Page 10 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant

Re: Les chiens de Mirinar

le Mar 21 Juin - 0:16


Si toutes les créatures sont mortes parce qu'elles n'ont pas reçu la protection du papier, on n'est pas dans la merde, et retrouver l'autre morceau ne servirait à rien dans ce cas. Enfin bon, on verra bien sur le moment. Je me demande...

«La sirène semblait intéressée par ce papier... peut être qu'elle est plus intéressée par la formule que par le besoin de nous aider?»
Oui, j'ai l'impression que ça sent le coup fourré ça! S'il le faut, il vaut peut être mieux lire directement le papier au chien, enfin le lui donner pour qu'il le lise, il sera surement le plus à même de décider ce qu'il veut en faire. Finalement, le cadeau que nous pourrions lui apporter serait directement cette formule qu'il cherche peut être de manière à faire revenir ses anciens compagnons... mais c'est lui, et lui seul qui décidera qui reviendra, et ces espèces de chat à fumée rose pourront peut être bénéficier de ce pouvoir. En attendant, je suis le poulet pour revenir au campement et rejoindre l'elfe borgne, ne manquant pas de marquer tous les arbres en cours de route pour qu'on puisse retrouver notre chemin jusqu'à cette pierre...

«Je marque les arbres pour qu'on puisse retrouver la pierre, on la montrera aux deux maîtres, ils auront peut être une autre idée de cette gravure»
Finalement, on retrouve l'elfe blond et on s'installe à côté de lui, je lui explique brièvement ce qu'on a trouvé, précisant que la pierre est beaucoup trop grande pour qu'on puisse la porter et qu'il faudra suivre nos traces pour la retrouver...

En attendant, pas de nouvelles des deux autres? Ils ne se sont pas perdus quand même?

Spoiler:
Je pense que maintenant, on attendra votre retour^^
Uriko Sheron
avatar

Féminin Suivi :

Race : Panthère noire
Statut : Maître
Pims : 242
Notes :
Khrones: Bras droit, assistant, esclave!

Messages : 598

Re: Les chiens de Mirinar

le Sam 25 Juin - 17:09


A nouveau lové dans son creux de racine, Uriel aurait bien aimé pioncer, mais son cerveau refusait de se taire. Il ne cessait de penser à ce qu'avait suggéré Uriko sur la sirène, et aux gravures qu'ils avaient trouvées. Car après tout, comment s'était-elle retrouvé dans cet état, cette pierre ? C'était comme si quelque chose l'avait frappée en plein milieu, mais il n'avait rien vu à proximité qui semblait indiquer que le phénomène avait été naturel ; en tout cas, pas de bouche de geyser ou quoique ce soit de ce genre. Alors quoi, le chien avait marché dessus un jour qu'il s'ennuyait ? C'est sûr qu'avec une taille pareille, le poids devait être en conséquence, mais quand même...

Finalement, il n'avait même pas recommencé à piquer du nez quand il entendit quelque chose approcher. A contrecœur, il se releva pour se placer près d'Uriko.

Spoiler:
Navré de vous avoir fait attendre pour ça. =__=;
Uriel
Prêtre de K'ränessa
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Voyageur, Lux, Scarabée, Perçant, Oxygène, Hôtel, Luki, Tchi, Sarkina, Zelva, Salva, Chance, Rockstar, Daya, Hermes, Altera, Eol, Cie

Race : Ange déchu
Statut : Messager/Livreur
Pims : 316
Notes : Compagnon :
Foudre, un Daken (sorte de dragon, très fier)

Messages : 1913
Titre débile : Le poulet =D

http://www.dragonaplumes.fr

Re: Les chiens de Mirinar

le Sam 25 Juin - 20:30


Spoiler:
pas de souci, faut bien reprendre

Des buissons qui se trémoussent et on a bien vite l'impression d'être sous les faisceaux d'une boite de nuit branchée de Tern. J'éventre à coup de genoux les arbustes en travers mon chemin, et si Neythen se mange une branche dans la face, tant pis. Je le porte déjà sur mes épaules, et monseigneur grincheux est particulièrement lourd. J'étais en mesure de le soulever, mais c'était comme porter quarante kilos sur le dos pendant une demi-heure...

-T'as jamais pensé à faire un régime ?

Quand je déboule dans le campement avec mon fardeau en travers des épaules, Ayame ouvre son oeil restant et me toise...

-C'est pas moi !

En avisant les deux autres, j'insiste.

-Il s'est fait ça tout seul... En rencontrant un truc trop costaud pour ses dents.

Je n'allais pas non plus me réjouir de m'être battu avec un autre maitre... Et puis, c'est pas un mauvais bougre, au fond, il me sentait pas à cause d'Aliénor. Tu parles d'un quiproquo ! En laissant choir monsieur non loin d'un elfe et de sa trousse de secoure, je m'asseyais en tailleur.

-On a rien trouvé à part ça. Des arbres, des arbres et des arbres.

Une main gantée approche. Aya bien décidé à vérifier si je n'ai pas besoin de soins moi aussi. Je le repousse et lui indique Haine donc la mâchoire va avoir besoin de pas mal de chirurgie... Il soupire et nous abandonne à notre sort, préférant de loin caresser Soare que de continuer à se charger de deux grands nigauds.
Wergeld
Admin | Maitre du Miroir
avatar

Avatar © : A.Baille

Masculin Suivi :


Titre : Optimus - Noble, Héros, Voyageur, Artisan, Acolyte, Perçant, Precision, Fashion, Bling-Bling, Make-Up, Rockstar, Voleur, Tchi, Daya, Titan, Abracadabra

Race : Humain mutant
Statut : Maitre du miroir K'ouen
Pims : 866
Messages : 13207
Titre débile : Wu, Wuzord

https://www.facebook.com/Dodonosaure/

Re: Les chiens de Mirinar

le Dim 26 Juin - 16:44


Comme si c'était pas déjà bien humiliant d'être rapatrié comme un gibier, mais en plus il fallait qu'il s'en plaigne. Sa faute, il avait qu'à pas cogner si fort.

« Que du muscle monsieur, le reste c'est d'la ferraille. »

Une branche ou deux vinrent lui fouetter le visage, puis plus rien. Clairière ? Campement ? Campement d'après les justifications de K'ouen. Super, c'était le moment de se sentir très con, en travers des épaules de son propre bourreau. L'espace sembla remuer un peu autour de lui, en tous cas les épaules d'Ulsarys roulèrent et lui, il se retrouva assis dans la mousse, essayant vaguement d'évaluer où se trouvaient les uns et les autres. Dommage qu'ils lui aient pas greffé un odorat supersonique. Et puis là du coup, il servait carrément plus à rien le maître. Qu'ils déconnent pas hein, ils allaient pas le laisser rouiller ici comme un vieux robot mixer dans une décharge sauvage ? Il porta machinalement la main à sa mâchoire en vrac. C'était pas pour dire mais à pendre comme ça, ben ça tirait un peu sur la peau.

Spoiler:
Pour ceux qui n'ont pas suivit, Haine est aveugle. Désolé du coup il sert pas à grand chose, je vais essayer de poster très court mais rapidement pour pas vous gêner
.
Invité
Invité
avatar


Re: Les chiens de Mirinar

le Dim 26 Juin - 18:29


Bon ben les voilà les deux zigotos... par contre, pas en bon état, et sans papier... à la place, K'ouen ramène juste un tas de tôle froissée... et le v'la qui sort que c'est pas lui? Ben tiens... il aurait pu le conduire directement dans la benne à recyclage vu sa gueule!

«Euh... ok. En gros, vous avez rencontré un broyeur à métal automatique, mais pas de bout de papier, c'est ça?»
Mais oui bien sur... de toute manière, depuis le début de l'aventure, Ken n'arrêtait pas de lancer des regards noirs sur K'ouen alors fallait bien qu'ils en viennent à se taper dessus. Mais bon, j'avoue que j'aurais plutôt parié sur la boîte de conserve pour ma part... j'avais totalement zappé que l'autre avait une force surhumaine.

Enfin bon, je pousse un léger soupir, entre le poulet qui a une aile cassée et le tas de ferraille, on n'est pas sorti de l'auberge pour continuer. Je pense que tout le monde va faire un gros dodo

«Il a un système de reconstruction automatique?»
On sait jamais

«Enfin bon, faut croire qu'on a eu un peu plus de chance que vous. On a trouvé une pierre gravée qui semble indiquer à quoi sert ce papier justement. Y'a des dessins dessus mais on n'est pas trop sur de leur signification...»
J'essaie de leur expliquer ce que moi j'ai compris, Uriel pourra toujours donner sa version, mais de toute manière, demain matin, on les conduira là bas pour qu'ils voient de leurs propres yeux.

Pour ma part, le fait qu'il y ait un groupe d'animaux étranges avant que le chien ne se transforme, qu'on voit la déchirure du papier puis qu'après le chien se retrouve tout seul avec son losange dans le torse me fait penser que le sortilège sur le papier l'a soit protégé de quelque chose, et alors tous les autres ont clamsé puisque le papier était perdu, soit que c'est justement la formule qui a tué tout le monde, mais le chien s'était déjà transformé pour se protéger... en gros, le papier peut être soit une source de protection, soit de destruction... comment ça on n'est pas mieux lotis qu'avant?

Bref, pour ma part, je laisse tout le monde à son bordel, je pourrais dire que j'ai faim, mais y'a rien sur cette île qui me donne vraiment envie de manger, aussi, je préfère grimper à un arbre pour m'installer sur un branche pour dormir. Mon estomac gronde un peu, mais je me sens plus en sécurité sur les hauteurs d'abord...
Uriko Sheron
avatar

Féminin Suivi :

Race : Panthère noire
Statut : Maître
Pims : 242
Notes :
Khrones: Bras droit, assistant, esclave!

Messages : 598

Re: Les chiens de Mirinar

le Dim 26 Juin - 19:36


Ah ça, c'était pas un spectacle qu'on voyait tous les jours. Uriel ne savait pas lequel des deux il voulait le plus foudroyer du regard, le gringalet qui disparaissait à moitié sous son fardeau, ou l'autre Maître avec la gueule à moitié défoncée. Pour faire bien, il leur jeta des regards mauvais à tous les deux, debout les bras croisés pendant qu'Uriko leur racontait leur découverte ; non pas que N. risquait de s'en apercevoir, de toute façon. Mais franchement, ils avaient l'air fin maintenant avec un estropié de plus dans l'équipe. Et de la part de deux Maîtres de Miroir, en plus ! L'Entre-Monde était bien parti, tiens.

De mauvaise grâce, il ajouta son grain de sel pendant qu'Uriko partait se trouver un perchoir.

"Il faudra faire gaffe, par contre, je ne sais pas ce qui a défoncé la gravure, mais je trouve ça louche. Qu'elle ait explosé comme ça en plein milieu, ça pourrait être complètement naturel, mais j'ai mes doutes."

Une fois ceci dit, il examina le reste de ses compagnons, soupira et annonça qu'il s'absentait. Uriko pouvait peut-être supporter la faim, mais à ce stade, lui allait bientôt devoir entamer ses chaussures s'il ne trouvait pas une meilleure alternative. Et il était le seul à avoir eu l'opportunité de fermer l’œil quelques temps, donc autant se dévouer. Il ne s'éloigna pas trop du campement, au cas où, mais au bout d'une planque raisonnablement courte, il réussit à griller deux créatures inconnues de la taille de lapins. Elles ne puaient pas, et même si elles luisaient - enfin, c'était le cas avant leur mort en tout cas, maintenant elles se contentaient de fumer - il avait trop faim pour s'attarder encore sur des histoires de radioactivité. C'était la première fois qu'il utilisait son pouvoir pour chasser, mais mine de rien, c'était bien pratique.

"Le dîner, pour ceux qui aiment prendre des risques" annonça-t-il en ramenant ses prises au campement. "Déjà cuit à point et tout."

La mâchoire de N. n'allait sûrement pas aimer, mais il ne fallait pas trop compter sur lui pour trouver quels fruits locaux étaient propices à la consommation. Il retourna s'asseoir dans son creux de racine, dévora sa part de viande (c'était pas mauvais, mine de rien, ça avait un peu un goût d'agneau), se roula en boule et s'assoupit comme une pierre.
Uriel
Prêtre de K'ränessa
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Voyageur, Lux, Scarabée, Perçant, Oxygène, Hôtel, Luki, Tchi, Sarkina, Zelva, Salva, Chance, Rockstar, Daya, Hermes, Altera, Eol, Cie

Race : Ange déchu
Statut : Messager/Livreur
Pims : 316
Notes : Compagnon :
Foudre, un Daken (sorte de dragon, très fier)

Messages : 1913
Titre débile : Le poulet =D

http://www.dragonaplumes.fr

Re: Les chiens de Mirinar

le Dim 26 Juin - 21:23


Pourquoi ils me regardent tous comme ça ? C'est pas moi bon sang !
Même si c'est mon point et mon genou les responsables des dégâts les plus sanguinolant, son état réel ne provient que de lui-même. Il voulait me griller, m'a flanqué une migraine et m'a fait perdre connaissance le temps d'une chute libre, avec un Daya dans la poche c'était un très bon résultat. Dommage pour lui, il n'a pas le même titre et sa propre électricité a fait des aller-retours dans son squelette.
Bref : je suis innocent monsieur le juge.

-Quoiqu'il en soit on est bon pour chercher les autres parties de la formule...

Je remerciais Uriel avant de mordre dans ma part du dîner. Et ce faisant je m'éloignais du groupe pour trouver un coin tranquille où dormir. De préférence le plus loin possible de Neythen, l'odeur du sang risquait d'attirer n'importe quoi, si bien que le semi-elfe se porta volontaire pour monter la garde. Il supportait bien le manque de sommeil, lui et Uriko ayant la meilleur ouïe, il était l'un des meilleurs pour ce rôle.
Avant de m'endormir totalement épuisé (en résumé, j'ai taper sur une bestiole, couru, failli me faire ébouillanter par un geyser, bâti un mur en terre, on mets de côté le moment où j'ai libérer la sortie de secours et l'instant où Neythen a goûté mon crochet du droit... Verdict : le sommeil me tombait dessus sans condition), je me rendais tout même compte d'une chose, depuis le temps que nous tournions sur l'île...

-Qui sait quelle région l'île survole en ce moment... Nous pourrions être de l'autre côté du monde...
Wergeld
Admin | Maitre du Miroir
avatar

Avatar © : A.Baille

Masculin Suivi :


Titre : Optimus - Noble, Héros, Voyageur, Artisan, Acolyte, Perçant, Precision, Fashion, Bling-Bling, Make-Up, Rockstar, Voleur, Tchi, Daya, Titan, Abracadabra

Race : Humain mutant
Statut : Maitre du miroir K'ouen
Pims : 866
Messages : 13207
Titre débile : Wu, Wuzord

https://www.facebook.com/Dodonosaure/

Re: Les chiens de Mirinar

le Lun 27 Juin - 14:31


J'ouvrais un œil lorsque le poulet ramena à manger, puis je le refermais rapidement. Non, pas envie de manger ça. Je prendrai un peu de poisson demain matin. Là, l'environnement et l'odeur des fluides de l'autre machine me soulèvent le cœur.

«Dites, avant de partir à la chasse au papier toilette, vous croyez pas qu'il faudrait le ramener à la plate forme celui-là? Pas dit qu'il soit encore bien utile dans cet état...»
Je parlais évidemment de Ken, parce que franchement, allongé comme ça, la mâchoire pendante, incapable de voir son propre nez et avec visiblement quelques côtes en moins, c'est pas comme si on allait pas devoir se le porter à tour de rôle - sans moi, j'ai pas la force de soulever mon propre poids, alors le sien!

Bref, en attendant d'avoir les infos des autres, je finis par sombrer doucement dans les bras de Morphée - que j'aimerais être dans un lit bien moelleux chez moi - mais mon instinct de prédateur garde une oreille attentive à ce qui nous entoure...

Le lendemain matin - enfin je crois que c'est le matin, j'ouvre un œil avant de m'étirer totalement la colonne et de bâiller à m'en décrocher la mâchoire. Je descends souplement et me dirige vers le lac pour m'approcher et choper un poisson. Mais quelle technique! Je m'impressionne moi-même, dommage que personne ne voit ça! Ah ben si. La sirène est là. Je lui fais juste un petit coucou avant de porter le poisson à ma bouche et d'attendre. Elle hoche la tête, signe, je suppose, que je peux manger. Je croque dans la chair crue... la vache! C'est super bon! On dirait du saumon fumé! J'engloutis ma part à toute vitesse, ce qui semble bien amuser la demoiselle là bas... une fois le repas terminé, je reste un peu au bord de l'eau, de toute manière de là, je peux entendre les autres se réveiller, je les rejoindrai à ce moment là. Je réfléchis encore à cette fichue stèle et ses dessins...

Je me demande encore ce que ça veut dire, la seule chose que l'on sait, c'est qu'avant, il y avait plusieurs créatures, que le chien semblait «normal», en tout cas il n'avait pas ce losange rouge dans le torse, et qu'après, il était tout seul, mais avec cet espèce d'orbe... et le lien entre les deux semblait être une explosion où le bout de papier avait été déchiré. Je prends une profonde inspiration avant de revenir vers le campement. Il faut que je guide les autres jusqu'à la pierre, ce sont mes traces de griffes qu'il faut suivre après tout

Spoiler:
Pour ceux qui veulent, vous pouvez faire jouer Uriko en disant qu'elle guide jusqu'à la stèle ^^
Uriko Sheron
avatar

Féminin Suivi :

Race : Panthère noire
Statut : Maître
Pims : 242
Notes :
Khrones: Bras droit, assistant, esclave!

Messages : 598

Re: Les chiens de Mirinar

le Lun 27 Juin - 19:00


Un broyeur à métal automatique ? Ouaip, c'était quelque chose dans ce goût là. Haine aurait bien répliqué un truc, sauf qu'il était fatigué et à court de vannes à balancer. Et puis c'était vraiment pas le moment de le faire rire. En même temps, il défiait quiconque ici de penser qu'il en était capable. Ses cils battaient par intermittence, comme le mécanisme inlassable d'un vieux jouet cassé. La raclée, être passé pour un abruti fini, la douleur, il pouvait s'en remettre. Ne servir à rien en revanche, ça l'asseyait comme il aurait pas cru. Alors il écouta les autres faire le récit de leurs trouvailles sans qu'aucune idée ne lui vienne.

Et puis ça parla de dormir, et les discussions s'estompèrent peu à peu. La nuit portait conseil à ce qu'il paraissait. Alors justement, le lendemain, Haine ne daigna même pas ouvrir les yeux. Pour quoi faire.

« Laissez tomber, y m'reste quelques heures à tirer avant d'utiliser mon Perçant. J'vais m'évacuer tout seul comme un grand. »

Ça foutait les boules de le dire, mais vu qu'il était plus inutile de K'ien, autant se tirer... Il le sentait gros comme une Res Publica qu'il allait avoir sa tronche dans le ce foutu torchon de Canard Boiteux. Il voyait déjà le titre : « le Maître qui se casse un ongle sur Mirinar ». Celle-là, faudra qu'il lui fasse tâter de ses Rangers.
Invité
Invité
avatar


Re: Les chiens de Mirinar

le Mer 29 Juin - 11:57


Bon, le jour, la nuit, on ne voyait vraiment pas la différence sur cette fichue île. Mais oui, d'après la fidèle montre accrochée à la ceinture d'Uriel, sur Entre-Monde le soleil était censé être levé, c'était donc le matin. (Et c'est à cet instant qu'il se fit le même genre de réflexions que Wergeld s'était fait avant de s'endormir, et qu'il commença à s'embrouiller l'esprit avec des histoires de décalage horaire et à se demander si c'était possible de voir l'autre côté du monde en se penchant par-dessus le bord de Mirinar sans piquer un plongeon dans la stratosphère. Il n'avait qu'à moitié envie d'essayer.)

Quelques heures de sommeil l'avaient remis d'aplomb, à défaut d'avoir magiquement soigné son aile et son épaule, et il s'étira avec bonne humeur. N. était toujours échoué dans un coin, et juste au moment où Uriel se demandait s'il allait pouvoir marcher, il bougonna une réponse clairement négative.

"Ouais enfin, on ne va pas te laisser là tout seul pour que tu te fasses bouffer par une bestiole quelconque" répondit-il. "Tu aurais beau être dur à décortiquer, ça risquerait de lui donner un goût pour la viande humanoïde, et je ne suis pas trop pour."

Sans blague. Et laisser quelqu'un ici avec lui n'était pas forcément une bonne idée, on avait vu ce que ça donnait de séparer le groupe. K'ouen l'avait ramené au campement, il pouvait bien le traîner encore un peu, non ? Il jeta un regard torve au Maître en question, puis se tourna vers Uriko qui était revenue de Dieu sait où. Il laissa les deux bourrins s'arranger entre eux et la rejoignit, prêt pour le départ.
Uriel
Prêtre de K'ränessa
avatar

Masculin Suivi :

Titre : Voyageur, Lux, Scarabée, Perçant, Oxygène, Hôtel, Luki, Tchi, Sarkina, Zelva, Salva, Chance, Rockstar, Daya, Hermes, Altera, Eol, Cie

Race : Ange déchu
Statut : Messager/Livreur
Pims : 316
Notes : Compagnon :
Foudre, un Daken (sorte de dragon, très fier)

Messages : 1913
Titre débile : Le poulet =D

http://www.dragonaplumes.fr

Re: Les chiens de Mirinar


Contenu sponsorisé


Page 10 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant

- Sujets similaires