Karan

le Mer 3 Oct - 16:23


    La Légende de Karan Sãh

Un monde en guerre. Deux camps. Des batailles sans nombre, des morts à ne plus pouvoir les mettre en terre. Et des Héros.
Des Héros de légende, les dieux de la guerre gagnant les peuples mortels en des temps oubliés, dont les statues restent épargnées dans les décombres.

C’est un sacrilège de toucher aux Dieux de la guerre.

Un Héros en particulier était connu de tous, de la faction templière mais aussi de leurs ennemis. C’était un Dieux qui devait tous nous sauver en échange de quelques vies.
Sa statue était présente dans chaque ville, vivante ou détruite. On le représentait grand, ses cheveux dépassaient de son casque. Il portait un bouclier dans une main et un bras armé de l’autre. Des fresques le peignaient tuant démons et monstres par centaines.

Mais en fait ce héros était doté de sens exceptionnels. Ils n’étaient pas parfait ni transcendant. Ils étaient autres.
Son casque n’avait pas de visière car il ne voyait pas. Ou plus exactement, il voyait avec son cœur. Nulle illusion, nulle invisible ne pouvait parer sa perception. Il voyait les esprits comme il voyait les hommes.
Ses mains n’étaient jamais gantées. Son touché connaissait la nature et la force des démons.
Il ne possédait aucun odorat, mais savait reconnaitre le parfum du mensonge dans le poison, celui de la mort dans la tristesse de l’air.
Il n’était doté d’aucun goût. Pour ne jamais faiblir devant les mets et boissons.
Et ses oreilles étaient aussi aveugles que ces autres sens. Elles n’entendaient que la vérité, elles percevaient les sons les plus sourds ou les plus aigües.
D’aucun racontent qu’à chaque sens sacrifié il avait gagné force et courage, noblesse et détermination.

Les disciples du temple racontent que les Héros ont une âme si noble et si grande qu’en mourant elle se brise. Elle ne peut gagner le Walhalla comme une entité unique et parfaite.
Alors, les âmes parcellaires se réincarnent. Encore et encore.
Jamais un héros n’est revenu une seconde fois. Jusqu’à ce que le temple empiètent sur le territoire des dieux et de la nature, lorsqu’ils ressuscitèrent ce héros hors du commun.

L’âme de Karan était sans conteste la plus noble et la plus grande d’entre elle. En quittant les vivant, il est devenu six nouveaux nés.

Seulement six. Les gens du temple justifient que chaque morceau d’âme est un sixième de la puissance de Karan. Des demi-dieux endormis… Ils y croyaient dur comme fer et ils n’eurent pas tout à fait tort. Ces six âmes étaient bien assez solides et bien assez nobles pour défier Karan lui-même !

D’années en année, de siècles en siècles, ces âmes ont continué le cycle des réincarnations. Sans rien savoir. Aucune des personnes qu’elles devinrent ne se doutait de ce qu’elles étaient et pourraient être.

Jusqu’au jour où le temple alla chercher chacune d’elle.

Il y avait Karim. Vingt-six ans. Une bonne tête et un brave facteur qui faisait son travail en silence depuis près de dix ans. Non, livrer le courrier entre les camps militaires n’avaient rien de merveilleux. Il a accepté de rejoindre le temple sans se poser de question. Quand on a une vie de merde, rien ne nous semble pouvoir être pire.

Il y avait Arthur, petite tête rousse de cinq ans. Doux comme un agneau et malin comme un singe. On ne lui a pas demandé son avis. Il a été adopté légalement par le temple.

Il y avait Marie., douze ans. Elle rêvait du prince charmant, tout sauf un homme qui lui piquerait le bras avant de lui arracher son innocence. Le temple l’a ramassé après avoir envoyé ses paladins nettoyer le quartier général du petit gangster qui avait fait sa fortune en récupérant illégalement des stocks destinés aux militaires.

Il y avait Duruh. Huit ans et futur astronaute. Fils disparu d’une mère seule éplorée. Il ne parlait pas, il s’est muré dans son silence, déterminé. C’était cela la puissance de son bout d’âme.

Il y avait le minuscule Zephyr. Un an. Pas de parent connu. Nous lui avons donné un nom avant que le temple lui ôte sa chance. Ils l’ont pris dans une maternité durant une quarantaine chaotique. Ce petit être n’a jamais pleuré, jamais réclamé.

Et il y avait Ariane. Dix-sept ans, un caractère insupportable et un taux proportionnel de sautes d’humeur. Ils l’ont embauché légalement, elle voulait échapper aux soixante heures de travail hebdomadaire dans les usines d’armement.

Ils ont pris leur âme. Ils ont pris leur vie. Ils en ont retiré les souvenirs. Ils ont recréé Karan sur les vestiges de leur existence. Ces six âmes sont devenues Karan. Et Karan étaient ces six âmes.

Relevé des morts et des vivants.
Karan s’est armé. Et le massacre méthodique et sans pitié du Dieu de la guerre commença. L’avantage pour la faction du Temple était certain.

Mais Karan n’était plus un seul dieu. Il était un dieu morcelé. Les âmes des défunts influencèrent son caractère. La compassion, la pitié, la peine, les remords le gagnèrent.
Les combats se firent moins durs. Moins courant. Jusqu’à n’être que des évènements auxquels personne ne s’attendaient.
Il y avait des sautes d’humeur.
Des témoins affirment qu’il était plein d’humour après quelques verres.
Il était calme et il était têtu.

Mais Karan disparu quand il comprit que la guerre ne se terminerait jamais. Ses mains n’étaient de toute manière plus capable de tenir une arme pour tuer ses ennemis.
Avec toute sa détermination, il quitta le monde des Héros-Dieux.

Il gagna l’Entre-Monde, persuadé qu’il pourrait changer les choses dans le bon sens pour cette ville. Il n’y fit pas grand-chose et mena un vie paisible. Mais il retint chaque souvenir six fois chacun, montrant aux enfants qui l’ont vu naitre qu’il existait des endroits où les combats ne duraient pas éternellement.

Les choses furent différentes. Elles n’étaient pas vraiment meilleurs mais changeaient.
Ses sens lui furent rendus, un par un. Son touché de mortel ainsi que son ouïe et son odorat. Les dieux d’ici bas n’eurent pas le cœur de lui rendre la vue. Il continua de voir le monde par l’esprit. D’y rencontrer la cruauté comme la bonté mélangées dans les corps. Il pouvait voir les choses cachées vivant en secret dans ce nouveau monde.

Ici, il y trouva des gens biens, des personnes moins biens et ceux qui n’étaient ni l’un ni l’autre.
Pis il apprit à ses dépens qu’il n’était pas doué dans tout. Les légendes ne colportent souvent que des fadaises… Il n’avait pas le pouvoir de repousser le mal, il n’était pas infaillible, il ne guérissait personne par imposition des mains et surtout, il n’était pas aussi fort qu’il y paraissait.

Il était doué pour la guerre. Alors, il s’engagea dans la nouvelle ville. Milicien pour le miroir de K’ien lui convenait parfaitement. Rude au combat et ferme en stratégie, voilà ses derniers atouts.

Il en a peut-être conservés d’autres qu’il n’a pas encore conscience de posséder. Ces choses n’ont de toute manière plus aucune importance. La beauté, la célébrité, l’argent ou l’honneur n’étaient plus que des idées nageant au loin. Il était fier d’avoir porté sa barque jusqu’ici.
Pour lui, les miroirs n’eurent pas de meilleur idée que lorsqu’ils s’éteignirent.
Ainsi, il ne serait plus jamais tenté de repartir.
La lâcheté aussi fait partie des hommes, comme des dieux.

Ariane Sãh, sixième âme. Elément perturbateur et lâche assumée.
« Il faut de tout pour faire un monde. Même de ceux qui n’écoutent rien et n’obéissent à personne ! »

Spoiler:
Je récapitule pour faire court : Un seul pouvoir, celui de ne pouvoir être berné par les illusions, les dissimulations magiques. Ses yeux « voient » tout (ils ne voient pas à travers les murs, seulement ce qui devrait être visible sans artifice, il peut même "sentir" l'artifice d'un maquillage épais, comme un pressentiment -il ne voit pas à travers la matière, je préfère le répéter). C’est un bon combattant (expérience oblige), il n’est pas infaillible.
C‘est un Dieu venu d‘ailleurs. Il est là depuis 14 ans.
Il a mathématiquement 100 ans. Car chaque année vécue par les six autres sont comptées comme des années à part entière. Mais en réalité il en à 21 physiquement (17 ans passées dans l'autre monde et 14 dans l'Entre-Monde), il est revenu à la vie avec un corps adulte et ne vieillit pas aussi vite que les humains, à cause des six âmes désunies en lui. Son espérance de vie est six fois plus longue.
Je crois que c‘est tout.

Pour l'explication des âmes, aucunes n'existent physiquement (ni dans sa tête) elles ont seulement laissé en lui des marques impérissables, elles ont modifié son caractère et ses aspirations.
Karan
Prêtre de Na'keisärin
avatar

Avatar © : 霜月汐さん

Masculin Suivi : Ma fiche, Mon compte,
Le temple du dragon


Titre : Perçant
Race : Dieu
Statut : Milicien de K'ien, Commissaire
Pims : 450
Notes : Sinmora : loup cybernétique

Messages : 572

Re: Karan

le Jeu 4 Oct - 11:26


Ah pourquoi toutes les fiches ne sont-elles pas comme ça? sad
(prenez exemple bande de moules!)

Bon et bien je te valide!

En restant d'accord sur le principe de ton pouvoir: "celui de ne pouvoir être berné par les illusions, les dissimulations magiques".
Je considère ça comme l'intitulé exact ^^

Bon jeu à toi!
En espérant te voir actif en jeu Cool
Ash Flow
avatar

Masculin Suivi :

Race : Androïdieu.
Statut : Agent de sécurité - maître chien.
Pims : 1047
Notes :
Messages : 1429

Re: Karan

le Jeu 4 Oct - 11:33


Bienvenue sur Entre-Monde Karan !

On a rarement des fiches aussi vites validées, c'est assez agréable à voir !
Bon jeu parmi nous, si tu as des questions on est disponible dans le concile.
Wergeld
Admin | Maitre du Miroir
avatar

Avatar © : A.Baille

Masculin Suivi :

Titre : Optimus - Noble, Héros,
Voyageur, Artisan, Acolyte,
Perçant, Precision, Fashion,
Bling-Bling, Make-Up, Rockstar,
Voleur, Tchi, Daya, Titan

Race : Humain mutant
Statut : Maitre du miroir K'ouen
Pims : 916
Messages : 13141
Titre débile : Wu, Wuzord

https://www.facebook.com/Dodonosaure/

Re: Karan

le Ven 5 Oct - 12:29


J'ai le droit d'interpréter les termes "dissimulations magiques" ?
Autre question, est-ce que cela signifie que je ne suis pas une moule ? (C'est bien dommage, les moules c'est bon).

Merci à vous deux.
Mon activité dépendra de mon emploi du temps, pour l'instant, ça ira.
Karan
Prêtre de Na'keisärin
avatar

Avatar © : 霜月汐さん

Masculin Suivi : Ma fiche, Mon compte,
Le temple du dragon


Titre : Perçant
Race : Dieu
Statut : Milicien de K'ien, Commissaire
Pims : 450
Notes : Sinmora : loup cybernétique

Messages : 572

Re: Karan

le Ven 5 Oct - 13:04


Et ben... Ah oui tu n'es pas une moule x)
T'as le droit de manger tes petits camarades si tu veux.

Dissimulations magiques = les illusions, l'invisibilité d'une personne, le fait d'être face à une projection...
Toute dissimulation visant à abuser le sens de la vue.

C'est à dire que si quelqu'un peut berner quelqu'un en projetant l'illusion dans le cerveau de la personne, ou si l'illusion est un son, une odeur, une saveur, tu ne pourras pas t'y soustraire.

C'est ce que j'ai compris de ta fiche ^^
Ash Flow
avatar

Masculin Suivi :

Race : Androïdieu.
Statut : Agent de sécurité - maître chien.
Pims : 1047
Notes :
Messages : 1429

Re: Karan

le Sam 6 Oct - 22:54


Ils sont comestibles ?

L'alchimie fait partie de la magie, puis-je considérer que les noix de l'alchimiste font partie des dissimulations en question ?
Pour la suite on est d'accord. Je ne suis concerné que par ce qui est visuel.
Karan
Prêtre de Na'keisärin
avatar

Avatar © : 霜月汐さん

Masculin Suivi : Ma fiche, Mon compte,
Le temple du dragon


Titre : Perçant
Race : Dieu
Statut : Milicien de K'ien, Commissaire
Pims : 450
Notes : Sinmora : loup cybernétique

Messages : 572

Re: Karan

le Dim 7 Oct - 9:34


Oui oui, j'te conseille de goûter Nini et Augure en premiers même x)

Ben dis t'es vachement bien renseigné pour un nouveau, ça fait plaisir *o*
Les noix permettent une transformation réelle, même si elle est temporaire.
C'est magique mais ça n'est pas vraiment une dissimulation. C'est une métamorphose plutôt.

Vu que ton pouvoir est pas bien méchant, disons que tu peux flairer qu'il y a anguille sous roche en cas de métamorphose, que ça n'est pas la forme initiale de celui qui te fait face.
Sans pour autant pouvoir "voir" sa véritable forme, vu que la métamorphose est bien réelle.
Ash Flow
avatar

Masculin Suivi :

Race : Androïdieu.
Statut : Agent de sécurité - maître chien.
Pims : 1047
Notes :
Messages : 1429

Re: Karan

le Lun 8 Oct - 22:41


J'ai eu le temps de visiter avant de me décider.

Je suis d'accord pour les noix ça ressemble à l'impression que donnerait un maquillage.

Je n'ai plus d'autres questions, donc je crois pouvoir rp.
Karan
Prêtre de Na'keisärin
avatar

Avatar © : 霜月汐さん

Masculin Suivi : Ma fiche, Mon compte,
Le temple du dragon


Titre : Perçant
Race : Dieu
Statut : Milicien de K'ien, Commissaire
Pims : 450
Notes : Sinmora : loup cybernétique

Messages : 572

Re: Karan


Contenu sponsorisé


- Sujets similaires