Qui parmi ces talentueux concurrents mérite la bénédiction des Dieux ?

20% 20% 
[ 1 ]
60% 60% 
[ 3 ]
0% 0% 
[ 0 ]
20% 20% 
[ 1 ]
 
Total des votes : 5

Hommage aux Dieux ! [Concours]

le Mar 21 Mai - 14:10


Les temples avaient sorti le grand jeu pour cette journée hors du commun : pour la première fois de son histoire, l’Entre-Monde tout entier se réunissait pour rendre hommage aux Dieux. Aux quatre coins du territoire, citoyens et citoyennes de tous âges, espèces et confessions se pressaient dans les huit lieux de culte décorés en grandes pompes pour l’occasion. Des tables débordant de victuailles et de boissons avaient été dressées dans la moindre pièce disponible et les fêtards allaient et venaient à leur guise, explorant avec curiosité les demeures des Dieux. Seules les salles de culte échappaient quelque peu à l’agitation ambiante ; par respect pour leurs hôtes divins, elles étaient réservées aux mariages, confessions, offrandes et demandes de vœux.

Le sourire jusqu’aux oreilles, Uriel accueillait les invités du temple de K’ränessa avec enthousiasme. Ce n’était pas tous les jours qu’il pouvait faire la fête sur la propriété de quelqu’un d’autre !

"Bienvenue, bienvenue !" répétait-il à chaque nouvel arrivé. "Prenez vos aises, visitez, détendez-vous. Personne ne vous demande de prier si vous n’en avez pas envie. Montrez-vous poli avec les Dieux tant que vous êtes ici et tout ira bien ! Et si vous voulez leur rendre hommage, cette estrade a été construite juste pour vous !"

Il désignait une petite tribune appuyée contre le mur du temple, devant laquelle des badauds circulaient, un verre ou une friandise à la main.

"Si vous avez amené une offrande spéciale que vous voulez montrer à la foule, que vous avez préparé un discours, un poème, ou un spectacle de quelque nature que ce soit, n’hésitez pas ! Les meilleures hommages remporteront de jolis prix, et attireront sûrement l’attention des Dieux — et c’est toujours mieux de les avoir dans sa poche, pas vrai ?"

Uriel clignait de l’œil, espiègle, avant de désigner un portail scintillant un peu plus loin. Des gens disparaissaient dans son halo lumineux ou en émergeaient avant de partir flâner dans le temple.

"Ah oui, et n’oubliez pas : l’espace d’aujourd’hui, tous les temples sont reliés entre eux par ces portails. C’est gratuit et illimité grâce à la générosité de la banque : vous pouvez passer d’un temple à l’autre à votre guise, visiter, regarder tous les spectacles, présenter votre hommage où vous voulez… Alors ne vous gênez pas !"

Et avec un dernier sourire, il s’éloignait et partait accueillir de nouveaux venus.


Dernière édition par Uriel le Lun 1 Juil - 12:06, édité 1 fois
Uriel
Prêtre de K'ränessa
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Voyageur, Lux, Scarabée, Perçant, Oxygène, Hôtel, Luki, Tchi, Sarkina, Zelva, Salva, Chance, Rockstar, Daya, Hermes, Altera, Eol, Cie

Race : Ange déchu
Statut : Messager/Livreur
Pims : 316
Notes : Compagnon :
Foudre, un Daken (sorte de dragon, très fier)

Messages : 1913
Titre débile : Le poulet =D

http://www.dragonaplumes.fr

Re: Hommage aux Dieux ! [Concours]

le Ven 24 Mai - 23:01


Elle avait le souvenir des moments de gloire et de puissance. Elle savait à quel point la lumière de chaque chose pouvait éblouir une âme. Mais qu'est-il plus distrayant que la souris qui coure devant le chat ?
Pour le chat, il n'y a rien de meilleur.

En se présentant au temple de Lu'faol (son homologue inter-monde pourrait-on dire), elle avait mal évalué la densité de la foule qui se pressait dans les salles souterraines. Si elle avait été juste un peu plus émotive elle aurait certainement suffoquée sous la chaleur et l'humidité de l'endroit.

D'un regard porté sur les convives, ils mangeaient, buvaient, riaient.

-Ils sont exactement comme ils doivent être, se dit-elle à voix basse.

Si basse d'ailleurs qu'Ilinca à côté d'elle n'avait pas même entendu un murmure. Et Dinu Mihai se jura de lui conseiller un jour d'aller faire soigner son audition.
sur cette humeur mitigée, elle s'avança jusqu'à l'estrade. Un homme de petite taille y célébrait déjà une danse causaque bien de chez lui. Orné de fourrures et de parements dorés il captivait la foule de ses denses aux charmes si singuliers. Quand enfin la musique cessa et que ses talons cessaient de claquer sur le sol, il quitta la scène chaudement applaudit par son public.

C'est alors que la déesse gravit les marches. Elle se présenta sur l'estrade avec un visage serein, un léger sourire étirant ses lèvres brillantes.
Sans un mot, elle ferma les yeux. Le silence se fit.
Il n'était pas courant de voir la Banquière se donner en spectacle.
Encore moins de la voir à l'oeuvre avec ses pouvoirs.

Derrière cette femme en blanc une vague d'un bleu-argent gravit deux mètres depuis le sol. La surface lisse comme du verre, cette plaque d'un demi-centimètre d'épaisseur se solidifia. Tous en furent quitte pour chercher chez la déesse le moindre signe de faiblesse et s'ils ne virent rien, ce n'était que par l'effet d'une multitudes de titres dissimulés dans ses manches.

Son bras projeté sur le côté, une ligne sobre vient creuser le métal derrière elle, de la plaque s'échappa une poussière argenté captant de toutes ses facettes les éclats de lumières dorés qui baignaient la salle.
Puis une autre continue la première.
On aurait pu dire qu'un écrivain habile dessinait de sa plume sur le métal. Il s'en arrachait des cordes entières de poudre lumineuse qui s'envolait dans l'air.

Quand son oeuvre fut achevée un loup était apparu sur l'image en teinte de gris.

C'est alors que la déesse porta sa main sur la plaque de zinc et que l'animal pris vie. Le loup s'étirait et se contractait. Lentement tout d'abord et de plus en plus rapidement. Ainsi le loup courait à toute allure sa fourrure imaginaire ondulant sur les reflets bleutés du métal.

Epuisée par l'exercice, Dinu Mihai abandonna son oeuvre là au regard du public. Le loup s'arrêta de courir quand au pieds des marches elle signifia au responsable que le zinc avait récupéré de l'or qu'il était totalement inoxydable. Elle pourrait être exposée n'importe où, même sous la mer.


Le scintillement d'un reflet pourrait éblouir les cieux
Dinu Mihai
Banquière
avatar

Féminin Suivi :


Titre : Optimus, Héros, Noble, Artisan, Daya, Précision, Tchi, Hermès, Ka, Kohë, Zelva

Race : Déesse
Statut : Banquière
Pims : 4377
Messages : 1702

Re: Hommage aux Dieux ! [Concours]

le Lun 3 Juin - 23:08


La grande cathédrale de glace laissait transparaître la lumière du jour, véritable kaléidoscope uni, projetant myriades de rais de lumières à travers la voûte. Le temple de G'einmyra était décidément une merveille, croisement entre nature et construction humaine. Les gens présents parlaient, riaient mais la plupart du temps doucement, comme si la menace d'un bruit trop élevé risquait de briser l'harmonie des entrelacements des flèches de glace. Je me tenais droit, dos au portail, mon armada de soldat de plombs derrière moi.

– Allez, les enfants... c'est l'heure de briller.

J'utilisais mon Sakrina pour relâcher mon présent et le posait délicatement sur le char à porteur fabriqué pour l'occasion. Une statue de tigre en bois tenant dans ses pattes mon cadeau pour le Dieu. Je m'installais sur le char, prenant une grand inspiration et les petits soldats, infatigables aides de maison, soulevèrent péniblement le char. Ils commencèrent alors une marche militaire, avançant vers la nef tandis que mes doigts glissèrent sur les fines cordes d'acier. Un son cristallin se fit alors entendre, mélodie calme et relaxante.
La majorité des gens se tournèrent vers nous, et ils purent voir une armada de petits soldats porter une statue de tigre dont les pattes avant reposaient sur le somme d'une harpe blanche, aux cordes métalliques, et dont le technomage jouait d'une façon admirable.
Les petits soldats m'emmenèrent jusqu'à l'estrade et déposèrent le char à coté, découragé en voyant les quelques marches de bois qu'il aurait fallu monter. Je terminais ma musique, avant de me lever et de saluer les quelques personnes qui m’applaudissaient, le reste étant partagé entre l’étonnement et le questionnement.

– Bonjour, peuple de l'Entre-monde. Je me présente, Corben Krayt, actuel technomage.. . -je cherchais par où commencer-.. La cathédrale de G'einmyra profite non seulement d'un cadre exceptionnel, mais aussi d'une excellente acoustique. Pour ces raisons, je voudrais offrir aux visiteurs de ce temple cet instrument qui, grâce à un enchantement fabriqué par mes soins, permettra au joueur de tirer des cordes une mélodie reposante, quelque soit son niveau. Il suffit juste de le vouloir, et l'enchantement fait le reste.

Je tendais la main vers le public et attirait un jeune homme qui agitait ses mais en reculant pour signifier son refus. Je l'invitais tout de même à s'installer et l’encourageait d'un clin d’œil. Lorsque je lui demandais de choisir une pensée heureuse, il me murmura qu'il choisissait les souvenirs passés avec sa mère.D'abord hésitant, il se pris au jeu quand les premières notes d'une mélodie poignante mais douce s'éleva dans les airs.
Je reculais et laissait à la foule la possibilité d'essayer, encourageant les gens de petits conseils ou de simples hochements de têtes et de sourires. Je bavardais quelques temps avec le prêtre-intérimaire du temple, lui assurant que le bois avait été traité contre le froid et que les cordes ne se briseraient pas de sitôt. La harpe tiendrait si personne ne jouait comme un barbare. Et de toute façon, si besoin, je pouvais toujours la réparer


Tricher, c'est contrecarrer les intentions du hasard et c'est s'approprier des sommes que des gens avaient eu la présomption d'engager dans un but répréhensible de lucre. ~ Sacha Guitry
Corben Krayt
Admin | Technomage
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Chance, Sarkina, Artisan, Lin, Hôtel, Bénédiction Divine, Jus, Ferra, Hanami, Titan, Précision, Tchi, Unelma, Blum, Ballast

Race : Demi-Dieu
Statut : Technomage
Pims : 438
Notes : PNJ : Raku
Nounours vivant pervers
Messages : 1500
Titre débile : Bouboule Boum Boum

Re: Hommage aux Dieux ! [Concours]

le Dim 30 Juin - 0:33


"Septembre ! Si t'as rien à faire rends-toi utile !"

Voilà ce qu'on m'a dit avant de me placer devant une porte. En la poussant je suis tombé (littéralement) sur le temple de Ha'kynai.
J'ai découvert ce temple, je pensais en être débarrassé. Après tout, une cafetière n'est pas très à l'aise au fond de l'eau. Mais comme je suis une cafetière imperméable, c'était le seul endroit qu'ils ont trouvé à la caserne pour m'obliger à en partir.

Je ne suis pas un drogué de travail. Je suis un pauvre type en fuite qui préfère se planquer dans le bureau du service des plaintes. Au cas où...
Sauf qu'ils ont vite compris que j'y restais pour me cacher du monde entier. On peut appeler ça une flemme de robot, je dirai juste que j'ai développé un instinct de survie.

Bref. Je suis au milieu du temple. Devant une estrade où depuis des heures des illuminés présentent leurs tours. Je n'étais pas le seul à m'ennuyer, un tas de gamins accompagnant leurs parents (parfois en pleine représentation) n'attendaient qu'une occasion pour faire autre chose de leur journée.

C'est comme ça que j'ai recyclé mes quelques bouts de métal planqués dans mes poches (et ceux qu'on m'apportaient) pour fabriquer à ces gosses impatients des requins miniatures. Après une heure passée là dessous on entendant les gamins courir partout en faisant nager dans l'air leurs requins miniatures.

Ce dieu me doit une publicité d'enfer... Attention les enfants, ne reproduisez pas ça chez vous, c'est dangereux. Plus ou moins, si on s'approche trop de l'eau.



by Dité

"T'es un genre de montage Ikea plein de robots miniatures alors !"
"T'as tout compris"
"ouah, plus on est de fous plus on rit !"
Septembre
Sanctuari
avatar

Masculin Suivi : Fiche journal


Titre : Lin, Curo, Altera, Hermes

Race : Androide
Statut : Sanctuari
Pims : 134
Notes : Noah -Precious- (petit oiseau "colibri")


Messages : 281

Re: Hommage aux Dieux ! [Concours]

le Dim 30 Juin - 19:23


En ce jour de fête, la pointe de Grace avait attiré un nombre record de touristes venus explorer le temple de N'haciryv: pour une fois qu'il suffisait de traverser un portail au lieu d'escalader la montagne à grand renfort de cordes et de pioches, les habitants de l'Entre-Monde avaient sauté sur l'occasion.

Voiz, pour sa part, avait encore plus de mal à se déplacer qu'à l'accoutumé. Bien que le gros de la foule s'effaçât à la vue de sa haute taille, la politesse du golem la poussait à céder systématiquement le passage à ses voisins venus rendre hommage au dieu résident. Par conséquent, Voiz fut l'une des dernières à présenter son offrande.

L'émotion lui était encore étrange, mais Voiz comprenait que ce témoignage de respect était en partie motivé par la peur. L'esprit n'avait pas oublié le piège qui avait failli lui coûter la vie: il craignait N'haciryv et le pouvoir de son temple, capable d'enfermer un golem sous terre, dans ce qui aurait dû être son environnement naturel et une extension de son être. Mais cette crainte était teintée de respect: le maître des lieux avait libéré Voiz aussitôt son énigme résolue; il était rassurant de savoir qu'un être aussi puissant suive des règles strictes.

Ce fut donc avec une profonde révérence que Voiz présenta son offrande aux yeux de tous. Elle posa d'abord sur l'estrade un lourd bloc sculpté dans l'onyx surmonté d'une coupe du même matériau. L'effet solennel fut quelque peu gâché par les protestations sifflantes du sac salamandre, que Voiz avait dû arracher à la chaleur de la forge afin de transporter son présent. Le sac sans fond écumait, exaspéré par l'attente, et ses écailles rougeoyaient de colère.

Voiz posa délicatement l'animal sur le socle noir, ses longues griffes de pierre le maintenant bien en place. Du point de vue de la foule, le golem semblait retenir un long fil de braises entre ses doigts crochus. D'un geste fluide, Voiz dressa la créature à la verticale. Cette dernière ouvrit les mâchoires, et une sphère translucide jaillit de sa gueule dans une langue de feu, balayant les environs d'une lourde vague de chaleur.

La foule recula d'un même mouvement. Il y eut des cris de panique lorsque les flammes refusèrent de se dissiper, vite étouffés par des exclamations de surprise lorsqu'il devint apparent qu'elles ne se propageaient pas non plus. Prisonniers de la boule de verre, les jets de feu dessinaient des arabesques en une danse incandescente contre la paroi, explosaient en éclats mordorés, pour se concentrer à nouveau et se rassembler en un noyau flamboyant au coeur de la sphère.

- Ô dieu N'haciryv, je vous offre ce modeste présent fondu et sculpté par mes soins dans la forge d'Ordae, dit Voiz en inclinant sa lourde tête en signe de soumission. La salamandre crachota un nuage de fumée méprisant. Puisse-t-il éclairer et chauffer le temple que tu protèges.

A ce propos,
ajouta l'esprit lorsque son habitude de commerçant eût refait surface, la sphère canalise l'énergie solaire: si d'aventure le noyau venait à refroidir, il suffirait de la sortir à la lumière du jour pendant cinq à six heures.
Voiz
Forgeron
avatar

Féminin Suivi : Profil

Titre : Héros, Artisan, Cie

Race : Esprit de terre
Statut : Héros, Forgeron
Pims : 1136
Messages : 905
Titre débile : Tas de boue

http://nadramon.livejournal.com/

Re: Hommage aux Dieux ! [Concours]


Contenu sponsorisé


- Sujets similaires