan n'était pas peu fier d'avoir pensé au cas de figure où tout avait été anticipé par l'ennemi. Il s'agissait bien de cela. Non plus d'un groupe de braconniers, de trafiquants d'une matière ou d'une autre. Il s'agissait d'un groupe avec un dessein très clair : capturer le seul être facile d'accès qui a déjà rencontré le Chien de Mirinar.

Capturer un Maitre ça ne devrait pas être si facile que ça, se disait Karan en passant sous la tente. Ces personnes devenaient de plus en plus importantes à mesure que le territoire se développait.
Wergeld Ulsarys mérite de faire plus attention à sa sécurité.
Quelque chose dans le comportement du capitaine lui dit aussi que ce Maitre là était tout de même sous bonne garde. Le secret de sa longévité peut-être.

Tandis que Ayame reculait vers la toile de tente, Karan s'interposa entre lui et l'agresseur qui était maintenant debout.
Sa canne d'aveugle s'abattit sur le cou du braconnier. La canne ne garda pas sa forme solide, les jonctions n'étaient pas faites pour résister à de tels chocs, elle s'écrasa et se brisa dans un claquement de fouet.
Surpris, le prisonnier tituba.

Ayame tira son coup à ce moment-là et le prisonnier tomba à la renverse. Lui et Wergeld au sol, ils formaient un tas informe de bras et de jambes...

A ce moment, le commissaire se saisit de l'aveugle en le maintenant immobile entre ses bras.
Karan lança un bref regard à l'elfe.
L'électricité crispa son corps tout entier et tout fut noir, un peu plus que d'habitude.
Karan
Prêtre de Na'keisärin
avatar

Avatar © : 霜月汐さん

Masculin Suivi : Ma fiche, Mon compte,
Le temple du dragon


Titre : Perçant

Race : Dieu
Statut : Milicien de K'ien, Commissaire
Pims : 450
Notes : Sinmora : loup cybernétique

Messages : 612

Re: Braconniers

le Lun 23 Juin - 0:30


Pendant que je dormais, Ayame fit les choses en grand. Du sanctuaire arriva un bataillon de médecins dédiés uniquement à notre survie. Car pour une fois je n'étais pas le seul à en avoir pris plein les dents.
S'ensuivit l'arrivée d'un autre bataillon : commissaire et sanctuaris, bras-dessus-dessous, envahirent le campement. Les méchants étaient évacués pieds et poings liés, les gentils étaient enregistrés et amenés à répondre à toutes les questions possibles.
Un inventaire géant était fait dans la campement. Quiconque ne pouvait répondre d'un objet dans les tentes de stockage faisait de cet chose une pièce à conviction.

Dans l'infirmerie j'ouvrais les yeux.
Sans lever a tête de son petit ordinateur, Ayame commença aussitôt à jacasser.

-Sais-tu ce qu'est un crime de lèse-majesté, Wergeld ?
-Non.


Je me redressais sur ma couchette, les jambes ballant au bord.

-Mais tu vas me le dire même si je m'en fous.
-C'est le nom ancien qu'on donnait à un groupe de crime visant les intérêts du roi. Kidnapping, vol, assassinat...
-Qu'est-ce que je disais !
-Dans ton cas c'est une tentative de kidnapping. On a arrêté "tentative d'enlèvement et braconnage en bande organisée" comme infractions à leur reprocher.
-Où est Karan ?
-Les commissaires cherchent sur l'île pour trouver les rescapés. Mais je doute qu'il y en ai encore ici.


L'elfe refusait de me répondre, je me levais donc pour me diriger droit vers son nouveau jouet. Je m'en saisis et le tint contre moi en lui disant :

-Confisqué.
-Karan est dans la tente d'à côté, concéda l'elfe d'un sourire compatissant, et tes vêtements sont là.


...
Je m'habillais en maugréant contre les elfes, pire encore, les semi-elfes. Tandis qu'il m'expliquait :

-Maintenant qu'ils sont découverts ils n'en resteront pas à Mirinar. Le Chien sera placé sous surveillance constante et pour le reste, les sanctuaris prennent le relais.
-J'aime pas qu'ils marchent sur mon terrain...
-C'est la loi. Dès l'instant où nous nous sommes rendus compte qu'ils te voulaient toi les sanctuaris auraient dû être entièrement chargé de l'affaire.


C'est nul comme loi.

-Tu dois remercier Karan, sans lui nous n'aurions pas eu le temps de t'éviter ça.
-M'éviter quoi ? Je souffre plus avec toi qu'avec un tauracle depuis que tu t'amuses avec ce fusil !


Il me fit les gros yeux. Je m'assis sur le lit et entamais le repas du guerrier. Docilement je lui cédais au moins ça :

-C'est bon ça va, je le remercierai. Heureusement qu'il était là... A nous deux on aurait tout raté.
Wergeld
Admin | Maitre du Miroir
avatar

Avatar © : A.Baille

Masculin Suivi :


Titre : Optimus - Noble, Héros, Voyageur, Artisan, Acolyte, Perçant, Precision, Fashion, Bling-Bling, Make-Up, Rockstar, Voleur, Tchi, Daya, Titan, Abracadabra, Arcturi

Race : Humain mutant
Statut : Maitre du miroir K'ouen
Pims : 866
Messages : 13260
Titre débile : Wu, Wuzord

https://www.facebook.com/Dodonosaure/

Re: Braconniers

le Sam 12 Juil - 1:17


-Au lieu de me remercier j'aimerais signer mon contrat de travail.

Kagan entrait dans la tente au bon moment, sa canne raclait le sol tanné par les innombrables semelles du camp. Son ouïe entrainé avait entendu justement ce qu'il espérait entendre venant de son nouvel employeur.

-Maintenant que nous avons attrapé tout le groupe peut-être que nous saurons enfin ce qu'ils cherchent à faire avec ces cœurs ou un animocanique... Ou les deux.

Bien qu'il n'y soit pas invité, Karan alla s'assoir sur un siège libre. Il avait eu la bonne idée de faire faux bond à l'infirmière qui se chargeait de surveiller ses constantes. Maintenant il se sentait vaguement nauséeux.

-Ayame m'a déjà signifié que je pouvais redescendre à la surface mais avant je voulais m'assurer qu'on n'aurait plus besoin de mes services.

Et il voulait s'assurer qu'il était embauché.
Cette aventure avait été un sursaut d'adrénaline injecté à son quotidien. Vétéran d'une armée d'un autre monde il se croyait finit. A devoir attendre la fin de sa très longue vie sans rien avoir à faire sinon regarder l'Entre-Monde se bâtir à la force de la jeunesse.

Il venait de se convaincre qu'il n'était pas si vieux.
Constatant aussi que ses services n'étaient plus nécessaires, il se redressa prudemment. Un salut bref et il quitta la tente.
Il avait bien mérité sa nuit de sommeil !

-Et il faudra sûrement rester vigilant encore un moment.

Par un réflexe de militaire, l'aveugle pensait à établir un programme de protection pour Maitre ayant tendance à se mettre en danger. Jusqu'à ce qu'il se souvienne qu'il était milicien d'un autre miroir.
Karan
Prêtre de Na'keisärin
avatar

Avatar © : 霜月汐さん

Masculin Suivi : Ma fiche, Mon compte,
Le temple du dragon


Titre : Perçant

Race : Dieu
Statut : Milicien de K'ien, Commissaire
Pims : 450
Notes : Sinmora : loup cybernétique

Messages : 612

Re: Braconniers


Contenu sponsorisé


Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

- Sujets similaires